Neiges de Février... Poème de Février 1999

 

 

 

NEIGES DE FÉVRIER

Je vois un soleil se lever sur le blanc sale des rues parisiennes,
Les flocons blancs tombés pendant une nuit à présent tiennent,
Une fine couche s’est déposée sur les trottoirs et les rues ont pâli,
Le temps est à la neige le soleil brille plus fort comme un ami

La pure neige se transforme en une soupe triste froide et grise,
Les voitures roulent bruyamment neige salie par leurs passages
La froidure est rude en février mais la mère nature est exquise,
La lumière s’augmente encore avec la fraîcheur de la neige

Ces étoiles livides diamants qui se dissolvent sur le trottoir,
Des cristaux blancs qui annonce la clarté et le terme du noir,
Le soleil brillera plus fort demain car déjà vient le printemps

J’avance prudemment sur des traces déjà inscrites sur le sol,
Les bourrasques de vent décoiffent mes mèches un peu folles,
Période froide et désagréable, les promesses ravivées du temps…

Bruno Quinchez Paris  le 8 février 1999

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire