Aphorismes du 25 janvier 2016

Aphorismes du 25 janvier 2016

Certains patrons pratiquent l'esclavage sans  rien nous dire de la réalité de  la production

Dans les conneries du passé nous n'avons plus de guerres classiques dans notre Europe mais je suis pas sûr que les néolibéraux européens ils savent toutes les horreurs qu'ils nous imposent en toute bonne conscience

Fabriquer une voiture...Pourquoi pas ? Mais il faut penser à tout, la pollution, la fabrication, le carburant, l'avantage individuel , je ne sais pas si c'est une bonne idée, nous vivons depuis 100 ans avec un concept envahissant

Il est assez idiot d'envisager le monde de la croissance,  celle-là qu'on nous sert comme nécessaire pour procurer à tous un emploi, dans les faits nous sommes limités par nos ressources

Il faut inventer un monde plus flemmard et arrêter avec cette idée biblique du travail à la sueur de son front,

Il me vient souvent l'idée d'un monde où le travail n'est pas d'assouvir la consommation mais il ne se justifierait que par son utilité sociale

Il ne viendrait à personne de travailler pour rien c'est déjà une réalité sociale très ancienne, issue d'une histoire sociale ou le travail et le capital était indissociable

Je me battrais toujours contre cette philosophie absurde de Hobbes qui consiste à se méfier de tous les autres et en particulier contre le Léviathan, cette idée absurde de se battre contre un état qui redistribue

Je me souviens de cette idée absurde de ces petits bourgeois des années 1990 du style des gens comme Margarette Thatcher et Ronald Reagan où il était question de faire fructifier son argent sans passer par une redistribution keynésienne

Je ne suis pas marxiste, mais je sais que tous les combats révolutionnaire d'émancipations ils sont aussi vieux que notre monde politique, Monsieur Marx a juste calqué sa grille sur des réalités anciennes

Je sais des patrons qui se moquent de leurs ouvriers, sans doute ne savent ils pas que sans ces ouvriers, la production n'existerait pas

Je sais pas si un jour l'enfer sera une réalité mais je sais qu'on est déjà dans un monde plutôt merdique d'égoïsmes et d'individualismes

Justice comme liberté, ce sont des mots piégés, il y a des ultra-légaliste qui imposent des lois iniques pour faire en toutes légalité plus d'argent au détriment d'une justice sociale bafouée,

La flemme est une idée anti-sociale parait-il ! Mais il me vient toujours cette idée: Pourquoi bosser pour faire des conneries polluantes, chères et inutiles

La honte serait de savoir, que toutes ses mauvaises erreurs, elles sont volontaires,

La production, c'est une idée hasardeuse, un objet produit, c'est une marchandise à vendre mais il n'y a rien de garanti sur sa vente

La vérité de notre monde économique c'est que descendre de plus en plus bas,les coût de production sans penser plus loin cela tue quasiment toutes les économies plus fragiles

L'argent est un concept liant... Nous nous sentons obligés par les taux d'intérêts sur l'argent prêté, mais  dans les fait l'usure de l'argent, il n'enrichit que peu de monde

Le bien commun est une idée qu'il faut voir à une dimension proprement humaine... Certes, il y a des idées généreuses, mais il ya  plus de différence entre ce qui doit être fait par tous les hommes qu'il n'y a de personnes humaines...

Le désordre, c'est un concept social, dans la nature, c'est un ordre naturel,

Le mot juste reste une chose facile à comprendre, la justice c'est  beaucoup plus compliqué car il y a des lois pour tout,  pour faire du fric, pour protéger, pour punir et  pour garantir des droits acquis...

Le schisme le plus récent, ça a été de séparer le travail du capital

Les conflits pour les ressources,  ils ne sont  jamais et cela hélas pour la vie de nos sociétés que des pis-aller dans notre monde fini, nous avons atteint les limites de notre petite Terre

Les voitures électriques encore une mauvaise idée, les batteries sont chères, polluantes car elles créent des déchets d'une chimie sale, des batteries qui sont limitées en durée d'usages, de plus il faut produire de l'électricité avec un mauvais rendement... Bref on passe d'un mauvais concept entre ce qu'est déjà la voiture thermique à un concept qui est encore bien pire

L'idée morale de ce qui est bien et bon, c'est encore un concept compliqué, Il y a des différence  sur le bien et le bon, demander donc à un ouvrier, un écologiste ou même un patron ce qu'ils pensent et disent sur ce qu'il faut faire,

Parfois je songe à ce qui est et ce qui devrait être, c'est là que je m'aperçois que je n'ai rien d'un Dieu créateur

Se lever le matin une nouvelle journée qui vient et qui passe, la mort elle attendra encore son terme

Toutes les idées de croissances exponentielles de nos bourses, elles sont toutes insoutenable dans notre monde réel

Un Néolibéral c'est un fou qui croit que les statistiques remplacent l'idée de la justice, il est idiot de croire à la main du marché dans un monde de spéculateurs

Un vieil amérindien disait lorsque l'homme blanc aura épuisé toutes les ressources de la nature pour en tirer de l'argent il s'apercevra que l'argent ne se mange pas...

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire