compteur de visite

Aphorismes et tout le Tintouin deuxième

Aphorismes et tout le tintouin deuxième

De nos jour j'aimerais assez voir les financiers réduits à leurs rôles de banquiers qui font circuler l'argent dans l'économie et que la finance, elle cesse d'être le moteur obligatoire de toutes les réalités, que ce soient la spéculation financière et toutes les corruptions possibles par ce pouvoir que donne l'argent qui reste sans contrôle possible

La chanson qui vient, elle commence avec cette envie de fredonner une Musique qui reste toute intérieure

La mort reste une chose non-connue, à savoir aussi que tous ceux qui ont parlés, que cela soit sur l'au de-là, ceux- là ils n'ont jamais été morts ou plutôt pour moi, ils parlent de choses qui leurs échappent

La poésie est une manière douce de ne pas faire de discours politiques et de parler de ce monde

La pure humanité, elle ignore le prix des choses car le cœur suffit pour partager

La révolution, c'est une idée politique pour changer un monde bloqué,

La vie reste cette chose incroyable des choix multiples que ce soient nos propres choix ou des choix plus matériels que sont les maladies, la vieillesse ou toute la réalité physique qui nous échappe comme ces lendemains qu'on ignore

Le brouillage médiatique contemporain entre toutes les informations plus ou moins bizarroïdes et qui sont non vérifiées ça change  en pire de notre passé avec des hommes politiques  qui étaient plein de convictions et qui parlaient avec leurs cœurs

Le messianisme, c'est plus une idée religieuse juive, pour que le monde soit meilleur pour les juifs, qu'une idée vraiment politique de progrès

Les anars, ils sont bien sympathique et ils ont beaucoup de cœur, mais je songe souvent à Benito Mussolini est ses origines socialo-libertaire

Les sauvages, ils vivent dans un monde où les réalités qui sont purement humaines, ceci dit cela ne change pas les rapports de hiérarchies entre les hommes

Malgré tout dans notre passé je sais des mouvements qui ont commencés par des rêves idéalistes qui se sont confrontés à la réalité et qui ont finis en dictatures

On parle de révolutions pacifiques pour toutes les révolutions calmes et non-violentes

Un chef autrefois c'était un homme qui était choisi pour ses capacité de commandement, son caractère volontaire, soit pour organiser que ce soit une entreprise, un pays ou soit gérer les conflits

Un tribun comme Mélenchon, il a eut un succès médiatique, mais il se retrouve avec peu de gens qui choisissent des députés de son groupe, pour moi le passage à la réalité est très dur

Y aurait-il quelques par cette idée incroyable que vos rêves ils se réaliseront ?

Paris le 11 juin 2017 jour d'élections

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau