Aphorismes divers et variés

  • Aphorismes du 28-09-2014

    Aphorismes du 28-09-2014

    Avec un peu de foi on peut déjà s'engager... Avec un peu plus de foi il n' y a déjà moins de peurs, pour marcher sur l'eau c'est du même ordre que d'oublier ce monde, pour le reste la foi, elle nous permets beaucoup de choses encore plus folles mais avec la liberté des autres et cela nous impose une limite

    Ce qui est vraiment précieux, ce ne sont jamais que des presque-riens comme l'amour, la confiance, le désir et  la foi, celle qui nous fait espérer...

    Dans ce monde parisien où je vis, l'absence de goûts et d'odeurs avec une agueusie et une anosmie chroniques qui sont liées à la pollution de l'air... Cela me fait dire qu'une grande part de mon humanité de base; elle disparait aux profits de stimulations sensorielles comme les images, les sons ou des idées, toutes celles qui sont passées  sur des écrans  

    La foi elle peut se passer de la thaumathurgie...

    La mort reste une limite que nous devons accepter, je ne me vois pas très vieux parlant encore de moi à des  descendant fascinés par cette idée de trans-temporalité

    La nuit et le jour, ils  se succèdent depuis très longtemps, pendant la nuit il fait jour de l'autre coté de la Terre, la réciproque est aussi vraie

    La vraie nature de la foi cela reste la confiance que l'on donne à ne pas confondre avec des opération de magies liées avec de choses auxquelles nous nous attachons par autoconvictions,

    Le chant de la Terre et les chants de la Mer, des Etoiles et du Vent dans les arbres, , ces chant de la natures ils sont oubliées par des hommes qui ne connaissent que des objets communicants

    Le silence permet le repos face aux mille délires...

    Le surhomme reste l'idée que nous puissions dépasser notre humanité,  je vois trop de fous du genre des nazis ou des trans-humanistes du genre de Google

    Notre humanité, elle est plus proche de la merde ou de la moisissure, que d'un diamant...

    Que savez-vous de la peur? Il faut  bien du courage pour résister...

    Savoir ce qui est le Bien ou ce qui est le Mal, cela reste une idée communautaire...

    Savoir ce qui est vraiment bon voilà une exprérience essentelle de la vie et ce n'est pas rien

    Savoir ce qui est juste, c'est plus vieux que l'humanité et c'est déjà beaucoup

    Un chien savant compte..Il compte tou et dans son compte, il ya des os, des pâtés pour chiens dans sa gamelle, il ya des chiennes quelques amours, quelques combats et  deux maitres dans sa vie de chien....En y  réfléchissant il se dit que sa vie de chien, elle est bien remplie

    Une secte, Cele de notre époque, elle ne voit jamais que l'Apocalypse mais je sais pas trop pourquoi tous les machins qui sont dans le ciel, ils sont remplacés par des guerres de vengeance comme l'Irak et toutes les folies djihadiste actuelles

    Y a-t-il un humain ou n'y a t-il que des démons où des anges? Je ne sais plus trop où se cache donc cette humanité tellement humaine, toute celle là dont nous parlait Nietzche

  • QUELQUES APHORISMES

    QUELQUES APHORISMES

    Dans ce monde hyperviolent, Jésus serait mis à mort une nouvelle fois parce qu'il dérange toujours le business

    Il me vient ce jour cette pensée d'Outre-Tombe "Don't Forget Me!"

    La douceur toute fragile pourtant certaines belles et bonnes choses n'existent que par cette fragilité

    Pour l'au de-là je ne sais pas ! Mais j'improviserais

    Se savoir aimé et aimer, cela devrait vous suffire

    Pour Dieu et diable, cela ne reste que votre imagination débordante

    Parfois je souris quand un diablotin malicieux joue avec mes hasards

    Un ange quelques fois me dicte de pures paroles d'ange

    Vous ne saurez jamais pourquoi j'écris ici...Mais vous...le savez-vous ?

  • Sur le mot système

    Un résumé très bref et quelques idées sur le mot système 
     

    Un système  est un ensemble de concepts organisés en vue de l'autosuffisance du système.

    Il y a des systèmes mécaniques, des systèmes philosophiques, des systèmes physiques...

    Quand on parle du système  avec majuscule, on parle du monde politico-économique dans lequel nous vivons...

    La notion de système  mécanique cela peut aller d'une partie d'un système  mécanique comme un engrenage, un moteur ou un objet complet autosuffisant comme une voiture...

    On parle de sous-système  comme le moteur l'embrayage la direction etc.


    Dans les systèmes philosophique on peut parler de la cohérence du système, de ses compétences à traiter les sujets et de sa construction à partir de postulats...

    Tous les systèmes philosophiques sont basés sur des concepts fondateur comme l'existence, la matière, le sens de l'histoire, on parle de philosophies existentialiste, matérialiste, historique. Il y a aussi des bases dialectiques d'argumentations contradictoires pour démontrer les concepts certains philosophes préfèrent l'unité dans les concept, c'est le monisme, de mono unique et de dualisme ou le monde est divisible en deux.

    Pour ce qui concerne la physique, on considère la capacité analytique du système  qui passe avant tout par les mathématique et l'on vérifie que le système physique soit cohérent voir complet...

    De nos jours il existe des concept en physique plusieurs explications du monde qui coexistent sans cohérence entre autres la physique quantique qui établit que deux objets peuvent être corrélé dans espace et le temps ce qui est contraire à l'idée d'un monde réaliste ou deux information ne peuvent être transmises à distance ce qui supposerait une information transmise par un médiateur inconnus instantané donc plus rapide que la vitesse de la lumière... C'est le fameux paradoxe des photons intriqués...

    De nos jours la physique essaye de nouveaux concepts dans diverses idées théoriques unifiant-es mais elles ne sont pas encore validées par la réalité des mesures...

  • Sur le dualisme

    Sur le dualisme 

    Le dualisme est basé sur la distinction entre «eux» et «nous»... Cela a consiste une des plus grande erreur de la philosophie, de morale et de la politique...

    Le dualisme religieux qui consiste à séparer entre les bons, tous ceux qui louent Dieu et les damnées, tous ceux qui le renient. Cela avec création de deux lieux imaginaires, soient le paradis et l'enfer. Nous vivons chaque jours ces trucs là d'une manière intérieure...

    Si je regarde dans l'histoire des conflits entre divers pays; ils sont passé d'une stratégie générale qui est celle de la diplomatie multipolaire à une tactique contre des ennemis précis dans une lutte bipolaire. Où on retrouve encore la division du dualisme entre le nous et le eux...

    Les guerres dualistes ont toujours existé, que se soient des fractions de pouvoirs qui s'affrontent. Ou soit aux noms de religions comme par exemples les catholiques contre les protestants. Ou encore les chrétiens contre les musulmans. Ce n'est que tardivement que le dualisme philosophique est intervenu dans les idée politiques...

    On peut dire que toutes les guerres révolutionnaires sont basés sur des luttes d'idées philosophiques... Des luttes contre de vieilles valeurs politique... Ça a été d'abord l'idée de république... Puis tous les nationalismes du dix-neuvième siècle qui se battaient pour la liberté face à de vieille monarchies...

    Le thème révolutionnaire est aussi passé par la lutte des classes où nous et eux, ces deux concept ils n'ont jamais été aussi pertinents...

    Le vingtième siècle n'est fait que de luttes révolutionnaire et contre révolutionnaires, avec apparition de l'autre, l'étranger ceci du point de vue de la race et du nationalisme...

    Le racisme comme nouvelle séparation dualiste  est arrivée avec les penseurs du dix-neuvième et politiques du vingtième siècle,

    De nos jours le dualisme à tendance à disparaître dans les apparence nous sommes semblable à cette illusion que nous donnent les moyens de communication modernes ceci malgré une tentative en septembre 2001 de recréer ce monde dual conflictuels,

    De nos jour il n’y pas de dualité nous somme des objet marchands, des individus mais pas de grande idées pour mourir, le consensus est tel que nous ne croyons ni à Dieu ni à diable et nos rêves sont captés par les médias

    Dans des grands messes télévisées très consensuelles, Dieu et diable sont morts, il n'en reste que l'usage de ces mots....

  • Sur le mot vulgaire

    Sur le mot vulgaire

    Qu'est ce donc être vulgaire ? Cela vient du mot latin "vulgum", commun…

    Des gens vulgaires à l'origine  sont des gens qui sont peu éduqués et qui échappent à ce qu'il convient d'appeler l’éducation ou le formatage des têtes des gens éduqués. Autrement dit une aristocratie de cours, celle-ci  se différencies avec le langage, cela par opposition à la bourgeoisie des villes…

    Puis est venu une deuxième couche de sens les gens vulgaires sont des gens qui emploient des mots dits vulgaires des mots non conventionnels comme des mots à connotations sexuelles, des mots issus des techniques ou des mots d'argots … En soi c'est une idée bourgeoise concernant une éducation bien pensante où il convient d’avoir un vocabulaire policé…

    Puis  arrive nouvelle couche de sens, et  alors naît la notion d'opposition de classes sociales où, le vulgaire c'est surtout ce qui différencie ceux qui ont la culture de leurs classes face à l'autre classes que ce soit la bourgeoisie ou la classe des travailleurs… Tout le vocabulaire vulgaire est dans cette opposition…

    Puis arrive une dernière couche... C’est le monde liés aux médias et la publicité et là la vulgarité ce n’est que celle des apparences. Par exemple chez les gens riches qui montrent leurs richesses, le monde des spectacle qui se moquent du public en vendant de la soupe à la durée payée, il y a trop de vulgarité commerciale dans ce monde... Il y a aussi l'absence de débat et la subtilisation des mots pour les personnes dominées…

    Il n'y a rien de plus vulgaire de nos jours que la question de l'argent qui est celle d'en avoir ou de ne pas en avoir ? A savoir cette vulgarité qui est celle de montrer ses richesses dans les médias par exemple avoir une Rollex avant ses quarante ans. Ça reste le symbole le plus criard de ce monde des médias qui est naturellement obscène... Ce qui est une forme de vulgarité assumée…

  • Sur les origines sociales des mots que nous utilisons...

    Sur les origines sociales des mots que nous utilisons...

    Les mots utilisés, ils sont avant tout des codes de reconnaissances qui sont utilisés pour savoir si nous appartenons à une caste, une société, un clan une tribu...

    Les mots servent aussi à discriminer ceux qui ne possèdent pas les codes indispensable au groupe sont exclus et ça va aussi bien avec les boursiers, les Disk-Jockey, les religieux ou les diverses options de la politique

    Il y a des mots qui font de vous un ringard, un exclus, quelqu'un de In ou de Out...  Quelqu'un de confiance ou de crédible ou un incapable sans réseaux d'amis....

  • Sur le mot Ciel

    Sur le mot Ciel

    Dans le sens originel des anciens le Ciel s'oppose à la Terre dans ce sens que le Ciel est au-dessus et de même en dessous il y a l'Enfer des mines, des cavernes, des volcans et avec le feu au centre...

    Le Ciel est infini et sans limite quoique les Grecs emboîtaient sept sphères de ciels... L'aire des humeurs, les nuages, la pluie, les arcs-en-ciel, l'aire des météores, les étoiles filantes les aurores boréales... L'aire des planètes internes, L'aire des planètes externes... L'aire des étoiles... L'aire des fixes et en tout dernier l'aire réservée à Dieu et à ses anges...

    A savoir que le monde est géocentré sur l'Enfer qui est au centre de la terre, quoique la notion de centre n'existe pas... La terre est plate et il y a un au-dessus et un en dessous... Nous nous situons entre les deux...

    Depuis Newton et Galilée le monde à bien changé et les objets de Galilée et Newton, les objets du ciel sont semblables à ceux que nous connaissons… Les extraterrestres commencent à peupler le ciel vers cette époque comme dans le Microméga de Voltaire et autres contemporains…

    Denos jours le ciel est dépeuplés nous cherchons des formes de vies plus étendues que les formes de vie qui nous ressemblent

  • Sur le mot sincère mot corrélé avec le mot vérité

    Sur le mot sincère mot corrélé avec le mot vérité

    Lorsque j'écris suis-je sincère ? Est-on sincère quand on dit des choses divers et variées? Ben moi je crois bien qu'on puisse sincèrement se comporter comme un idiot et pourtant ce que l'on dit possède les apparences de la vérité... Les gens sincères sont à opposer aux gens hypocrites... Parfois une bonne dose de mensonges ne fait pas de mal quand la vérité est horrible et difficilement supportable... Avez-vous vu des médecins donner leurs diagnostics sans certaines précautions

    sincérité

    Non je ne suis pas sincère parce que je suis bien trop habile pour ne pas travestir mon poème sachant déjà tout ce que vous attendez

    Sur le mot vérité

    La vérité sort du puits, elle est toute nue...

    Je suis le chemin, la vérité disait jésus christ...

    Concernant la vérité en physique, il existe des lois qui doivent être vérifiées...

    Une observation anormale, elle est dite fausse...

    La vérité est alors dite statistique elle est liée à l'observation d'un phénomène...

    La vérité n'est pas l'opinion. , votre opinion ne concerne que vous, la vérité est commune...

    Il n'y a pas de vérité dans le monde de la statistique, mais des pourcentages de probabilité d'être vrai...

    La vérité n'a rien à voir avec la beauté, ce n'est pas parce qu'une chose est belle qu'elle est vraie...

    En politique la vérité est celle des urnes, les pires choses peuvent en sortir...

    Il n'y a que dans les révolutions totalitaires que la vérité devient organe officiel du pouvoir...

    Concernant la vérité c'est une question de regard juste sur les faits, un regard qui ne se trompe pas sur l'observation. Tromper le regard, c'est mentir sur la réalité...

    Les menteurs travestissent la vérité en général à leurs avantages...

    La vérité libère, c'est en général à cela qu'on la reconnaît...  

    Edit 22h 34 pour l'instant je me contenterais d'une vérité provisoire tout comme j'utilise une boussole ou une montre pour me repérer...

    La vérité avec une majuscule est un concept métaphysique ou religieux

  • sur le mot révolution

    Sur le mot révolution

    A l'origine le mot révolution est utilisé en astronomie pour parler des cycles qu'accomplissent les planètes. Ainsi la Terre fait sa révolution en 24h et fait un tour autour du soleil en à peu près un an, soient 365.25 jours... Le sens premier, c'est le tour autour d'un objet céleste...

    Puis est venu se greffer dessus le retournement d'une situation politique. Les révolutions, elles ont commencé, par être de palais, cela à la suite de complots de factions...

    Puis sont venues les révolutions du peuple comme la révolution anglaise de Cromwell…

    La révolution américaine et enfin notre révolution française, celle de 1789. C’est celle qui a aboli l'ancien régime en France...

    Pour l'histoire, parlons des printemps des peuples en Europe dans les années 1848…

    Puis les peuples européens se sont assagis mais en 1917, il eut lieu en Russie, la grande révolution socialiste d’origine marxiste-léniniste dans un pays arriéré du point de vue démocratique...

    Dans notre siècle passé, le vingtième, il y eut plus de guerres révolutionnaires que dans toutes les époques précédentes…

    Enfin après la chute du mur de Berlin, cela en octobre 1989, ce qui est plus une fin du pouvoir colonial russe qu'une vraie révolution…

    Il y a eu récemment en 2011 un bouleversement dans les pays arabes la Tunisie, l'Égypte et les révoltes libyennes, notamment qu'une révolution populaire, ce n'est jamais qu'une émeute qui a réussi...

    A savoir aussi qu'on peut parler de révolution dans plusieurs domaines en art. Le sérialisme en musique, le surréalisme en général et l'art abstrait en peinture.

    On parle de révolution lorsque arrivent des créations radicalement nouvelles par rapport au passé...

    En science la révolution, c'est lorsqu'on change de paradigme ou de concept fondateur... Le début du vingtième siècle a vu 3 révolutions scientifiques, la relativité, la mécanique quantique et les mathématiques du chaos…

    Je ne sais pas si l'on peut aussi parler de révolution Tchatcherienne qui dans les années 1990, elle  a vu les concepts financiers de la bourse occuper entièrement le terrain de l’économie. De nos jours ces programmes sont appliqués sans oppositions fermes

  • sur les mots, la prison sociale

    Sur les mots, la prison sociale

    Nous sommes dans des prisons dont les barreaux s'appellent nos habitudes, notre manque d'imagination et notre peu de confiance…

    Des geôliers font de nous des gens soumis et sans grandes ambitions… il faut avoir suffisamment d'imagination pour imaginer demain, alors qu'il nous manque déjà le nécessaire du quotidien…

    Nos hommes politiques nous font remuer par des notions de peur, de rejet de l'autre… notre auto suffisance est celle d'un échantillon statistique…

    Nous avons oublié les valeurs de l'humanisme que sont la solidarité, la confiance en soi et dans les autres, nous ne sommes plus que des électeurs à satisfaire ou des consommateurs de faits politiques…

    Nous avons oublié les valeurs de notre république française, égalité, liberté, fraternité et nous n'attendons plus rien de ce monde politique…

    Ce qui est bien pire, rien ne vient plus du monde politique, la politique, elle échoue, là où les lois deviennent injustes