litterature
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter litterature
compteur gratuit pour blog
compteur de visite

Aphorismes divers et variés

Compilation d'aphorisme du 24 janvier 2017

Compilation d’aphorismes du 24 janvier 2017

Ça m’agace assez cette attente d’un sauveur qui nous juge parce qu’il y aurait beaucoup à dire sur ce prophète, je n’ai jamais cru dans un monde où seul des élus restent

Dieu un jour fatigué, il convoqua Satan, pour faire une nouvelle partie d’échecs, Satan lui demanda les blancs… D’accord ! Lui répondit Dieu, mais à la condition que les hommes ignorent toujours la couleur que tu as choisie

Je me suis souvent posé la question : Quezaquo que les Francs-Maçons ? Je n’ai jamais eu que des réponses de curés, voire celles des politiciens de la droite

Je ne peux juger et vous dire ainsi tout le bien et tout le mal, je n’ai rien en d’un prophète qui puisse avoir le titre de Messie

Je ne sais pas mais le saurais-je un jour ? Tout ce qu’il y a dans tous les livres écrit depuis les débuts de l’écriture

Je pense souvent à mes neveux qui n’ont pas connu ce monde des trente glorieuses et qui savent qu’ils vivront dans un provisoire durant toutes leurs vies, et qui malgré tout nos avis de mauvais augure construisent dans la confiance une vie de couple et de parents

Je sais des choses éternelles sur nous qui vivons maintenant, mais je ne saurais vous dire ce que sera demain

Je songe de temps en temps au gourou Raël et ses soucoupes volantes… Oui ! j’ai peur que le gars Jésus, il joue les extraterrestres et que toute la Bible, elle ne soit seulement qu’un truc de manipulations religieuses avec des super technologies

J’entends parler de ce monde médiatique et marchand comme un milieu qui est extrêmement fluide, on parle de la réalité liquide, cella là qui permet tout, personnellement j’ai cette impression très nette de vive dans le caca qui est émis de partout

La beauté, comme la confiance sont des valeurs transcendantes, il n’y a pas de valeurs marchandes qui soient liées à ces valeurs, mais certainement quelques choses d’increvable face à ce monde du provisoire

Le juif, le musulman, l’athée, ils sont ici et maintenant et je dois faire avec dans une culture qui soit un humanisme laïc et une tradition chrétienne…

Le mal actuel, ce n’est pas l’absence d’une vision de Dieu mais d’une vision du monde qui soit vraiment optimistes

Le racisme le plus commun c’est de croire que l’autre pense comme vous et qu’il est fait à votre image, je sais une dame noire qui a des problèmes avec ce mot Nègre

Le silence je le souhaite comme la mort de mon ego, mais c’est dur à vivre, car je songe à la décrépitude de mon corps et à une vie de plus en plus dure

L’enfant que j’étais, il est si loin de cette réalité, celle ou nous vivons…

Les œuvres d’art que j’aime, elles sont aussi, celles que je peux acheter, et vu le prix de certaines œuvres, je me contente toujours d’une reproduction

L’homme fragile que je suis, il sait bien ce qui déplaît aux marchands, tout d’abord mon insolvabilité et secundo la médiocrité financière de l’acheteur que je suis celui de ne pas remplir les paniers que nous balancent sur Internet tous les fous des médias

Marx et mort mais pas sa vision messianique, Freud aussi à cause de tout ce que disent les gens qui s’intéressent aux cerveaux, il ne reste du passé que des gens comme Darwin et sa théorie de l’évolution, Jésus et son évangile, quelques poètes comme Rimbaud, Prévert, Hugo

On me reproche souvent cette référence à l’enfance, il y en a qui voudrait des jugements plus durs que je puisse faire sur des réalités contemporaines,

Pour beaucoup dont moi même il est plus facile de vivre avec des certitudes que de gérer un avenir qui soit toujours incertain

Si la machine à voyager dans l’Espace-temps, elle existe, c’est le secret le mieux gardé de toute notre Histoire

Toutes les visions sur ce monde et les grilles d’explications, elles changent sans oppositions par une logique très fluide d’un monde qui est sans vraie références transcendantes

Un pinceau pour peindre, un archet pour caresser, un souffle pour écrire et un rien du tout pour refaire ce monde où nous sommes

Y'aurait-il un monde nouveau qui serait différent de celui du passé, je ne le crois pas !

Paris le 24 janvier 2017

Aphorismes de Noël

Aphorismes de Noël 2016

 

Certains, ils ont inventé le travail comme la seule logique possible comme vie sociale, je sais aussi qu’il y a trop de demandes et peu de travail, mais je  sais qu'il n'y a pas de solution à ce problème, sinon partager le travail et les ressources

 

Dans un monde de bisounours il y a des mots dont on ne parle jamais, comme le travail, la lutte pour la vie, les rapports de domination, la maladie sous toutes ses formes et la décrépitude

 

Il y a dans chaque humain, une part totalement irrationnelle, une part physique de nécessités comme de se nourrir de travailler ou d'avoir de l'argent pour payer cette nécessité,

 

J’ai confiance dans les paroles de Jésus, car elles dépassent de loin toutes les philosophies, il n’a jamais construit de système, et cela contrairement à tous les théologiens de tous les temps

 

J’aime croire parce que ça m’ouvre aux autres quand j’étais enfant on me parlait du Père Noël... Mon père un jour m’a parlé du Père-Noël Soviétique en parlant de la confiance que j'avais dans certaines personne du monde politique qui se situaient à gauche, avec le temps j'ai acquis une philosophie purement humaine,je crois en l'homme, au destin, et je crois aussi que tout est possible mais que tous nos choix ne nous permettent pas tout

 

Je reste un chrétien sans illusion, J’admets en moi tous les humains, Je ne suis pas Dieu et c’est de la folie que de vouloir mettre Dieu, Là! où il n’est pas…

 

Je sais qu’un jour, il n’y aura que des humains avec des visions différentes, Je sais aussi que les causes de guerres, elles disparaîtront par l’acceptation de la différence de l’autre

 

La vérité en politique, c’est que les choix électoraux qui ne sont pas toujours les meilleurs choix, mais une question d’intérêts bien compris

 

Le côté incroyable des prédictions, c’est qu’elles ne sont jamais que des projections d’une part de soi-même, sur un avenir possible,  je sais aussi des prédictions qui ne se sont jamais réalisées

 

Le Dieu des hommes, un jour se soucierait-il du Dieu des animaux ? Je sais des massacres sans justification et la disparition massive d’espèces à un rythme rapide pour des raisons qui sont hélas sans vraies morales sinon le profit immédiat

 

L’écologie est une science des rapports entre les êtres, des hommes du dix-neuvième siècle n’ont retenu que la lutte pour la vie, mais  je sais aussi qu’il existe des solidarités dans la nature depuis toujours, Darwin l'a aussi dit dans son second livre...

 

Les étoiles seront-elles prêtes à nous accueillir ? Oui ! À la condition de revoir totalement cette vision d’un monde de prédateurs par une vision plus ouverte aux autres que nous les seuls humains

 

Les souvenirs se sont toujours des choses passées, aussi incroyable que ça paraisse j’ignore ce que sera demain

 

Les temps nouveaux ? Ça serait-il  de casser des murs et d’unir diverses conceptions du monde ? Que ça soit,  le religieux,  l’écologie,  voire les systèmes philosophiques divers, en incluant même les philosophies athées, je sais aussi qu'il existe des particularismes qui ne sont pas prêts de disparaitre, je pense là aux petites communautés

 

Marcher avec confiance depuis le plus simple jusqu’à l’incroyable, c’est cela ma vérité !

 

Mes réflexions personnelles sur le mot vérité, elles me font douter de La Vérité unique, Je ne vois dans cette vérité exclusive, un monopole de pouvoir sur ce monde

 

Mon église catholique, elle disparaît lentement par manque de prêtres, je sais maintenant en 2016 que les catholiques, ils ne sont que la deuxième religion derrière l’islam de France

 

Nous somme proprement des humains... Les disputes Théologico-Philosophiques, elles sont stériles et vaines car elles n’ont pas de supports, autres que des nuances d'interprétations d'un texte primitif

 

Parfois on m'a posé la question si je me prenais pour Jésus ? Je pense souvent à  tous ces pauvres êtres qui s’identifiaient au Christ et qui finissent crucifiés par ce monde hyper-violent,  je sais  bien hélas que se prendre pour Jésus Christ, un Messie très puissant, c'est une vision de Jésus très commun, chez les fous on y voit de pauvres Jésus tous falots qui sont déconnectés du réel contemporain... Non! Pour moi je situe Jésus dans une autre époque et de nos jours, il faut assumer nos problèmes contemporains, je pense que Jésus parle pour toutes les époques mais que notre monde, il est face à des problèmes que Jésus ne pouvait envisager à son époque

 

Petite Terre! Irons-nous dans les étoiles ? OUI ! Peut-être ! quand les matheux auront révisé les maths réelles pour élargir en réalité complexe la Théorie sur la relativité d’Einstein

 

Pour moi les athées militants sont au minimum aussi chiant que des prêcheurs religieux

 

Quelques parts je sais des vérités incroyables, mais je sais aussi de ces réalités cruelles liées à des découvertes de la physique,Einstein et la Bombe A en est le meilleurs exemple... Puis je me dis, il n’y a pas de raison de dire les  vérités de physiques dans un monde de fric de pouvoir et ses dépendances, Oui ce monde est déjà assez pillé, ce n'est pas la peine d'ouvrir de nouveaux territoires au pillage des boursiers...

 

Saurais-je un jour... Pourquoi moi petit homme, je fais peur ? je sais seulement que je surprends toujours avec des propos qui n’étaient pas attendus

 

Y aura-t-il des guerres, Oui ! Mais en voyant notre monde contemporain, j’espère un jour La Paix avec Majuscule

 

Paris 25 décembre 2016

Aphorismes Arts, Métaphysique, Et Religieux

Aphorismes, Arts, Métaphysique et Religieux

Dans un monde de bavards, le silence est vécu comme une provocation ou une absence d'opinion

Il regardait le ciel et les étoiles tout là-haut il vit une femme qui lui souriait, alors le reste de l'univers cessa d'exister, ce fut la fin du monde...

J'ai eu cette pensé que la fin du monde viendra lorsque nous tiendrons pour vrai des artefacts ou des visions mystiques comme étant plus vrais que nos choses ordinaires

Je n'imagine pas demain, je crains le pire mais heureusement je n'ai pas de certitudes

La littérature peut être aussi un monde envahissant, là je pense là à Borgés qui nous parle de la bibliothèque de Babel, mais vous relisez- vous tous les bouquins qui sont dans votre propre bibliothèque ?

La musique est un monde qui m'échappe Je suis incapable de jouer ou de chanter avec une note juste, je sais bien que je n'ai pas d'oreille et que je confonds bémol et bécard, mais j'aime écouter certaines œuvres qui me font voyager dans un monde chargé d'émotions

La peinture ? Elle est dans les regards et les modifications qu'un peintre fait de son œuvre, mais elle est aussi sur les regards, Ceux qu'ont les autre un fois que l'œuvre est finie,

La photographie au départ était une technique de reproduction du réel, puis les artistes se sont aperçut qu'elle permettait avec l'instantané, de capturer de courts moments qui en disent plus que la simple image

L'apocalypse si je m'en tient aux termes exacts, ce n'est pas un suite d'horreurs comme le croient certains fous, mais une révélation plutôt non-violente de diverses réalités qui se passent dans diverses uchronies, qui sont les changements de la réalité que font les anges qui ordonnent ces uchronies

Le cinéma ce n'est jamais que 24 images par seconde, mais il permet de raconter toutes les histoires sans problèmes de réalisme, je me souviens de films que j'ai beaucoup aimés parce qu'ils parlaient à mon imaginaire et à mon âme

Le silence est un repos qui laisse place à la méditation et les visions personnelles issue de notre imaginaire

Les photos de gens que vous aimez , cela les sauvegarde de la mort, mais même les photos, elles aussi périssent, y aurait-il quelque parts des supports de mémoire qui soient impérissable

Les relais électromagnétiques des voix et des images, ce ne sont jamais que des artefacts soumis à des aléas techniques

Picasso Improvisait dans un kaléidoscope où il changeait les formes de minutes en minutes, je n'ai jamais su où s'arrêtait sa peinture et pourquoi il décidait d'arrêter sur une forme plutôt qu'une autre...

Quand je regarde ce qu'il ya sur Internet et la culture qui va avec, je m'inquiète du peu de réflexions philosophiques qui soient claires, dans les divers réseaux sociaux, il y a peu de vraies recherches sur les causes et la réalité des faits, mais beaucoup de consensus, avec les théories du complot et cela donne des barbares incultes

 

Sur le mot sincère mot corrélé avec le mot vérité

Sur le mot sincère mot corrélé avec le mot vérité

Lorsque j'écris suis-je sincère ? Est-on sincère quand on dit des choses diverses et variées? Ben moi je crois bien qu'on puisse sincèrement se comporter comme un idiot et pourtant ce que l'on dit possède les apparences de la vérité... Les gens sincères, ils sont à opposer aux gens hypocrites... Parfois une bonne dose de mensonges, cela ne fait pas de mal quand la vérité est horrible et difficilement supportable... Avez-vous vu des médecins donner leurs diagnostics sans certaines précautions ?

sincérité

Non je ne suis pas sincère parce que je suis bien trop habile pour ne pas travestir mon poème sachant déjà tout ce que vous attendez

Les gens sincères sont parfois vus comme des emmerdeurs, un peu d'hypocrisie c'est une réalité de confort social

Sur le mot vérité

La vérité sort du puits, elle est toute nue...

Je suis le chemin, la vérité disait Jésus Christ...

Concernant la vérité en physique, il existe des lois qui doivent être vérifiées...Une observation anormale, elle est dite fausse...La vérité est alors dite selon une loi de statistiques liée à l'observation d'un phénomène...

La vérité n'est pas l'opinion, votre opinion ne concerne que vous, la vérité est commune...

Il n'y a pas de vérité dans le monde de la statistique, mais des pourcentages de probabilité d'être vrai...

La vérité n'a rien à voir avec la beauté, ce n'est pas parce qu'une chose est belle qu'elle est vraie...

En politique la vérité est celle des urnes, les pires choses peuvent en sortir...

Il n'y a que dans les révolutions totalitaires que la vérité devient organe officiel du pouvoir...

Concernant la vérité c'est une question de regard juste sur les faits, un regard qui ne se trompe pas sur l'observation...Tromper le regard, c'est mentir sur la réalité...Les menteurs travestissent la vérité en général à leurs avantages...

La vérité libère, c'est en général à cela qu'on la reconnaît... édit de 22h 34 du 29 juin 2013 pour l'instant je me contenterais d'une vérité provisoire tout comme j'utilise une boussole ou une montre pour me repérer dans l'espace commun..

La Vérité avec une majuscule, c'est un concept métaphysique ou religieux

Je ne sais pas si j'ai raison mais je me crois sincère

Il y a une folie certaine à  vouloir prêcher une vérité comme si elle était unique

La vérité reste un chemin commun, une confrontation d'opinion, un discours partagé qui se veut commun

Pour vérifier une vérité parfois je me dis qu'elle peut passer pour de la daube

Paris le 29 juin 2013 et  quelques ajouts le 20 novembre 2016

Aphorismes du 10 octobre 2016

Compilation d’aphorismes du 10 octobre 2016

 

Avec des si, on ferait des choses incroyables, mais le présent est fait de réalités plus crasses que si l’on appliquait nos rêves

 

En cas de décès nos héros ce sont des gens que nous avons aimés, je sais aussi que l’image de nos héros c’est une notion très politique, Je sais des soldats décorés post mortem

 

Je ne sais pas s’il y a un juge avec une balance et une épée, je n’ai pas de compte à rendre pour une vie que j’ai vécue, ma conscience ne me parle que de ce qui est bien et non pas de la culpabilité

 

Jésus dit : « Je suis le fils de l’Homme », les disciples de Jésus ils ont dits « Le fils de Dieu, » Les juifs désignent Yahvé comme « Je suis celui qui est » et un copain athée qui ironisait là-dessus en disant « A l’origine Y avait Yahvé », moi je souris parfois de toutes ces appellations de Dieu, je songe parfois à celui-là qui est indicible et sans nom

 

La haine c’est une incompréhension ou une jalousie, parfois c’est le côté négatif d’un amour passé

 

La méchanceté ça consiste à faire de l’autre un incapable et de le soumettre à sa propre loi

 

La paix viendra entre les hommes lorsque qu’aucun humain soutiendra ou ne proclamera un discours sur un Dieu qui est purement indicible

 

La politique et les discours politiques c’est parfois des horreurs, dans la campagne électorale américaine que viennent faire les histoires de cul de Bill Clinton dans le débat entre Donald Trump et Hillary Clinton

 

La sagesse, me direz-vous ? Non ! Là ! Je ne sais pas ! Je vois des enfants parfois plus sages dans leurs rapports au monde que des adultes avec des héritages lourds à porter

 

La sainte vierge me plaît bien, je n’ai jamais rien imaginé sur elle, elle a tellement de visages différents, j’ai confiance en elle, aussi bizarre que ça paraisse, je sais des visions d’autrefois qui ne me font pas douter

 

Le discours sur Dieu, c’est celui des prophètes, il y a eu beaucoup de prophètes, et beaucoup d’hérésies par rapport à un passé qui donnèrent des raisons de disputes, de querelle et de guerres

 

Le jour de la paix viendra dans les cœurs lorsqu’on parlerait de la paix en partage et on oubliera ces petits riens des la différence, une femme voilée sera acceptée tel quelle

 

Le regard et la pudeur, je ne sais pas il y a eu trop de débat sur le voile, la nudité, et ce qui est pudeur, j’ignore si la civilisation grecque nous a formée sur la beauté du nu, et nous a changée sur la pudeur et le nu, je me rappelle des Pères de l 'Église et sur le fait de se cacher pour les femmes

 

Les horreurs il y en a partout bombarder ce n'est pas une  véritable action politique, Obama, Hollande, El Hassad, ils ont aussi du sang sur les mains...Et là j’ai comme une impression de l’incapacité réelle de réagir de nos politiques,

 

Les prophètes qui maudissent sont sûrement les pires assassins des rêves du futur

 

Les USA Malgré les bombardements ils ont quasiment perdus toutes leurs guerres depuis 1975

 

Malheurs disait-il ! Tout plein de haine, le monde s’écroula sur lui-même et ses malédictions

 

Parfois il y a dans une vérité une lumière qui éclaire... Je sais aussi qu’il y a des mensonges qui sont aimés par des sectaires ou des hommes de foi, je ne dis pas qu’ils se trompent, Je dis seulement que leur absence de vérité les enferme

 

Pourquoi aurais-je une vérité qui soit meilleures que la vôtre ? Non ! Cela Je ne le sais Pas ! Vous avez votre vision du monde qui est la vôtre... Alors cheminons ensemble sur le chemin de la vie

 

Que dire d’un homme comme Vladimir Poutine, Il est une des pièces maîtresses de la politique internationale, mais au vu de ses actions de terreur en Syrie, que pouvons-nous faire ? Puis en réfléchissant les horreurs ne sont pas que russes il y aurait à dire sur beaucoup de monde de nos politiques...

 

Un enfant ignore tout de son karma et il n’a jamais entendu parlé du péché originel, les adultes sont là pour l’éduquer ou plus assurément pour faire de lui un homme qui vit une culpabilité sotte

 

Un flic a eu le malheur de recevoir un cocktail Molotov, et il est dans un état gravissime serait-il décoré s’il meurt...

 

Y a-t-il quelques parts un lieu où se trouve Dieu ? Nos cosmologistes,  ils ont vidé le ciel de ses attributs du passé, il ne reste qu’à accueillir Dieu comme un réfugié parmi les humains

 

Paris le 20 octobre 2016

 


 

Compilation d'Aphorismes du 19 septembre 2016

Aphorismes du 19 septembre 2016

À savoir ! J’aime le gars Jésus et son enseignement, mais je fuis de plus en plus les curés au verbe obséquieux et les églises tristes...

Ce Dieu ! Le chef des armées... Celui-là ! C’est le Dieu vengeur, celui qui bénit toutes les guerres possibles, donc tous les massacres...

C’est bizarre que notre monde religieux n’ait jamais été qu’un monde de la foi qui allait verticalement de la Terre au Ciel...

Dans ma tête, j’entrevoie des vérités non-duales, ce qui est dur à exprimer dans ce monde de logiques dualistes, avec des bons et des mauvais...

Des fois je trouve les athées comme des gens aussi chiants que les curés, je ne leur ai jamais demandé de me convertir...

Est-ce que être enfin au paradis cela est-il vraiment le plaisir et la joie du Paradis...

Faire confiance, une forme de la foi commune...

Il n’y a pas besoin de crypter les informations, lorsqu’on ne sait pas utiliser les moyens d’informations...

Il serait affreux de vivre dans un monde déterministe qui va de la naissance à la mort, j’accepte l’idée de mourir, pour l’au de-là je verrais bien...

J’ai confiance dans plein de monde, tous ceux-là dans les gens qui m’entourent, mais pour la foi qui tombe là-haut du ciel telle que Dieu et les anges je ne sais toujours pas à qui m’adresser,

J’ignore si un individu isolé est un solitaire qui pense l’univers, je sais des milliards de solitaires qui parlent de leurs mondes personnels...

Je ne sais pas si vivre au paradis supposé avec des êtres qui sont tous parfaits et qui sont tous occupés seulement à prier un Dieu dont ils devraient avoir l’intimité, Ceux-là qu’ils sont Ils aimables ou aimants ? J’aurais l’impression triste de me retrouver dans une église triste avec des ego rangés en faisceaux et tous regardant un dieu inconnu qui est situé très loin dans un monde inaccessible et  Tous ceux-là tous malheureux, qui oublient de regarder simplement avec amour le voisin tout à coté...

Je n’oublie jamais dans la prière, le Credo, celle du concile de Nicée ce passage qui parle de Jésus est descendu aux enfers et de sa grâce donnée, l’absolution de nos fautes, celle-là qui est donnée à tous...

Je pense souvent à ces massacres par utilisation d’armes à feu, dont les USA ont la triste habitude...

Je sais des enfers modernes qui ne doivent rien au diable et ses tourments... Oui ! Les humains, ils sont parfois capables du pire...

Je sais des histoires terribles sur la guerre d’Algérie qui ont été cachées jusqu’à maintenant...

Je suis certain que pour moi avoir ma foi, cela reste le résultat de petites expériences de pensées avec des dés qui m’obéissaient selon ma foi et une chose très intime et lumineuse qui m’est restée...

Je tiens certains lieux de peines qui sont sans rémissions, de ces lieux du genre des hôpitaux psychiatriques, ils sont plus proches de ce que je considère comme l’enfer ou du moins la vision du Moyen Âge...

L’enfer ? Il se videra peu à peu ou plutôt, je ne crois pas qu’il y ait des condamnations éternelles, ça revient à l’éternel débat sur les prisons comme des lieux d’amendements...

L’excommunication ? C’est avant tout une idée de refus de coopérer, et non pas un mauvais état d’Esprit...

L’idée de la Justice porte sur des faits établis et non pas sur des intentions, OUI !je n’ai jamais su cette culpabilité du péché par omission que nous enseigne l’Église...

L’idée de Paradis, elle est liée à la béatitude de l’enfance...

La communication internet, elle utilise des réseaux qui sont de plus en plus rapides, mais aucun cerveau humain n’est capable d’intégrer rapidement toutes les informations nouvelles...

La conquête de l’ouest, certes elle justifiait le port des armes, mais de nos jours il ne reste juste que cette peur du voisin...

La dame de mes pensées ? Non ! je ne sais pas si j’en suis encore amoureux ! Ou si je la garde comme une option possible pour l’au de-là, cela me demande vraiment beaucoup de foi face à la réalité de l'entropie du quotidien...Ressusciter les morts ? Non ! je ne suis pas Jésus...

La liberté des hommes, c’est la même que celle de Dieu ! Alors arrêtez de décider pour lui !

La sainteté et la santé sont très liées, j’ai du mal avec les saints débiles...

La seule chose dont je suis sûr, c’est que nos lendemains, ils ne sont pas écrits, cela ne nous donne pas de plans sur l’avenir, parfois je songe à tous les rêves de ces enfants qui viennent...

La seule position soutenable sur Dieu, c’est de laisser libre son existence ou non, c’est en soi une vérité indécidable qui reste une grande liberté donnée à tous...

La vérité est un chemin parcouru en commun, peu nous importe les itinéraires enseignés, le but c’est l’ultime vérité, celle qui reste commune...

La vraie richesse, elle est dans le partage et l’échange et non pas dans la capitalisation financière...

Le lobby des armes aux USA, il est surtout basé, sur la peur de son voisin, qui est aussi armé...

Le méchant c’est l’autre, les bons ils sont toujours semblables à nous-mêmes !

Le monde des cieux avec tout le Tra-là-là des anges et du bon Dieu, il s’est dépeuplé avec notre regard moderne sur les objets célestes...

Les enfers ne sont jamais que le lieu qui se situe en dessous...

Les journaux d’autrefois nous faisaient des synthèses, ils laissaient passer toutes les nouvelles, sauf celles qui ne plaisaient pas aux politiques...

Les réseaux neuronaux ? Ils sont plus compliqués par leurs connexions que toutes les machines programmées...

Les saints parfaits du paradis ! Sont-ils des gens plaisants ?

Les USA comme fauteurs de guerres ? Ben Oui ! Et cela depuis les années 1940...Tout le surplus des armes produites par le complexe militaro-industriel des USA, cela justifie tous les conflits depuis cette époque et tous les morts au service de la cause démocratique, du moins cette fausse vérité que nous sert les gens du Pentagone... Oui ! On est loin du message évangélique du gars Jésus...

Ma foi ? Elle se résume en peu de chose, passer d’un monde de la statistique à un monde de la volonté aimante...

Mes mots, ils sont impuissants à parler d’une réalité biblique qui est celle d’un jardin du style des oasis du désert... Pour moi le Paradis ça serait de vivre en harmonie avec tous les habitants de la Terre... Que cela soit, les hommes, les animaux et les plantes... Bref les diverses choses vivantes dans l’ordre des vies communes...

Personnellement j’ai une foi qui se passe de la théologie classique... Celle-là qui n’est jamais qu’une suite de baratins incontrôlés sur un Dieu qui reste lointain...

Pour Dieu j’ignore ce que vous y mettez dedans ! Il y a trop d’humains qui pensent pouvoir s’approprier Dieu...

Pour moi ! Je vous le dis ! c’est un grand blasphème que ces clercs qui bénissent les soldats qui vont en guerre...

Pour moi, Dieu, il affectionne tous les êtres vivants...

Quand on connaît toutes les destructions faites à la faune et la flore terrestre, je me dis que les contacts avec les extraterrestres, ça sera long à venir ou du moins que cela devienne acceptable par les hommes...

Quelle est l’intelligence d’un moteur de recherche comme Google, une machine de statistiques gigantesques qui traitent des réseaux de cerveaux qui communiquent sur le WEB...

Quelques fois je me reconnais dans ce fameux slogan hippies « Faites l’amour pas la guerre », il faut dire que je me souviens toujours de la guerre du Viêt-Nam qui a radicalisée beaucoup de convictions chez les pacifistes...

Septembre s’avance et je vois les nuits s’allonger, l’avantage c’est avoir la fraîcheur pour dormir mais l’hiver qui vient ça m’angoisse tout de même un peu...

Si j’avais eu des prières à faire, ce que je demanderais à Dieu... C’est non pas d’aller au Paradis ! Mais d’avoir la santé du cœur, de l’esprit, de l’âme et de redresser ma pauvre vie d’humain tordue par le poids du malheur...

Si tout est possible pour nous les êtres humains, La chose qui en découle logiquement c’est qu’il existe une morale absolue du bien et du mal...

Un jour ! Tôt ou tard... Nous devrions aller dans les étoiles, mais il faudra préparer notre humanité aux voyages interstellaires et préparer les hommes aux contacts avec les Extra-terrestres...

Voilà ! il faut voir dans les manichéismes divers de notre Terre et dans la pensée dualiste commune, cette logique duale qui est un peu idiote, qui explique et qui justifie aux yeux des hommes tous les motifs possibles de guerres contre des gens qui ne pensent pas comme vous...

Y a-t-il une chose qui vous aiderait ? Personnellement je sais que ma confiance dans ceux qui m’ont aidés dans mon passé et la foi que j’ai dans ceux que j’aime, ces deux choses là, elles m’aident beaucoup...

Paris le 19 septembre 2016


 

Aphorismes au 29 août 2016


 

Compilation d’aphorismes 29 août 2016

À tout dire je ne sais pas si vous comprendrez mes aphorismes... Peut-être, y ai-je mis des choses que je croyais simples mais pas toujours évidentes

Beaucoup de temps passé à dormir, à manger, à faire ses besoins, à travailler quand on a du travail, un tout petit peu de temps à faire l’amour mais tellement peu de temps à réfléchir

Contre le passage du temps il n’y rien à faire, sinon accepter de laisser les âges faire de vous un immortel, celui qui change et qui sait que demain, il est toujours à voir

Délirer, c’est comme lire une lecture de choses qui sont en vous-même, ne croyez pas le délire mauvais car ça fait parfois autant de bien qu’une bonne cuite dans des moments d’angoisse

Engager voilà un mot bizarre, ça peut être un placement financier, un choix qui est soit idéologique ou soit un genre de sacerdoce, j’ai connu des gens biens qui s’engageaient pour les autres...Qui ne connaît pas ce slogan de la légion étrangère... Engagez-vous ! Rengagez-vous !

Faiblesse des filles et le machisme... Pensez-vous sérieusement que les femmes soient fragiles, je sais des femmes qui se comportent mieux que des hommes face à la douleur

Grappiller un mot qui me plaît bien ! Grappiller des graines dans une vigne ou bien grappiller des mots de ça et de là, dans des livres qui sont rangés dans les étagères d’une bibliothèque

Hallucinations ou visions ? Parfois il y a des choses bizarres qui échappent à la logique des classements des psychiatres normatifs

Inquiétez-vous plus, de savoir ce que vous êtes, de ce que vous aimez et de ceux qui vous aiment ! Cela est bien plus important que de savoir si vous êtes bien classé au classement des saints qui vont au paradis

J’ignore ce que vous, vous pensez ! Alors laissez-moi tranquille ! Nos mondes de pensées, ils ne sont pas les mêmes

Kérygme ! Voilà un mot bizarre ! Ce mot ! Il signifie tout simplement la proclamation d’un Jésus qui s’engage envers tous les hommes

L’illusion la plus simple et la plus commune, c’est de se penser ou de se croire aussi éternel que le soleil qui va durer au maximum cinq milliards d’années... Petit homme ! Apprends la modestie

Lorsque l’on cesse de croire dans ses propres illusions, ce monde celui-là qui nous entoure, il cesse d’exister pour nous ou plutôt, c’est un monde sans nos possibles rêves qui soient à construire demain...

Miracle des miracles, je suis vivant, je sais parfois des choses lointaines et des morts vécues comme des passages entre des mondes passés et les mondes en devenir, j’ignore ma mort, je ne sais jamais que des passages...

Nue et sans honte, elle me regardait et je l’admirais femme toute déshabillée... Elle n’était pas gênée par mon regard et elle portait pour seul vêtement son regard très fier de ce qu’elle était...

Ors de l’alchimiste qui sont tous obtenus avec sa persévérance, sa longue calcination, son épuration patiente... Oui ! L’âme de l’alchimiste était devenue d’un or pur

Par intermittences, ce sont des flashs dans ma vie, il m’arrive parfois de percevoir un autre monde beaucoup plus bizarre que ce monde très commun

Quand vous saurez pourquoi vous êtes susceptibles d’être aimés, alors peut-être cesserez-vous d’avoir peur de l’autre...

Rien pour aujourd’hui ! J’attends encore ce Dieu silencieux, celui-ci qui reste caché pour qu’il me libère de moi-même et que cela se passe très loin de vos Dieux fous... Tous ceux-là qui vous écrasent de vos certitudes

Séduire, c’est vieux comme le monde ! De nos jours la séduction, c’est la publicité qui ne s’intéresse plus qu’au portefeuille...

Timide comme un jeune enfant, mais être aussi un humain capable d’envisager le monde comme un vieillard omniscient

Un chien fidèle et un adorateur d’un Dieu tout-puissant, ils sont bien comparables ! Oui ! Cela me pose des questions sur la foi que vous avez dans ce Dieu tout-puissant et aussi sur le regard de ce chien qui croit en nous

Valeur morale donnée, valeur marchande, le mot valeur c’est un mot valise avec de multiples sens, notre monde marchand entretient patiemment ce double-sens

Wahhabites ? Évangélistes ? Juifs ultra-orthodoxes ? Voilà des défis qui sont encore et toujours à soutenir pour pouvoir vivre dans un monde multi-religieux

Xéno... L’étrange étranger des Grecs, un peu barbare, un peu client, un peu fournisseur, un peu ami, un peu ennemi, mais celui-là reste l’autre, celui qui n’est pas grec

Y-a-il un Dieu différent dans chaque religion ou n’est-ce que le même ? Alors pourquoi celui-ci est-il toujours incompris ?

Zéro et l’infini, un potentiel vide ou un potentiel infini, et selon l’idée que nous avons de ce monde, c’est un problème mathématique que se pose la Physique contemporaine pour des singularités Insondables

Paris le 29 août 2016


 

Compilation d'aphorismes au 26 juillet 2016

Compilation d’aphorismes du 26 juillet 2016 avec des ajouts de mes tercets reformatés

À faire l’impossible, nul n’est jamais tenu

Ailleurs ! C’est déjà plutôt beaucoup de lieux, mais il n’y a jamais qu’un ici et maintenant, de la nostalgie de tous mes voyages de jeunesse ?

Aller plus loin que soi-même, mais apprendre à voler pour affronter le vide

Automne quelques odeurs feuilles mortes ramassées le feu qui les consume les chasseurs sont prêts cache-toi bien petit lapin, automne, la saison de la chasse,

Autrefois pour les hommes, la lune, la nuit et le soleil, le jour, ils n’étaient que des luminaires.

Aux bons innocents les mains pleines de rêves d’avenir

Aux jeux d’échecs, une pensée duale, c’est vaincre l’autre ou bien mourir mais moi, la vie multiforme et grouillante, elle m’étonnera toujours

Avant de laisser fermée la lumière de tes deux grands yeux fatigués pense encore et toujours à ceux-là !

Avec le temps on oublie rien de rien, on s’habitue, c’est tout ! Jacques Brel, une version moins pessimiste

Avec le temps tout va tout s’en va et on oublie Léo Férré, une version pessimiste

Bof ! De super bof ! Entre ce qui est prévu et la météo depuis le mois de mars j’ai appris à ne pas faire confiance aux gars de la météo

C’est l’ouverture de la saison d’hiver le ski, la glace et la neige sont là pour chaleur et lumière encore du temps la simple couleur blanche unit tout le spectre visible ne dit-on pas ? Du bruit blanc

C’est la valse à quatre temps des quatre saisons qui passent automne, hiver, printemps, été

C’est le mois d’août un soleil en exil renonce a son empire céleste

C’est vraiment un drôle de regard que celui d’un expert

Cailloux dans le ciel un Sahara de poussières diverses et toutes inaccessibles. Nota Bene ! j’ai un peu plagié Mouloudji

Ce soir j’ai fait un peu de cuisine, je ne fais pas très souvent la cuisine mais chez moi ce soir ça embaume

Ceci dit parfois des petits riens, qui arrivent dans ma vie, ils me font aussi sourire,

Celui qui écrira l’équation, dites du grand tout universel, il aura la grosse tête d’un thaumaturge

Ces jours heureux, j’avais encore un cœur très amoureux, je vis son absence comme ce vide de libertés non habitées, longtemps j’ai marché simplement sur cette corde raide

Cette nuit froide de novembre il a neigé sur Paris et toutes ses rues grises seules les voitures restent toutes blanches

Chaque jour apportent leurs rations de faits, suffisent aux moines qui raturent sur la réalité, mais qu’y a-t-il de réel dans une belle équation ?

Choisir Dieu ou diable tous ces choix donnés, c’est plutôt limite

Comme il était sûr d’avoir toujours raison, tous les commentaires que l’on faisait, lui étaient insupportables.

Concernant l’impossible c’est une option que vous ignorez, personnellement j’ai eu de vraies surprises

Concernant la pratique de l’alchimie, elle demande avant tout le feu sacré ou la foi. Je ne sais pas ou je ne sais plus ou n’ai-je jamais su répondre ?

Concernant la réalité la plus commune je doute de tout ce que je vois, car ce ne sont que des illusions

Dans ce monde de vampires boursiers il faudrait être un vrai dément psychopathe pour donner des proies à ces prédateurs

Dans la grande forêt ancestrale un arbre monde gigantesque avec toute une myriade d’oiseaux

Dans la nuit noire très tard, entendre cris du plaisir, d’un amour qui va très fort,

Dans la recherche scientifique, depuis l’épuisement des nouveautés on est passé de l’étonnement. Tiens pourquoi ça marche ! À l’agacement, tiens pourquoi ça ne fonctionne pas !

Dans le brouillard de mon passé des lointains souvenirs de femmes aimées, elles me donnent envie de leur rester fidèle. De nos jours il y a les femmes couguar qui sont de mon âge, ou à peu près, mais non je n’aime pas trop !

Dans le sens de la vue, il y a la précision du regard, qui permet de comprendre

Dans le silence de l’amer, il y a comme l’écume des jours elle est extrêmement amère

Dans un petit lac bleu de montagne des poissons vifs tout fait d’argent ils nagent dans l’eau très claire et froide, le pécheur tranquille et patient, là, sur la berge, il casse la croûte, un bel après midi qui passe les poissons nagent indifférents, au vermisseau qui est au bout du fil, ils nagent dans l’eau sans faim

Dans un temps donné, il y a déjà mille façons, de dire le monde,

Dans une boite il y avait tous les vents mauvais, mais par curiosité il fallut que pandore l’ouvre. De nos jours je sais qu’il existe de multiples boîtes de pandores et heureusement elles ne sont pas si évidentes au commun

Déjà savoir marcher sur un fil demande une confiance en soi ce n’est pas donné à n’importe qui

Demain est déjà ailleurs tout là-bas où vous n’êtes pas tranquillement au soleil

Demain je ne serais plus là et je le sais, mais aussi aurais-je rejoint mes amis là- bas ? Je ne sais pas ! Un ailleurs absolu.

Depuis bien des éternités, il y a ainsi dans notre ciel, la lune change ses formes arrondies et évolue lentement, d’abord croissant, puis quart, puis la lune toute pleine

Des voix sans timbres ? Sans doute causez-vous aux anges ou bien à vous-même

Dieu ! Dit-il en priant, mais resté tout seul, il ne l’entendait pas, il pensait alors.

Don Quichotte cœur noble, un chevalier resté sans maître, mais avec tous ses rêves,

Don Quichotte de la manche, chevalier à la triste figure, et redresseurs de tous les torts,

En Amérique, aux USA, le concept de réparation morale, il n’existe plus, il y a juste l’estimation des sous que vous pouvez réclamer pour un problème donné et cela quelques soit-il.

En ce jour de juillet, j’écris moins de poèmes, mais curieusement, s’ils sont plus lus, je ne sais toujours pas ce que les gens en pensent, car je n’ai que des statistiques d’internet.

En ce qui concerne l’art, ce n’est jamais que du hasard, que l’on soumet à son regard,

En vieillissant le solitaire que je suis, il devient agoraphobe, cela me fait éviter beaucoup de choses comme les réunions de familles nombreuses et certaines manifestations de rue

Éros et Thanatos sont aussi des frères, l’amour que je tiens, il n’est plus Éros mais Agape qui est la patience de tous les saints qui aiment sans jamais évoquer le sexe

Essayer de marcher sur l’eau, comme le faisait le gars jésus, demande beaucoup de foi

Être soi-même ce n’est pas un luxe mais une normalité le temps qui attends ce n’est pas le temps qui espère juste un temps à passer

Fiat lux ! Dit-il songeur ! En allumant sa lampe dans la pièce sombre

Fleurs de givres, encore étonnées d’être les fleurs de l’automne passager, des rosiers qui sont en boutons

Fondamentalement je ne suis pas sûr, que nous puissions comprendre ce monde, alors croire en son destin. Ben ça aide à vivre

Fondamentalement, je reste fidèle au gars Jésus qui résume bien le fond de ma pensée. Plus j’avance, plus je donne raison à Jésus, mais certainement pas à tous les disciples de Jésus qui ne font jamais que leurs petites cuisines à leur manière.

Galet plat, jeté habilement, ricoche dans l’eau, puis, il rebondit encore, plusieurs fois de suite et une fois arrivé en bout, il coule sans rémission aucune

Ici il y a des lois que tu ne peux renier, comme l’énergie, l’entropie, le temps, tu peux les nier, mais elles existent,

Il en est de la nostalgie, comme d’un remord ruminé, qu’elle soit bonne ou une mauvaise rumination

Il manque à la physique tout le monde de la psychologie je sais pas trop s’il y a une frontière.

Il se souvient alors de ce que disait cet imbécile heureux, mais il avait tellement de choses à dire qu’il n’avait plus le temps de dire quoique ce soit

Il vaut peut-être mieux pour les Extra Terrestres que nous ne puissions aller dans les étoiles c’est l’idée qui me reste de l’au de-là

Il y aurait plus à dire sur nos hommes politiques que sur leurs programmes, dans les faits nos hommes politiques, ils sont plutôt décevants dans leurs manques d’ambition

Il y eut un jour, et il y eut une nuit et Dieu vit alors que cela était bon, la Bible de mémoire

Ils. Les gars de la météo prévoient des températures élevées alors ! Pas d’orages ! S.V.P. ! Ce matin de juillet le ciel est très lumineux, mais là j’attends encore

Indignez-vous si vous le voulez mais ne manquez pas non plus de décider de votre avenir

Insensiblement la lumière décroît, le coucher rouge d’un soleil d’automne puis petits matins rosés avec le gel

j’ai aussi quelques idées bouddhistes sur la faute et la justice qui va avec, à savoir que la notion de péché et le commerce de la grâce, ça reste des histoires de sous.

J’aime assez Stéphane Hessel, et son petit livre protestataire, mais peut-être pas nos hommes politiques.

J’écoute les gouttes d’eau qui tombent de mon robinet mal fermé comme une musique plutôt subtile par les micro-différences entre deux gouttes, soit en tonalités ou soit en rythmes, mais je sais aussi qu’il y a beaucoup de gens que ça agace ou qui pense à de l’argent qui se perd dans une fuite

Je dis que vous vivez avec votre propre illusion

Je m’agace souvent, par ce ton moraliste qui se dégage de mes écrits, alors si vous voulez bien j’évite, je n’ai pas de morale à prêcher, je n’ai rien d’un curé et vous avez votre vie

Je manie plus facilement l’ironie que la philosophie des systèmes.

Je me consterne encore de voir la bourse s’anéantir par ses intérêts personnels

Je me dis que ce n’est pas la peine de faire comme Jésus qui est trahi chaque jour par tous les clercs qui se foutent parfois de vous.

Je ne sais pas si je voterais en 2017, tous les candidats, ils ne me plaisent pas, car ils n’ont pas vraiment de solutions à nos problèmes

Je ne suis pas si sûr qu’il y ait des lois éternelles et cela même en physique.

Je ne vous ai jamais demandé de croire en quoique ce soit

Jésus, il est nettement suffisant pour ce monde où nous vivons, mais quand je vois les problèmes qu’entraînent l’argent, le sexe, la volonté de dominer des hiérarchies religieuses.

L’amour d’une putain, comme un Graal éternel, ce n’est jamais ridicule,

L’amour que l’on donne, tout ce que l’on reçoit des autres, ils font ainsi nos vies

l’au de-là et demain m’échappent, mais je me refuse de jouer les prophètes de ce monde meilleur.

L’avenir qui appartient à tous les rêveurs ceux qui refont le monde chaque jour.

L’homme est debout et il vous tend sa main le premier la saisit et il la serre amicalement mais le second qui passe en lui donnant la pièce

Là ! Dans ma cuisine, je découpe une pomme grise quatre quartiers égaux dans l’assiette un goût fruité et une envie de tarte

La balance dans une main, et le glaive dans l’autre, la justice est raide droite

La condition de tous les amoureux c’est un grand trouble parait-il ! Mais elle est tellement bonne

La fin de l’URSS, elle est survenue pour des questions de gestions économiques mafieuses, plutôt que par l’existence d’une vraie démocratie comme le rêvait Michaël Gorbatchev

La foi ? Ben ça aide à vivre l’idée d’une cause juste qui sert de moteur à sa vie c’est avant tout une idée religieuse

La folie ? Cela reste un combat perpétuel entre l’imaginaire et le réel, il n’y pas de relations qui soit plus complexe

La goutte qui tombe, elle descend vers la mer et elle redevient nuage

La grande question de la physique et de la métaphysique concerne l’entropie de ce monde où nous vivons car toute l’organisation de ce monde en découle.

La haine et l’amour, cela ne sont pas des options choisies, mais des ressentis.

La loi qui est dite la loi du talion, elle était avant toute une manière de pacifier les âmes, de passer d’une vendetta toujours mortelle par ces incessantes représailles, à un jugement qui soit équilibré, le jugement donné par un juge qui estimait le poids des choses. l’idée, c’est de faire un jugement équilibré d’où l’expression. Un œil pour un œil, une dent pour une dent.

La lumière des petits matins, tous les soleils qui se couchent et la vie qui continue

La lumière donnée comme connaissance des autres, cela dévoile toute notre faiblesse ou notre propre nudité,

La lumière éteinte revenait alors avec tous mes doutes du jour, je songeais alors à toutes celles que j’avais entrevues un instant et qui d’un sourire malin, m’avait allumé d’un gros désir animal

La lumière peut être si forte quelle éblouie

La mort des beaux papillons n’est guère plus importante pour les oiseaux qui les mangent

La mort est une absence, un repos, une peur, une sagesse de vie mais pour l’au de-là je ne sais pas trop quoi en dire

La nudité en art, elle reste très appréciée, mais surtout par les hommes

La nuit je suis heureux de me soustraire à vos regards

La question du pouvoir par le discours, nous faisaient dire autrefois : d’où parles-tu ? Qui es-tu ? De nos jours plus personne ne sait bien qui nous parle et de quoi.

La révolution ? C’est une idée pour les opprimés, c’est une idée dites de gauche, mais dans notre époque qui songerait à faire une révolution conservatrice pour avoir plus de sous ? Madame Thatcher et monsieur Reagan sont les révolutionnaires conservateurs des années 80

La sagesse ! Quesaquo ? Je reste un fou impertinent qui continue de vous faire réfléchir

La terre molle dans ses mains le potier étire le colombin et monte ainsi la matière

La terre qui se repose aimablement dans mes deux mains noircies de terre je mets en terre mes fleurs maintenant

La traque ou la chasse, c’est une vieille activité, qui nous vient de très loin,
 

La vie qui n’arrête jamais, cela change tout le temps, et c’est plutôt fascinant

Le barbare c'est l'autre, celui que l'on veut ignorer, car il est  trop différent

Le chien qui pisse ici, il avait cette chienne là-bas dans un monde de chiens

Le désordre vous savez c’est quasi toute la nature avec juste un tout petit rien

Le mot juste à la juste place, voilà ma philosophie poétique

Le photographe saisit un instant précis tandis que le peintre décrit une ambiance se sont des fabricants d’images, très différents

Le pire c’est certainement de savoir où sont les problèmes et de ne pouvoir rien faire pour les résoudre

Le poète a toujours raison ! Qu’est-ce qu’il est chiant, ce poète plutôt bavard !

Le poète Paul Verlaine disait, laisse un peu jouer le hasard, dans le choix de tes rimes,

Le poids de tous les mots, dans cette balance ultra précise, mais des mots qui sont légers,

Le pouvoir ? Il serait lié à la puissance, mais suis-je un doux pacifiste ou un impuissant commentateur ?

Le principal concept du bouddhisme c’est le non attachement à ses illusions et d’admettre un non dualisme

Le seize juillet c’est bien tard pour qu’une hirondelle nidifie c’est au plus tard au printemps

Le sentiment amoureux, c’est bien une réalité à deux, qui vous isole du reste du monde

Le seul but de la philosophie, c’est de poser et de répondre à toutes les questions

Le silence ? C’est un repos et parfois le bruit est vu comme musical, j’évite ces musiciens qui considèrent le bruit comme une musique

Le silence qui s’en va, le bruit qu’on entend, la musique des mots

Le silencieux se lève rallume sa cigarette et laisse la conversation.

Le soir s’endormir tranquille, et le matin tout refaire à neuf, tout qui change, rien ne change

Le soleil se lève le soleil se couche la nuit tombe, etc. etc.

Le solitaire patient qui reste entier et seul à écrire toutes ces idioties, bien trop vagues dans un site trop dépeuplé et plutôt vide

Le temps cyclique des quatre saisons qui passent c’est le temps de la nature, la fleur fanée d’hier, la rose d’aujourd’hui les graines de demain

Le temps passe inexorable, jamais il ne repasse, non jamais, sur toutes nos erreurs passées

Le texte est très écrit, comme son cœur est bien bon, et lui, il continue encore,

Le vent coquin qui souffle sur les braises d’un désir et qui rallume cet incendie

Léo ferré disait : la mort c’est l’infini son éternité, personnellement, ça me fait penser à un grand désert, pas si sûr qu’on y retrouve tous ceux qu’on aime

Les cercles de silence, ils font un vacarme singulier dans leurs propres consciences

Les concepts dans des systèmes qui sont très construits, c’est juste le rangement d’un petit monde dans des petits tiroirs

Les cyniques du temps des Grecs ils étaient vus comme des débauchés, car ils qui se permettaient tout, ils faisaient l’amour sans retenue un peu partout, un peu comme nos hippies des années soixante-dix

Les doux rêveurs que nous étions et la cruelle réalité où nous sommes, les temps ont bien changés,

Les géants qui menaçaient Don Quichotte, ils sont plus crédibles pour lui que la menace du temps qui passe

Les quatre chevaux de l’apocalypse, ils sont en retard sur les dates prévues ! Ce n’est pas sérieux messieurs dames de la Bible.

Les rails parallèles de nos destins vies enchantent de nos deux rêves, ils se rencontrent aux bords de l’infini

Les sages antiques causaient grec ou latin, longtemps les maîtres, de la philosophie scolastique, ils ne voyaient que le latin ou le grec et ils se foutaient pas mal des idées de ces sages du passé

Les serments d’amours, s’écrivent sur l’écorce ou le sable, les lois se gravent dans le marbre

Les temps qui arrivent sont redoutables me dit-on, mais ils ne seront jamais pires

Les terres vierges où nous rêvions d’aller vivre libre sans les cons elles ont toutes été violées.

Les territoires du vide sont infinis chez les bouddhistes, le vide il est vu comme potentiel(s)

Les traces de souvenirs fréquentent tout notre présent par des histoires néfastes

Lorsque le soleil défunt, il ne se lèvera plus du tout la terre, elle sera déjà oubliée depuis longtemps

Malgré nous ils nous restent mais qui donc monsieur ? Tous ces grotesques doctes

Marcel Proust a ainsi retrouvé tout le temps qu’il croyait perdu dans ses rêveries du passé

Matin de juillet ! Matin frais ! Hier temps chaud et du soleil ! Plutôt marre du temps pourris

Moi ! Je deviens anarchiste et je militerais pour une utopie libertaire, sans chefs, ni police. Malgré tout je sais bien que cela restera toujours une utopie non réalisée, car cette idée est fondamentalement irréaliste politiquement, mais c’est toujours bien d’en rêver.

Mon paradis ne saurait exister, dans un monde où seule ma vérité, soit la vérité qui s’impose,

Mystère, telle est le nom de l’énigme, de la Babylone moderne contemporaine avec toutes ses séductions incroyables

N’est il pas croyable que les gens généreux, ils ne s’arrêtent qu’à vos malheurs

N’oublie jamais, que c’est fait avec la même chose, le soleil et la bombe à Hydrogène

N’oubliez pas Lucifer, le porteur de lumière, avec tout l’orgueil du savoir

Nuit après nuit la mort devient compagne comme l’habitude d’une absence vide

Ou est-ce ? Dans quelle étagère ? Ou courges et poivre ? Je ne sais pas ! Hélas !

Oui ! Je m’intéresse à vous et à tout ce que vous aimez mais gardez donc vos petits sous

Oui j’ai oublié ce matin de vous dire bonjour m’en voulez vous ?

Papa et maman ! Que vous êtes loin maintenant. Je pense parfois à vous, à vos manies, à vos qualités et à toutes les phrases que vous avez dites, en bref, à tout ce qui vous faisait en tant qu’humain

Papillons de nuit, tournent autours de la lumière, papillons du jour qui butinent les fleurs colorées, la lumière permet d’apprécier diverses couleurs

Parfois ! J’ai cette belle idée, d’avoir et de faire un monde meilleur sur notre terre, le paradis ça reste une option pour des mystiques éthérés et ce n'est pas vraiment mon idéal.

Parfois j’ai l’impression d’avoir tout vécu, dans les faits, c’est plus un vécu par procurations que des histoires vraiment vécues

Parfois je préfère l’obscurité, par simple et vraie pudeur, devant tous les regards inquisiteurs,

Parfois le poète cherche sa rime, joue comme un cruciverbiste, dans un jeu littéraire,

Partir un matin, c’est pourrir un peu, déchéance du temps qui passe

Personnellement pour moi ! La mort ben je ne la connais pas et puis je m’en fous, j’ai plus peur de mal vieillir que d’entrer dans le non-être, mais je n’ai pas d’idée là-dessus

Plic-ploc ! Elle fait la pluie sur le toit de tôle grise ouverte aux quatre vents

Plus j’avance plus je suis las et j’ai alors comme une envie de tout oublier

Pour arrêter les pendules, il faut la même foi en soi-même, que de vouloir marcher sur l’eau,

Pour jouir de la vie, il faut compter sans doutes, sur tous les autres

Pour la morale et la justice aux USA ? Vous vous apercevez alors qu’elle est bizarrement basée sur la valeur marchande de vos sentiments humains

Pour les anges des neutrinos, pour le divin des photons et pour les hommes des K watts

Pour les anges des neutrinos, pour le divin des photons et pour les hommes des kilowatts

Pour les recueils papiers, ils avaient l’avantage d’avoir leurs lecteurs et aussi d’avoir leurs critiques écrites en noir sur blanc

Pour les transhumanistes, il existe un objet futur serait d’une singularité informatique faites avec des petits circuits électroniques très réduits, personnellement j’en rigole, ces circuits seront toujours limités en connexions. Je pense qu’il faudra pas mal de temps avant d’arriver à la complexité d’un cerveau humain

Pour plus de justice il faut des lois, pour piller l’économie il faut des lois, mais l’esprit des lois quelle rigolade,

Pour pouvoir s’abandonner, il faut aussi pouvoir se retirer, dans un nid tranquille et douillet

Pour qu’un poème soit juste, privilégiez toujours le sens, plutôt que la rime,

Pourquoi devriez-vous me faire confiance ? Voilà une jolie question ! Dans les faits, ma vérité, elle est basée toujours sur votre doute, je ne sais pas si vous comprendrez un jour la philosophe de Socrate

Pourquoi donc je vous demande les gens gentils sont-ils insignifiants ? Vous vous aimez trop les emmerdements !

Pourquoi parles-tu du paradis ? Serais-tu de ces cinglées qui confondent le réel et les rêves,

Pourquoi vis-je ici ? Monsieur ! Pourquoi ! Je vous aime ? Madame ! Non! Pour moi ! Cela je ne le sais pas bien.

Pourquoi vous faut-il donc une éprouvette, pour tester la qualité de la réalité qui vous entoure, alors que savoir bien regarder suffit seulement

Puis question des poètes divers et variés. Je l’emmerde le Poète ! Je reste un être humain, tout simplement humain

Quels âges avez-vous ? J’ai dix-milles ans bien tassés et guère d’illusions

Question à un physicien intelligent qu’est-ce donc que la réalité ? Et pas d’autres questions posées

Question de toutes les prophéties faites dans le passé nous concernant, je suis assez déçu des prévisions écrites mais assez content qu’elles soient erronées

Rêver, aller et revenir, partir encore rêver à la mort et essayer de vivre et refaire chaque jour nouveau.

S’il n’y avait pas un peu de hasard dans le cours de nos vies, nos vies seraient ennuyeuses, « Totor dans ses œuvres », Le joueur de carte avec une très bonne main de jeu est aussi rare qu’un chercheur avec des formulations toutes nouvelles, en général le joueur bluffe parce qu’il na pas de jeu, « Totor dans ses œuvres ». La citation c’est l’art du bluff en philosophie, « anonyme », Nota. Bene. Je mettrais bien cette citation en abîmes pour dire qu’elle est vide, « Totor dans ses œuvres »

Sans doute ! Et je le sais bien aussi nous possédons un corps et une âme mais possédons-nous tous nos rêves ?

Se battre longtemps comme don Quichotte contre des moulins à vent, et un jour perde la foi,

Si les mots n’étaient pas usés jusqu’à la corde la vérité serait simple avec nos mots communs, il faut nettoyer et faire reluire nos vieux mots

Si vous croyez en vous-même c’est déjà un bon point d’appuis tout le reste est sujet à interprétations

Si vous voulez le pouvoir, pour être le chef incontesté, commencez par des promesses,

Soleil qui se lève et qui rosit tout à l’horizon, c’est l’aube qui vient

Songea-t-il un jour d’orage très noir et très sombre que si la lumière luit partout et elle brille tous les jours, certains orages paraissent aussi sombre que l’enfer

Thanatos est un ange tout comme Éros, il me veille autant que le bel Éros amant de Vénus, pulsion de la vie mais aussi pulsion de la mort

Toute la physique moderne, elle ne se soucie assez peu de l’humain, il y a là un vrai manque

Un clown bien triste qui se couche fatigué en songeant aux lendemains qui viennent, le matin, il fait sa première blague du jour.

Un désert sous le ciel bleu sans rien qui bouge dedans pas de place pour la vie

Un enfant bien vivant regarde avec curiosité son grand-père racornit, il met sa petite main dans la vieille main ridée complicité de l’instant

Un enfant plutôt rêveur, assis là, il refait le monde, nous avons tous été cet enfant

Un enfant qui babille, et qui imite les oiseaux, comme un bel innocent,

Un humain il me parle il me dit des choses, mais il est si loin de ma petite vie ordinaire que je ne comprends pas toujours

Un individu naît aujourd’hui il vit un certain temps puis il s’en va pourquoi s’inquiéter alors que seul compte de vivre le présent

Un jour il se perdit dans un tout petit monde ce n’était que le sien

Un jour qui vient ou l’autre j’aurais ainsi oublié toutes vos chiquenaudes

Un jour qui vient, demain ou après-demain, j’ai envie de me taire définitivement, dans les faits je reporte toujours la date. Alors dois-je y voir comme une idée de mort littéraire ?

Un peu de physique s’il n’y avait pas un peu de hasard dans le cours de nos vies, nos vies seraient ennuyeuses.

Un photon issu sans doute d’une étoile lointaine, il arriva jusqu’à mes yeux encore bien étonnés, c’est le message d’une histoire très ancienne

Un seul regard vous manque et tout est dépeuplé ici, et là laissez donc réfléchir les miroirs

Un truc qui est à rappeler devant les horreurs qui sont dues aux fous de Daesh et tous ses terroristes de tous bords qui sèment la haine, la haine détruit, elle consume, l’amour rassemble, il est nécessaire pour pouvoir vivre en commun.

un truc vraiment rigolo c’est que je vous fascine encore malgré toutes vos déceptions

Une copine qui voulait me draguer, parlait d’équations à plusieurs inconnues, mais je suis resté fidèle à une seule

Une jolie fleur, donnée dans un printemps fleuri, une gerbe abondante, offerte un été prospère et tous les fruits mûrs aux temps d’automne

Une nuit noire très intime, être tous deux dans un lit, c’est bien plus beau que le reste

Une nuit plutôt calme, et qui est très, très noire, me va bien pour me reposer

Une question que je vous pose pourquoi n’y a-t-il pas eu de guerre nucléaire ? Nous étions déjà tous prêts pour l’auto suicide

Une rumeur qui courrait, on avait bien vu l’homme qui avait vu on, et on le disait partout.

Une seconde d’éternité c’est déjà très long pour un cœur amoureux

Une vision qui se veut profonde et obscure, elle n’a rien à faire des ouvriers qui travaillent dans la Mine, c’est un épiphénomène d’une pensée ténébreuse

Vous attendez quoi ? S.V.P. la fin des haricots, le Messie du grand soir, le dernier train, pour l’ailleurs absolu ou encore la mort ?

Vous crèverez comme vous avez vécu sans jamais rien comprendre de ce que vous avez vu

Vous croyez-vous aux probabilités ? Ben pas moi ! Je crois à la volonté juste une petite nuance sur la réalité déjà savoir marcher sur un fil demande une confiance en soi et ce n’est pas donné à n’importe qui

Vous n’aimez pas toutes mes petites histoires vous préfériez sans doute des recettes de cuisines désolé madame ! Mais je ne suis pas cuisinier

Vous recherchez la vérité comme la perle fine ! Des cochons l’ont jetée dans un tas de merde et maintenant il faut plonger dedans pour la récupérer

Voyager en chambre est un beau programme littéraire, ce sont aussi des exercices d’imagination plutôt que de vrais dépaysements

Y a-t-il une seule vérité chez tous les inquisiteurs ?

Y aurait-il un homme qui se dévoue pour rendre les hommes plus humains et moins dépendants de l’argent ?

Copyright Bruno Quinchez

1, rue Haxo 75 020 Paris le 20 juillet 2016

Les mots...énième version

 

Les Mots...  énième version sur le sujet

Je peux vous dire, Il y a tout de même de grosses différences
Entre un vocabulaire pauvre qui est limité à 500 mots
Et la grande érudition, de ces mots très rares voire néologique
Verlaine dans un de ses textes très connu, l'art poétique

il nous disait d'avoir un peu de hasard dans ses choix
Un vocabulaire riche,  il exprime des nuances variés
Les mots que l'on possède, ils sont un peu de nous-mêmes
Il y a des styles divers de poésies, et parfois des mots valises

Mais savoir mettre le mot juste, c'est un don de créateur
Les mots nous disent plus sur nous que nous le croyons
L'univers peut être vu comme formé et créé par les mots du verbe
La science, elle est aussi faite avec des mots, des hypothèses, des calculs

Un enfant même bavard, il ne possède pas les mots d'un adulte
Mais déjà son monde est  très riche parfois ce monde, il nous échappe
De même un être fruste nous parle et s'exprime sans de vraies nuances
Mais ses mots qu'il utilise, ils sont  toujours justes pour lui-même

il y a des mots qui tuent  irrémédiablement et d'autres qui nous apaisent
La politique et les médias prolifiques, ils usent des mots passe-partout
le vrai travail en littérature c'est de les nettoyer, de leur redonner du sens
Le poème il parle pour le monde où nous sommes, ou il parle pour soi-même

Paris le 9 juin 2016

Aphorismes du 30 avril 2016

 

 

Aphorismes du 30 avril 2016

 

À savoir ! Ce qui serait le plus atroce, c’est d’être fataliste et de ne rien faire pour changer ce monde déjà bien abîmé

C’est à chier se disait-il en regardant sa Télévision et plus jamais il ne l’alluma.

C’est curieux que l’argent donne une telle puissance, car je sais les stérilisations de tout ce qu’il touche, je me dis alors que l’argent mène à la mort, l’argent c’est la mort.

Chaque enfant qui naît est redevable d’une dette envers ses parents, nous adultes contemporains nous somme redevable d’une dette sur la nature que nous laissons à nos enfants

Dans les faits nos politiques, ils se foutent bien de nos pensées, la politique c’est une chose pensée et décidée par des technocrates européens

De nos jours j’ai l’impression que les transhumanistes ils sont en train de nous préparer des très grandes découvertes sur nous-mêmes et aussi des super conneries inégalitaires

Demain il y aura un ciel, un soleil, des nuages, mais pour le reste je ne sais pas, il faut être un grand fou pour prédire demain

En relisant Astérix, de Goscinny et Uderzo, j’y vois dans la dernière page le repas des gaulois, comme une vision heureuse d’un paradis où nous bâfrons tous ensemble, pour moi c’est une vision qui dans son essence, elle est assez proche du repas de la cène ou plus simplement ce qu’on appelle la communion eucharistique

Fondamentalement le bon est le bien ne sont jamais que des pensées égoïstes que je choisis par confort, à dire vrai le bien et le mal sont basés sur des valeurs communes, ce qui est bien pour tous, c’est au-dessus de mon petit moi

Jamais non jamais ! Vous ne saurez où se trouve Dieu, le Paradis, l’Enfer Et Cætera.

Je ne sais pas ou je ne sais plus s’il y a des choses plus importantes que d’autres, la chose que je sais maintenant c’est d’écouter et de répondre à toutes demandes

Je situe Dieu quelques par entre moi-même et nous tous, je ne l’isole pas dans un homme, un objet.

Je suis un carnivore, mais je n’ai pas conscience d’un mal, certains végétariens, ils peuvent me comparer à un nazi par mon peu de considération de la souffrance, mais là nous abordons des frontières de notre conscience européenne où la souffrance animale est exclue à cause de passages écrits sur ce sujet dans la bible

Je tiens à l’idée de Jardin pour parler de notre planète, certes de nos jours nous l’avons beaucoup abîmée, mais je sais des histoires d’autrefois ou des hommes ils ont refaits des paysages en plantant des arbres dans des déserts.

La démocratie ? Ça reste cette illusion que notre parole donnée, elle est entendue donc appliquée.

La différence entre un homme est un singe cela reste sa capacité crâniennes et de notre capacité d’analyser notre réalité, mais il reste une grande part du singe dans nos rapports hiérarchiques, sexuels et nos sentiments comme le juste, la confiance la colère

La lumière de l’âme se reconnaît, à ce qu’elle n’éblouit pas ni ne brûle

Le problème avec Dieu, c’est de savoir où vous le situez.

Le sage ? Une espèce de vieux machin qui est revenu de tout ? Non ! La sagesse, elle reste une joie d’enfant

Le singe reste un animal, l’homme est un singe, est-ce que l’homme est un animal

L’idée égalitaire reste une utopie désirable qui est entretenue pour que nous vivions ensemble, je ne sais pas si la moyenne des qualités, c’est différent de la médiocrité

L’ignorance doit être vue comme l’inertie, la résistance de la masse au changement

Longtemps ? j’ai regardé ma télévision et cela m’occultait mes propres rêves. Depuis que j’ai récupéré mon temps de cerveau disponible mes visions du monde sont plus libres et plus prolifiques

Ma propre idée du bien et du mal, c’est basé sur l’idée de l’intérêt. Ce n’est non pas celui de l’usure de l’argent mais l’intérêt que je porte sur cette humanité si fragile et qui est aussi parfois tellement dévastatrice

Madame Marie ! J’opte pour une vision apaisée où vous me parlez d’un monde à venir qui vit en paix

Mon idée sur ce monde, elle reste la mienne,  je n’aime pas ce monde, mais je n’ai jamais essayé de croire que j’en étais le maître et que pouvais faire quoi ce soit pour en guérir et modifier toutes ses progressions folles. Mais ! Mais !

Mystère tel et le nom de l’énigme, j’ignore si dans ma vie, je résous ou je dissous, le problème

Non ! Je ne sais pas s’il est bon de mourrir pour une juste cause, je sais seulement que je ne suis pas tout seul que je n’ai rien d’un colibri pompier solitaire qui essaierait d’éteindre un feu de forêt et j’accepte l’idée d’un bien commun et d'une action commune.

Oui ! Dieu, il est est partout et nulle part et il n’appartient à personne

Parmi les hommes d’une époque troublée, ne résistent au nivellement des horreurs vécues que les hommes fermement convaincus de la justesse de leur croyance dans l’humain

Pendant la guerre de 1939-1945, les valeurs humanistes, républicaines et même les valeurs chrétiennes de partage et d’entraide, elles ont été très secouées, par des trahisons, des renonciations et des silences, voire une confiance mal placée dans le sauveur de la France,

Pour faire beau je dirais que la foi, elle permet aux homme de foi; beaucoup de choses incroyables, je dirais même qu’elle permet et autorise à faire le pire comme le meilleur

Pour pouvoir juger ce monde affreux il faudrait être un extraterrestre, oublier notre propre humanité et avoir la folie de la juger

Pourquoi écrire ? Oui ! Je sais maintenant que c’est pour laisser une trace.

Redevenir un enfant c’est déjà savoir s’émanciper de l’idée de hiérarchie, des conventions et posséder encore un bon regard sur la réalité, cela même si l’on connaît déjà toute  la méchanceté de cette réalité

Résister est un concept mécaniste, cependant  ce concept doit être aussi vu comme la défense de valeurs essentielles qu’une  volonté hostile veut faire disparaître

Serpent crotale, Vipères, Cobra, et autres joyeusetés qui rampent et qui mordent, ce sont des animaux venimeux et dangereux, pourtant je tiens l’homme comme encore plus dangereux par ses effets sur la nature.

Si on invente une machine qui voyage dans le temps, l’idée des paradoxes temporels,  ce serait plus à voir avec un espace imaginaire que des uchronies créés et détruite par des actions dans le temps, ces chemins temporels, ils sont à voir dans un monde purement complexe, la linéarité du réel mathématique n’existe plus donc l’idée même de la causalité

Truc ou pas truc ? Les spectateursintrigués devant le tour du magicien, ils doutaient de tout

Un débat qui revient ces temps ci, c’est la souffrance animale, c’est une chose que nos sociétés contemporaines, elles n’acceptent plus à la suite des vidéos faites dans des abattoirs cella qui sot passée sur internet,

Un enfant, je le sais, il est vierge de tout, mais pourquoi donc les religions nous balancent : Le péché originel, le karma de nos vies passées et même tous les facteurs de l’hérédité de nos ancêtre. Non ! Cet enfant il n’a que faire de toutes ces malédictions.

Un regard, un simple regard, cela nous dit plus qu’un gros livre, je ne sais pas si les aveugles perçoivent toutes les subtilités du moment d’une situation vécue, je sais seulement la vie grouillante et tout l’imprévu du non-écrit

Y a-t-il ici et maintenant, un monde meilleur ou pire qu’il était hier, ou qu’il sera demain ?

Aphorismes du 7 février 2016


Aphorismes du 7 février 2016

 

À chaque jour son emploi, il y a des jours cruels, des jours tendres et pas mal de jours d’ennui

Bizarrement je sais bien qu’un jour je serai mort, mais vous savez cela ne me tracasse pas trop

Chiche de vouloir changer alors commencez avec vos petites habitudes qui nuisent à votre santé, Non je rigole il y a encore trop de conseils dont on ne veut rien entendre

Des animaux qui se regardent dans un miroir, ils cherchent, cet autre qui se cache dans le miroir ? Dans notre psychologie, je songe au regard sur moi-même et à l'autre

En entendant ma radio, en regardant ma Télévision, en pianotant sur les réseaux, internet je me sens vraiment très seul, j’aimerais toucher, sentir bref embrasser la vie

Encore faut-il avoir le temps pour rêver, tout ce temps qui nous est laissé dans un emploi qui est toujours un temps d’angoisses, de stress, de recherches

Faut-il savoir pourquoi nous devons faire confiance à nos hommes politiques, ils ignorent quasiment les réalité des électeurs qui ont voté pour eux

Gardons toujours l’espoir, celui qui nous fait vivre, celui qui s’oppose à l’entropie, la mort, la disparition de ces choses que l’on aime

Hier j’étais léger, insouciant et peut être un peu bête, mais avec l’âge nous prenons du poids, de l’expérience et une dégradation irréversible des corps

Il y a là-bas je le sais une vérité, plus incroyable que celle que je sais ici, Mais est une vérité qui est comparable à la nôtre

Je sais des choses idiotes, je sais aussi des choses très intéressantes, mais j’aime ces deux chose d’un même amour de la vie,

J’ignore mais vous peut être le savez-vous ce qui donne du sens à la vie

J'irais bien dans des îles sauvages et lointaines, mais j'en ai déjà le spleen... Vous savez c'est ce sentiment d'être perdu dans une île isolée au milieu d'une étendue gigantesque

La manière la plus simple d’écrire c’est la notation alphabétique, je ne sais pas si l’orthographe simplifiée, soit plus cohérente, Je songe à tous les rapprochements phonétiques possibles

Le but de ma vie c’est surtout de survivre et d’espérer construire un monde meilleur

Mon être, il est fait de la matière et de l’esprit, je ne sais pas faire de distance entre l’esprit et la matière

Nostalgie d’être né dans une époque plutôt heureuse, celle des trente glorieuses, pourquoi l’époque contemporaine serait-elle pire ou meilleure ?

On est celui-là qui parle, mais on c’est moi aussi il est celui-là, je vous cet affreux propagateur de rumeurs où il y a cet anonyme qui parle pour tous

Pacifique, c’est le nom d’une étendue d’eau lointaine qui a été découverte par les Européens dans les années 1500 et qui a été vue comme plus calme que l’océan atlantique

Quantum d’énergie, quotas laitiers, ce sont des quantités de matières régit par des lois qu’elles soientt la normalisation en physique ou d’âpres combats entre Bruxelles et les agriculteurs français

Qu’attendez vous ? Un monde meilleur, un sauveur, un amour, un travail ou la mort

Rationnellement il y a plus de choses matérielles que de choses spirituelles. Je me dis souvent que l’Art n’est pas rationnel et il ne peut être mis dans les marchandises

Silence des hommes, silence de Dieu, Je ne sais pas si ce sont les mêmes silences, ce n’est pas Dieu qui est sourd, mais que peut-il entendre tous les vacarmes que font les hommes

Terrible idée de penser que la violence qui nous agresse doit être combattue par encore plus de violence, la logique d’œil pour œil, dents pour dents, ça finit par des guerres implacables

Unité de pensée, ce n’est pas l’idée bizarre de monopole de la vérité mais l’intégrité d’un être qui pense et défends son point de vue

Verra-t-on demain ce que nous rêvons aujourd’hui

Y aurait-il quelques parts la solution ?

Aphorismes du premier février 2016

Aphorismes du Premier Février 2016

A la lumière des philosophes des lumières, je ne sais toujours pas ce qu'est le racisme, l'intolérance et le vrai sur les rapports humains, je vous rappelle que Voltaire était esclavagiste et que les droits sociaux sont totalement oubliés de la révolution de 1789

À un enfant on pose des questions d’enfant mais certains enfants, ils ont des réponses qui étonnent encore les adultes

Ce qui est commun à tous ce sont des lois votées,  disputées, amendées et fortement discutées

J'aime le Jésus qui nous libère mais je n'aime pas toute la hiérarchie qu'est  devenue son église

Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi, ces terroristes se suicident en se faisant exploser par une ceinture d’explosifs. Non! Là ! Je me dis qu’il y a un tel déni de la vie que je comprendrais jamais cette formulation angoissante de leurs désespoirs

L’obscur est vu comme mauvais par les adorateurs de la lumière, je sais aussi des horreurs que la lumière permet. A savoir découvrir tous les monstres  très ordinaires de  toute les vies existantes selon Darwin qui sont dévoilées et qui sont aussitôt incomprises

La chèvre de monsieur Seguin, elle était certes bien imprudente en partant à l’aventure loin de monsieur Seguin, mais qui de nos jours ne rêverait pas d’un monde sans lois, ni police

La folie des hommes, elle commence avec cette mauvaise estimation de la réalité,

La lumière qui éclaire et l’ombre de son absence, ce ne sont  que des manières de voir l’éclairage des choses, il n’y a rien de mauvais dans l’ombre ou le non-éclairé, il n'ya que le fait d’être caché par l’absence de la lumière

La vérité de l'un, face à la vérité de l'autre, mais peut-on parler vraiment de La Vérité avec une Majuscule

Le cubisme que se soit en peinture ou en littérature, c’est de transposer une œuvre, dans un espace multidimensionnel.

Le fascisme ça commence par une idée de protection contre une classe dangereuse ou un groupe qui ne joue pas le jeu dans une république défaillante

Le surplus de lumière, celle-là qui vient d’un cerveau bien fait, mais cela ne garantit pas la vraie bonté, celle-là qui vient du cœur,

Le terroriste atteint plus facilement son but en faisant de nous des êtres craintifs qui demandent des protections

Les enfants du hasard et de la nécessité, bref tous nos jeunes actuels, ils sont bien les mêmes  que ceux qui sont haïs de ces fous suicidaires de Daesh.

L'idée morale, cela reste un vieux fond de notre éducation, qu'elle soit religieuse, républicaine, un idéal de vie ou un concept révolutionnaire

Non il n’y a pas de méchants à combattre, il n’y a que des hommes différents et qui pensent autrement que vous

Picasso faisait une œuvre qui ne finissait jamais. Toute sa vie Il a cherché l’indicible dans une forme un visage, ou bien dans l’objet qu’il voyait

Pourquoi y aurait il plus de vérité dans un récit  qui serait très long et  très bavard que dans une protestation très courte, celle là qui est due à une injustice flagrante

Sans vouloir faire l'éloge de la Police. Moi je balancerais toujours : " Mort aux vaches ! "aux pandores dans la rue, mais depuis novembre 2015 et les attentats, ils ont acquis un capital de sympathie de ma part

Un enfant fait des choses merveilleuses, il chante, il rigole, il joue et il fête et fait le monde à sa fantaisie cela sans se soucier des conséquences,  mais arrivent tous ces petits riens qui nous obligent, des lois idiotes que donnent la hiérarchie et l'ordre

Un tableau même très travaillé, cela reste  toujours une esquisse d’une chose à finir

Y aura-t-il un jour une seule vérité admise par tous, cela je ne le sais pas,  car c'est une idée de croyant, voire même une idée sectaire

 

Aphorismes du 25 janvier 2016

Aphorismes du 25 janvier 2016

Certains patrons pratiquent l'esclavage sans  rien nous dire de la réalité de  la production

Dans les conneries du passé nous n'avons plus de guerres classiques dans notre Europe mais je suis pas sûr que les néolibéraux européens ils savent toutes les horreurs qu'ils nous imposent en toute bonne conscience

Fabriquer une voiture...Pourquoi pas ? Mais il faut penser à tout, la pollution, la fabrication, le carburant, l'avantage individuel , je ne sais pas si c'est une bonne idée, nous vivons depuis 100 ans avec un concept envahissant

Il est assez idiot d'envisager le monde de la croissance,  celle-là qu'on nous sert comme nécessaire pour procurer à tous un emploi, dans les faits nous sommes limités par nos ressources

Il faut inventer un monde plus flemmard et arrêter avec cette idée biblique du travail à la sueur de son front,

Il me vient souvent l'idée d'un monde où le travail n'est pas d'assouvir la consommation mais il ne se justifierait que par son utilité sociale

Il ne viendrait à personne de travailler pour rien c'est déjà une réalité sociale très ancienne, issue d'une histoire sociale ou le travail et le capital était indissociable

Je me battrais toujours contre cette philosophie absurde de Hobbes qui consiste à se méfier de tous les autres et en particulier contre le Léviathan, cette idée absurde de se battre contre un état qui redistribue

Je me souviens de cette idée absurde de ces petits bourgeois des années 1990 du style des gens comme Margarette Thatcher et Ronald Reagan où il était question de faire fructifier son argent sans passer par une redistribution keynésienne

Je ne suis pas marxiste, mais je sais que tous les combats révolutionnaire d'émancipations ils sont aussi vieux que notre monde politique, Monsieur Marx a juste calqué sa grille sur des réalités anciennes

Je sais des patrons qui se moquent de leurs ouvriers, sans doute ne savent ils pas que sans ces ouvriers, la production n'existerait pas

Je sais pas si un jour l'enfer sera une réalité mais je sais qu'on est déjà dans un monde plutôt merdique d'égoïsmes et d'individualismes

Justice comme liberté, ce sont des mots piégés, il y a des ultra-légaliste qui imposent des lois iniques pour faire en toutes légalité plus d'argent au détriment d'une justice sociale bafouée,

La flemme est une idée anti-sociale parait-il ! Mais il me vient toujours cette idée: Pourquoi bosser pour faire des conneries polluantes, chères et inutiles

La honte serait de savoir, que toutes ses mauvaises erreurs, elles sont volontaires,

La production, c'est une idée hasardeuse, un objet produit, c'est une marchandise à vendre mais il n'y a rien de garanti sur sa vente

La vérité de notre monde économique c'est que descendre de plus en plus bas,les coût de production sans penser plus loin cela tue quasiment toutes les économies plus fragiles

L'argent est un concept liant... Nous nous sentons obligés par les taux d'intérêts sur l'argent prêté, mais  dans les fait l'usure de l'argent, il n'enrichit que peu de monde

Le bien commun est une idée qu'il faut voir à une dimension proprement humaine... Certes, il y a des idées généreuses, mais il ya  plus de différence entre ce qui doit être fait par tous les hommes qu'il n'y a de personnes humaines...

Le désordre, c'est un concept social, dans la nature, c'est un ordre naturel,

Le mot juste reste une chose facile à comprendre, la justice c'est  beaucoup plus compliqué car il y a des lois pour tout,  pour faire du fric, pour protéger, pour punir et  pour garantir des droits acquis...

Le schisme le plus récent, ça a été de séparer le travail du capital

Les conflits pour les ressources,  ils ne sont  jamais et cela hélas pour la vie de nos sociétés que des pis-aller dans notre monde fini, nous avons atteint les limites de notre petite Terre

Les voitures électriques encore une mauvaise idée, les batteries sont chères, polluantes car elles créent des déchets d'une chimie sale, des batteries qui sont limitées en durée d'usages, de plus il faut produire de l'électricité avec un mauvais rendement... Bref on passe d'un mauvais concept entre ce qu'est déjà la voiture thermique à un concept qui est encore bien pire

L'idée morale de ce qui est bien et bon, c'est encore un concept compliqué, Il y a des différence  sur le bien et le bon, demander donc à un ouvrier, un écologiste ou même un patron ce qu'ils pensent et disent sur ce qu'il faut faire,

Parfois je songe à ce qui est et ce qui devrait être, c'est là que je m'aperçois que je n'ai rien d'un Dieu créateur

Se lever le matin une nouvelle journée qui vient et qui passe, la mort elle attendra encore son terme

Toutes les idées de croissances exponentielles de nos bourses, elles sont toutes insoutenable dans notre monde réel

Un Néolibéral c'est un fou qui croit que les statistiques remplacent l'idée de la justice, il est idiot de croire à la main du marché dans un monde de spéculateurs

Un vieil amérindien disait lorsque l'homme blanc aura épuisé toutes les ressources de la nature pour en tirer de l'argent il s'apercevra que l'argent ne se mange pas...

Quelques aphorismes 24 janvier 2016

Quelques aphorismes 24 janvier 2016

Brailler si vous voulez, mais laissez Dieu tranquille !

Ce presque-rien dans un je-ne-sais-quoi, je laisse cela  à Vladimir Iankelewitch,

Demain vous verrez sans doute des promesses non tenues, ne soyez pas déçus vous avez déjà vu pire

Derrière la vitre  de mon chez-moi il y a le froid de l'hiver, je sais cette chance d'avoir un toit

Il n'y a aucune séparation entre le coté imaginaire de la lumière et le coté réel de la matière

je ne connais pas demain ni vous, heureusement pour nous tous

Je ne sais pas adorer, aussi bizarre que ça paraisse je ressens cela comme une démission de la raison

La manière la plus simple de dire les choses, cela reste d'avoir des connaissances précises de vocabulaire et de savoir les placer dans une phrase avec une syntaxe bien construite par une orthographe et une grammaire bien comprise

La matière qui vous fait, elle est aussi le support de votre âme, nous ne somme pas des anges ni des robots

La musique d'un vent léger et l'orage d'une symphonie bien trop humaine

La richesse c'est un mot sur le pouvoir, une réalité pécuniaire et sociale et une capacité d'un savoir et d'un faire vivre

La sagesse sans aucun doute c'est d'admettre l'existence de l'autre

La sécurité qu'on nous sert se moque de la liberté qu'on nous ôtes

Le con c'est l'autre! Mais quoi de plus banal que se confronter à la médiocrité

Le temps qui vient, le temps qui passe et les lendemains dont nous rêvions

L'empathie est une idée passe partout, j'aime mieux des concepts comme le désir, la passion, l'envie ou même la compassion

L'informatique s'intéresse aussi à des concepts de plus en plus proches de notre humanité, mais je n'arrive pas à comprendre se que mettent nos informaticiens dans le mot empathie, l'empathie pour un robot, je ne sais pas trop!

Mon nombril ne vous intéresse sans doute pas, mais c'est pareil pour moi je me fous de votre nombril

Nos politiques se comportent comme des gestionnaires de l'argent qui est prêté

Pour aller plus loin dans nos rêves il faut aller piller les banques, ou les forcer à nous donner leur argent

Un chien c'est peut-être notre adorateur, mais pouvons nous le décevoir ?

Un enfant je le vois comme un sage qui ose poser les questions les plus importantes celles-ci qui sont tellement impertinentes

Y aurait-il quelques choses de plus vrai ?

Aphorismes 9 juillet 2015

Aphorismes  9 juillet 2015

Dans ma rue, je vois des fantômes, sans domicile, sans argent, sans rêve et leurs regards sont terriblement humains,  de cette humanité oubliée, bafouée, niée

Demain est une question, hier est une mémoire, aujourd'hui  est un vécu

Dieu pour la milliardième fois n'est pas un problème alors ignorez-le !

En Art le concept le plus facile à comprendre, c'est que l'artiste n'existe que par nos regards

Epsilon avec plus ou moins rien du tout, c'est la nuance chez les matheux, chez  les artistes comme les peintres ou les musiciens c'est juste une question de perception très fine

Il me vient souvent cette pensée que dire du jouir ? Absolument rien! L'épicurisme reste une philosophie sans ambition autre que de ne pas se poser de vrais problèmes

Je sais maintenant que je n'ai plus peur de la mort et de l'oubli, je me contente seulement  d'avoir écrit des choses dont j'espère la survie

La folie serait parait il une question de limite entre soi-même et les autres,  il n'y a pas de vraies limites de séparations  sinon l'intégrité mentale que permet une volonté bien formée

La morale que je  vous propose, c'est de faire de sa vie non pas une escalade vers un absolu, mais de choisir parmi ce chemins tous les autres ici et là  pour en découvrir  les beautés

La nuit 'est une période de repos, de chasses chez les animaux et parfois aussi le temps des amours dans un lit

L'absolu reste une chose non descriptible que ça soit pour Dieu, L'univers et ses limites, L'idée que l'on se fait de mots comme Amour, Justice ,Mort,  Néant,  éternité voire même  la simple idée de temps et de sa fin

Le brouillard cache parfois cette lumière crue, où les choses sont mises à nu

Le néant n'est pas une éthique soutenable, Il n'y en  a rien à dire,

Le regard qui est donné comme un passe port vers d'autres mondes intérieurs

Le suicide de la pensée n'est pas une philosophie, mais un vide

L'intelligence cela ne constitue pas un obstacle à l'échange si l'on accepte de se mettre au niveau de ses interlocuteurs

Parmi les grand philosophes de tous les temps je tiens, Jésus, Socrate et Nietzche comme irremplaçables, les autres comme Kant,  Voltaire, les philosophes des lumières, Marx, Schopenhauer, Spinoza   sont justes des créateurs de systèmes

Quoi de plus con qu'un disciple... Sinon une institution avec  tous ses dogmes

Sans des  regards bienveillant, ironique, hargneux, nous ne sommes que des fantômes invisibles

Souvent on sait des choses sans savoir d'où elles viennent et parfois une pensée est alimentée par des rêves et des réflexions personnelles que proposent ses rêves

Un savant dans le passé c'était un homme cultivé et érudit, de nos jours un chercheur c'est un homme jugés sur le nombre de communications dans des revues scientifiques

 Y aurait-il plus de sagesse chez un vieux barbon très sage, très cultivé, très érudit que dans un regard d'enfant qui s'émerveille de ce monde qu'il regarde pour la première fois

 

Aphorismes rangés par ordre alphabétique 2002-2007 des restes

A bas la connerie ! Certes, mais laquelle ? Et puis le programme est trop vaste !

A cinquante ans, je sais maintenant que j’ai vécu plus que la moitié de mon espérance de vie et pourtant je reste attaché aux rêves de mes vingt ans…

A de jeunes âmes ardentes de beaux embrasements et pour de vieux maîtres endurcis des tourments obscurs et studieux…

A force d’abattre les murs de l’incompréhension, nous finirons bien par briser quelques choses d’important…

A l’intérieur de ma chambre noire, le travail de la lumière y est fin et ainsi prennent formes mes images les plus nettes…

A l'origine le fait d'écrire et celui de tracer des sillons de charrues étaient les mêmes... Les vers sont des sillons d'écriture et versifier est de même nature que labourer...

A notre mort, nous emmenons nos certitudes à la semelle de nos souliers, de celles de celui pour lequel il n’y a rien, jusqu’à celles de celui qui croit que tout est possible…

A quoi rêvent les raveurs ?

A trop vouloir se chercher, on perd surtout son temps de vie...

Abaissez-vous jusqu’au niveau des petits enfants, pour leur parler comme si vous parliez à quelqu’un de très intelligent…

Accroître sa puissance et développer sa croissance, telles sont les lois de nos sociétés contemporaines, il leur faudrait plusieurs fois les ressources de notre simple terre…

Achète de moi, l'or le plus pur, passé aux feux du doute, pour y purifier ton âme, nous dit l'apocalypse mais certains n'y voient que de la monnaie, pour racheter ce monde et s'en goinfrer...L'or le plus pur n'est rien, devant la vérité la plus crue car rien ne permet de s'acheter un destin...

Après la pluie le beau temps... Hier ! Après le beau temps la pluie... Zut de zut !

Après le onze septembre 2001, la vieille querelle scolastique des universaux médiévaux est de retour…

Art d’un regard, art de l’écoute et l’art de la cuisine mais existera t il un jour l’art des odeurs et l’art du toucher ?

Assez ! Si je pouvais dire : assez ça suffit ! A tous ces tiroirs qui brinqueballent en me chantant des barcarolles tristes pas moyen de les fermer ces tiroirs…

Au carnaval des chimères, la plus belle est celle que nous aimons d’un pur amour…

Au paradis, j’aimerais voir des fauves cruels et innocents, des montagnes gigantesques qui soient encore inaccessibles, et quelques vides sans limites pour y chercher le bout du monde…

Au-delà et en deçà de la limite de vos perceptions, il n’y a aucune raison de confirmer ou de nier telle explication du monde plutôt que telle autre…

Aujourd’hui nous pleurons, je ne sais si demain nous chanterons mais après demain nous ferons des hymnes…

Aujourd'hui 26 mai 2005 il reste 3 jours avant la fin du monde sérieux ? Non ! J'en rigole !

Aux temps anciens, les lois étaient données par le monarque, de nos temps, les lois sont discutables par tous…

Avant de mourir j’aimerais voir un fantôme, un extraterrestre et un ange…

Avec ce que j'entends bref le bruit dans les médias que font nos hommes politiques. Ben ! On va encore rigoler. Petit nota bene... Je verrais bien des bagarres du style d'Astérix et compagnie bref de la grande rigolade

Avec le temps il y a un peu de vie, beaucoup de souvenirs et quelques regrets…

Avez-vous souri ? Lorsque quelqu’un ou quelqu’une vous a dit : je t’aime pour la vie !

Avez-vous une volonté d’acier ou de cire et comment vous comporterez vous devant les feux de la séduction ?

Ce Dieu que j’ai choisi, me parle, il est de partout et de nulle part et il se met à l'épreuve de mon intime…

Ce dolorisme chrétien l'affirme, notre souffrance peut être le rachat de nos fautes mais la psychanalyse nous dit encore et toujours le soupçon du couple sadomasochiste…

Celui qui donne à manger à un juif, un musulman, un chrétien, un bouddhiste,  un animiste,  un athée ou un Native  American, qu'il soit  blanc, noir, jaune ou rouge, c'est toute notre humanité qui est nourrie...

Ce monde contemporain ne survit que par son inertie au-dessus d’un précipice, le vide de sa conscience…

Ce n’est pas l’univers qui est incohérent mais notre explication du monde, l’univers se suffit toujours à lui-même…

Ce n’est pas le cœur qui commande mais la raison, et parfois le sexe aussi mais j’aimerais bien unifier les trois…

Ce qui est possible pour Dieu ne nous appartiendra jamais…

Ce qui explique le mieux de concept d’éternité, c’est le temps du désir amoureux…

Certains riches américains deviennent des prédicateurs épicuriens…

Ces simples mots "je t'aime" sont plus essentiels et plus révolutionnaires que tout ce qui existe sur terre...

Cet enfant qui vous dit : ce n’est pas juste ! Perçoit finement l’idée de la justice…

Cet homme nouveau qui méprise le vieil homme mais dans ce monde de ma mémoire jamais il n’y eut d’autres sagesses que celle du vieil homme…

Cette bêtise qui est si conforme à sa prudence devant un dilemme qu’elle ne peut résoudre…

Cette croix romaine aussi monstrueuse que notre guillotine républicaine, et les premiers chrétiens ne supportaient pas, que le christ, il soit représenté sur une croix…

Ceux qui croient connaître Darwin et qui en font une justification politique, ils n’ont jamais lu que son premier livre "L’origine des espèces" et ils n’ont jamais lu son deuxième livre "La descendance de l’homme !"

Ceux, qui ont les doigts dans la merde ou le cambouis, ils sont aussi estimables que ceux qui n’aiment que la pure beauté…

Comment croire à l’éternité de l’amour quand je fais l’expérience bouddhique de l’impermanence visible dans l’usure de toutes ces choses que je croyais éternelles !

Comment faire du fric avec les bonnes idées ? Ce n’est pas toujours pour ceux qui ont trouvé les bonnes idées mais pour ceux qui possèdent les moyens de les transformer en réalités économiques…

Connais-toi ! Toi-même ! Peut être mais est ce toujours un bien pour soi même ? Ne jamais pouvoir se connaître ! Et comment pouvoir oublier l’existence des autres ?

Contrairement à ce que je croyais, il n’y a jamais eu d’âge d’or, ni au dix-neuvième siècle qui est un siècle de prisons, de casernes, de maquereaux et de prostituées, ni au vingtième siècle qui fut un siècle sanglant, ni dans toutes les époques précédentes…

Contrairement à ce que je croyais, les idées du pouvoir sur les autres sont l’essence du pouvoir et non pas des idées de vertus…

Crise ! Une notion qui sera toujours contemporaine, toutes les vies sont faites de crises…

Cruel choix entre aimer et être aimé lorsqu’il ne s’agit pas de la même personne…

Culture et consommation, il y avait un adage qui disait : la culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié, quand je vois que les plus belles pièces de l'ex musée de l'homme sont exposées au musée des arts premiers sans explications, ni références culturelles

Dans la ferveur, le désarroi et le changement commencent avec la comparaison…

Dans la nature, les plus belles choses restent gratuites…

Dans la vie de la société humaine il faut une certaine hypocrisie pour éviter les conflits...

Dans la vie on choisit ses douleurs et son plaisir mais on ne choisit pas les coups de foudre…

Dans le port du voile islamique, il y a beaucoup de choses parmi les interdits que les psychanalystes pourraient nous expliquer…

Dans le silence de la nuit les rêves parlent

Dans les choses qui me paraissent éternelles, je pense aux furtifs nuages qui existeront autant que la terre existera…

Dans les yeux d'un aveugle, il manque le regard j'ai de mauvaises relations avec mes amis aveugles, car je ne sais rien de leurs regards

Dans ma vie il y a eu des amours, des haines et beaucoup de trucs mais je me souviens que de mes amours

Dans une bonne biographie, il y a la part d’adoration idolâtre et la part de règlement de compte iconoclaste…

De bons amis ne font pas toujours une bonne vie…

De nos jours il vaut mieux savoir prévoir sur le long terme à petits budgets que faire des gros coups aléatoires et temporaires…

De nos jours le surréalisme est surtout constitué par des nécrologies sur ses inventeurs…

Demain je ne sais pas mais on verra ! C’est que je me dis toujours avec les hommes politiques

Demain n’est pas écrit ! Telle la formulation que je donne à ma liberté…

Démon de l’entropie ! Tu ne m’auras pas car j’arrêterais le temps avant !

Des hommes font l’histoire et des chroniqueurs réactualisent à leurs manières des moments du passé…

Des poètes parlent avant tout d’eux-mêmes et parfois leurs sentiments les portent à regarder vers les autres…

Des scientifiques qui nous parleraient de Dieu, ils tiennent des discours aussi non appropriés que des mystiques qui parleraient de la science…

Des vieillards qui sont loin de l’adolescence, emploient le vocable jeune…

Dieu est passé par les étapes intermédiaires... De la crainte qui est une prudence devant l’inconnu... Du respect qui est l’obligation hiérarchique devant un chef et de l’amour qui est le don réciproque devant un bien aimé…

Dieu ou l’argent ? Voilà la vraie question sur les pratiques religieuses !

Elle avait des yeux à faire pâlir d'envie tous les opticiens et toutes les esthéticiennes…

En affirmant que la vérité est une et que c'est la notre, cette philosophie dualiste a donné des trucs du genre "le bien c'est nous le mal c'est eux".

En amour comme dans le travail la jouissance et la douleur n’ont comme limite que ce que l'on estime acceptable…

En ce jour de printemps mon cœur fleurissait de mille et une fleurs et à celle là qui me souriait nouveau temps et encore une nouvelle saison cycles des vies, la raison sans aucune oraison…

En conclusion de tout ça le seul truc qui me ferait bouger le cul c'est un grand amour et non pas une nana qui soit mue par un quelconque intérêt tel que le profit ou par la protection mais de nos jours c'est devenu une perle rare

En dix ans tout change les politiques, les amours, le monde mais le fond du cœur ne change pas…

En moi coexistent plusieurs philosophies contradictoires, telles que l’épicurisme, la doctrine chrétienne et même le marxisme, suis-je mauvais philosophe ? Non ! Simplement un homme qui assume ses contradictions…

En philosophie, certains confondent le mot profondeur avec sa conséquence l’obscurité, malgré tout, les philosophes ne sont pas des mineurs de fond…

En tant qu’humain, je suis solidaire de l’humanité souffrante mais en tant que contribuable, je suis beaucoup moins intéressé…

Entre l’amour et la liberté, je choisirais peut-être la liberté, une forme supérieure de l’amour, elle ne peut s’exprimer que par elle mais la liberté sans amour n’a pas beaucoup de sens…

Est-ce qu’un jour les psychanalystes comprendront à quel point ils m’emmerdent lorsqu’ils posent des questions sur une création artistique et sur la mienne en particulier !

Etre pessimiste ou être optimiste sur la nature humaine ? Question de philosophe pour essayer de rester lucide !

Existe t il une solidarité autre que comme valeur communautaire et encore faut-il aussi décider de qui appartient à cette communauté ?

Faire confiance ou devenir paranoïaque ? La nécessité oblige !

Faire des beaux des figures d'anges cela est aussi con que de damner les laids...

Faute de sot est excusable ! Infamie de mandarin est inexcusable !

Feu qui brûle, feu qui consume, feu qui purifie mais le feu qui éclaire…

Fromage ou dessert ? Noir ou blanc ? Etre ou ne pas être ? Votre choix est limité, monsieur Shakespeare !

Fuyez votre vie ordinaire ! Revenez y et regardez la comme unique !

Gager l’avenir pour vivre notre seul présent ! Un crime pour tous nos descendants …

Il est des prophéties qui ne se réaliseront jamais, à cause de notre liberté éternelle…

Il est difficile de parler de la Vérité unique à des fous dualistes et cela n'est pas facile à expliquer à monsieur George Bush, Oussama ben Laden et compagnie

Il faut un minimum de libre espérance pour envisager l’avenir…

Il n’est pas permis de dire n'importe quoi mais même si vous le pouviez et que vous le puissiez quoi mais ça ne servirait à rien parce que personne ne vous croirait…

Il n'est pas évident d'être généreux et désintéressé dans ce monde d'intérêts

Il nous faut dès aujourd’hui réinventer des mythes adaptés pour pouvoir résister au vide de la pensée contemporaine…

Il n'y a pas pire jugement que soi-même ?

Il y a quelques choses de très millénariste, voire une vision apocalyptique dans la grande peur qu’a suscitée la guerre en Irak.…

J’ai entendu parler des enjeux économiques de la culture et j’entends les gémissements des êtres de culture…

J’observe ce monde qui m’entoure, je ne sais et je ne veux le mettre dans une formulation qui finie et définitive, je ne suis pas un homme de système en philosophie, il sera là encore après moi et malgré moi…

J'ai du mal à croire à mon avenir mais je crois au destin et cela m'aide à croire en moi...

Je choisis mes amis mes amours et ce n'est pas n'importe qui...

Je crois bien que la réalité de l'Enfer cela soit de ne plus croire en la miséricorde quelle soit de Dieu ou bien celle des hommes

Je crois connaître la vérité, je sais qu’elle est sans cesse accessible et qu’elle restera éternellement inépuisable…

Je m’étonne encore de voir que l’intelligence des écritures ne recouvre pas l’intelligence du cœur car il y a des érudits sans cœur et des barbares incultes qui possèdent ce presque rien de la vérité…

Je me demande parfois si les gens intelligents sont-ils capables d'erreurs ? La réponse est oui ! Ils sont parfois incapables d'écouter les autres donc de les comprendre

Je me dis avec ce que je sais de ce monde de marchands... Il n'y plus rien à retenir de ce monde de la consommation, celui dans lequel nous sommes, tous des objets marchands sont sans passé, ni avenir et surtout pas de mémoire…

Je me pose la question comment agir dans un monde où tout n’est que façades, celle de la politiques, celle des médias, celle de la communication...

Je me sens parfois si faible, si inutile et si bête devant l'immensité de toute la souffrance

Je n’ose pas choisir entre celle qui m’aimait et celle que j’aime…

Je ne conçois pas de vivre pas un paradis cossu comme un intérieur bourgeois !

Je ne me pose plus de questions, j'attends mais il est dur de croire à son destin lorsqu'on croit pouvoir choisir

Je ne sais pas si demain, il y aura du travail mais il y aura certainement des mécontents…

Je ne sais pas, si un jour j'aimerais le pouvoir, je sais que je ne vous aime mais je ne vous aime pas stupide et si j'ai un pouvoir c'est celui de vous faire penser sur ce monde

Je sais des gens généreux qui restent des tendres, c'est une espèce en voie de disparition comme quatre vingt pour cent des espèces vivantes encore un peu de temps ce monde sera un enfer égotique…

Je sais que je ne pourrais jamais aider que mes proches. Alors que tous les autres, ils ne m'en veuillent pas.

Je songe parfois à Dieu, à la mort et à l’éternité mais ce ne sont que des songes…

Je suis plus grand que tous mes ancêtres car je me tiens sur leurs épaules…

Je suis très seul, très individualiste, j’ai toujours eu du mal avec l’autorité et je me sens un vrai électron libre, cela en toute conscience…

Je trouve ce monde très con où les gens biens ont tendance à s'éclipser

L’acte le plus révolutionnaire que n'aient jamais fait les gouvernements sous François Mitterrand c'est l’idée de mettre à niveau du bac

L’argent n’est pas toujours un serviteur généreux, il est souvent un maître tyrannique

L’art est le vestige d’un artiste, sa signature n'est pas son œuvre mais son acte de propriété…

L’enfer est en bas, le paradis et en haut ! Trouvez donc la vraie direction !

L’homme est sur la terre depuis dix millions d’années, il va sur l’eau depuis dix mille ans, il va dans les airs depuis cent ans et s'envole dans l’espace depuis quarante ans…

L’homme, faible, faillible et généreux, il est aussi illimité dans toutes ses possibilités, il est donc aussi digne d’estimes que la divinité…

La bonne volonté sera toujours insuffisante devant le terrorisme perpétuel du religieux…

La calomnie est sœur de l'anonymat

La charité serait moins intéressante que la justice

La civilisation ! C’est une question de distances et une histoire de proximité, les barbares sont toujours lointains…

La crise est une idée de journalistes en mal de copies, il n'y a jamais eut la crise mais la vie est faite de crises, monsieur !

La critique littéraire est ce passage difficile pour les auteurs qui resteraient inconnus sans la critique…

La différence entre l’estime de soi et celle que nous avons de Dieu, ce n’est qu’une différence entre la connaissance de notre limite intime et la perception pleine de l’infini…

La dualité morale n’est pas le choix entre le bien et le mal mais le choix entre la grandeur de l’altérité et la nécessité de penser à soi-même…

La fatigue donne de mauvaises idées, la tête doit surnager dans la mélasse des pensées…

La foire des alibis culturels, ce n’est que de la culture qui reconduit ses conventions…

La Folie ne se reconnait pas par toi même, c’est toujours les autres qui vous disent fou…

La haine est médiatiquement plus rentable, cela tient à son coté spectaculaire,

La liberté ce n’est pas confortable, certains lui préfèrent la sécurité, c’est là dessus que se fondent toutes les tyrannies…

La pensée dualiste aux dépens de la dialectique moniste ça a été la plus grande erreur de philosophie, de la religion et de la politique en partageant ce monde en clans rivaux

La perversité ? Elle commence avec l'idée de duper de tromper ! Croyez-vous vraiment qu'il soit vraiment possible de duper ? Oui ! Car malheureusement je sais des mensonges par omissions…

La philosophie arrange ses concepts comme autant de pièces dans un jeu d’échecs…

La philosophie dans les bordels, elle ne peut être comprise que comme un commentaire esclavagiste sur les rapports humains…

La philosophie, elle qui ne m’a pas toujours aidé à vivre mais elle m’a expliquée tout ce qui m’arrivait…

La photographie, elle n’est pas un art en soi... La prise de vues photographique c'est l’art du choix de l’instant…

La première injustice ! Ce c'est jamais que l’héritage, nous naissons tous libre et égaux mais avoir des sous de sa famille ça aide bien…

La solitude du décideur, c’est surtout celle que donne le pouvoir de déplaire…

La souffrance, ne peut s’expliquer par nulle théologie, ni aucune philosophie…

La source ne peut dépasser ses origines…

La tendresse ne peut se mesurer à la puissance et la gloire, il n'y a aucun héros tendre dans les tragédies grecques…

L'autre cet emmerdeur indispensable, à une vraie dialectique philosophique…

Le "je", il est paraît-il bien haïssable ! Mais pouvoir utiliser ce "je", c’est bien pratique…

Le boléro de Ravel n'est pas une publicité pour une banque mais un essor vers la beauté…

Le capitalisme marche sur la confiance (l’illusion, le crédit) que demain il y aura toujours quelqu'un qui payera...

Le clientélisme en politique n'a pas de vision majoritaire…

Le concept de péché originel, il est fondamentalement pessimiste sur la nature humaine…

Le cynisme ? C’est une philosophie grecque ancienne où les hommes n'avaient pas honte de se comporter comme des chiens mais nos contemporains n'ont retenu que ce coté meute mais en restant trop humains

Le fait d'avoir de bons sentiments, cela ne m'empêchent pas une certaine rigueur de pensées et d'écriture…

Le fait de savoir bien écrire n'excuse rien dans les goujateries…

Le monde n’est pas à aménager comme un intérieur bourgeois, ce monde est toujours à construire et à refaire…

Le monde ne peut plus se permettre l'usage des conflits classiques, la guerre d'Irak et toutes les guerres chaudes sont des problèmes de stratégies directes…

Le poète a toujours raison" Louis Aragon "la femme est l'avenir de l'homme "Louis Aragon "les connes ne ressemblent qu'aux connes" Jacques Brel " je ne suis pas bien sûr "Jacques Brel " cherchez ! Il y a là deux poètes mais qui donc a raison ?

Le poids des mots devrait suffire à semer la confusion sur le sens du dit

Le sanctuaire de Lourdes peut se résumer à un ex-voto à Marie, une couronne de sept tonnes de vil plomb et recouverte en surface de dix kilogrammes d’un or très pur…

Le savoir est un bavardage et l'art est de ne rien en dire.

Le secret des secrets (la pierre philosophale) la seule pierre philosophale que je connaisse c'est cette fois que l'on a en soi-même et dans la confiance envers l'autre

Le sens du religieux ne doit pas altérer notre humanité

Le silence de l'amour est comme une absence…

Le silence est un repos de l'âme, et le bruit est une pollution par accumulations…

Lire la suite

Aphorismes du 13 avril 2015

Aphorismes  du 13 avril 2015

Avec le rire, il y a la joie de se sentir bien mais aussi parfois cette ironie mordante qui fait mal...

Beaucoup d'hommes sont prêts à croire, parfois c'est du n'importe quoi, parfois c'est une vision du monde plutôt malsaine et d'autrefois quelques rêves font des bulles de réalité...

Certains de mes amis poètes, ils croient avoir réinventé la poésie...

Dans un texte écrit, toujours choisir, savoir ordonner, respecter la ponctuation et y mettre quelques jolies idées, je suis sûr que les mots, ils viennent facilement...

Entre l'idée de l'écologie et l'idée d'humanité, la rupture sera d'accepter l'autre...Soient alors toutes les idées possibles de la vie...

Etre ou avoir ? Je ne sais pas! Je ne possède pas beaucoup mais j'ai mes mots pour bien-être celui que je suis, c'est à dire un bavard impénitent qui écrit...

Finalement, je sais bien ce que j'ai choisi pour moi-même mais je ne sais pas si j'ai choisi le meilleur pour les autres...

Gérer un budget, cela n'a rien d'une ambition politique, c'est juste une exigence financière...

Il y a tellement de choses fragiles que nous avons détruites par de la pure bêtise que je sais cette sagesse de limiter nos actions...

J'aime cette vision d'un monde qui soit meilleurs que le notre...Je sais aussi toutes les contraintes de cette Terre limitée...

Je sais un pouvoir terrible qui est celui politique de  pouvoir donner du poids à la réalité...

La logique des comptables ? Ce n'est pas celle des discours qui mobilisent l'opinion avant des élections...

Le Jugement pour certains... Le paradis pour peu d'hommes et l'enfer pour beaucoup...

Ma pierre philosophale? Elle reste simple, elle est basée sur la confiance...Je peux faire bien plus d'or avec des relations amicales qu'avec des gens égoïstes...

Mon idée de Dieu?  Cela reste celle d'un projet à construire

Quand je vois tous les crétins métaphysiques qui sont  toujours prêts à assumer le pouvoir, je ne me pose plus de question sur la réalité des prophéties...

Si j'étais riche! Je sais que je serais malheureux, je ne suis pas fait pour la richesse, l'idée de gérer mes sous cela ne me plait pas trop...

Un homme peut aussi bien commander, écrire, légiférer, faire la guerre, conquérir, piller, massacrer que de se comporter en Érudit sans d'autre ambitions que la paix et la sagesse dans un monde qui va trop vite...

Aphorismes compilation remise en forme au 5 avril 2015 3Ième

Compilation d'aphorismes troisième partie 05-04-2015

A la chasse aux papillons, on n'attrape pas des fauves encore moins des papillons mauves

A l'origine le vers rimé était un labour de papier où le papier était noirci comme on laboure un champ

A quoi correspondent les augmentations des masses relativistes avec des vitesses croissantes relativistes dans le repère visqueux électromagnétique, la quantité de mouvement des photons cela existe ! Je prétends que le continuum électromagnétique se comporte comme un milieu visqueux… les transformée de Lorentz auraient alors une explication simple,

A un maître on pose des questions mais le maître ne répond pas toujours comme l'attendent les disciples

A vrai dire, je ne sais pas si je verrais des soucoupes mais je crois toute notre histoire construite depuis longtemps avec le reste des habitants de l’univers

Albert Einstein, il se prit pour Dieu ou plutôt pour le scribe de Dieu et il a oublié trop de choses que lui a dites le bon Dieu

Ambitions de prophètes... Des questions de poètes et une réalité de comptables

Après 1929 et la crise, le chômage, ils furent tels qu'il fallut une guerre et ses destructions pour relancer l'économie, nous ne pouvons, avec notre population actuelle et nos ressources qui se tarissent, pratiquer une nouvelle saignée.

Après le chaos, il y aura un nouvel ordre soi fasciste, soi socialiste dur avec tous les sauveurs du peuple possible

Arrêtez de nommer l'indicible car il vous échappe encore.

Avant de mourir, j’aimerais assez voir la paix dans le conflit Israélo-palestinien, j’ai déjà vu la paix en Irlande, la fin du bloc soviétique et la fin de l’Apartheid

Avec beaucoup de si, il se pourrait que mais non il n’y a pas de conditions...

Ce futur antérieur cela reste un conditionnel pas très franc

 

Ce matin j’apprends primo que la Palestine devient un État observateur à l’ONU et ce soir j’apprends que le gouvernement israélien d’extrême droite de Netanyahou propose de construire 3000 logements à Jérusalem pour bloquer toutes les idées d'un processus de paix

Ce monde d'égoïstes peut disparaître sans me poser problème

Ce monde est tellement indifférent aux souffrances des faibles que je n'ai plus ce petit ressort de la compassion

Ce n’est pas le monde de la physique qui s’adapte aux mathématiques c'est les mathématique qui s'adaptent à de nouvelles données physiques

Ce n'est pas facile de faire confiance certes mais c'est la seule méthode pour vivre en groupe

Ce que j'aimerais toujours en elle, c'est son désir qui la porte vers moi...

Ce que le missionnaire n'accepte pas chez les bons sauvages, c'est l'absence de la culpabilité

Ce qui va bien, c'est à cause de nous... Ce qui va mal, c'est à cause des autres…Eux et nous, c'est là en résumé toute la bêtise dualiste

Ce travail donné comme une récompense a-t-il besoin d’être rémunéré ?

Celui qui dénigre la création, en trouvant que tout est mal foutu et que tout finit dedans la tombe, ce n’est pas forcément un mauvais démon, le pessimisme la mauvaise part de notre humanité

Celui qui sait tout doit savoir qu'il est limité par une vérité qui resterait provisoire...

Celui qui sait tout, il aura toujours ce problème de la multitude de pensées humaines,

Certains Lui donnent un nom, le vent, le souffle, l’esprit, peu importe le nom que vous donnez, arrêtez de nommer l'indicible, il vous échappe encore,

C'est avec des idées qu'on change le monde mais toutes les philosophies sont bâties sur des systèmes de concepts...

Ceux qui aiment la paix, ils évoquent d'abord la paix qu'il ya dans les cimetières puis commencent des multitudes de discussions de concessions mutuelles et des conférences sur ce sujet...

Chose légère, une pensée qui nous vient et l'autre qui fuit

Comment dire à ces enfants gourmands que le paradis, il n’est pas dans de la consommation de désirs mais il est dans une beauté de l’âme

Comment dire à des révolutionnaires que nous n'avons plus de rois sous la main, il ne reste de nos jours que des sociétés anonymes a irresponsabilité illimités...

Comment faire savoir à un idéaliste que le monde dans lequel nous vivons, 'il est basé sur le profit et l'usure...

Concernant l’anarchie, j’aime cet idéal libertaire mais jamais je ne prêcherais un monde libertaire car cela ne redeviendrait jamais qu'à une stupide utopie, avec sa police, ses juges et ses chefs…

Concernant l’au de-là plus je vieillis plus je constate que l’humanité que je côtoie, hé bien ! Elle se moque de savoir pour après, elle l’ignore ou elle n’y croit pas

Concernant la vérité, il n’y a pas de vérité dans la négation de l’autre

Concernant le bon Dieu et tous les malheurs du monde, c'est tellement commode de lui faire porter le chapeau...

Concernant le conflit entre Israël et la Palestine, je sais que tous les titres de propriétés mais ils ne sont jamais que des chiffons de papier...

Concernant mon inconscient, je l’ai tellement pacifié que je n’en connais plus les limites...

Critique sur une chose entendue à ma radio j'entends cet aphorisme : « Quand l'humour va, c'est la civilisation qui va ! » à première vue j'adhère à cette pensée et je me dis. Non ! Il existe aussi un humour de beaufs racistes

D’où vous viennent vos idées ? Avez-vous songé aux cohortes d’esprits ravageurs et humoristes qui composent les instances de votre soi-même

Dans ce monde il vaut mieux être ami avec quelqu'un de riche et puissant

Dans ce monde plein de bruits, celui où nous devons vivre le silence est un vrai paradis...

Dans la nuit comme dans le jour l'amour brille dans mon cœur

Dans la vie de la société humaine, il faut vivre ensemble avec une certaine hypocrisie pour éviter les conflits...

Dans la vie, on choisit ses douleurs et ses plaisirs mais on ne choisit pas les coups de foudre,

Dans le désert il n'y a rien, et ce presque-rien-du-tout qui vous libère de vous-même dans la contemplation intérieure...

Dans le panthéon hindou il y a des saints pour les trois Dieux principaux, ainsi un assassin en série avec de nombreux morts peut être un zélateur de kali la destructrice

Dans le silence on a déjà beaucoup de pensées, le brouhaha médiatique masque vos pensées, vos pensées sont niées par les médias

Dans l'enfer il y a des intentions de pouvoir, dans le paradis il y a l'amour de l'autre

Dans les choses que je n'aime pas il y a l'usure et tout l'usage de l'argent pour des fins de pouvoir

Dans l'humour anglais il y a là toute la distance entre la comédie de celui qui parle et la tragédie qu'il vit...

Dans ma tête, j’entends des conseils venants de je ne sais d’où, je trouve ces conseils pas très pertinents, je sais plus de choses en dormant qu'en lisant de gros bouquins

Dans son œil il y avait comme une légère ironie, une admiration et ce reproche de ne pas être sérieux,

Dans toutes les civilisations extra-terrestres possibles, il est assez étrange qu'aucune ne nous ait fait signe, l’explication la plus simple serait l’impossibilité de voyager assez vite

Dans un poème rimé, je me demande parfois pourquoi vouloir forcer la rime

De nos jours il vaut mieux savoir prévoir sur le long terme à petits budgets que faire des gros coups aléatoires et temporaires,

De nos jours je trouve notre société indigne, le mot indigne, il dit aussi conditions inacceptables... Allez-vous encore accepter toutes les horreurs actuelles ?

De nos jours, la main invisible du marché n'existe pas et c'est une folie que d'y croire, il n'y a jamais que des spéculateurs sur des positions spéculatives de marchés

Demain c'est demain alors on verra peut être des choses étonnantes, pour aujourd’hui la réalité du quotidien, elle me suffit

Demain il y aura autant de question que de réponses données c’est ce qui fait le charme de la recherche et savoir qu’il n’y aura pas de fin cela en motive beaucoup de gens de la recherche

Demain je ne sais pas on verra ! C'est que je me dis toujours avec les hommes politiques,

Demain vous repartirez à la chasse cela quelles qu'en soient vos élucubrations car vous aimez trop chasser les lubies

Demain ! Cela sans doute vous reverrez la nature telle qu'elle fut dans le passé, c'est à dire sans les destructions de l'homme et de son industrie, c'est pour moi ma vraie grande prière…

Depuis quelque temps j’apprécie le silence et je me moque du reste

Des fois je ressens toute notre époque contemporaine comme une horreur grande médiatique, la Télévision, elle désinforme et elle utilise votre temps de cerveau pour vendre des saloperies

Des fois j'entends plus mes voisins que mes rêves et c'est très chiant

Des fois le matin en sortant de mon bain, je suis tout nu et très heureux de l'être

Des fous comme Milton Friedman, ils ont dit que seule la rétribution du capital est importante en tuant ainsi des générations d'économies fragiles et bancales...

Des hommes qui sont dit réformateurs qu’ils soient religieux ou politiques, ils sont avant tous des réalistes du quotidien, ils parlent de réalité vécues du quotidien et non pas comme tous ces prophètes médiatiques qui nous parlent d’un nouveau monde virtuel

Désolé mais la vérité, elle n’est pas toujours très belle, elle peut être aussi immonde...

Dieu c'est quelques choses quelques parts dans les possibles mais il n'est pas dans le contingent...

Dieu est confisqué par des gens qui prétendent avoir son interprétation, je sais seulement une chose c'est qu’il échappera encore et toujours à ces gens de foi qui ne se sont jamais intéressés aux réalités humaines de ce monde

Dieu peut se passer de nous, nous ne sommes rien que ces gens qui braillent le nom de Dieu

Dieu vous emmerde ! Alors rayez-le de votre vocabulaire...

Dieu ! Cela n'a rien à voir avec l'idée de religiosité, les religions qui ont crées des rites comme repères, elles n'ont jamais crées que des objets qui ne sont pas la réalité divine, il faut se méfier des ses habitudes...

Doit-on comprendre que le sens de la vie, c’est d’écrire et de décrire encore plus finement, alors que vous ne savez pas même pas si ce que vous décrivez est une illusion ou une réalité...

Einstein comme un savant fou n’y avez-vous jamais pensé ?

En amour comme dans le travail la jouissance et la douleur, elles n'ont comme limites que ce que l'on estime acceptable

En amour je ne sais pas ce qui change lorsqu’on est marié, je sais trop le nombre de divorce dans ma propre famille,

En ce moment, je n'aime pas cette idée que j'attire les folles comme le sucre attire les guêpes

En ce qui concerne la création et toute son histoire, la science moderne me suffit amplement, je ne fais pas intervenir un dieu bricoleur, qui ajuste, toujours sa création

En ce qui concerne l'utopie, elle se situe, nulle part dans un non-lieu et un non-temps...

En écriture, il m’arrive un mot qui m’en inspire d’autres sans faire des charabias surréalistes...

En physique la notion de chaos est basée sur un ordre géométrique de répétions des même motifs, le chaos grec est plus désordonné comme le tohu-bohu des juifs, c'est un lieu non soumis à l'influence d'un Dieu ordonnateur, alors que le chaos moderne possède un ordre géométrique sous-jacent,

Engueulez son prochain par un profond amour vache mais ne pas être compris, parce que cet autre n'a pas compris tout votre amour vache...

Entre un démon et un ange, il n'y a pas beaucoup de différence, l'enfer et le paradis coexistent en nous

Entre un démon farceur et un ange rigolard, il n'y a pas beaucoup de différence, je ne sais pas bien où sont toutes les histoires de bien et de mal

Et Dieu dans tout ça ? Je ne sais pas j'ai tellement de visions différentes

Étant donné qu’il n’y a personne pour vous condamner dans le ciel alors pourquoi voulez-vous qu’un humain juge votre vie ?

Étant donné que je ne peux pas admettre qu'il existe des autres qui ne pensent pas comme moi alors je les hais; je m'attends de leur part la réciproque

Êtes-vous heureux ? Mais comme vous ne pouvez absolument rien changer de votre passé ! Vous oublierez cette question bien trop impertinente

Existe-t-il des formes Artistique que j'aime celles-là auxquelles je suis plus sensible ?

Faire de Satan, l’ange sasseur des âmes, un esprit mauvais, cela arrive tardivement lorsque les hommes mirent des enjeux cosmiques à des choses plutôt simples comme la vie l’amour, la mort, le destin, la foi

Faites chier les adorateurs ! Vous ignorez trop de choses dans un monde ou les œillères sont partout

Fixer une étoile demande une certaine concentration mais quand on sait où se situe son étoile il n’y a plus que celle-là de visible

Frères en humanité n'oubliez jamais que la terre est ronde et grande je sais que vous ne voyez déjà qu'en de ça de votre horizon

Généralement le sens commun est le bon sens se sont les mêmes choses, parfois je me dis osons croire dans demain !

I n’est pas sûr que celui qui sait tout puisse comprendre au sens de contenir toutes les pensées,

Il devient de plus en plus cher de se payer un espace de liberté que cela soit dans le monde de l'écriture ou celui des médias...

Il est bien écrit dans le contrat pour le meilleur ou bien le pire, il y aura toujours ce contrat, l'idée de renier, de divorcer, elle m'est étrange

 Il est faux de dire que les mathématiques nous parlent du réel, les mathématique appartiennent aux monde des idées, elles ne sont pas exactement conformes à la réalité de ce monde...

Il est impossible de justifier tous les discours moraux, cependant la réalité sociale, elle établie certaines lois du bien vivre ensemble…

Il est permis de dire n'importe quoi mais cela ne sert à rien puisque personne ne croit ce que disent les bavards,

Il existe des poètes comme des cruciverbistes, la seule différence c'est qu'on ne parle pas des cruciverbistes comme faisant un Art

Il faut aussi une certaine ignorance pour pouvoir envisager son destin

Il faut une grande foi pour marcher sur l'eau, et une plus encore grande pour croire ce que disent les créationnistes

Il me vient cette idée étrange qu’après notre mort, nous ressusciterons dans notre propre univers, nous en serons le Dieu organisateur, je sais ce monde comme une arborescence d’univers

Il me vient souvent des rapprochements incongrus que j’essaye de rassembler sous une apparente normalité

Il n’a jamais été dit que les clergés doivent et qu'ils puissent exercer un quelconque ordre moral...

Il n’a pas de joie dans l’écriture si ce n’est celui d’être lu

Il n’est pas vraiment nécessaire, d’espérer pour entreprendre, ni de parler pour être compris…

Il n’y a rien de divin dans des équations et changer de paradigme en physique cela demande plus de courage mental que de volonté de chercher

Il ne me viendrait pas l’idée de chercher ailleurs que dans le tréfonds de mon âme toutes ces choses que je dis…

Il ne sert à rien d'être un bon poète encore faut-il être lu...La poésie est parfois dans un presque rien

Il n'est pas dit que le péché, c'est de retomber toujours... le péché ce n'est que le manque de confiance dans l'amour de Dieu, l’Église catholique qui dit que nous retombons dans le péché alors que ce concept de la grâce temporaire distribuée par les clercs, elle n'enrichit que les clercs qui font payer chèrement cette grâce

Il n'est pas dit que vous êtes obligé d'aimer vos voisins Viendra-t-il de l'amour avec les nouvelles générations ?

Il y a de la joie de produire une œuvre, un peu un accouchement personnel, cela même pour les hommes

Il y a des choses qui paraissent aberrantes de nos jours et demain quelles seront-elles ?

Il y a des gens qui croient que je suis un humoriste. Hé ben non ! Je ne suis pas un humoriste, je parle de choses sérieuses avec le sourire même si parfois c'est rigolo...

Il y a en moi plus de secrets à découvrir que de vérités dévoilées

Il y a une loi qui sous tend une symétrie sinon ce n’est qu’un Artefact humain

Il y en a marre de tous ces gens qui savent mieux que vous ce que vous vouliez dire...

Ils s'étaient promis juré tous les deux que demain serait assez exceptionnel il y avait toujours un lendemain qui suit et le temps qui fuyait

J’accepte facilement de ne pas être pris au sérieux, il y a une critique que je n’accepte pas c’est de dire que ce que j’écris n’est pas contrôlé par ma conscience, ma folie elle serait de ne pas accepter que l’on puisse me critiquer

J’accepte mal l’idée d’un sur-moi qui me soit totalement extérieur

J’ai entendu parler de vous pourtant je ne vous connais pas vous restez cette anonyme pseudo

J’ai le regard photographique et il ne me viendrait pas l’idée qu’il y a de l’Art dans mon regard.

J’ai mon âme trop, vide, je ne recherche pas la compagnie, on me traite de schizophrène cela je le sais et je m'en fous mais je vis mal ma solitude

J’aime beaucoup le Jésus de la Bible mais je n’ai absolument pas confiance en saint Pierre et tous ses successeurs le Vatican et toutes ses pompes

J’aime ces anarchistes qui parlent des prisons plus que ces chrétiens qui parlent de miracles des saints et qui oublient les prisons. C’est la petite différence entre prendre son pied avec Dieu et agir selon l’évangile

J’entends le silence comme un repos, un non bruit, un non reproche, une non-culpabilité, bref un repos qui m’est accordé

J'ai impression d’écrire toujours les mêmes choses depuis vingt ans...

J'ai su dès vint-trois ans que je finirais ma vie dans la rue comme un clochard cosmique, mais ma famille m'a toujours aidé et en moi il reste toujours ce clochard hypothétique.

J'aime assez Stéphane Hessel et son petit livre protestataire mais peut-être pas nos hommes politiques

J'aime bien les rêveurs mais derrière chaque rêve il y a la comptabilité des rentiers

J'aime cette idée d'un jugement, car sans un jugement donné rien n'a de sens, cela ne veut pas dire proclamer une condamnation, non pas la culpabilité mais vouloir être responsable

J'aime le silence cela permet de d'abolir en moi mêmes des conflits qui me prennent la tête...

J'aime ma liberté, je ne serais jamais un chef et j'aime l'idée d'une justice commune

J'aime Marie du ciel et j'essaye de faire avec les anges déchus, je ne sais pas trop pourquoi ils sont déchu, peut être jaloux mais je ne les sais pas damnés

Jamais plus toujours ! C'est bien un truc de croyant déçu

J'attends des hommes tout ce que je n'attends plus de Dieu

Je connais trop de divorcé par ignorance des désirs de l’autre là je ne parle pas de la sexualité mais de choses plus concrètes comme les aspirations, les ambitions, les projets personnels

Je connais un mathématicien, il fait des choses cohérentes avec ses mathématiques mais dont ses hypothèses sur la réalité… Hé ben ! Elles nous paraissent complètement folles

Je fatigue beaucoup en voyant les polémiques diverses sur la vérité

Je fatigue et je me retire de votre monde de débiles, alors continuez sans moi !

Je gratte sur le ticket du bonheur mais ce ne sont que des petites sommes je sais que je réessayerai encore

Je l'ai laissé filer pour vous oubliez ! Ô infâme démon d'une perverse nature...

Je m’en moque, je fatigue trop à discuter avec ses gens qui veulent mon bien,

Je m’étonne encore de voir la parfaite inculture de mes contemporains face à d’autres sociétés contemporaines qui nous sont exotique alors que nous les fréquentons chaque jours, nous ignorons les religions différentes

Je m'aime bien et j'aime bien ce que je fais et vous ?

Je me souviens d'avoir eu deux ans, puis quatre ans puis dix ans etc. Mais je ne me souviens pas d’avant !

Je me suis souvent demandé, s’il était plus cruel d’être physicien ou bien de rester un doux poète mais dans les faits ma vraie cruauté ressemble à de l’ironie mordante devant la pensée actuelle en physique

Je n’aime pas cette stupidité de croire que l’Art est dans la signature,

Je n’aime pas du tout l’idée du péché originel car cela justifie tellement de conneries religieuses qui n’auraient pas de justification sans lui

Je n’aime pas l’idée de choisir entre le nucléaire et le pétrole car les conséquences sont à très longs termes, dans 10, 100, 500 ans et je ne serais plus là...

Je n’aime pas qu'on me dise que je me dois de tolérer ce que je n'aime pas chez les autres, c'est à dire le fait d'être racistes chauvins et un peu tarés du point de vue de la religion,

Je n’arrête pas de rêver de choses totalement différentes... Alors pourquoi voulez-vous que je choisisse la chose qui expliquerait un rêve qui a déjà fuit au loin ?

Je n’écoute plus la musique classique avec les mêmes oreilles, depuis que des commerçants l’utilisent pour leurs campagnes de publicité…

Je n'ai pas plus de sagesse mais beaucoup moins d'illusions

Je n'aime pas cette époque putassière ou rien n'est gratuit.

Je n'aime pas trop le paradis d'Allah tel que le désirent les fous d’Al-Qaïda car cela ressemble trop à un bordel éternel

Je ne crois pas trop que les poètes disent toute la vérité

Je ne crois pas vraiment que le futur appartient à quelqu’un... Moi ! Je chie sur toutes les prophéties du passé

Je ne me souviens pas ou alors de très peu de chose de tout ce que j'ai écrit et je m'agace en me relisant...

Je ne sais même pas si j'en serais heureux de la disparition de ce monde affreux...

Je ne sais pas ou n’ai-je jamais su pourquoi vous vouliez que je sois conforme à vos délires,

Je ne sais pas s’il y a une vérité dans la physique car je sais toujours son incomplétude qui est celle de non-finitude des hypothèses toujours à réviser…

Je ne sais pas si dans les informations que donnent nos médias il y a une information qui soit vraiment importante comme pourraient l’être quelques nouvelles données par une femme aimée

Je ne sais pas si demain il y aura du travail mais il y aura certainement des mécontents

Je ne sais pas si nous sommes pour nous-mêmes des juges pires que le jugement d’un Dieu pour ce conflit stupide où le bien combat le mal éternellement...

Je ne sais pas si un de ces jours nous serons assez sages pour accéder à un niveau de civilisation supérieure quand je vois notre économie et notre planète détruite par intérêt.

Je ne saurai peut être jamais ma vraie réalité de Dieu car j'accepte l'entropie et la mort comme une délivrance...

Je ne suis pas content d'avoir été dit par un comédien qui faisait rire avec mes poèmes car je ressens plutôt mal son rire...

Je ne suis pas dupe de mon âge mais je ne sais pas si vous le croyez,

Je ne suis pas si sûr de savoir s’il est bien ou mal de se battre.

Je ne vois pas pourquoi le futur est tributaire de rêves du passé, il n’y a aucune raison d’en faire un paradis ou un Enfer, je crois profondément que l’avenir n’est pas écrit

Je pense souvent à l’Artiste qu’était Adolf Hitler et je ne saurais jamais si dans d’autres conditions de vie que les années 1920-1930, il serait devenu seulement un peintre

Je propose un petit syllogisme dont chaque terme est important. Si Dieu n’existe pas, il n’y a pas de garantie éternelle sur la morale, donc tout tôt ou tard se fait, alors tout est permis, rien ne contrarie la folie raciste des nazis

Je sais ce que je sais et peut-être un jour nous discuterons sur la vérité, ma vérité et sur la votre…

Je sais que le mal concerne toutes les atteintes à la vie, la mienne celle de mes proches, celle de ma communauté,

Je souris lorsque je vois un enfant, je rigole quand il me raconte ses histoires et je suis sûr qu’il me plaît de me souvenir de cette innocence

Je suis déçu par les conseils que donne l’Église catholique, ils ont quelques chose de purement humain, c'est un manque total de transcendance sur le devenir des êtres

Je suis désolé la vérité c’est le juste chemin pour progresser vers la vérité et je sais que cela est quelques chose comme un chemin de Sagesse…

Je suis étonné par des artistes qui disent que l’Art c’est mieux que la nature, c’est d’une incroyable fatuité de soi-même que de tenir de tels propos

Je suis lamentable, j'aimerais être ivre mais je suis bien vivant et mon corps est bien le mien

Je suis sûr que vous remplacerez ce mot Dieu par un concept équivalent soi le grand tout, l’infini, l’indicible ou l’Homme avec une majuscule et tout ce genre de chose, vous ne remplacez qu'un mot dans votre désir de croire

Je vois des adultes intelligents qui ânonnent des écrits prophétiques mais qui sont incapables de lire dans le ciel quotidien tous les événements météo

Jean-Paul Sartres, il disait beaucoup de conneries, je ne saurais jamais si vivre tout seul sans les autres, cela soit possible ou cela soit souhaitable..

J'écris dans un présent éternel, je n’existe pas dans la durée, ce que j'écrirais demain est semblable à ce que j'ai déjà écrit hier...

Jésus dans sa prime jeunesse selon les évangiles apocryphes, il faisait des miracles un peu inutiles comme tous les enfants jouent avec leurs jouets...

L’Art pour moi ça consiste à transmettre un sentiment de l’instantané, du provisoire, du périssable, de l’éphémère

L’enfant que j’étais, il voyait la toute puissance dans ses parents, en grandissant j’ai cherché la protection d’un père tout puissant, j’ai été déçu par des sbires de père qui n'étaient intéressés que par mon argent

L’État reste cette fiction d'un pouvoir que tous les libéraux contestent, qu'ils soient anarchistes libertaires ou patrons capitalistes. L’idée de l’État s'oppose aussi au marché

L’humanité, elle commença sans doute dans une caverne lorsque des femmes jusque là violées sans ménagement lièrent ces viols, à des grossesses de neuf mois, le calendrier était né

L’incertitude devant une équation, c’est le même genre de problème que devant une œuvre d’Art, parfois il faut chercher longtemps avant de la comprendre

L’innocence des naïfs est à respecter mais il faut aussi les protéger dans la vie pas toujours très tendre avec des adultes restés enfants

L’ironie est un bon décapant, elle mord, elle dévoile, elle met l’autre à nu certains la supportent bien mais d’autres, elle les tue…

La bonne politique concernant le CO², cela serait d’augmenter le potentiel du puits de carbone en plantant des arbres

La civilisation est une histoire de proximité, les barbares sont toujours lointains

La confiance en l'autre, cela passe par un peu d'amour et de respect

La conjuration des imbéciles, c'est celle de la peur de se voir tels que l'on est, des gens tellement ordinaires …

La connerie commence avec la conviction d'être quelqu’un d'important même les choses les plus sensées paraissent stupides avec un gros nombril

La connerie doit être grandiose et on oublie alors que c'est de la connerie...

La crise est une idée de journaliste, il n'y a jamais eu "La Crise" mais la vie, elle est faite de crises, monsieur !

La cruauté est humaine, mais plus les hommes sont cultivés, plus elle est atroce

La culture commence avec les soins du corps et l'obligation de se couvrir.

La démocratie ça consiste à choisir de quelles manières nous serons plumées par les hommes politiques,

La démocratie, c'est le droit illusoire de pouvoir choisir son bourreau en se cachant derrière un isoloir

La fatigue donne de mauvaises idées, la tête surnage dans la mélasse des pensées,

La foi est une folie et un pari, la folie c'est le labyrinthe intérieur

La foi qui guérit aux noms de Dieu c'est la même que celle qui tue aux noms de cet autre Dieu

La gauche, elle est très près du cœur c'est-à-dire qu’elle se veut généreuse et prête à partager, tandis que la droite s’adresse à notre coté installé c'est-à-dire avec des acquis personnels qu’on veut garder sans partager…

La grâce ne peut exister dans un monde de rentiers et d'une justice de comptables, autrement dit, si vous me comprenez nous sommes dans un enfer marchand où un jour vous vendrez même votre âme

La guerre et l'humanitaire ce ne sont pas des choses compatibles, un docteur n'est pas un soldat et guérir, ce n'est pas un fait de guerre

La guerre, c'est la continuation de l'économie par des moyens brutaux, ne pas croire qu'elle se limite à l'utilisation classique des armes

La haine n'est pas de la négation de l'amour, c'est une consumation destructive des sentiments, en réponse à un déni d'amour

La justice ce n'est jamais que des lois votées pour des intérêts particuliers

La limite que je me donne c'est la conscience qu'il y a beaucoup plus d'autres que ce seul moi-même…

La logique qui a prévalu après les années 30 et après la crise boursière, c'est celle de la circulation de l'argent dans des circuits régulés

La loi est un concept de normalisation face aux chaos…

La lucidité, ça ne protège pas toujours,

La machine à faire des conneries rétribuées par des bonus gratifiants. Elle sera bien inventée un jour ou l’autre comme tous les gadgets que nous sert la société de consommation depuis vingt ans

La mère de mes ambitions personnelles c'est avant tout le désir de comprendre le monde et de l'expliquer

La météo elle est imprévisible à quelques jours près, je me demande encore pourquoi quelques hommes croient que l’avenir est écrit…

La monnaie, ça commence et ça finit avec l’échange et lorsque vous papoter avec quelqu’un vous commercez dans le sens du 17ième siècle mais le 19ième siècle et ses théories marchandes est passée aussi par-là… A savoir vendre et acheter avec des cailloux brillants ou des coquillages…

La morale des athées c’est celle des droits de l’homme, en tant que chrétien j’adhère pleinement à cette morale, maintenant je n’accepte pas qu’un athée me dise quelle doit être ma manière de croire car je me sais irrationnel et je sais et je crois que tout est possible, alors basta ! Les scientistes bornés,

La mort c'est un truc qui n'arrive qu'aux autres et je ne crois pas que j'en serai conscient alors je m'en fous,

La mort qui viendra un jour ou l'autre et après je deviendrais des feuilles de papier ou encore quelques trucs écrit qui resteront sur le net...

La mort viendra sans doute, mais pour après, je ne sais pas...

La musique doit être vraie, elle se moque bien des diverses interprétations et de tous les interprètes…

La notion de liberté reste le plus fort levier de toutes les révolutions...

La nuit calme où je dors bien, c’est un noir total avec un silence merveilleux, je fatigue beaucoup lorsqu’il y a des voisins ou des fantômes qui me dérangent

La parole donnée en amour, c’est celle du désir, du cœur ce n’est qu’après que vient le contrat social,

La peinture est faite d’une suite de coups de pinceaux, de décision, mais pas d'un plan délibéré, c’est une chose qui me dépasse par sa complexité

La peur de l’étranger, ce n'est jamais qu'une peur enfantine qui se combat en expliquant toute la vérité humaine

La physique contemporaine, elle invente des opérateurs de physique compliqués donc incompréhensibles, ceux là ils vont comme un gant à des individus égoïstes, individualistes et irresponsables qui se moquent bien du reste de l’humanité

La poésie comme un long dérèglement des sens, Rimbaud nous a tous eut jusqu'au trognon, il a dit ça à vingt ans puis il s'est tiré ailleurs

La poésie est avant tout orale, les poésies écrites ne sont jamais que des aides mémoires...

 La poésie est parfois dans un presque rien

La poésie ne sert qu'à faire de la sténographie sur cette vie là

La politique consiste à donner des réponses à son électorat et quand l’électorat n’est pas satisfait, il cherche ailleurs…

La politique reste le pis-aller des militances mais le véritable militant n'attendra jamais rien des hommes politiques...

La politique, cela consiste à gérer les idées avec lesquelles on a été élus par des manœuvres telles qu’il est impossibles de faire quoi que se soit les banquiers tenant les cordons de la bourse

La première idée de l'enfer, elle vient des grecs et il le situait en dessous, sous la terre, dans les mines les volcans les grottes

La prolifération monstrueuse des hypothèses en physique, elle ne donnera certainement pas une solution simple....

La réalité ce n'est que le monde où nous nous confrontons, vivons, rêvons et agissons, c'est par cette définition simple que je comprends ces mots La réalité...

La réalité reste têtue et les faits sont lourds de significations multiples…

La religion c’est le lien qui permet de se lier au ciel.

La religion qui exclue est la même que celle qui intègre donc la critique, elle portera sur les hommes

La révolution aura lieu le jour où le besoin de justice sera plus fort que le confort des habitudes

La révolution qui consiste à renverser un pouvoir tyrannique pour le remplacer par un pouvoir juste mais autoritaire, ben ! Cela restera toujours une malhonnêteté intellectuelle

La rumeur commence avec une information tronquée et cela finit sur un lynchage populaire,

La sagesse consiste à accepter une opposition, de ne pas faire une guerre idéologique et d’accepter une ferme douceur sur ce qu’on dit

La science contemporaine, elle est bien jeune, il lui manque quelques connaissances en psychologie…

La science n’explique pas le pourquoi de la beauté, la beauté elle est dans le regard et elle n'est pas dans la preuve qu’elle apporte après…

La seule chose qui change la vie c'est d'aimer et de se savoir aimer, le reste n'est que babioles...

La seule raison qui me rendrait totalement athée c’est que la vérité de Dieu soit aux mains d’un clergé qui ne s’intéresse qu’au pouvoir et à l’argent

La seule révolution qui nous reste encore est dans un acte gratuit, je ne parle pas de tuer au hasard mais de bannir tous les actes marchands de retourner au troc

La solidarité reste une valeur antinomique à celle de d'individus qui se battent contre tous ce qui est un précepte d'économie néolibérale, un concept de la philosophie de Hobbes

La symétrie commence avec le reflet dans le miroir et elle ne finit jamais

La tyrannie est une violence qui est faite à un peuple resté soumis qui ignore son malheur

La vérité d’un rustre, elle n’est pas celle d’un sage

La vérité est ce truc bizarre qui ne peut exister sans un jugement donné

La vérité qu'elle soit belle ou qu'elle soit une horreur, elle reste vraie, aussi la révéler ou pas, ce n'est pas une question mais un choix politique

La violence de classe selon Karl Marx n'a jamais été mieux représentée que par des licenciements boursiers,

La vraie morale chrétienne qui est celle de Jésus christ consiste à ne pas juger mais à aider à vivre

La vraie politesse en humour c'est de ne pas dénigrer les personnes dont on parle...

La vraie solitude commence lorsqu'on n'a plus personne à qui parler

La vraie vie ça consiste à regarder avec tendresse ce monde qui vit et grouille sous nos yeux,

L'agneau qui tête sa mère comme le bœuf paisible qui broute dans l'herbe verte, ben ! Ce n'est que de la viande ! Je sais très bien que je suis cruel en disant cela, mais avez-vous regardé ce qu'il y a dans votre assiette avec tendresse,

L'argent est neutre dans son essence, ce n'est que la monnaie d'échanges qui irrigue la société maintenant sa répartition est faussée pour des raisons d'intérêts et de profits

L'argent sans référence ce n'est jamais que du vent, la banque sans la réalité de l'économie, c'est absurde, une tautologie.

L'argent, c'est une idée d'échange entre les hommes, pas un gâteau à bouffer entre riches

L'autre c'est aussi bien vous qui me lisez, un concept psychanalytique, un truc de philosophie que l'un des noms de Dieu ou du diable, bref tout ce qui n'est pas moi…

Le bien et le mal voilà une dualité étrange essayez de définir ces concepts en dehors de votre confort, vos traditions ou votre hiérarchie

Le bon sauvage reste un mythe, il y a encore des horreurs humaines chez les bons sauvages

Le calme enfant que je suis, il aimerait qu'on lui explique pourquoi certains scientifiques ont cette prétention incroyable à vouloir tout expliquer…

Le chant de l’âme est celui d’un cœur qui bat pour une vie

Le chat de Schrödinger a-t-il connu tous ces mondes étranges ou son inventeur le faisait vivre

Le chien est l’ami de l’homme, l’homme est l’ami de Dieu mais pour les chiens que pensent-ils des hommes et de Dieu ?

Le Christ a parlé, des disciples l'ont noté dans les écrits néotestamentaires et Pierre et Paul ont inventé l’Église et toutes ses pompes

Le ciel est un lieu de mythes depuis longtemps... Y a t il dans le ciel un être capable de réponde à tous mes rêves ?

Le cœur qui bas, nos pas pendant une marche, la respiration dans la poésie, les balancements rythmés des hanches des femmes, se sont autant des musiques que celles de Beethoven, Mahler ou Wagner…

Le complexe d'un Dieu sévère, c'est un concept inventé par des hiérarchies religieuses pour dominer...

Le cynisme est une philosophie grecque ancienne où les hommes n'avaient pas honte de se comporter comme des chiens mais nos contemporains n'ont retenu que ce coté meute mais en restant trop humains,

Le défaut des idéalistes c'est de croire que le monde est composé de gens qui leur ressemblent,

Le démon, le diable est une idée grecque d'esprit malin qui échappe aux lois admises

Le faire savoir cela n'a jamais été une occupation d'idéalistes, les idéalistes se battent pour des idées mais il y en a peu qui savent les faire partager…

Le fait d'avoir de bons sentiments, cela ne m'empêchent pas une certaine rigueur de pensées et d'écriture…

Le fait que notre monde soit invivable et devienne un enfer, c'est souvent le fait de gens qui préfèrent leur intérêt à l'intérêt commun...

 Le fantôme commence avec le souvenir

Le futur antérieur c’est cette idée bizarre que connaissant les conséquences de vos actes dans un futur vous serez capable de le changer,

Le hasard à ses lois, aussi peut-on prouver n'importe quoi, avec suffisamment de temps passé, des choses qui vous paraissent impossibles, elles se réaliseront, il ne sera jamais dit quand cela se passera

Le hasard est le nom donné par des savants mathématiciens arabes pour parler de l'impuissance à prévoir le destin des hommes, ce sont les visions d'un Dieu aveugle qui décide sans savoir ses choix

Le haut et le bas sont une référence religieuse depuis toujours avec les théories de la gravitation ce qui est en bas n’est pas différent de ce qui est en haut, il suffit de changer de repère galiléen

Le jour où je saurais tout sur tous est une idée de fou du genre paranoïaque…

Le jour où les hommes comprendront pourquoi il doit y avoir des chefs malheureusement il n'est pas arrivé...

Le jour où l'on voit une idée généreuse appliquée dans une loi votée par le parlement, elle est contrebalancée tout le reste de l'année par des amendements sur cette loi, les parlementaires détricotent patiemment le contenu de cette loi généreuse

Le jour où vous verrez Dieu, alors dites-vous que vous avez fait une idole à votre image qui agit selon vos propres désirs,

Le mur de la lumière est le même problème que le mur du son, il faut des moteurs, un profil électrodynamique et les mêmes lois de mécanique des fluides appliquées...Pour la relativité ne m'en parler plus, je doute profondément de la réalité même de la relativité Einstein

Le piment amoureux, ce n'est pas le désir mais de la cuisine,

Le Poète est un mythomane qui raconte des mythes avec des airs de vérité,

Le poète qui écrit un poème se soucie avant tout d’être aimé d’être compris et rarement de la technique littéraire

Le poète qui versifie sur le papier joue sa propre musique mais ne compose pas avec l'autre

Le poète ? C'est vague comme concept, je vois beaucoup de poètes et je respecte leurs envies d'écrire

Le pouvoir de séduction de la musique a quelques choses de parfaitement diabolique…

Le prophète doit être poète sinon ce n’est qu’un salopard de juriste

Le racisme c'est une idée de différences de comportement, aspect etc. mais ce ne sont pas des histoires avec des gènes (chromosomes)…

Le rêve est aussi une drogue douce pour échapper à la cruauté du réel,

Le sauveur de l'humanité, le messie, le grand homme, le leader Maximo, ce ne sont que des trucs que Freud, il explique très bien par le désir d'un père, maintenant choisir de faire une chaîne de solidarités, c'est déjà beaucoup plus ambitieux

Le savoir est un bavardage et l'Art, c'est de ne rien dire en y mettant les formes

Le seul jugement qui nous soit possible c’est le nôtre

Le silence contemporain sur le social, il nous mènera dans un enfer d'esclaves, tout le combat social a été vers une émancipation de l'usure de l'argent

Le silence de Dieu me fait surtout penser aux bruits des cerveaux intelligents

Le silence de la politique c'est l'acceptation que les lois soient faites par des profiteurs

Le silence devant la fureur des fous n'est pas une bonne solution, il faut combattre en lice ce dragon de la folie

Le silence est parfois nécessaire mais pourquoi voulez-vous toujours avoir le dernier bon mot définitif ?

Le silence est un repos de l'âme et le bruit une pollution par une suite d'accumulations…

Le silence est un repos et j’aime cette absence du bruit des autres. Merci ! Les boules Quiès...

Le silence est un repos face aux bruits de tous mes contemporains...

Le silence qu’il y a en moi m’apporte le repos face à tous les discours possibles

Le silence qui commence lorsque quelqu’un meure me fait penser à toute la poussière qu’il y a dans les bibliothèques

Le soleil de l'amour, qui est en moi il luit bien encore mais il est juste en hiver, le printemps je l'attends

Le souffle de Dieu c’est le vent malin et annonciateur des événements de la vie que se soit la météo que ce soit le souffle subtil des vies

Le souffle de l’âme, c’est la voix, celle-là qui n’appartient qu’à une seule personne

Le spectacle toujours renouvelé de la nature m’étonne encore, je me fais mal à l’idée de nouveauté en Art…

Le temps cyclique des quatre saisons et la durée linéaire d'une vie c'est le même calendrier&a

Lire la suite

Aphorismes compilation remise en forme au 5 avril 2015 2Ième

Compilation  d'Aphorismes deuxième partie 5 avril 2015

 « La mort déguisée en statistique, elle n'a pas l'air anormale » citation de Danielle Messia, J'aime assez cette idée qu'une mort n'a rien à faire avec le hasard…

A cause du silence politique de la gauche sur les réalités sociales, je suis certain qu’en 2012 il y aura encore un homme de droite élu président de la république... Un rajout d'avril 2015 malheureusement je constate que monsieur Hollande n'applique toujours pas une politique socialiste de gauche, il gère sans rien faire !

A ma radio, j'aime bien écouter les informations parce que c'est moins fatigant que de suivre les indices divers sur l'écran de la TV...

A perte de vue, il y avait des idiots, des imbéciles, des fous, pourtant c’était aussi des hommes et quelques-uns uns mes amis…

A quoi sert-il d'avoir une grande surface littéraire, comme le gars Cioran, si ce n'est que pour propager son désespoir ?

A savoir que dans le bouddhisme le bien et le mal n’existent pas il a des saints obscurs comme des saints lumineux

A savoir que Jésus n'a pas voulu ce monstre froid qu'est ce fascisme propre à l'église, Quand je parle de fascisme c'est l'essence même de l'église catholique qui est un faisceau de solitudes derrière un seul homme le pape...

Actuellement à cinquante-huit ans j'ai bien plus de certitudes que dans la période de mes vingt ans, je ne suis pas pour autant moins plein de l'espoir que je l'avais à cet âge...

Adolf Hitler était au départ un artiste si quelqu'un avait considéré l'artiste peut être même ignorions-nous le monstre ?

Affadir la vérité, c'est comme masquer le soleil, elle transparaît malgré les mots qui l'obscurcissent

Al-Hazard c'est le nom d'une université arabe au Caire...

Avec l’âge, seule la technique change mais un bon poète doit rester un enfant

Avez-vous parfois songé au malheur d'un ange triste ? Non ! Alors songer à la peur d'un enfant se croyant abandonné...

Avez-vous vu des anges jaloux, des anges boudeurs, des anges râleurs ou des anges colériques ? Bref de ces anges qui désirent !

Benjamin Franklin dit que son temps lui est précieux mais des rentiers en ont fait " Le temps c'est de l'argent "

C’était deux vieux homos d’un certain âge, ils se faisaient confiance et leurs âmes étaient tranquilles et apaisées

Ce chien fidèle, qui vous regardait comme un Dieu, il finira sur une bretelle d’autoroute…

Ce que je demande à Dieu ce n'est pas ce que je demande aux hommes... A Dieu je demande des solutions et aux hommes d'être moins cons

Ce qui est merveilleux dans le désir et le sexe, c’est de savoir un être externe qui est plus que soi-même pour être un prolongement de son âme...

Celui qui enseigne la vérité n'est qu'un maître détaché de ce monde...

Certains de nos hommes politiques ont toutes les pathologies mentales mais comme ils ont le Pouvoir de faire toutes les conneries alors nous ne disons rien...

Certains se contentent de peu et l'on dit que ce sont des sages

Certes nous sommes des Dieux mais aussi de sacrés salopards

Certes ! Je l’aime profondément mais sa réalité me déçoit …

Ces messieurs qui sont au pouvoir depuis trente ans et qui agissent avec toutes leurs lois idiotes, ils sont les fossoyeurs de la France que j'aime celle du programme de la résistance, ce programme généreux qui a été fait en 1945 pour contrer tous leurs prédécesseurs au pouvoir…

C'est le même hasard qui vous fait monter et celui qui vous fait descendre

C'est marrant !  On ne parle peu de beauté pour les odeurs, le toucher et le goût cela fait trop appel à nos instincts animaux...

Cette fille pas trop belle avait aussi des complexes, son nez était celui de Cléopâtre mais Cléopâtre avait un royaume tandis qu’elle ne voyait toujours que le bout de son nez

Ceux qui doutent ont quelques problèmes comme la preuve de l’existence de Dieu et de l’existence de la douleur, le mal nécessaire, etc. Is sont mieux armés pour s’adapter à notre monde réel

Chez les bouddhistes le jugement se fait sur l'attachement tout personnel à ce monde

Comment perçoit-on une connerie qui est faites avec les meilleures intentions ? Ben la réponse est dans l’adage " L’enfer est pavé des meilleures intentions ", C’est à désespérer de la bonne volonté...

Concernant Dieu peut être, avons-nous oublié qu'il existe un temps pour tout, un temps pour vivre, un temps pour haïr, un temps pour aimer... N'y aura-t-il jamais le temps pour lui parler ?

Concernant la magie de tous les jours je pense plus à de ces petits rien qui me font sourire que de trouver les bons numéros du Loto...

Concernant la mort, c'est tout ce qui va avec et on emporte ailleurs tout son monde personnel intime car s'il n'y a rien c'est le néant et on a la foi alors il y a des angelots...

Concernant le silence de Dieu pourquoi lui demanderait-on de crier alors que c’est déjà une abondance de signes pour celui qui écoute toutes les nuances humaines

Concernant madame Badinter et son combat contre les écologistes qui préfèrent la nature à l’humanité des femmes, je suis entièrement en accord avec son féminisme pratique entre autres sur la liberté de choix entre divers idées naturalistes et cet humanisme bien compris…

Connaître l’infini ce n’est pas possible, l'indénombrable ne finit jamais...

Dans l’imaginaire de la physique, de la philosophie et de la psychologie, Il existe des démons qui jouent avec les lois établies, C'est-à-dire des esprits contradicteurs à la pensée du philosophe et c’est avant tout une méthode rhétorique dialectique

Dans la Bible on y parle du jugement dernier où des anges ouvrent des livres pour les lire, les auteurs sont ainsi jugés sur ce qui est écrit, Le jugement est moral mais pas sur les qualités littéraires,

Dans la grande série de coïncidences, combien de fois avez-vous eu la chance d’un coup de foudre ? Moi une seule fois et cela ne m’a pas aidé car ce coup de foudre, il n’était pas réciproque

Dans la parabole où Jésus marche sur les eaux, ce qui est important c'est de savoir que c'est possible de le faire, mais comment ? Cela ne peut s'expliquer à des gens qui restent rationnel

Dans la philosophie alchimique le travail est sur l’âme, l’en-soi, l’être, Et non pas sur de la matière semblable à des tas de plombs et de mercure, la nature de ses matériaux, elles expriment bien des connaissances sur la nature des âmes

Dans le noir de la nuit, je pensais en moi-même et j’essayais de construire un bel aphorisme, sans doute y avait-il les prémisses à cette réflexion. Mais il me manquait un joli paradoxe ou une jolie conclusion.

Dans le silence de Dieu pendant la période de 1917-1945, il y a aussi tous les espoir fous de se libérer d’un vieux monde, ce monde nouveau était beaucoup trop humain pour rester raisonnable, entre Hitler et Staline, il y avait la raison qui n’était plus là…

Dans le silence de l'amer, il y a le balancement des nouvelles vagues qui se fracassent sur les falaises, peut être même le désir de voyager à nouveau...

Dans le silence des temps qui passent, de temps en temps, des chants d'oiseaux qui me réjouissent le cœur...

Dans le silence, il y a plein d'autres silences...

Dans le temps passé, la foi c'était celle qui soulevait des montagnes maintenant ma foi c’est celle qui maintient cet équilibre fragile entre nous tous…

Dans les prédateurs nocturnes, Il y a eu ces monstres comme les loup, les ours et tous les animaux féroces de notre préhistoire, Ils sont tellement ancrées dans l’imaginaire qu’il existe des substituts modernes comme les vampires, les zombis et les fantômes méchants

Dans les silences de ma vie, il y a toutes ces fois où je n’ai rien pu faire et pire tout ce que j’aurais pu faire...

Dans les traditions celtes, le lieu désagréable où vont les morts, c’est la campagne où ils se gèlent en hivers…

Dans l'évangile, le diable est celui qui veut faire tomber Jésus mais l’idée de faire de Satan le principe du mal ce n’est pas biblique, ni évangélique… 

Dans ma petite tête, je cherchais longtemps dans la boîte à images en me grattant les méninges. Et je vous livre le résultat de ma méditation ou de ma réflexion. Ben cet aphorisme, en gros, ça parlait de la nécessité, du choix et des rêves… La nécessité dans ce rêve n’était pas toutes évidences… Ainsi disparut-il en fumées évanescentes comme dans un songe éveillé, Car cette nécessité ne se justifiait pas, Cet aphorisme était donc vain. Donc il n’y a rien à dire. Circulez !  Il n’y a rien à comprendre !  Cela me donne juste un petit exercice de style dans le genre de mes pensées immortelles

Dans ma rue passent des gens inconnus que je revois de temps en temps cela veut-il dire que je les connais, je ressemble à Coluche parait-il et pour cela je suis bien accueilli par les gamins de la rue…

Dans notre monde médiatique le silence est antisocial, il n’y a que le bruit et la confusion qui passent dans nos médias

Dans un livre il y a une pensée, méfiez-vous des hommes qui ne lisent qu'un seul livre car ces gens là, ils ont leur unique littérature et ils brûlent tous les autres livres...

D'après ce que j'ai compris de la psychanalyse, la foi est une forme d'hystérie de compensation

Darwin est le meilleur serviteur de Dieu car ses lois permettent à Dieu de pouvoir se cacher derrière la liberté que donne le hasard....

De nos jours j’aime assez l’idée que la magie se résume à peu de choses, je connais la puissance d’un seul mot d’amour mais j’ai peur des nécromanciens et des vampires que je vois sur ma TV…

Demain et lendemains et encore Demain... Pour la Vérité ? Je ne sais pas ! On verra bien !

Des fois je vois les grands prophètes; ils sont ni plus ni moins que des schizophrène qui se déconnectent du réel

Des fois quand j’entends des rappeurs qui causent de leurs nombrils je me dis qu’ils devraient cultiver le silence de leurs ego, je pense souvent que ce n'est jamais que du bruit commercial sur le net on dit faire le Buzz

Des fous de la finance, ils achètent très cher du plomb en croyant pouvoir le changer en or, c'est la grande confusion des valeurs

Des penseurs disent qu'une œuvre est belle parce qu'elle est humaine et qu'elle est ainsi plus belle que la Nature. Ils ne voient que le fait humain mais la nature me fait dire que la grande nature sauvage m'attire par la puissance d'une beauté simple

Dieu c’est le non fini, un Dieu donné entièrement, ce n’est plus un Dieu mais une idole limitée

Dieu ? Une clé ou une question ? Il est bizarre d'utiliser ce concept unitaire pour exprimer la complexité de ce Monde...

Dire Dieu est mort est une affirmation aussi stupide que de dire Dieu existe...

Elle avait une voix profonde entre une Mama noire du blues et une voix d’ange, j’aime profondément cette voix sans vibrato et toute cette chaleur aimante qui lui est propre

Elle était assez souple, pour aller partout même dans une boite de femme découpée, je n’ai jamais su comment elle faisait, mais j’aime assez qu’elle garde son mystère

En ce qui concerne les malheurs de ce monde, je crois plus à l'existence de l'entropie qui casse tout et qui dégrade tout…

En Mathématique la beauté est dans la simplicité, en physique la beauté est dans l'universalité des lois, en Philosophie la beauté est celle de la vérité éternelle, En biologie, la beauté n'est pas un concept pertinent il peut y avoir des choses laides et qui sont bonnes

Est-ce un concept religieux que la recherche de soi-même ou le désir de s'en libérer ?

Foutez-moi Friedmann, Reagan et Thatcher en enfer pour leurs stupidités économiques et rendez-moi une société de type keynésienne

Hélas !  Je sais que trop bien que j'ai encore des choses à faire pour pacifier mon âme,

Hier déjà des poètes, aujourd’hui encore et demain je ne sais pas mais les manières changent et la Poésie reste

Il faudrait que nous sachions, avant tout quels sont nos buts dans nos recherches et quels sont les moyens que l'on se donne pour y parvenir...

Il a été dit que les philosophies hermétiques étaient inconnaissables au commun des mortels mais hélas beaucoup de charlatans, ils ont crée des mythes vides pour justifier un pouvoir

Il existe des gens très intelligents que je n’aime pas et en général, ils sont dans la philosophie allemande ou dans l’économie américaine. Ce ne sont pas des cons mais c’est encore pire, ils sont des bricoleurs de boîtes à idées faites pour casser les hommes...

Il faut aussi une certaine ignorance pour pouvoir envisager son destin

Il n’y a pas de vérité venant d’un homme qui ne soit une vérité hors de ce monde, ce qui veut dire que nous somme de ce monde et nous en somme le levain, ceci n'en déplaise aux apôtres ...

Il n'y a pas de raison, cela pour que vous fassiez de moi un maître de vérité car je me sens tellement humain c'est à dire à votre niveau...

Il peut y avoir de la foi idiote comme de vouloir tirer les numéros du loto et une foi plus intelligente qui est celle qui permet d’intégrer toutes les différences

Il y a des bouquins gros comme des dictionnaires, ceux-là m’ennuient infiniment par leurs prétentions à vouloir saisir le monde…

Il y a quelques choses d'infernal dans les médias voyeurs, je n'aime pas savoir qu'ils connaissent, mes goûts, mes préférences sexuelles, mes envies et pire encore qu'ils fassent de mon désir une force économique...

Israël joue le pire actuellement mais est-ce raisonnable ? Se choisir le pire ennemi, c’est encore oublier tous ses amis…

J ne sais pas la réalité mais d'après ce je vois, il y a tellement d'horreurs liées à la publicité que j'ai cette idée de placer des mines qui rendent mes textes totalement inutilisables

J’ai des amis poètes que j’aime vraiment mais que je renie parfois quand il s’agit de passer à la caisse

J’ai le souci d’être aimé mais j’ai aussi ce problème d’aimer sans désirs, des fois je n’aime pas du tout l’amour angélique…

J’ai moins peur de la solitude que de la mort, La mort je ne sais pas ce que c’est mais je n’imagine rien et c’est apaisant, Tandis que rester seul je n'aime pas cela du tout

J’aime assez ce passage de l’Apocalypse où il est dit qu’il n’y aura jamais plus de malédiction, c’est un passage optimiste qui me fait dire que tout est encore possible...

J’aime assez entendre les rires et les joies de personnes inconnues bref toutes celles que je ne connais pas

J’aime aussi cette tendresse universelle, je n’aime pas un sexualité à sens unique

J’aime l’idée d’aimer mais celle que j’aime n’est pas celle dont je vois la réalité tellement banale...

J’avais un ami alcoolique qui disait que ceux qui ne boivent pas sont des culs serrés mais cela vu son État, je préfère mon abstinence à son État actuel...

J’ose dire que si Adolf Hitler avait reçu un peu d’amour de ses ennemis juifs dans les années 20 comme artiste peintre et ben il n’y aurait peut être pas eu ce déterminisme du mal

J'ai du mal à être un produit et je m'en soucie peu...

J'ai longtemps aimé regarder ces statues immobiles et nues, pourtant elles étaient peu causantes

J'ai peur de voir dans le regard du psychanalyste, ce jugement qu'il ne peut s'empêcher d'avoir, c'est pour cela que je fréquente peu cette corporation...

J'ai vu mourir des gens que j'aime et j'étais impuissant à les guérir, j'ai demandé la foi qui guéri mais je n'ai jamais eu que la compassion qui les accompagne

J'aime l'idée d'un amour fol car il m'a longtemps aidé et j'étais un équilibriste sur un fil. Puis un jour, je me suis cassé le cœur en apprenant qu'elle avait fait sa vie avec un autre

Je pense à ces milliards de livres écrits et stockés dans " La Bibliothèque " mais que personne ne lit plus et qui sont à jamais oubliés dans la poussière...

Je crois bien que malgré toutes j'aime celle-là qui a foi en moi

Je crois en moi, pour Dieu je ne sais pas vraiment, cela ne me tourmente pas...

 Je défendrais toujours les faibles face à des intégristes et ceci quelles que soient les idées en cour chez plus grand nombre sur la nature supposée de ce monde où nous vivons

Je demande souvent dans mes prières le don de guérir pour puis en fait non, C'est moi qui supporte mal de voir disparaître tous mes amis...

Je doute parfois de Dieu mais ce n’est pas important, parfois je doute de moi mais c’est pire que si je doute de Dieu, parce que rien ne m’est possible…

Je fais mémoire des amis, j’oublie les imbéciles

Je fatigue avec toutes les conventions sociales du paraître contemporain, je suis un clochard cosmique comme les Freaks des années cinquante...

Je fatigue avec toutes les conventions sociales du paraître contemporain,

Je me demande souvent si j'ai eu de la chance dans ma vie, En fait non: Je pense que j'ai eu les bonnes personnes aux bons moments et je pense souvent à tous les S.D.F. qui vivent dans la rue...

Je me dis parfois que le Zeus omnipotent, omniscient etc. Cela est une conception stérile de ce concept il vaut mieux y voir un " Dieu " qui soit celui qui nous prend par la main ou celui qui nous aide dans les difficultés...

Je me moque de savoir quelle est votre foi si vous oubliez de me dire bonjours, si vous me disiez que vous m’aimez et que je vous dise je vous aime

Je me pose la question entre des gens qui sont prétendument à gauche et qui ignore la réalité sociale en préférant le confort du silence…

Je me souviens plus facilement d’une belle connerie que d’un acte noble fait envers le prochain. Je ne saurais jamais si les curés, ils m’en voudront pour avoir dit cela...

Je me suis toujours demandé si un trader Boursier et un illusionniste de Music-hall, ils ne travaillent pas avec les mêmes effets c'est-à-dire une manipulation et une illusion…

Je ne comprends pas pourquoi les maîtres de sagesses juifs, ils s'adressent à des adultes qui ont passé quasiment leurs vies à l'étude, ils feraient mieux d'instruire les enfants,

Je ne connais pas de penseur qui soient désengagés de la réalité de ce monde

Je ne connais pas de poètes riches, je connais des faiseurs pour des institutions mais ne me parlez pas de ces poètes qui servent la soupe

Je ne pense pas qu'on puisse cerner une pensée pour lui faire rendre gorges par la raison...

Je ne peux témoigner de la vérité que si elle s'insère dans une Histoire avec majuscule

Je ne sais comment, elle a été faite 1a Chartes des droits de l’Homme de 1948 mais j’y mets une grande partie de ma foi dedans, Je sais bien qu’on me traitera d’opportuniste mais les religions n’ont rien pu faire entre 1933 et 1945, cela face à la réalité nazie

Je ne sais pas les lendemains mais je n'ai pas peur, j'aime caresser cette idée que rien n'est définitif et que l'on peut rectifier une erreur

Je ne sais pas si en Amour il existe une seule Vérité...

Je ne sais pas si je dois fuir ou plonger dans le caca mais je n’aime pas notre époque blink-blink…

Je ne sais pas si je suis poète et je ne m’en soucie peu, j’écris quelques trucs qui sortent de moi, je ne sais pas si c’est de la poésie

Je ne sais pas si un rêveur, il est aussi un immortel ? Mais je vois en lui l'éternité !

Je ne sais pas s'il y a une vérité définitive écrite dans le marbre mais je sais qu'il existe des lois faites pour vivre en commun

Je ne suis pas d'une nature de rancunier, j’oublie le mal qui m’a été fait

Je ne suis pas un ange mais je sais beaucoup de choses et je sais parmi toutes que la vie est une chose merveilleuse…

Je n'enseignerais jamais, je ne suis pas assez prétentieux pour décrire la réalité, je n'écrirais pas d'équation définitive sur notre réel, Alors sachez donc que je n'ai rien à vous dire sur ce qui soit bon pour votre confort, pour vous et votre vie personnelle...

Je parle en tant qu’humain et non pas en tant qu’ange venu de je-ne-sais-où...

Je pense que la morale n'est pas issue de la vérité mais des conventions communes gravées dans le marbre commun

Je pense souvent que lorsque je bois un verre de vin à ma pauvre mère qui avait peur que je finisse alcoolique… En fait ce n’est pas moi qui n’aime pas le vin mais c’est le vin qui ne m’aime pas, je ne tiens pas la bibine et je pars vite en vrille...

Je renierais un jour la vérité d'aujourd'hui, cela je ne sais pourquoi mais je suis certain que la vérité de demain, elle s'accordera pour dire que la vérité d'aujourd'hui est toujours bonne donc toujours vraie

Je ressemble à un ange paraît-il !  Mais j’ai aussi mes désirs de sexe, de reconnaissance littéraire et d’être aimé sont encore là, Oui !  Si j’étais un ange la gloire de Dieu me suffirait

Je ressens peu d'affection pour mes souvenirs mais des sentiments vitaux continuent de me travailler...

Je rigole un peu en voyant Vancouver, ses jeux olympiques et ses prétentions écologiques, les esprits de la nature ont un humour que j’apprécie, NB Là !  Je pense aux amérindiens, à la notion de la nature des libéraux américains et à la réalité du réchauffement climatique surtout avec cet hiver très chaud à Vancouver

Je sais une chose, c'est que les disciples de Jésus, ils ont fait d'une pensée très libre qui est celle de Jésus sur " La totalité ", une pensée devenue réactionnaire par rapport à Jésus et qui est très conservatrice car à la solde du pouvoir romain dans un système nommé église.

Je suis certain que je ne mourrais jamais mais cela j’en suis moins sûr que le fait de me voir me décrépir bref de vieillir…

Je suis conscient de paraître trop intelligent à votre goût mais sachez aussi que je vous laisse la petite échappatoire du doute pour mieux vous mettre à l’aise...

Je suis conscient que dans mon propre jugement personnel, je ne peux me justifier que par les faiblesses liées à ma propre humanité

Je suis fort surpris qu'il y ait une Vérité éternelle et des intérêts personnels provisoires...

Je suis incapable de dire pourquoi le silence est mieux que le bruit ou la musique mais la nuit parfois j’apprécie le silence relatif que me procure les boules Quiès...

Je suis persuadé, que nous n’avons pas besoin du diable pour faire le mal, il suffit de se comporter comme si l’on était tout seul et de croire que rien de ce qui est de l'humanité ne vous concerne vraiment...

Je suis suffisamment schizo pour ne pas avoir à souffrir de la solitude mais parfois je m'ennuie

Je suis sûr qu’un jour je serais lu comme un classique, cela me permet de ne pas désespérer de mes futurs lecteurs...

Je suis sûr qu'un miracle demande juste un presque rien de fois dans ce que l'on fait

Je suis un clochard cosmique comme les Freaks des années cinquante...

Je tiens les tenant du satanisme; avec les utilisations de rites et de symboles comme des personnes d'une foi très stupide, elles ne savent pas ce qu'elles font, le monde qu'elles se créent, ce n'est jamais que le résultat du pire de leurs cauchemars personnels, je pense Satan plus sympathique que leurs délires personnels

Jésus ne peut enseigner la vérité dans un monde où il agit politiquement, c’est le syndrome de Judas qui aurait aimé un Messie patriote,

L’affreuse certitude de mourir, elle est donnée dès la naissance mais nous avons tous cet espoir de nous en sortir en croyant à l’immortalité de notre âme...

L’enfant regarde ses parents faire l’amour, en les entendant jouir, il se demande inquiet est-ce qu’ils ont mal ?

L’enfer chrétien vient de l’idée grecque de l’enfer qui est un machin très chaud sous nos pieds comme les volcans … 

L’entropie est une des lois fondamentales de l'univers comme le temps, l'énergie etc.

L’erreur est humaine mais nous ne ferions rien de valable si nous ne voyons que cette erreur…

L’erreur répétée sous-entends-t-elle une volonté de nuire ? C’est quand je pense aux grandes catastrophes écologiques comme Tchernobyl, Bhopal, la marée noire du golfe du Mexique ou encore toute guerres dues à de la haine… Et là je pense à tous les conflits ayant des sous-entendus religieux ou idéologiques… Moi, je vois surtout un déterminisme de l’erreur mais le mal est-il encore une énigme ?

L’étude de la connerie n’est pas du domaine de la psychologie, ni ne la psychiatrie, ni du domaine sociologique mais du domaine de la compréhension personnelle...

L’humanité est tellement proche de ses démons que des fois, la nuit j’ai peur, il ya trop d'imbéciles qui songent un monde horrible...

L’idée de mourir c’est une idée qui se déploie dans le temps mais une fois que nous sommes morts, il n’y a plus le temps d’y réfléchir...

L’idée que je suis un ange, une idée qui est parfois entrevue entre deux crises d'érotomanie aiguës

L’index pointé vers la certitude je peux dire que je n’aime pas et je ne sais pas vieillir.

L’islam actuel n’est pas pire que le catholicisme d’avant Vatican II ou des intégristes actuels de certaines composantes de l’écologie…

L’obscurité de la nuit, c'est une peur enfantine ou pré humaine, il y a tous les fantasmes sur les peurs diaboliques, Elles ne renvoient qu’à des choses préhistoriques sur les dangers de la nuit comme les prédateurs nocturnes

La beauté ça n'est pas négociable...

La beauté en musique vient de l'accord avec l'envie et le plaisir d'une mélodie, d'un air, d'un rythme parfois je me méfie de la musique car elle est tellement puissante dans l'expression et dans l'émotion

La beauté sauvera le monde, Certes mais à la seule condition que le monde, la regarde et l'aime

La Bible, elle est faite par de multiples auteurs avec des styles littéraires tous différents, ce qui fait l'unité littéraire de ce livre c'est la grande conviction qu'ils tous sont inspirés par un être tout puissant qui écrit l'Histoire avec un grand H

La comète qui revient tous les mille ans m’avait donné rendez-vous ce soir mais je ne suis pas allé à son rendez-vous je ne sais pas pourquoi mais tant pis

La communion Chrétienne avec le partage du pain est du vin n’est que la reprise de pratique religieuse juives pour les Pâques juives

La compassion est plus forte que la conviction mais la compassion sans de vraies convictions fortes n’est jamais qu’un pis aller de la bonne conscience...

La connerie ce n’est pas réservé aux gens modestes et aux petites gens, je vois parfois des gens très intelligents disent des énormités sans qu’ils ne s’en aperçoivent...

La femme coupée en morceaux doit subir en plus les bonnes ou mauvaises dispositions de son partenaire…

La foi c’est comme une bicyclette, ça s’apprend et ça ne s’oublie jamais...

La foi du charbonnier et le créationnisme, elles sont à envisager comme des pensées magiques avec des formules magiques tirées de bouquins religieux

La foi n’a que faire du hasard, elle a à voir avec l'histoire une question, d'amour, d'incarnation et de lumière…

La foi n'est pas de l'auto persuasion sinon il y a longtemps qu'on aurait guéri le cancer

La foi qui ébranle, elle n’est pas jamais bonne car elle fragilise, la foi qui fortifie, c'est celle qui remet en cause des certitudes personnelles pour quelques choses de meilleurs

La foi telle que je la conçois c'est faire confiance à son destin et ses aléas cela n'a rien à voir avec le hasard dans votre vie, j'ai souvent essayé d'expliquer la différence mais mes contemporains ne comprennent que les statistiques

La folie reste un désordre de la volonté

La gourmandise ? Ce n'est pas un péché mais que de l'appétit...

La joie, la peine le remord et le regret, ce sont des sentiments positifs et constructifs mais pas la culpabilité...

La laideur n'est qu'une mauvaise impression mais certaines laideurs deviennent plus belles que la beauté à laquelle on est habitué

La liberté de croire ou de ne pas croire, ce n’est pas vraiment cela on choisit par sa propre conviction plutôt qu’un choix dialectique sur des concepts philosophiques

La Littérature est quasi infinie et éternelle, contrairement à la Science qui établit des lois définitives, quelques esprits forts modifient un peu les lois scientifiques juste pour les adapter aux dernières mesures faites...

La lucidité, ça ne protège pas toujours...

La lueur dans les yeux du chien fidèle... Non !  Moi ! J'ai du mal car ce regard est trop exigeant, J'aime mieux une chatte qui vient se mettre sur mes genoux et part librement se promener après...

La médisance commence avec un remords sur un mauvais regard

La mort commence avec le souci et l’inquiétude de l’après… Personnellement je crois profondément vrai ce que dis Jésus : Laissez les morts enterrer les morts !

La mort c'est la fin de tous nos rêves et cauchemars

La mort c'est plus une question d'absence de contacts comme s'embrasser de se toucher bref la vie que de mots dits pour l'absent

La mort qui vient comme une porte de sortie à notre Enfer quotidien….

La musique commence avec les battements du cœur mais n'est jamais un fouillis de bruits discordant dans musique il y a aussi le sens de l'harmonie

La musique est une chose que j'aime et que je redoute car elle me fait voir des choses sur moi-même que j'ignorais contrairement à la littérature qui parle souvent de l'ego et de l'univers de ces gens bizarres qui décrivent un monde étrange qui se passe dans leurs têtes

La nature ? Elle n’a rien à faire de mon humanité…

La nature de la physique c’est l’observation toujours inachevée de la réalité

La notion de vide et la notion d’être ne sont pas opposées mais juste un regard présent ou absent où tout ce monde qui est dans le rien du tout du regard

La nuit nos rêves nous emportent vers des lieux où nous ne voulons pas aller, j’ai ainsi rêvé de tendres vampires… Un bel oxymore à la lumière du jour que je trouve fort troublant… Toute mon éducation religieuse et toutes mes peurs s’y retrouvent… Mais quand je pense à Darwin est à toutes les créatures laides et dangereuses, sans faire un angélisme des vampires, j’aime cette idée qu’il n’y a pas de monstres partout dans nos vies, mais des formes de vies bizarres, même les prédateurs sont aimables dans le sens où je crois profondément notre création bonne et belle

La Paranoïa est devenue tellement commune chez les artistes que ça en est très chiant. Et cela pour cause, ils sont nombriliste et égoïstes, ils se moquent d'un monde qui soit hors d'eux-mêmes…

La pensé magique c’est quand le magicien s’aperçoit qu’il n’y a pas de truc…

La peur qu'elle soit de l'enfer, de Dieu, du diable ou de l'autre, ce n'est jamais que la condition nécessaire et suffisante pour créer le mauvais...

La plus belle femme du monde, elle a tous les hommes à ses pieds pourtant, elle n'en choisit qu'un seul, elle ne pourrait aller avec tous...

La prière envers un Dieu, le hasard des labyrinthes choisis, les mancies diverses que l’on se choisit, ne sont que des chemins vers le but que l’on se donne

La prière, le Credo Et le crédit bancaire ils ont les mêmes origines, à savoir la confiance du croyant,

La question n’est pas combien coûte cet objet ; mais combien d’heure de travail faut-il pour le fabriquer et y a-t-il des ouvriers prêts à travailler pour des clopinettes…

La religion qui prêche à autant de chance de faire un adepte qu'un publicitaire de vendre un produit, la littérature est ma religion, je ne crois pas au définitif dans ma pensée et dans ma foi...

La sobriété en littérature est une exigence du style...

La sottise, l’erreur le péché la lésine travaillent nos corps… Certes monsieur Charles Baudelaire mais avez-vous aussi mis aussi la vérole...

La télévision vous offre le droit à l'image, Mais préservez-moi de ces imbéciles, Je ne suis pas beau, je le sais et mon image ne sera jamais une icône

La théologie dualiste est une théologie politique et guerrière, jamais cet autre, celui que l'on ne connait pas il n'a été ce mal qu'elle me propose,

La vérité est parfois cruelle, parfois gênante, parfois impudique, parfois elle parait antisociale mais ce n'est que la pure manifestation de l'âme, alors considérez-là comme une chose très vivante et très belle

La vérité est parfois plus amusante, plus crue, plus " immonde ", plus maternelle, plus joyeuse, plus vulgaire que cette déesse aux yeux d'infinis

La vérité ressemble à une œuvre d'art, l'interprétation des différents regards en fait quelques choses de très personnelles pour ceux qui regardent la même œuvre pourtant les regards donnent une vérité différente de celle de l'artiste...

La vérité sans amour ce n'est qu'un mensonge, un terrible mensonge

La vérité, tant qu'elle n'est pas établie entière et définitive, n'est qu'un mensonge provisoire

L'amour n'a qu'une vérité qui échappe à toutes logiques

L'antisémitisme commence avec l'usage du mot, il est des conventions non-écrites qui interdisent l'usage normal de certains mots comme juifs, nazis, Shoah pourtant de nos jours, j'ai encore très mal pour Israël et pour la Palestine

L'art c'est prendre le temps d'inventer de nouvelles formes

L'art se divise en classique, moderne et en artistes inclassables. Ceci sans compter les œuvres étrangères à notre vision esthétique. Sachez aussi que les œuvres inclassables d'hier ne sont pas toutes devenues des chefs d’œuvres modernes. Dans les classiques certains chefs d'œuvres sont considérés comme pompiers

Le bien et le mal c’est l’idée que l’on choisit volontairement entre l’altruisme et l’égoïsme, cela donne des différences sociétales et politiques

Le bon Dieu est mal parti dans un monde de narcisses médiatiques...

Le bonheur, ce presque rien fugitif, ce n'est jamais qu'une illusion qui aide à vivre et on le déplace souvent ailleurs

Le Boulot de chercheurs s'est bien dévalorisé depuis que l'économique tient les cordons de la bourse des universités et des entreprises innovantes...

Le cœur, cet organe indispensable, est donné comme l’organe des sentiments, le foie celui des soucis je ne sais pas si dans toutes mes tripailles il y a le désir

Le con c’est toujours l’autre !  Jusqu’au jour où un autre vous prend en plein défaut de propos stupides et alors là vous êtes le con d'un autre,

Le concept de Dieu n'est pas un concept analysable, il lui manque une instance de jugement sur le concept, c'est ce que je tire du théorème de Gödel

Le coté positif de la mort c'est que tous les salauds sont aussi mortels

Le destin était le nom du hasard avant la philosophie mathématique arabe il y avait des Dieux manipulateurs qui tenaient les ficelles

Le Dieu qui me parle est un sacré bavard et moi des fois je coupe la communication…

Le doute est créateur, la foi qui conserve reste identique à elle-même

Le fou est avant tout un problème d’adaptation sociale….

Le gars Cioran qui dans une vie commence par dire des horreurs tout en sachant que ce sont des horreurs et qui vers cinquante ans, il dit alors d'autres choses, pour moi ce n'est pas un homme intéressant mais juste un menteur sur lui-même et ses intentions

Le hasard est équivalent pour tous mais les bons événements ne viennent pas compenser les mauvais, c'est ainsi que vont nos vies

Le hasard est une invention arabe pour empêcher les anciens Dieux de mettre leurs grains de sel dans notre destin…

Le hasard est une invention de savants arabes car avant cette invention arabe, il n'y avait que votre destin face aux aléas de la vie...

Le magicien le plus efficace ça reste encore Ben Laden… Longtemps après le 11 septembre, les Twins-Towers ne sont pas réapparues

Le mal, il commença ce jour où nous nous sentions supérieurs à tous ces enfants de salauds

Le meilleur de soi-même, c’est de ne pas paraître mais de rester naturel, Quoique des fois que je connais et que je sache que des gens, en apparences hypocrites qui sauvent beaucoup de ce monde en cachant une vérité innommable

Le moins aimé de ses parents est-il le pire de leurs enfants ? Que de drames pour ces non-aimés !

Le moins disant culturel c’est de ne pas parler de ce qui fâche…

Le moins et le plus sont des symboles mathématiques, tout comme la couleur noire et la couleur blanche sont des perceptions de la vision, il y a là un problème avec la notion d’ordres de valeurs que sous-entends ces différences...

Le passé, c'est toutes les expériences... Le présent, c'est toutes les actions... Le futur, c'est encore tous les rêves

Le poète a toujours raison… Quel emmerdeur tu fais Louis Aragon !

Le pouvoir et la vérité sont aussi incompatibles que la liberté et l'esclavage, la vérité rend libre et tous les pouvoirs demandent la soumission

Le pouvoir se sert de vous lorsque vous acceptez, l'idée de laisser à un autre vos choix sur la politique du monde

Le problème avec les gens pessimistes c'est qu'ils voient le monde aussi petit, aussi noir et aussi mesquin qu'eux-mêmes

Le problème moral du mal, ce n’est pas dans le jugement que l’on peut porter, si c’est juste ou mauvais, mais ont-ils l’occasion de rectifier son action ? Si oui !  Et que consciemment il ne l’a pas fait alors revient la même question.

Le prolétaire d’avant était une brute inculte alors que de nos jours la culture est passée par toutes les strates de la société, pourtant la lutte des classes n’a pas vraiment changée…

Le regard des autres... Soi légèrement ironique ou soi totalement admiratif mais jamais indifférent

Le rôle de Satan dans toute la Bible n’est que celui de l'accusateur ou du sasseur des âmes… 

Le sexe, l'argent le pouvoir, cela reste des tabous partout, c'est aussi des moteurs de pouvoirs divers...

Le silence commence lorsqu’on n'a plus rien à se dire alors commence l’ennui et c’est la désolation du désamour, il doit toujours rester cette part secrète chez l’autre

Le silence de Dieu ce n’est qu’une manière de se laisser aller à ne rien faire pour les autres...

Le silence de Dieu c'est comme une protection face au soleil, si Dieu causait tout le temps, notre vie serait un enfer, quoique l'enfer médiatique existe bien,

Le Silence de Dieu en 1933, il renvoie aux boucans, des cris de haine, des discours d'Adolf Hitler, que pouvait faire Dieu ? Sinon attendre des jours meilleurs, Beaucoup de juifs pieux ont reproché à Dieu ce silence mais pouvait-on entendre le souffle du vent dans la tempête politique et guerrière de ces années...

Le silence de Dieu est le même que dans le refus de l'autre car dans l'autre se tissent toutes les vérités de Dieu...

Le silence de Dieu, c’est que vous ne doutez de rien… Laissez-le donc jouer avec vos certitudes

Le silence des agneaux est les baillons que posent les loups...

Le silence des agneaux, ce n'est que la manière dont les loups, ils posent des baillons, ce ne sont pas les agneaux qui se taisent mais c’est l’impossibilité pour eux de s’exprimer

Le silence des syndicats est compréhensible quand on connaît le volant de chômage qu'ont créé les patrons en délocalisant...

Le silence est nécessaire pour pouvoir être libre, la vérité c’est parfois une acceptation de ce silence…

Le silence est un temps de repos quoique qu'on confonde ennui avec repos

Le silence opère le même repos que le sommeil...

Le symbole de la beauté, c'est la rose, elle est belle odorante et fragile, sa floraison est éphémère, c'est bien la fleur de nos climats, elle supporte bien les hivers et elle est assez rustique pour ne pas craindre les maladresses

Le témoignage de la vérité, il ne peut aller sans la liberté de la réflexion personnelle et des discussions ...

Le temps des archéologues, il considère nos ancêtres en millions d'années

Le temps des astronomes, ça va de quelques secondes d'un pulsar jusqu'à l'âge du Big-bang

Le temps des moines, c'est le nombre de cierges brûlés

Le temps des musiciens, c'est le temps du tic-tac des métronomes mais dans la réalité d'orchestre c'est la vision du chef sur une musique

Le temps des ouvriers, c'est le nombre d'objets produits

Le temps des physiciens, c'est une abstraction de mesures très précises

Le temps du rêve et le temps de la foi si dissemblables mais si proches…

Le temps social c'est le temps des chronomètres mais pour s'échapper du chronomètre il nous faut abandonner la société en nous retirant dans un ermitage

Le travail, c'est la location ou la vente de son temps

Le vent du matin est chaud, il souffle vers la mer, le soleil sera chaud, le vent du midi souffle de la mer, un peu de temps passe et le soir, se sont des bourrasques de vent de la tempête

Le vent est cet affront léger à l'équilibre des châteaux de sable, la mer est plus redoutable..

L'ennui c'est une gestion d'un temps qui reste sans obligations

Les affreux remords que donne le sentiment de culpabilité, c’est bon pour tous les historiens après les faits, mais il y a encore des guerres fraîches et joyeuses qui n’ont pas honte de leurs propres saloperies…

Les bigots, ils arriveront certainement à marcher sur les eaux mais cela sera aussi vain que de vouloir faire de l’or pour s’enrichir, il leur manquera toujours le sens de la vie et le regard sur ce monde...

Les boules Quiès sont le meilleur remède à la schizophrénie

Les cieux peuvent s'ouvrir !  Combien de gens verraient-ils quelques choses dans le ciel ?

Les démons tarabustent nos esprits, par pure jalousie mais je ne sais pas si les démons sont méchants ou taquins, je me pose encore la question du bien et du mal...

Les disciples interprètent mais ils ne connaissent pas la pensée du maître, parfois je me dis qu'on a encore de la chance qu'un résidu de la pensée de Jésus soit resté,

Les enfants, un jour, ils oublient l’essentiel, c'est-à-dire qu’il est possible pour eux de toucher l’infini ainsi commence l’âge ennuyeux des adultes…

Les gens qui prétendent, qu'il y a de la vérité dans des phrases obscures, ce sont les mêmes, ceux qui cachent leurs trésors de peur de se voir demander des comptes

Les gens sérieux confondent l’ennui que provoquent leurs écrits avec la pertinence de leurs études

Les grands magiciens sont ceux qui ont le plus de naturel dans l’impossible

Les histoires coloniales et leurs racismes anti-arabe et anti-nègres sont encore là mais surtout ne le dites pas, Il n'y a pas de racisme antichinois, ni antirusse en France…

Les laids sont méprisés mais leurs âmes souffrent de ce mépris...

Les légistes battissent des maisons communes tandis que les psychologues s'occupent de serrurerie... A1lez !  Chacun chez soi...

Les magiciens de la bourse ne forcent pas leurs talents, ils achètent du vent et ils récoltent des clopinettes qu'ils revendent encore…

Les malheurs de la vérité commencent avec la foi certaine de la posséder

Les mathématiques sont supports de la réalité de la physique, elles ne seront jamais finies parce que les modèles mathématiques liés à la physique, ils ne sont que transitoires

Les monologues sont-ils des choses personnelles ? Personnellement je parle de choses qui sont impersonnelles... Est-ce pour autant que je parle de moi ?

Les poètes qui font des mouvements poétiques ce ne sont que des jeunes gens d’un âge certain qui jouent des jeux semblables à la pétanque ou aux jeux de carte… Leurs amusements ne sont que des passe-temps sans grandes profondeurs littéraires

Les sagesses dites hermétiques des livres du genre de la Kabbale ou de la philosophie alchimique ne sont compréhensibles que pour qui comprenne le sens profond mais ils sont tellement extraordinaires que le commun des gens il ne peut pas comprendre leurs subtilités

Lire la suite

Aphorismes compilation remise en forme au 5 avril 2015

Aphorismes Première Partie

" Cogito ergo sum "..." Je pense donc je suis ! " Descartes discours de la méthode de nos jours il peut se traduire par la maxime dite de l'infirmière " je panse donc j'essuie ! "…

" Honni soit qui mal y pense ! " Édouard III, la maxime de l'ordre de la jarretière qui peut se dire maintenant " omis soit qui mâle y pense" maxime des clarisses de Loudun

" La bandaison ! Ça ne se commande pas papa ! " Citation de Georges Brassens...

" La France des droits de l'homme salut en Kadhafi, la Libye du droit des terroristes " N.B. Cela pourrait être dit...

" La liberté se conquiert et la loi affranchit " un slogan de la république française qui peut se dire aussi à la lumière des néolibéraux " la liberté s'impose et la loi punit "

" Le prochain siècle sera spirituel ou ne sera pas ! " André Malraux N.B. Il n'a pas précisé, s'il parlait d'humour ou du religieux

A Auschwitz, je suis étonné qu'il ne soit pas sorti de prophètes comme ceux de la Bible...

A Cannes il vaut mieux monter les marches que prendre l'ascenseur...

A l'origine le fait d'écrire et celui de tracer des sillons de charrues, cela était les mêmes, les vers sont des sillons d'écriture et versifier est de même nature que labourer...

A trop vouloir se chercher, on perd surtout son temps de vie...

Achète de moi, l'or le plus pur, passé aux feux du doute, pour y purifier ton âme, nous dit l'apocalypse mais certains n'y voient que de la monnaie, pour racheter ce monde et s'en goinfrer...

Agir/non agir, silence, se taire, sourire et regarder, laisser vivre mais donner le coup de pouce, celui qui change la donne, ne pas récupérer les enjeux, laisser faire...

Après Auschwitz, il n'y a plus d'autres choix que la miséricorde de Dieu ou l'enfer des hommes...

Après la pluie le beau temps... Hier ! Après le beau temps la pluie... Zut de zut !

Aujourd'hui 26 mai 2005 il reste 3 jours avant la fin du monde... Est-ce sérieux ? Non ! Moi ! J'en rigole !

Aujourd'hui, un jour de pluie triste et froide pas envie d'écrire et de polémiquer, se fâcher n'est pas bon !

Avec ce que j'entends bref le bruit dans les médias que font nos hommes politiques... On va encore rigoler. Petit nota bene. Je verrais bien des bagarres du style d'Astérix et compagnie bref de la grande rigolade...

Bravo Monsieur Sarkozy et vos amis du MEDEF ! Vous osez dire publiquement et sans les hypocrisies nécessaires et suffisantes que l'esclavage salarié est une bonne manière de comprendre l'économie...

Ce monde d'égoïstes peut disparaître sans me poser problème. Je ne sais même pas si j'en serais heureux. Peut être juste assez indifférent pour l'oublier...

Ce monde est tellement indifférent aux souffrances des faibles que je n'ai plus ce petit ressort de la compassion malgré toute mon éducation à la miséricorde qui me fait plus souffrir qu'apaiser ma conscience...

Ce n'est pas demain que nous irons dans les étoiles...

Cela va trop vite dans le changement mais les équilibres auxquels vous vous raccrochez, ils ne seront plus là mais je suis encore incapable de vous prédire ce qu'il y aura...

Ces simples mots " je t'aime" sont plus essentiels et plus révolutionnaires que tout ce qui existe sur terre...

C'est beau une femme coquette jusqu'à 90 ans, c'est là tout son charme...

C'est en lisant qu'on devient liseron, c'est en tachant qu'on reste tacherons, c'est en nappant qu'on salit les napperons...

C'est l'époque qui veut cela ! Un truc que j'ai entendu à toutes les époques...

Coluche disait que pour les petits, noirs, pas beaux et pauvres, cela ne serait pas facile, sauf qu’il ne disait pas que cela se passait en France et ce n'était pas dans un autre pays...

Comment croire à l'amour immortel quand l'on a 20 ans et que 60 % des adultes qui nous entourent ne sont que des couples séparés !

Concernant les mots compromission et idéal en politique… A la lumière de ce que je sais de nos personnages politiques, comme madame Ségolène Royale, monsieur Bernard Kouchner ou monsieur Raymond Barre dont on cause en ce moment à cause de sa nécrologie… je dis simplement qu'on ne justifie pas une compromission par la possibilité de pouvoir appliquer ses idées… bref le coté cynique de certains idéalistes qui se moquent des chemins nécessaires et suffisants ou des moyens pour faire triompher leurs idées, cela me choque...

Dans la vie de la société humaine il faut une certaine hypocrisie pour éviter les conflits...

Dans la vie il y a 3 choses qui remuent, le pouvoir, l'argent et le cul mais aucun ne vous donne le désir et l'amour, seulement de la jouissance par le pouvoir et le sexe...

Dans la vie j'aime bien, moi, ceux qui m'aiment et me castagner pour passer le temps avec les autres, dans la vie, il faut bien s'occuper puis j'aime bien baiser mais là. Cela c'est moins facile, je suis réaliste. Moi !

Dans la vie on choisit ses douleurs et ses plaisirs mais on ne choisit pas les coups de foudre...

Dans le silence de la nuit les rêves parlent...

Dans les yeux d'un aveugle, il manque le regard j'ai de mauvaises relations avec mes amis aveugles, car je ne sais rien de leurs regards...

Dans ma vie il y a eu des amours, des haines et beaucoup de trucs mais je me souviens que de mes amours....

Dans quinze ans le monde aura disparu, du moins celui que vous connaissez...

De bons amis ne font pas toujours une bonne vie...

De nos jours il vaut mieux savoir prévoir sur le long terme à petits budgets que faire des gros coups aléatoires et temporaires...

De nos jours l'information c'est quoi un flash TV qui dure 30 secondes avec des images super violentes, dans le passé jusqu’à il y a quinze ans l'information était digérée, remâchée, triées et ressortie dans des textes qui se voulaient sociologiques, l'info de nos jours ce n'est que la charge émotive où le cerveau prends sa dose d'adrénaline...

Demain je ne sais pas mais on verra ! C’est que je me dis toujours avec les hommes politiques

Depuis 1933 jusqu'à maintenant 2015 les savants ont fait bien plus pour l'armée que pour l'humanité...

Des myopes du cœur perçoivent moins bien le monde que des aveugles...

Dieu a pour propriété principale d'être indécidable...

Dieu est toujours une source d'avenirs...

Elle avait des yeux à faire pâlir d'envie tous les opticiens et toutes les esthéticiennes...

En amour comme dans le travail la jouissance et la douleur n'ont comme limite que ce que l'on estime acceptable...

En ce qui concerne l'univers il peut bien continuer d'exister sans nous poser problèmes. Mais pour l'expansion de l'univers. Je serais bref et je ne m’étendrais pas là dessus...

En conclusion de tout ça le seul truc qui me ferait bouger le cul c'est un grand amour et pas une nana qui soit mue par un quelconque intérêt tel que le profit ou par la protection mais de nos jours c'est une perle plutôt rare...

En dix ans tout change les politiques, les amours, le monde mais le fond du cœur ne change pas…

En temps là de l'apocalypse, prendre toutes ses précautions, prendre un grand parapluie, chute d'étoiles... Là et ici !

Entre fleureter et draguer, il y a juste cette nuance de ramasser la vase pour draguer

Entre l’amour et la liberté, je choisirais peut-être la liberté, une forme supérieure de l’amour qui ne peut s’exprimer que par elle mais la liberté sans amour n’a pas beaucoup de sens…

Faire des beaux des figures d'anges cela est aussi con que de damner les laids...

Faites chier les ego de poètes...

Il est permis de dire n'importe quoi mais cela ne sert à rien puisque personne ne vous croit...

Il n'est malheureusement ce n'est pas facile à expliquer à monsieur George Bush, Oussama ben Laden et compagnie que le dualisme, c'est une connerie métaphysique

Il n'est pas évident d'être généreux et désintéressé dans ce monde d'intérêts...

J'ai échappé à tout, sauf à la solitude...

J'ai eu des prix de beauté, mais ça m'a fait rigoler

J'ai eu une éducation chez les curés qui m'ont appris l'aumône et j'ai vu des politiques qui m'ont appris la durée dans l'action, j'aime mieux une politique économique juste que des sous pour aider à survivre...

J'ai souvent pensé que les poètes sont des chieurs mais je suis aussi un poète…

J'aimerais mieux vivre dans l'utopie écologique, car elle s'occupe de réalités bien comprise, elle est cependant quasiment tyrannique...

Je choisis mes amis mes amours et ce n'est pas n'importe qui...

Je constate que le peuple d'Israël vit avec sa propre mort dans l'âme depuis Auschwitz...

Je crois bien que la réponse, que ce soit cette aberration de ne plus croire en la miséricorde quelle soit de Dieu ou celles des hommes...

Je m'aime bien et j'aime bien ce que je fais et vous ?

Je me demande parfois si les gens intelligents sont capables d'erreurs, la réponse est oui car parfois ils sont incapables d'écouter donc de comprendre...

Je me pose la question comment agir dans un monde où tout n’est que façades, je n’ai pas de réponse mais j’ai autant de mal à militer que de m’engager dans un parti, en fait j’ai toujours eu du mal avec l’autorité, je me sens un vrai électron libre, cela en toute conscience...

Je me sens parfois si faible, si inutile et si bête devant l'immensité de toute la souffrance...

Je me suis longtemps couché très tard et ce soir je vais me coucher plus tôt...

Je me suis souvent demandé en quoi consistait le fameux péché contre l'esprit de l'évangile...

Je me suis souvent demandé pourquoi les animaux ont une parade avant l'amour ? La réponse c'est que l'humain, il a mécanisé le processus pour en faire une industrie...

Je n’aime pas qu'on me dise que je me dois de tolérer ce que je n'aime pas chez les autres, c'est à dire le fait d'être racistes chauvins et un peu tarés du point de vue de la religion...

Je n'ai pas découvert l'Amérique, ni trouvé de formules décisives en physique, des myriades d'humains à venir m'en remercieront...

Je n'ai qu'un seul regret c'est de devoir encore attendre un mythique monde meilleur...

Je n'aime pas cette époque putassière ou rien n'est gratuit...

Je ne me pose plus de questions, j'attends mais il est dur de croire à son destin lorsqu'on croit pouvoir choisir...

Je ne sais pas si demain il y aura du travail mais il y aura certainement des mécontents...

Je ne sais pas, si un jour j'aimerais le pouvoir mais je sais que je ne vous aime pas stupide et si j'ai un pouvoir c'est celui de vous faire penser sur ce monde...

Je ne suis pas si sûr que vous puissiez me dire pourquoi vous vous haïssez...

Je passe de l'ennui le plus plat à l'activité sans débrider, je dois être en haut aujourd'hui...

Je préfère être aimé pour ce que je suis, et ceci dans toute ma banalité, que d’être admiré pour mon habileté ou mon intelligence…

Je sais que je ne peux aider que mes proches. Alors que tous les autres ne m'en veuillent pas...

Je suis un ponceur de poncifs, je les pense en penseur pensif et je passive le passé en passant sur le passif du poncif...

L’amour, la liberté, la justice et la vérité sont de belles et bonnes choses, pour qu’il y ait l’une de ces quatre choses, il faut nécessairement les trois autres…

L’Europe a tellement édulcoré et dissous le pouvoir des peuples Europe dans des mécanismes routiniers que ces mécanismes contraignent et asservissent les peuples qui la composent...

L’Europe sera sociale ou ce sera le chaos...

La bourse, je ne souhaite pas sa disparition. Il faut des références mais je suis totalement pour la disparition du capitalisme financier spéculatif. Il sera remplacé par un capitalisme économique de production...

La calomnie est sœur de l'anonymat...

La charité serait moins intéressante que la justice...

La civilisation est une histoire de proximité, les barbares sont toujours lointains...

La COM ? J'ai le ce regret de vous le répéter. Ce n'est pas de l'agir mais toute la différence entre l'agir et le paraître des médias qui masque l'agir du terrain réel de la politique...

La conjuration des imbéciles, c'est celle de la peur de se voir tels que l'on est, des gens tellement ordinaires...

La connerie est une chose tellement commune que certains cons ont parfois du génie, ça change de la bêtise ordinaire des communicants...

La conscience a pour limite votre raison...

La conscience ignore le temps et elle vit dans l'éternité …la source ne peut dépasser ses origines...

La conspiration des ego ce n'est pas la république des égaux...

La crise est une idée de journaliste, il n'y a jamais eu la crise mais la vie est faite de crises, monsieur !

La démocratie a fait beaucoup de mal en Afrique par l'existence d'un clientélisme tribal...

La démocratie est un choix d'élites...

La démocratie, c'est le droit d'engueuler son représentant s'il fait mal son boulot

La fidélité ? Je ne te demande pas ! Tu ne sais pas ce que c'est, mais un peu de tendresse...

La foi qui tue est semblable a la foi qui guérie ce n'est que sa fin dernière qui fait la différence...

La girafe voit plus loin qu'un lion myope, c'est pour cela qu'elle fuit le lion trop flemmard...

La gnose n'a pas de définition autre que son intime connaissance...

La grève du cerveau, ce n'est pas la greffe des habitudes...

La guerre comme continuation de la politique est moins vrai que la corruption économique...

La haine n'est pas de la négation de l'amour mais c'est une consumation destructive en réponse à un déni d’amour ...

La limite que je me donne c'est la conscience qu'il y a plus d'autres que moi-même…

La lune est verte vous dis-je ! Puis si ça vous fait plaisir elle peut être aussi bleue si cela vous plait...

La majorité n'est pas une somme de minorités...

La mort c'est un truc qui n'arrive qu'aux autres et je ne crois pas que j'en serai conscient alors je m'en fous...

La mort est la fin des illusions sur notre réalité, j'espère encore en quelques ailleurs auxquels je m'accroche...

La mort ne sera jamais une bonne compagne...

La mythomanie c'est un truc qui varie selon les vocables

La parole est une vibration des cordes vocales selon des harmoniques modulées.

La pensée dualiste; et ceci aux dépens de la dialectique a été la plus grande erreur de philosophie, en affirmant que la vérité est une.

La perversité commence avec l'idée de duper mais croyez-vous vraiment qu'il soit possible de duper...

La planète Terre sur laquelle nous vivons reste notre unique planète...

La politique de nos jours ça sert à quoi ? C'est malheureux mais j'ai mal devant l'impuissance de nos hommes politiques...

La publicité cette putain qui fait les poches des artistes et ne leurs rends rien...

La publicité se moque de la justesse des idées cela la mène à pouvoir vanter le pire...

La réalité des rêves s'appelle utopie. L'utopie écologiste s'oppose à la réalité économique

La réalité est cruelle car elle est faites de nécessités et non pas d'idéaux....

La religion relie vos fantasmes à votre raison...

La rumeur commence avec une information tronquée et finit sur un lynchage populaire...

La séduction est facile mais l'amour est plus exigeant...

La sexualité d'un homme est différente de celle d'une femme et les quiproquos viennent souvent d'une incompréhension de la sexualité de l'autre...

La tendresse ne peut se mesurer à la puissance et la gloire, il n’y a aucun héros tendre dans les tragédies grecques...

La vérité vous rend lucide ou vous aveugle par sa force de conviction...

La vie est trop longue surtout lorsqu'on est seul...

L'abolition des privilèges n'est pas l'absence de passe droit...

L'abus de vide peut vous rendre zen...

L'amour ne se trompe jamais car ces compétences sont sans limites...

L'athéisme est aussi une croyance militante, ils croient dans l'absence de Dieu..

L'autre c'est aussi bien vous qui me lisez, un concept psychanalytique, un truc de philosophie que l'un des noms de Dieu ou du diable, bref tout cela qui n'est pas moi…

Le big-bang commence avec l'existence et son expansion temporelle.

Le capitalisme marche sur la confiance (l’illusion, le crédit) que demain il y aura toujours quelqu'un qui payera...

Le centre du monde terrestre n'est pas à hauteur de mon nombril mais une géodésique terrestre...

Le clientélisme en politique n'a pas de vision majoritaire...

Le cynisme ? C’est une philosophie grecque ancienne où les hommes n'avaient pas honte de se comporter comme des chiens mais nos contemporains n'ont retenu que ce coté meute mais en restant trop humains...

Le défaut des idéalistes c'est de croire que le monde est composé de gens qui leur ressemblent...

Le défaut des idéalistes est de croire que les réalistes cyniques sont des cons, ce qui n'est pas toujours vrai, les idéalistes vivent dans un monde qui lui n'est pas réaliste...

Le désespoir ne voit que le court terme...

Le désir se moque de la beauté, des fois des laides ont un vrai charme...

Le dualisme a donné des trucs du genre " le bien c'est nous le mal c'est eux"

Le fait d'avoir de bons sentiments, cela ne m'empêchent pas une certaine rigueur de pensées et d'écriture…

Le fait de savoir bien écrire n'excuse rien dans les goujateries…

Le jour où je saurais tout sur tous est une idée de fou du genre paranoïaque…

Le jour où un éditeur vous estime, il vous pèse à l'aune de son portefeuille...

Le krach boursier est écrit dans une équation déterministe avec des composantes chaotiques....

Le mécanisme d'un sophisme, c'est de faire admettre la relativité des points de vue et de faire admette le programme philosophique majoritaire comme philosophie éthique de la vérité...

Le nom de Dieu n'est pas un secret, divers prophètes l'ont vu dans diverses époques et divers endroits...

Le paraître contemporain se moque de l'être, mais l'avoir sera toujours le pouvoir...

Le piment amoureux, ce n'est pas le désir mais de la cuisine...

Le poète a toujours raison " Louis Aragon" La femme est l'avenir de l'homme " Louis Aragon" Les connes ne ressemblent qu'aux connes " Jacques Brel " je ne suis pas bien sûr " Jacques Brel " cherchez ! Il y a là deux poètes mais qui donc à raison ?

Le poids des mots devrait suffire à semer la confusion sur le sens du dit...

Le pouvoir de dire n'est pas le pouvoir de faire savoir c'est ce que nos communicants patronaux ont très bien compris, pas besoin de censure mais une philosophie faites de sophismes qui s'adaptent à la donne....

Le pouvoir des jurys de poésie n'est que pouvoir de courtisan,

Le pouvoir est un ordre naturel l'ordre naturel n'est pas le pouvoir mais une nécessité entropique...

Le pouvoir relatif corrompt relativement le pouvoir absolu corrompt totalement mais il n'est pas prouvé que les esclaves soient vertueux...

Le profit est moteur, les Soviétiques ont inventé le stakhanovisme pour motiver leurs ouvriers...

Le rêve est aussi une drogue douce pour échapper à la cruauté du réel...

Le rêve est bon car liberté intérieure...

Le rire allège le cœur et enlève du surpoids à la raison...

Le savant qui trouvera la machine à déboucher les chiottes aura le prix ignoble ou peut être le prix Nobel car cela on ne sait pas trop, ce monde pue, il est sale et mal foutu...

Le savoir est un bavardage ou l'art est de ne rien en dire....

Le secret des secrets (la pierre philosophale) la seule pierre philosophale que je connaisse c'est la foi que l'on a en soi-même et dans l'autre

Le sens du religieux ne doit pas altérer toute notre humanité...

Le silence de l'amour reste une absence...

Le silence des agneaux est pire en temps de paix, que le bruit des chiens de guerre car ils laissent faire

Le silence est un repos de l'âme, le bruit est une pollution par accumulations…

Le silence est un repos, la musique est un plaisir et le bruit une accoutumance

Le silence n'est pas cette absence de musique qui serait forcément le plaisir, j'aime parfois la musique et parfois j'aime le silence...

Le terroriste est toujours dans l’autre camp mais jamais le vôtre…

L'écologie, ça commence avec des fleurs et ça finit des confitures de fruits sans conservateurs ni colorants...

L'économie capitaliste a pris directement à la théorie marxiste ces concepts les plus inhumains, en 1995 un anar m'avait fait lire un article du journal le monde dont le titre était jusqu'où peut-on accepter l'inacceptable ? La seule réponse que je puisse donner
est celle des révolutions de la faim comme la grande révolution de 1789...

L'église catholique mourra, tout simplement, de vieillesse...

L'enfer est ce lieu où l'orgueil ou la conviction absolue en soi-même s'expriment car cet orgueil vous empêche de voir ailleurs...

L'érotisme un truc que notre époque contemporaine confonds avec le sex-appeal des seins et des fesses...

Les âmes sensibles, elles sont comme ces fleurs nommées sensitives dès qu'on les touche, elles se replient sur elles mêmes…

Les anges sont des êtres avec tout ce qu'il leur faut, même un sexe et des ailes, ils font tout pour rien et tout pour tous, je les vois parfois dans ma vie...

Les bals d'antan ont fermé car trop ringard. Est-il plus idiot de se parler avec des pseudonymes masqués que de s'embrasser pendant des danses comme les slows ?

Les chiottes sont bouchées mais superman est en grève... Qui nettoiera la terre ?

Les complots internationaux font partie de la paranoïa commune mais la réalité, elle est plus une question de corruption et de pouvoir que d'une super intelligence malveillante

Les diamants sont éternels... Les nuages aussi, mais ils sont plus à ma connaissance de la réalité qui passe, bien plus furtifs...

Les droits de l'homme sont inoxydables et inaltérables...

Les enfants d'aujourd'hui se rencontrent à travers des machines comme le net et les portables...

Les enfants sont cruels lorsqu'ils démembrent des mouches, cette innocence me fait penser, à un monde plus cruel, où l'on apprend à ces enfants, le bien fondé de suivre son instinct...

Les équations de l'univers changent avec l'histoire. Mais l'histoire n'est expliquée par aucun présent...

Les hommes de Dieu qui s'intéressent qu'à votre argent sont des menteurs...

Les hommes de foi soulèvent des montagnes mais ces montagnes écrasent des hommes qui n'ont rien demandé...

Les hommes politique se moquent d'avoir de bonnes idées, pour eux il est plus important d'être populaire...

Les hommes politiques sont des agents du désordre

Les humanitaire travaillent dans l'urgence, ils sauvent des vies et ils ne se préoccupent pas du devenir de ceux qu'ils ont aidés. Alors à quoi servent leurs travaux si cela est à refaire 15 ans après ?

Les jours où les Israéliens sauront se faire aimer seront des jours prophétiques...

Les laids n'ont pas les soucis que pose la beauté juste un problème esthétique certaines laideurs sont parfois attirantes...

Les minorités ne sont que des minorités et leurs droits sont des arrangements avec la majorité

Les mots les plus sales sont profits, prostitution, argent et les moins sales sont cul, désir et amour...

Les mythologies réexpliquent l'histoire

Les mythomanes se prennent pour des héros de feuilletons

Les nuits fraîches on dort comme même mieux...

Les patrons de journaux de gauche comme de droite ignorent totalement la réalité sociale et ils ne vivent que dans leur monde à eux...

Les patrons s'autorisent des rémunérations indécentes de 1000 fois le SMIG ont-ils conscience de l'argent du travail ouvrier que cela représente...

Les patrons sont trop conscients de la justesse de l'analyse marxiste pour ne pas dénaturer le sens de ses mots, car ces mots ils sont bien trop pertinents

Les poètes croient avoir inventé la poésie et ceci depuis toujours…

Les projets d'avenir demandent la réalité du salaire du présent...

Les psys causent beaucoup mais n'expliquent rien sur l'inconscient, ce truc bizarre où sont tous les autres…

Les réseaux d'amis, c'est une mafia sauf que la mafia est mal vécue...

Les révolutions d'hier avaient cet avantage de nous faire rêver de nos jours les révolutions sont des révolutions de rentiers pour fonds de pension...

Les savants qui ignorent le but exact de leurs recherches sont des imbéciles...

Les tragédies classiques sont presque toutes des histoires d'amour à sens unique et des chaînes amoureuses, voir Corneille, Racine etc. ...

Les voisines ne peuvent pas se blairer et il est important pour elles de sauver la face par rapport aux autres dont je suis...

L'homme est bon à remplir les quotas, partir à la guerre, remplir les églises et les manifs, mais son mauvais coté c'est sa capacité à rêver d'un monde meilleur...

L'inconscient ne se connaît pas, il y a besoin d'un tiers pour le connaitre...

L'optimiste se moque des imbéciles, le pessimiste jalouse son enfer...

L'or le plus pur n'est rien devant la vérité la plus crue et rien ne me permet d'acheter un destin…

L'orgueil est ce péché bizarre de ne croire que soi-même...

Lorsque les femmes comprendront que nous sommes, de nos jours, nous les hommes, plus fragiles qu'elles ne le croient, alors un grand pas sera fait pour les rapports entre les hommes et les femmes...

Ma limite, c’est ton absence…

Même les pires assassins comme Adolf Hitler et Josef Staline ont eu cette étincelle divine...

Messieurs les idéalistes, je ne crois pas plus que les réalistes économiques qu'il n'y ait d'idéal en économie mais encore et encore la cynique envie de toujours plus...

Moi qui ne suis pas athée, je fais mienne la pensée de Nietzsche et la poésie de Prévert et toutes pensées qui ouvrent mon esprit...

Mon père un homme très sévère, il ne tolérait pas que je plaisante sur son autorité mais je m'en accommodais facilement...

Mon psy est très superstitieux en ce qui concerne l'argent.

Mon utopie est de vivre sans la bourse, usons de l'idée de troc...

Mots dits ou maudit cela n'est qu'un jeu de mots " je " il n'est pas ce jeu ces mots sont si doux, on est aimé et on les aime mais peut être pas les mauvais mots...

N.B. Pour ceux qui aiment les nombres demain 6 juin 2006, la date ben çà sera 06/06/06, ce n'est y pas diabolique çà ?

Ne faites pas l'aumône avec votre propre manque...

Ne vous faites plus d'illusions sur les méthodes comme la religion, l'aide humanitaire ou les traités économiques, le monde ne peut plus se permettre l'usage des conflits classiques, la guerre d'Irak et toutes les guerres chaudes sont des problèmes de stratégies directes...

 

 

N'est-il pas étonnant que Albert Einstein physicien qui a permis l'invention de cette horreur que l'on nomme bombe a soit juif et qu'à cause de cela les physiciens nazis n'ont jamais pu chercher dans ce domaine de la physique... Que de grands savants allemands de ceux qui ont créé la mécanique quantique qui avaient certainement les connaissances nécessaires et suffisantes aient pu duper Adolf Hitler en donnant des informations fausses sur la masse critique nécessaire. Dans le même style monsieur Einstein a diffusé ce savoir aux américains dans une lettre à Roosevelt en 1940, avec la création du projet Ma-Nathan par peur de ces savants allemands....

N'hésitez pas à vous acheter de la pure brisure de rêves chez votre dealer de vents mauvais du passé...

Nos hommes politiques contemporains n'ont pas d'autres ambitions que de tirer dans les pattes de leurs concurrents à la magistrature suprême ...

Notre économie s'autodétruit... Les conditions d'instabilité de la bourse sont aussi irrémédiables que la fin de l'économie de marchés...

N'y a-t-il pas pire jugement que soi-même ?

On dit que les moches ont une belle âme c'est aussi con que de dire que les beaux, ils sont des anges, le délit de sale gueule cela existe ...

On n'assassine pas impunément les rêves...

On ne peut pas toujours rester sérieux devant tous les drames de la bêtise politique...

On n'est jamais assez près pour aller au bout de l'horizon car çà recule toujours, ce putain d'infini...

On peut faire du fric avec tout mais je me pose encore la question qu'est ce qu'ils vont encore sortir comme connerie ?

Parait-il que c'est en se posant des questions qu'on avance mais parfois j'ai l'impression de faire du sur-place

Petit homme tu voudrais un monde plus désirable mais sache que ton enfer est aussi fait de tes désirs... A noter, le paradis aussi question de le vouloir...

Plus je me pose des questions plus ces questions en posent d'autres....

Plus je me souviens de toi poésie, que des critiques littéraires fondés de pouvoirs éditoriaux

Plus j'écris, plus je me dis à quoi bon ! Si personne ne me lit, car c'est trop con
Plus on me trouve nunuche, plus j'aime le genre humain et les cyniques nombrils

Pour bronzer, il faut du soleil mais pour les agriculteurs ils aiment aussi la pluie...

Pour certains, la liberté est une notion trop inédite car ils y renonceraient volontiers pour un bonheur plus immuable…

Pour comprendre Adolf Hitler, il faudra mille ans de notre civilisation, il a été un monstre mais connaissez-vous l'avenir ?

Pour moi une histoire d'amour ne s'envisage que dans la durée j'ai du mal à croire à mon avenir mais je crois au destin et cela m'aide à croire en moi...

Pour parler, il faut bien des trucs à dire et moi je n'ai rien à vous dire de spécial… c'est pourquoi. Je vous le dis. Pourquoi ?

Pour pondre les poules on besoin de cailloux pour la coquille des œufs…

Pour pouvoir utiliser une chaise à porteur il suffit d'avoir deux chômeurs disponibles et prêts à tout...

Pour qu'il y ait un vrai amour, il faut aussi que l'être aimé, il vous aime...

Pour remettre le fil du canevas sur la trame de la vie, il faut de la patience comme celle des trois parques...

Pour un mec il faut avoir un état d'érection pour prouver son amour

Pourquoi devrais-je vous dire que je vous aime ? Vous n'êtes pour moi que de parfaits inconnus…

Pourquoi faire plus compliqué quand on peut faire simple ?

Pourquoi vous souciez-vous de l'après ? Soi, il n'y a rien et vous n'en serez pas conscient, soi il y a quelques choses, alors croyez-vous que vous serez éternellement coupable ? Moi non !

Pourquoi y a t il des boite à idées chez les patrons et n'y en a-t-il pas chez les syndicalistes ?

Pouvoir d'en rire est plus fort que pouvoir de dire...

Puis il arriva un temps où même choisir ses amis devint un luxe...

Quand il n’y a plus rien à attendre le temps s’arrête !

Quand il ne se passe rien, ce n'est que du silence…

Quand je vois ressortir de vieux trucs que j'aimais, remis aux goûts de chiotte de notre époque, j'ai envie de vomir...

Quand on envoie des humanitaire dans tous les points chauds de la planète... Alors là je ressens la confusion des valeurs entre les violences liées à la guerre et la compassion liée à l'humain, ce ne sont pas des choses compatibles un docteur n'est pas un soldat et guérir n'est pas un fait de guerre

Quand on n'a rien à dire, il vaut mieux se taire.

Quand une personne fait une chose sans penser à son intérêt ou des intérêts supérieurs alors j'ai confiance !

Quelle qu'une m'a dit: je t'aime ! Moi... Cela me suffira pour toujours !

Rien ne sert de courir, encore faut-il arriver premier

Seul le désir est moteur…

Seuls les vrais mythomanes sont rigolos dans l'usage de la frime...

Si j'étais Dieu, je serais bien emmerdé par les croyants

Si vous avez peur de la mort ce n'est pas la peine de prier car vous êtes déjà mort...

S'il y a qu'un Dieu il y a aussi de multiples tentations de pouvoirs donc de multiples démons

Sur le Net ce qui est gratuit, c’est un choix accepter ou non de la publicité

Ta beauté, elle est toute intérieure, du moins c'est ce qu'on dit aux moches...

Totor n'est pas heureux dans ce monde idiot !

Tout est économique disait Marx, tout est politiques, disait les marxistes léninistes, tout est luttes pour la vie disait les néodarwinismes américains, tout est monnaie, disaient des économistes prix Nobel récents. je ne sais pas qui qu'a raison moi je dis qu'on va en crever de ces cons, j'ai l'impression que ce qui est intéressant c'est seulement la vie

Un Dieu sans visage n'est qu'une idole de bois...

Un État fort ne peut être qu'un État barbare

Un jour ou l'autre vous vous demanderez pourquoi avez-vous dit cela ? Ce ne sera pas des remords mais un éclair de lucidité

Un monde meilleur serait un monde où les idéalistes et les pragmatiques sont les mêmes...

Un mot d’amour donné m’autorise la tendreté…

Un poète qui meurt c'est une bibliothèque en moins et autant d'arbres qui seront sauvés...

Un sage qui parle c'est aussi un débit de conneries certaines, seuls les sages qui écoutent font la différence

Un sage qui parle doit prendre plus de précautions car ce qu'il dit,

Un sport de combat comme le karaté peut-il mener à la sérénité nécessaire pour seulement écrire un bouquin sur tous ces gens dont on aimerait casser la gueule ?

Un vieil homme parle de son passé, une jeune fille de l'amour et de quoi allons-nous parler ?

Un zeste d'humour ça marche partout et tout le temps, les rigolos risquent moins que les balèzes...

Une association d'ego différents cela ne fait jamais qu'une association d'ego associés qui se confrontent...

Une civilisation prend fin, lorsque la lumière et la chaleur, du soleil de sa raison, se couchent à l'horizon de sa conscience...

Une femme qui attache un homme, le fait par le regard et cela suffit

Une femme qui vous raconte la vérité, c'est aussi rare qu'un mec qui ne frime pas

Variations hasardeuses vous connaissez la phrase" Jamais un coup de dé, n'abolira le hasard" quelques variations personnelles... Jamais un cou de fée ramollira le Bazard…. J'aimais le goût du thé à bol ira mon regard j'admets ! Un fou de fez nabi poli ira à Al-Hazard... Gamay, un doux de cep, nabot liera le pinard. Yam, et un coup de Dédé, Nab ? Oli ? Raz ? Le Biz-Art...

Vos grands hommes ne sont pas toujours mes grands hommes...

Vous savez mesdames le priapisme du Viagra c'est douloureux à la longue !

Aphorismes pour des croyants

Aphorismes pour des croyants

Dans les choses que je sais sur l'apocalypse, il n'y a pas de chronologies régulière entre les passages divers concernant les actions des anges, ils sont à voir comme des uchronies où les anges sont ceux qui changent les réalités maintenant savoir où nous en sommes, je ne saurais le dire...

Des fois je me dis qu'il vaudrait mieux enseigner à un enfant qui a encore l'esprit vierge qu'à un vieux sage qui est tout bourré de préjugés et pleins de ses certitudes

En ce qui concerne mon rapport à Dieu, je m'en tiens aux dire de Jésus, mais je ne fais pas de Jésus mon Dieu mais mon maître de sagesse

Il me semble que Jésus dans la Bible, il nous parle de la fin du monde, c'est celle qu'il voit mais je sais aussi que beaucoup de prophéties même celles de Jésus, elles ne se sont pas réalisées, je ne doute pas de Jésus mais je sais que notre monde actuel, il n'est pas selon ce que prévoyait Jésus

J'aime cette foi conquérante qu'il y a chez certains religieux, je sais aussi toutes les guerres pour leurs conceptions de ce monde

Je ne suis pas Charlie, je reste un humain chiant, poète et râleur...

Je rappelle à ces chrétiens évangéliques pro-israéliens que l'évangile, il n'est pas basé sur la conquête par les armes, cela même pour un lieu saint quelques soit-il, mais sur une non-violence active

La nuit? Je songe... Le jour ? J'écris! J'improvise toujours  je n'ai pas de choses déjà toutes écrites ni des choses qui soient plus importante que la liberté.

Le brouillard actuel c'est celui de nos émotions, il faut que nous gardions la tête froide tout en ouvrant son cœur

Le calme après la tempête émotionnelle de janvier 2015, il n'est pas encore là, il y a tellement de choses non-dits et des ces choses qui couvent après ces événements...

Le fait de ne devoir rien  et de ne rien attendre des autres, c'est juste l'idée de solitude à ne pas confondre avec la liberté, je sais que j'ai eu beaucoup de chance dans ma vie...

Le concept de bouc émissaire, c'est vieux comme le monde, une bestiole qui pue qui  pouvait bien se charger de  toutes nos fautes...A savoir aussi que le sacrifice de Jésus sur la croix, il est vu par beaucoup de chrétiens comme un sacrifice de même nature...

Libre ? Oui! Mais de quoi? La liberté c'est un concept et pour les limites que je me permets, je vis dans un  petit studio mais avec une grande liberté intérieure

On devrait interdire aux cons l'usage de la dynamite et de prêcher  l'apocalypse

Poète ? Certainement! Mais beaucoup plus.

Pour l'au de-là! Cela reste personnel... Pourquoi pas le Grand Banquet?

Pour ma vie amoureuse, je sais que je suis aimé mais que je fais peur, je respecte ces dames qui n'ont pas voulues s'engager

Pourquoi donner tout ce pouvoir à Satan ? Le doute, l'ironie et le questionnement, ils n'ont rien de diabolique... Satan à l'origine, il est aussi  un ange de Dieu et c'est le sasseur des âmes, celui qui sépare le bon grain de l'ivraie

Quelques fois je songe à mes vies antérieures et ce que j'aurais dû être et je souris sans vraiment regretter

Rien de plus terrible que de voir disparaitre ceux qu'on aime

Un chien par son regard possède une grande foi en nous-mêmes, cette idée étrange, de la foi et la fidélité, de ce chien, elles m'interpellent

Petites questions de morale sur les mots... Révolution et révolutionnaires

Petites questions de morale sur les mots...

Révolution et révolutionnaires

La révolution consiste à changer un ordre non désiré par un pouvoir qui fait ce qu'on désire et ainsi faire des lois conformes à nos intérêts. Ne pas croire qu'il n'ya  que des idéalistes dans les révolutionnaires, la révolution de 1789, elle est  aussi celle de gens qui veulent échapper à des lois d'une royauté déclinante, les révolutions de 1830 et 1848, elles sont faites par des républicains nationalistes contre des monarchies, celle des russes en 1917 ce n'était jamais qu'une mise à jour, d'une société arriérée avec des inégalités qui elles, elles ont persistées, le pouvoir du boyard qui est remplacé par le pouvoir du commissaire politique mais rien ne change fondamentalement, les idéalistes qui croient encore aux soviets, ils sont rapidement éliminés physiquement... Les fascistes et le nazisme, ce n'est jamais que l'idée de restaurer un pouvoir au profit d'un seul qui se sert et qui est servi pas des industriels... La dernière révolution celle des surréalistes et des situationnistes, elle a fini dans les corruptions et de l'argent de la COM... L'argent qui pourrit toutes les idées de La Justice par des lois aux services de gens qui ont ce pouvoir de l'argent... Je ne m'étonne  donc pas qu'un jeune musulman, il n'ait que sa foi comme unique recours... Est-il normal que toutes les idées généreuses de notre république Française, elles soient perverties par de l'argent qui gère toute les applications des lois votées... Dans les révolutions actuelles, les idéalistes qui ont encore la foi, celle que donne le sacrifice pour le changement radical... Ben Moi! Je ne fais pas de grosses différences entre un islamiste qui fait son djihad et un gars d'Amérique du Sud ou du Viêt-Nam qui engage une Guérilla armée contre les puissances d'argents  dont le dollar  reste le symbole de cette corruption planétaire... Je dirais à ces islamistes... Sachez! Le pourquoi...Contre qui et contre quoi vous combattez ? Entre le juif, NB quand je mets le mot juif en italique car il est si facile de se trouver un bouc émissaire, il y a trop de haines liées au conflit Israël-Palestine avec toutes ses violences... Ou  bien l'argent  corrupteur, d'ou qui vienne... Les pétrodollars dont la masse monétaires et effroyable et quasi incontrôlable... Ces flux d'argent incontrôlés, ils sont aussi mondiaux et très surnuméraire par rapport à la réalité économique...  Cette masse d'argent qui permet toutes les corruptions dans ce monde et cela partout... L'Amérique avec son armée, son monde des affaires, une Amérique  qui est radicalement inégalitaire... Oui ! Depuis 1990 et Reagan il y a un peu plus de riches  très très riches et Beaucoup plus de pauvres des sans emplois... La finance? Elle se moque des réalités sociales... Les classes pauvres, elles ont augmentées depuis Reagan, Plus de pauvres, des fortunes incroyables et totalement injustifiées, le complexe militaro-industriel et ses débouchés toujours nouveaux dans des guerres insensées contre des pays musulmans... Pourquoi dans des pays très riches et avec beaucoup d'agent... Là je parle de pays musulmans comme le Qatar et l'Arabie saoudite... La question qui se pose reste celle-ci: Financent-ils des terroristes islamistes?  Ces musulmans riches savent-ils la dynamite qu'ils manipulent contre leurs propres intérêts ? Je n'ai pas de sympathie pour la violence d'où qu'elle vienne mais il y a chez moi, une vraie sympathie pour ces gamins idéalistes qui veulent changer ce monde corrompu par l'argent... Pour moi, le logiciel islamique, il est  beaucoup trop simple et il est aussi un peu primaire car d'une binarité idiote car bien trop simple, les bons c'est eux, le reste du monde c'est des mauvais....Je dirais à ces gamins pour essayer aussi de comprendre que le racisme que subisse les musulmans en France, il vient de loin, il faut savoir l'histoire coloniale de la France qui na jamais réfléchi, ni fait une analyse poussée là-dessus, la guerre d'Algérie reste une guerre  encore inachevées dans les têtes et là je parle de haines entre des français de France il y a encore ces vielles haines dans le FN et les  gens d'origine musulmane en France... NB il a aussi des athées et des gens qui s'en foutent et cela dans ces gens là et c'est à revoir à la lumière des notre passé colonial. L'économie celle du Cac 40 et de l'usage de l'argent ? Ces réalités là, elles se moquent de cette pauvreté des français de classes modestes... Le Cac 40 est en hausse, les investissements en Chine, ils marchent bien et rien à foutre de la réalité française...Pour l'islam et la république? Non! Je n'ai pas parlé de choix, qu'il y aurait à faire entre la république ou la combattre, ma France est celle de mêmes droits pour tous les français...  il y a une grande hypocrisie à se dire tous frères, les réalités demeurent, ce chômage plus important chez les jeunes  issus de l'immigration, il y a aussi des histoires de codes de références et de reconnaissances... Il est rare de voir un gamin de banlieues en vieillissant  songer à se faire des sous avec la bourse...  il pense plutôt Shit, belles bagnoles et tout pour la frime, il s'équipe dans ce but mais je vois dans ces gamins de banlieues aussi des gens idéalistes, de ceux qui veulent changer ce monde où ils vivent... Le fric corrompt tout mais il est rare qu'on puisse acheter l'âme d'un idéaliste... Je songe souvent à nous-mêmes dans nos jeunes années 70 avec tous ces mouvement de protestations divers et variés... Les logiciels des époques passées, ils ne sont pas périmés, un peu de féminisme et de culture scientifique, cela ne ferait pas de mal à ces machistes qui sont déjà prêts à croire tout ce qu'on leur dit... Dans mes années 70, il y avait aussi des idéalistes... Le manque d'idéalisme contemporain c'est faux et c'est vrai..... Toujours il y a eu  soi dans le présent, soi dans le passé et  ces  idéaliste étaient aussi des gens prêts à tout mais certains ont corrompus leurs âmes dans des jeux de pouvoirs... Le logiciel islamiste est trop simple gamins! Il se résume à : Priez! Tuez ou être Tué!... Avant tout gamins cultivez-vous! Les révoltés de tous les passés, ils vous parlent... cultivez-vous! Relisez informez vous! Sachez vos passés, vos culture, et allez plus loin que des religieux  qui sont toujours prêts à tout pour vous rendre docile ou vous embrigader... Sauvez aussi nos âmes et les vôtres car vous êtes avec si peu d'espoir, ma foi personnelles c'est que demain, n'est pas écrit,  nos lendemains s'écrivent toujours aux présents...

 

 

Aphorismes 20 janvier 2015

Aphorismes 20 janvier 2015

Je ne sais pas si un jour vous comprendrez ce que je dis, je pense à vous, à l'instant vécu et aux lendemains

Je sais ce que je dois à la culture juive, à la culture arabe, je sais aussi que je vis dans la république des idées

J'en ai marre de ces gens, toujours prêts à se battre pour leurs idées sur le monde, sur Dieu, sur l'homme

La cinquième disparition? Cela sera la notre! Mais! Puis-je me dire que c'est bien ou mal pour la petite Terre où nous vivons?

La confusion commença avec les commentaires et la théologie, il y eut de multiples disputes, de celles qui continuent encore, entre intégristes et obscurantistes, la lumière fut cachée car elle était incomprise ou mal comprise car sujets à de diverses interprétations et causes de disputes voire d'ergotages sur les mots...

La guerre encore la guerre! Mais plutôt avec des mots, de la tendresse, du partage, de la vie

La Morale commune et partagée, ça vous agace  peut-être, je sais que c'est énervant quand on la subit mais c'est déjà bien mieux que la loi du talion et la haine entre diverses communautés

La Vérité, ce truc personnel dont j'ai besoin! Des références communes pour me promener dans des pays proches ou lointains

Le diamant est éternel, comme les nuages, l'écume de la mer ou l'idée d'être

L'enfant qui vient au monde, il est  bien plus près de l'idée que je me fais de Dieu que le concept d'un vieillard revenu de tout

Quand il s'agit de Dieu, alors se taire et écouter le vent

Tout Irait bien s'il n'y avait qu'un seul nom de Dieu ou plutôt s'il restait anonyme

Un jour je le sais! Vous vous direz humains et cela bien avant d'être des adorateurs, de ce que vous croyez

Un livre contient un monde! Le livre des livres! C'est celui qui donne les références...De nos jours on vit cela comme une guerre pour connaitre le livre des références...

Aphorismes 18 janvier 2015

Aphorismes 18 janvier 2015

Ce qui est vraiment précieux, ce ne sont jamais que des presque-riens comme l'amour, la confiance, le désir et  la foi, de  tous ceux-là qui nous font espérer...

Dans ce monde parisien où je vis, l'absence de goûts et d'odeurs, une agueusie et une  anosmie chroniques, liées à la pollution de l'air...

Dans toutes les guerres qui sont à faire pour construire un monde meilleur, j'espère l'absence des morts et l'absence de violence

Dieu ? Propriété Privée, défense d'entrer ! Gare aux prophètes!  Ses  chiens  de garde qui nous parlent d'un Dieu personnel dont ils ont la propriété en exclusivité

Il faudra que je redise encore et encore que l'idée de Dieu est indécidable et que nos choix, ils doivent être dans une commune idée, de partages de toutes nos visions de ce monde

Je n'ai peur de rien, ni de Dieu, ni du diable mais de la connerie, celle qui tue

Je ne sais pas dire l'avenir, je ne suis pas un prophète mais mon coté optimiste espère encore

Je songe souvent à un monde de paix, d'amour, de partage, une vision idéale! Hélas de nos jours en janvier 2015 la réalité est cruelle

L'idée de faire prophète, elle m'a effleurées, puis je me  suis dit, il n'y a pas plus cons que les disciples car ils ne comprennent rien et ils vous trahissent assez vite, je pense à Pierre disciple de Jésus et créateur de la maffia du Vatican

La loi du talion commence par une gifle et une vendetta en réponse,  sa conséquence  extrême c'est l'enfer pour tous

La paix qui vient cela a aussi à voir avec la justice partagée dans une vie en commun

L'amour et  liberté, ce sont des concepts piégés quand viennent les idées de rétributions qui leur sont associées

Le respect, c'est la forme de l'amour la plus simple et respecter l'autre qui nous est totalement différent ou un être bizarroïde c'est un début d'amour…

Le silence, il nous permet le repos face aux mille délires...

Matin puis le soir le temps qui passe, nous allons vers nos lendemains, alors j'attends demain

Même avec le plein soleil de la raison, je vois le brouillard de la confusion quand je parle aux hommes de foi qu'ils soient athées, religieux ou convaincus de leur seule vérité, la foi qui fait ses ravages

Ne pas oublier que Voltaire malgré ses combats anticléricaux, il est un déiste, avec un Dieu horloger qui ordonne  un monde rationnel construit à hauteur d'hommes

Notre humanité, elle est plus proche de la merde ou de la moisissure que d'un diamant...

Pour faire face à la haine, ce n'est pas en répondant par de la haine qu'on s'en sort mais en renvoyant  l'ascendeur de  la justice à ces gens qui se sentent complètement floués et  qui appliquent la loi stupide du talion

Quand je pense à Dieu, je pense à mon humanité et à tous ces humains tellement bavards, querelleurs et tous prêts à le défendre pour  la vision qu'ils en ont

Quand un athée me parle de l'absence de Dieu, il me vient souvent dans la tête, cette question sur la transcendance de la justice

Q.I.-Q.E. Se prendre dans la patate une grosse charge émotionnelle...Mais essayer de garder la tête froide et désamorcer cette folie qui nous prend tous...

Une grande part de mon humanité réelle, elle disparait aux profits de stimulations sensorielles, comme des images, des sons et des idées, celles qui sont passées  sur des écrans 

Marre des cons... il y'en a partout

Le chiasme Métaphysique

Le chiasme métaphysique (Un chiasme est une figure littéraire consistant dans une phrase à intervertir deux mots)

Dieu fit l'Homme à son image, ce qui pour nos contemporains,  l'Homme a fait Dieu à son image

La culture est une construction historique, l'Histoire est une construction culturelle…

La logique permet la déduction, la déduction  permet la logique

La lumière visite le réel,  Le réel  visite la lumière

La musique est un chant de l'âme, le chant de l'âme est musique

Le silence accepte le repos, le repos accepte le silence

Soit l'idée de Philosophie existentielle l'existence précède l'essence cela donne un autre concept philosophique L'essence précède l'existence qui serait un début de philosophie idéaliste