Un résultat du confinement

 

 

 

 

Un résultat du confinement
 
En ce moment en regardant au tour de moi
je me dis en moi-même quelques choses banales
Que j'aimerais bien avoir des choses très tendres
Comme un bon sourire, celui de la vie qui continue
 
Marre de ces angoisses que l'on a ces jours ci
Demain il reste à voir ! Enfin peut-être pas vraiment !
Vous savez ! Sans être vicelard, je songe à de jolies dames
Qui me manque cruellement dans ce monde de dingues
 
Je sais quelque petites choses, de ma vie ordinaire
Qui me font oublier, cette époque beaucoup trop bête
Je pense quelques caresses tendres,  sur leurs beaux seins
Et j'imagine encore, de ces vies ordinaires, très amoureuses
 
Oublions les histoires trop mortelles de cette époque
Peut on vraiment s'aimer, avec un masque sur le visage ?
Je ne sais pas ! C'est bien des histoires de grande sécurité
Parfois je me dis que je vis dans un monde de vrais dingues
 
Le pire c'est sûrement que moi je ne me protège pas
Le Bruno ! Il se sait mortel... Mais il ne s'en fout pas!
Je n'aime pas cette peur, qui s'impose et qui est trop forte,
Dans un certain temps, que sais qu'il y aura aussi des disparitions
 
Peut être pour moi aussi ! Oui madame !  j'aime vos beaux seins
Une femme de l'ordinaire, c'est une dame, qui se protège du coronavirus
Peut on vivre dans un monde qui soit aussi sans désirs sexuels
Je ne sais pas madame, je n'ai plus rien pour vous en ce moment

Bruno Quinchez Paris le 21 mai 2020

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire