Avec le temps

 

 

Avec le temps

Avec le temps vous y arriverez bien
Quoi donc ? Ben à accrocher un cœur
Car la poésie c'est très efficace
Pour essayer d'envisager une relation

Mais il faut vous dire monsieur
Que se dire poète, vous savez
ça ne fait pas sérieux du tout
Pour un banquier ou un chef

Néanmoins vous aurez sans doute
Quelques flammes dans les yeux
De belles amoureuses qui passeront
Comme des instants du bonheur

Du reste le gars Georges Brassens
il avait mis en musique un texte
D'un poète peu connu Antoine Pol
Et qui s'appelle "Les passantes"

Les passages restent éphémères
Mais ils vous marquent pour la vie
Soit vous vivez seul et vous en rêvez
Soit un jour vous concrétisez cela

Et tout l'amour que vous avez
Pour des mots bien plus sordides
Comme épargnes, salaires, travail
Et même la gestion du ménage

Non ! Là je souris intérieurement
Car je suis un affreux célibataire
Donc je n’ai pas eu une vie à deux
Dans ce qu’on appelle un ménage

La réalité poétique pour moi
C’est de vous lire làb sur ce site
Et de savoir que vous êtes là
Chères mesdames qui sont sur le net

J’ose regarder des beaux seins
Et de belles fesses bien charnues        
Dans des images que je regarde
Des photos de belles dames toutes nue

Non Je ne sais vraimentpas
comment pouvoir caresser vos fesses
Mais je vous aime chères lectrices,
Madame qui le lisez ici

Parfois je me souviens encore
De dames de mon passé
Et une vie de solitaire,
Pour pouvoir rester indépendant

Je me sais plutôt intelligent
Mais je sais que je dérange
Puis j’ai aussi un handicap
J'ai quelques problèmes avec ma vue

Bruno Quinchez, Paris le 19 aout 2013  et Paris le 22 Janvier 2020

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire