De la conservation des murs

 

 

 

De la conservation des murs...

Je m'ennuie à vouloir,
Tout re-construire et tout détruire...
Des murs de mon ennui,
Tous ceux de ma triste vie

J'ai vu un mur à Berlin,
J'ai vu un mur en Israël
Séparant pour mieux diviser,
Séparant pour mieux régner...

J'aimerais mieux construire
Une maison avec quatre murs,
Et une porte ouverte aux quatre vents
Mais je n'ai que les murs de mon ennui

Je ne rêve pas et Berlin se construit
Avec des milliards d'€uros
Avec des millions d'allemands
Des allemands de l'Est et de l'Ouest

Mais où est passée la maison du peuple?
Elle a été détruite avec le mur
Car elle ne rapportait pas d'argent
Car elle n'était pas rentable...

Pour notre époque de rentiers
Il existe toujours ce mur à Berlin
Ce n'est pas du béton
Mais dans toutes les têtes

Celle des Westies, celles des prolos
Un mur celui de l'ennui existe encore
Mais que dire de celui de Sharon ?
Peut être qu'Israël à de la Nostalgie

Celui de tous les Ghettos d'hier..
Celui de Venise, celui de Varsovie
Dans les têtes, il est bien solide
Ce mur de l'incompréhension

Celui de cet ennui qui nous ruine
Un mur plus solide que vous ne croyez
Le Mur solide de la différence
La différence des Classes

La différence de la religion
La différence d'avec tous ces autres
Ces autres qui vivent au-delà du mur
Le Mur de Berlin, le Mur de Sharon

Le Mur Soviétique, Le Mur Sioniste
Le Mur du Ghetto, Le Mur de la Honte
J'aime vivre entre Quatre murs
Avec une porte ouverte aux quatre vents

La Bêtise est plus solide que le Béton
Le Vent n'entame jamais un mur de Bêtise
Le Temps efface, le Temps détruit
Toutes les haines et tous les amours

Les Murs de Bétons redeviennent sables
Un mur de bêtise est encore bien plus solide...
J'entends des murmures aux USA de nos jours
Parait-il que Donald Trump, il veut construire un mur

Bruno Quinchez Pseudo Razemotte
Paris le 30 novembre 2004...
Pour les 2 derniers vers, le 25 novembre 2019

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire