Le soleil couché, la suite

 

 

 

Le soleil couché, la suite

J'étais là assis tranquille, le cul sur ma chaise,
Le soleil était levé, et là je le voyais, il brillait,
Je regardais mes pots de fleurs à l'intérieur,
Des azalées en pots, qui me donnaient leurs fleurs,

Je ne savais pas si hier passé, j'étais meilleur,
Je savais seulement quelque lumières manquantes,
Voir et aimer toutes ces fleurs, ça me réjouit le cœur,
Car il n'est pas meilleures choses, que de vivre avec elles,

Un temps qui me disait : c'est  bientôt le printemps,
Avec toutes ces plantes diverse  qui fleurissent,
J'imagine le jardin qui est en bas de chez-moi,
Je voyais déjà, toutes ces petites fleurs blanches,

Ce sont des pâquerettes qui sont toutes désordonnées,
Dans un gazon très vert et qui pousse maintenant,
J'attends encore un peu que le printemps vienne,
J'aime cette époque entre giboulées et fleurs,

Le ciel qui me disait : Bruno regarde  la vie !
Mais j'attendais encore une flopée de fleurs,
Toutes ces petites choses que font les plantes,
Je me disais en moi-même : Un cœur, parfois il fleurit !

                                        Bruno Quinchez Paris le 18 février 2020

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire