compteur de visite

Le temps des Loups...

Le temps des Loups...

Ce chien fou du hasard qui vient,  il vous mord très intense
Dans mon cœur, celui-là qui n'est jamais fait que de viande crue
Oui ! Ce chien dément, Il a toute cette jouissance d'un carnassier
Il vient là! Dans une meute de Loups déjà tous prêts pour la curée

La mort qui reste violente, face à la proie, celle-là sans défense
Oui ! Ce sont donc des affreux qui arrivent dans tout ce temps qui passe
Ils amasseront sans complexes des tas énormes de viandes rouges
Faits de viandes plus ou moins avariées, de toutes les années passées

Voyez ceux-là! Ils déjeunent d'un repas qui leur sera permanent
Pour cette meute qui vient, vous me direz-vous qui donc est-elle ?
Je vous répondrais : Je ne vois que dans tous ces jeunes loups
Tous ceux-ci qui arrivent au pouvoir en France sur des cadavres frais

Ces jeunes loups, ils savent déjà prévoir tous les repas des futurs
Face à ces loups, sans gêne et sans remord, il n'y a plus que des rêveurs
Mais les rêveurs, seront-ils mangés dans un repas  qui sera sans vergogne
Ainsi le temps présent, ils viennent ces temps mauvais avec la mort permise

Pour tous ces enfants de demain, ceux qui viendront que mangeront-ils ?
Cela je ne sais pas vous le dire, certainement pas de bonnes choses
Ils auront appris la chasse, la curée et les repas qui ne sont faits que de viandes
Dans des jours sans paix dans les chasses, avec des loups toujours en Meute

Les végétariens qui survivent changeront ils leur foi dans la douceur
Alors deviendront-ils des carnivores avides et seront-ils devenus cruels ?
La nature vous renseigne sur les prédateurs et sur leurs proies favorites
On n'enseigne la paix qu'à des humains, tous doux comme des pacifistes

Les temps qui viennent je ne sais pas je ne vois que la meute qui vient
Elle est déjà prête à tuer cent ans de notre passé plein de conflits majeurs
Malraux nous disait déjà le vingt et unième sera spirituel ou il ne sera pas
Je ne sais pas ce qu'il sera mais je crains le pire avec des lois qui seront arbitraires

Paris le 13 juin 2017 des élections législatives

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau