Take a walk in the net-work side

 

 

Take a walk in the net-work side

Zombi vidéo, branché
Sur ton univers électromagnétique
Tu planes, dans un désir d’images
Pour tous tes cauchemars pervers

Des fils, des électrodes
Implantées, dans ton microprocesseur biologique
Et pour mieux analyser, ton trip audimat
Un cerveau électronique

Tu jouis trop intensément, top off
Jusqu’à ton orgasme, un grand flash
Tu crois vivre tous tes délires
Toi l’exhibitionniste à l’âme Free-Clash

Ta solitaire et ta rude réalité
Tu n’es que le rat dans un laboratoire
Tous tes orgasmes et tous tes rêves
Tes pulsions sont des informations de sa mémoire

Dans le grand labyrinthe des programmations
Ils te rêvent et de violents combats te poursuivent
Et parfois ces viols devenus communs
De ces choses violentes certes

Mais dans une vie  sans vrai contacts
Et qui reste beaucoup trop ordinaire
Lorsqu'on tapote sans cesse sur son clavier
L'écran nous ouvre à d'autres mondes

Et dans cet internet sans limite
Nous faisons de ces choses incroyables
On y rêve souvent d'histoires de fesses
Dans une vie, de trop grande solitude

Mais moi je me veux te le dire
La vraie vie t’évite là, tu déconnes, vieux
J’ose encore te le redire et  pour te revoir
Essaye  de  fermer  tes grands yeux

Bruno Quinchez (Morsang sur/Orge 1992-juin 1995 et Paris le 3 septembre 2019)

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire