Tout

Calligraphie juliette001

 

 

  • Une Cabine

    Une cabine telephonique

    Des fois, en regardant cette cabine, qui est mise toute seule, au milieu de la verdure...

    Oui ! Je pense aux extraterrestres qui vivent pas trés loin de chez nous

    Donc tous ceux là, qui vivent assez près, mais sûrement des ET qu'on ne voit pas

  • Les deux frères Bogdanov qui disparaissent

     

    Les freres bogdanovLes deux frères Bogdanov, qui sont maintenant morts tous les deux. Grichka qui est mort le 3 janvier 2022, et son frère jumeau Igor qui est mort vers la fin décembre 2021. Ils ont fait et ils ont aussi dit tout un cinéma sur leur immunité au Corona-Virus. La vie continue avec cette saloperie du Corona-virus, une cochonerie qui est bien là  

  • Jean Esteller un bon copain qui est décédé il y a deux mois

    Jean Esteller le 14 avril 2012

                                                                             Jean Esteler présent à ma petite fête en avril 2012

    Jean Esteller, un très bon copain que je connais depuis les années 1974-1976,

    Les années où nous étions tous les deux étudiants à L'IUT Mesures Physiques d'Orsay.

    je vous dis que l'on se fréquentait tous les deux assez bien lors de la correspondance à la gare de Massy Palaiseau, cela  entre le RER et la SNCF de banlieue.

    Alors nous nous connaisions bien tous les deux, par le fait que nous nous fréquentions tous les deux et pour la raison suivante, il faut savoir que tous les samedis après-midi, c'était une ballade entre l'IUT d'Orsay, et chez-nous dans l'Essonne...

    Nous n'avions pas de voitures tous les deux et nous utilisions alors les mêmes trains de banlieue pour rentrer chez nos parents respectifs.

    Il y a deux mois, j'ai appris sa mort, pour la raison d'un virus qu'il aurait attrapé et qui l'a tué ! 

    Non ! Ce n'est pas le corona virus ! Mais là sur ce virus, je n'en sais pas plus !

    Oui ! Il est maintenant mort et c'est tout !

    Vous savez ! C'est aussi pour moi un bon copain qui me manque maintenant, je salue ses deux filles qui sont maintenant sans ce père beaucoup trop absent

  • René Haddad un copain Poète

    Photo 061

     

    Une Photo de René Haddad le 14 avril 2012

    Lors de la fête, celle que j'avais faite pour mes soixante ans 

    René qui est mort en 2015

     

  • Météo

    Météo 

    Nous sommes en ce moment

    Dans l'hiver, il ne fait pas très chaud

    Mais ce n'est pas la rigueur prévue

    Il a fait 0°c un peu avant Noël

    Mais j'entends dire de ces choses bizarres

    Sur ma petite radio qui est France inter

    Ils annoncent des température plus chaudes

    Hier il faisait 11°C et ils disent 25°C

    Aujourd'hui mardi 28 décembre ils disent 13°c 

    La lumière est là mais  pas vraiment la chaleur

    Je ne sais que dire sur ce que ça donne bientôt

    La météo, ce n'est pas des prophéties mais des prévisions

    Puis, le temps qu'on nous promet, il est bizarre

    Ils annonçaient des températures basses

    pour cette période qui vient après Noël

    Je ne sais plus vraiment si se qui est dit

    cela serait vrai dans ce Paris qui est très ordinaire,

    Le ciel est bleu, là maintenant, dans mon Paris

    Mais j'ai une impression de fraicheur chez-moi

    Quelques fois, ça me plait assez cette météo

    Mais je me suis couvert avec un gros chandail

    Y aurait il un temps qui soit vraiment prévu

    Je suis chez moi je ressens quelques fraicheurs

    Il faut dire que je ne sais pas vraiment la météo

    Je reste chez moi sans cette chaleur prévue

    Bruno Quinchez Paris le 28 décembre 2021

  • La Veille De Noël

    La Veille de Noël

    Demain c'est le jour de Noël

    C'est le vingt cinq décembre

    Je reste seul, c'est un choix que j'ai fait

    Ma sœur Pascale qui m'a téléphonée 

    Elle a l'intention de venir chez-moi

    Dans quelques jours après noël qui vient 

    cela pour réarranger mes affaires désordonnées

    Je vis dans un monde qui reste très bizarre 

    Mes affaires, elles sont dans un manque d'ordre

    Mais pour moi, c'est une vision d'un monde

    Je devrais ranger, tout mon bordel, chez moi

    Mais je n'ai rien fait, et je fatigue beaucoup

    Dans ma vie, Je me dis poète, un sacré bavard

    Je me dis parfois, que je suis assez seul, chez moi

    En fait, c'est un choix que j'ai fait, celui de vouloir vivre seul

    Grâce à belle-sœur à qui je loue un studio depuis 1997

    J'entends, des gens de ma famille, qui disent des choses

    Comme de vivre, dans un foyer, avec des gens qui partagent

    Ma vérité ,c'est que ce choix; de rester tout seul; ça me va bien!

    J'ai dans la tête un monde bavard, et surtout pas l'envie de partager

    Pour moi le ciel, c'est des amis, que j'ai choisis pour vivre

    Ils sont parfois manquants, Mais je me dis, que je reste libre

    Parfois ! Je pense à ma famille et à mes parents qui sont décédés

    Oui ! je pense à mes neveux et aussi à tous mes petits neveux 

    Je ne sais pas jouer au Père-Noël ! Là Je pense, à mes jeunes voisins

    Qui préparent Noël, avec leurs parents, Ils m'interpellent, moi le voisin

    Je me suis dis, je vais leur faire un cadeau, dans un petit sac sympathique

    Dans ce sac quelques bonbons en vrac, que j'ai acheté aujourd'hui

    Bruno Quinchez Paris le 24 décembre 2021 la veille de Noël

  • Des Fleurs

    Dsc00004 1

    Dsc00002 1

     

    Dsc00001 1

    Quelques Fleurs

    Je vois mes fleurs,

    Que j'ai mises dans un pot

    Elles s'épanouissent en touffes,

    Là ! C'est en automne 

    Ce sont quelques bourgeons,

    Dans les débuts

    Et puis ça devient

    Un grand bouquet tout fleuri 

    La vie qui continue

    Sans grands problèmes

    Quelques petits riens

    D'un vécu partagé

     

    Des fleurs,

    Celles que je soigne en hiver

    Ces petites choses

    Qui sont très tranquilles

    Dans nos vies quotidiennes,

    Qui sont aussi très banales

    Un rien qui nous dit

    La joie que me donne mes petites fleurs

    Ce sont des plantes

    Qui durant l'été, elles prospèrent

    Je sais des buissons

    Qui sont non fleuris dans des pots

    Nous sommes en automne,

    Et ces fleurs viennent

    Oui elles font des myriades

    De fleurs  toutes épanouies

    Je ne sais pas pourquoi

    Cette période d'automne

    On dit  alors des choses,

    Sur les plantes et leurs cycles

    J'aime voir toutes ces fleurs,

    En ce moment d'automne

    Parfois je me dis, ce n'est rien

    Ces fleurs vivent pendant longtemps 

    Je trouve les pots

    Où j'ai plantés mes arbustes très imposants

    Mais je sais aussi que je vois ces fleurs

    Qui sont maintenant chez moi

    La vie parfois je vous le dis

    Ce sont des riens très encombrants

    Chez moi où, Je vois ces fleurs

    Aux pots qui sont aussi très gros

    Quelques fois,

    Je sais que les vies,

    Elles ont leurs exigences

    Le temps change,

    Là je vois des fleurs,

    Autrefois c'était des bourgeons

    Dans ces choses de la vie

    Qui changent tranquillement 

    Bruno Quinchez Paris le 6 décembre 2021 

     

    Ces fleurs qui disparaissent maintenant

    C'est des fleurs épanouies qui tombent du pot

    ça me dit que cet hiver froid il est bien là

    Il fait 0°c, -1°c dehors en ce matin du 22 décembre    

     

    Posté 24 décembre 2021 - 12:12

    J'ai d'autres fleurs dans des pots,

    Qui m'ont été offertes, il y a cinq jours

    Et Là ! C'est bien d'autres choses

     

  • Méditation...

    Méditation...

    Là ! Je médite, sur le prophète, qu'était Jésus 

    Je me dis, il était aussi simple, qu'un petit enfant

    Sans avoir en lui, toute la folie de ces illuminés

    Ce Jésus, Il reste fragile, et cela dans tous ses choix

    Il y a le fait, qu'il est aussi mort, par sa foi

    Il n'y a pas d'empire chrétien, mais c'est l'église

    Je ne sais que penser de toutes ses capacités

    Il n'a pas fait, des choses, qu'il nous impose

    Notre foi, ça reste, des partages communs

    Je ne sais pas que penser de tous les saints

    Tous ces gens bizarres, qui ont été les meilleurs

    Ce ciel ! je me le dis en moi ! Non ! Il n'est pas écrit

    Bruno Quinchez Paris le 25 décembre Noël 2021

×