Ça va-t-y ou ça ne va pas ?

Ça va-t-y ou ça ne va pas ?

Je chantais parfois très joyeux parce que mon cœur était heureux
D'autres fois je songeais à de ces choses qui ne sont pas rigolotes du tout
Mais j'entendais un gamin qui gazouillait et qui blablatait tous ces petits mots
Mon cœur alors il se rallumait et il voyait ainsi un monde qui sera sans vraie fin
 
J'étais parfois trop amoureux d'une dame qui me réjouissait le cœur
Je me retrouvais trop triste de savoir toute son absence très loin de moi
Mais je savais des amies Ici qui m'écrivaient de ces mots très tendres
Les mots que je lis, ils sont parfois de grands secours dans ma vie
 
Je regardais ce ciel de Juin ,très chaud et un ciel  qui est bouché par les nuages
J'ignore pourquoi je m'inquiétais alors de mon âge et aussi de ce mauvais temps
J'aimais cette idée de  vouloir me retrouver tout nu dans un ciel chaud et lumineux
Je rêve parfois de vivre dans une île lointaine avec ces gens, tous nus et proches de la nature
 
Je tapotais sans grand problème entre toutes ces choses de ma vie trop solitaire
Je me disais en moi-même quel ennui que de vivre seul et que devant mon ordinateur
La raison, elle me disait que peut être il me manquait des contacts et des regards
Alors j'irais me promener en pensant à vous ici et à tous mes amours trop absents

 

Une lumière qui était dans mon cœur, elle me disait toujours : Bruno Je t'aime !
Je sais aussi de ces fous médiatiques qui détruisent toutes les  belles histoires d'amours
Parce que l'amour il ne sera jamais rentable, c'est un don qui est partagé par deux personnes
La vie partagée, elle reste pleine, de secrets et de douceurs qui ne sont pas vendables

 

Paris le 2 juin 2019

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire