Aphorismes 9 juillet 2015

Aphorismes  9 juillet 2015

Dans ma rue, je vois des fantômes, sans domicile, sans argent, sans rêve et leurs regards sont terriblement humains,  de cette humanité oubliée, bafouée, niée

Demain est une question, hier est une mémoire, aujourd'hui  est un vécu

Dieu pour la milliardième fois n'est pas un problème alors ignorez-le !

En Art le concept le plus facile à comprendre, c'est que l'artiste n'existe que par nos regards

Epsilon avec plus ou moins rien du tout, c'est la nuance chez les matheux, chez  les artistes comme les peintres ou les musiciens c'est juste une question de perception très fine

Il me vient souvent cette pensée que dire du jouir ? Absolument rien! L'épicurisme reste une philosophie sans ambition autre que de ne pas se poser de vrais problèmes

Je sais maintenant que je n'ai plus peur de la mort et de l'oubli, je me contente seulement  d'avoir écrit des choses dont j'espère la survie

La folie serait parait il une question de limite entre soi-même et les autres,  il n'y a pas de vraies limites de séparations  sinon l'intégrité mentale que permet une volonté bien formée

La morale que je  vous propose, c'est de faire de sa vie non pas une escalade vers un absolu, mais de choisir parmi ce chemins tous les autres ici et là  pour en découvrir  les beautés

La nuit 'est une période de repos, de chasses chez les animaux et parfois aussi le temps des amours dans un lit

L'absolu reste une chose non descriptible que ça soit pour Dieu, L'univers et ses limites, L'idée que l'on se fait de mots comme Amour, Justice ,Mort,  Néant,  éternité voire même  la simple idée de temps et de sa fin

Le brouillard cache parfois cette lumière crue, où les choses sont mises à nu

Le néant n'est pas une éthique soutenable, Il n'y en  a rien à dire,

Le regard qui est donné comme un passe port vers d'autres mondes intérieurs

Le suicide de la pensée n'est pas une philosophie, mais un vide

L'intelligence cela ne constitue pas un obstacle à l'échange si l'on accepte de se mettre au niveau de ses interlocuteurs

Parmi les grand philosophes de tous les temps je tiens, Jésus, Socrate et Nietzche comme irremplaçables, les autres comme Kant,  Voltaire, les philosophes des lumières, Marx, Schopenhauer, Spinoza   sont justes des créateurs de systèmes

Quoi de plus con qu'un disciple... Sinon une institution avec  tous ses dogmes

Sans des  regards bienveillant, ironique, hargneux, nous ne sommes que des fantômes invisibles

Souvent on sait des choses sans savoir d'où elles viennent et parfois une pensée est alimentée par des rêves et des réflexions personnelles que proposent ses rêves

Un savant dans le passé c'était un homme cultivé et érudit, de nos jours un chercheur c'est un homme jugés sur le nombre de communications dans des revues scientifiques

 Y aurait-il plus de sagesse chez un vieux barbon très sage, très cultivé, très érudit que dans un regard d'enfant qui s'émerveille de ce monde qu'il regarde pour la première fois

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire