Comme une envie de polémiques

  • Sujets à polémiques automne 2011

  • Sujets à polémique février 2012

    Interrogations qui viennent de l’extérieur

    Je comprends vos interrogations et vos doutes, il n'y a pas de place chez moi pour votre monde. Je me sais irrationnel donc non-raisonnable. Je ne vois pas pourquoi pour vous plaire, j'adopterais votre point de vue. En ce qui  concerne l'âme et le temps, vous n'en savez pas plus que moi.  Il est sûr que j'aime mieux mon passé que mon présent que je trouve vulgaire et  entre des intérêts d'argent ou de bons souvenirs d'êtres aimés, vous savez,  je n'ais peu de choix. Des fantômes me direz-vous ?  Quand ces fantômes me parlent et qu'ils m'aident à vivre ! Eh bien! Tout votre présent idiot qui ne tient pas vraiment la route. Il n'est pas dis que je m'enferme dans le passé mais ces souvenirs me justifient au présent. Je reste fidèle à un idéal de jeunesse de mes années 70 et je déteste ces temps où la rente est la seule justification. Je me sens moins passéiste que mes contemporains et de l'idée de rentiers et de rentes. C'est un très vieux tropisme de bourgeois et c'est l'essence même de cette société contemporaine. Mes souvenirs m'évitent d'être un affreux réactionnaire bourgeois dans un monde de rentiers

    Paris 12 Février 2012

  • Quelques sujets polémiques Aout 2011

    Bénis soient les simples d'esprit...

    Car le royaume de Dieu leur appartient

    Le capitalisme aurait-il une conscience morale ?

    Non ! Je ne fais pas dans la provocation ! A savoir que notre cher présidentMonsieur sarkozy élu de la droite française la plus réactionnaire propose  avec Madame Merkel élues et patronne des industries allemandes... ben aujourd’hui,  j’entend qu’ils proposent  tous les deux,  Sarko et Merkel de taxer les transactions boursière de 0.01%  ce sont petites sommes ridicules qui permettraient de récolter 30 milliards d’euros pour le fond européen… Vous savez ? Ben nous français moyens  ben  on s'en fout de l'Europe et je me dis : appliquons cela nationalement et fiscalisons en France les plus-values boursières pour que ça entre dans le budget de la France... A savoir aussi que dans la logique de Sarko,  les service médicaux c’est son frère qui s’en occupe avec la société Médérick et il largue le social à toutes les assoc humanitaires, principalement religieuse ou poliques, ce sont les pansement de l'aumone/Charité sur la jambe de bois du politique qui ce dégage de sa responsabilité… Donc ! Donc ! Donc ! Ils proposent de taxer les plus values… Vous croyez que je rigole mais j'ai entendus que certains patrons américains qui sont avec des sommes considérables seraient  plutôt d'accord … Moi après ça, je me pose la question où est la morale là dedans ? NB pour les patrons américains c'est principalement celle des membres du parti démocrate car  il reste en eux un vieux fond humaniste ou socialiste… Donc la morale,  j’en conclue qu’elle est avant tout celle de ses copains  politiques à savoir ceux qui gouvernent et là le gars Barak Obama avec l'attente d'unretour d'ascenseur par des marchés d'états… La vraie morale eut été que le Georges Bush chrétien eut appliqué des préceptes évangéliques dans la répartitions des richesses en Amérique …Mais là les républicains fonctionnaient seulement avec leurs pasteur et leurs églises et  donc pas question de donner en dehors de ses seuls amis qui vont au temple… Moi je me pose encore dans la  question de la gestion de l'argent… Où est la morale là dedans ?

    Paris le 31 apout 2011

    Petite réflexions personnelles sur la nécessité…

  • Le dragon

    Le dragon

    La culture chinoise contemporaine emprunte au marxisme, son matérialisme et son athéisme… Je n’aime pas trop ces marchands chinois qui croient que tout s’achète et se vends et même la conscience… Et qu’avoir une conscience autre que politico marxiste ou celle d’un bon sens capitaliste de la valeur de la marchandise… Ben ce n’est pas une bonne chose de réfléchir autrement qu'en analyste marxiste et qu'il est pas bon de réfléchir en tant qu'occidental inquiet de son avenir…  Il va sans dire que la société chinoise est  fondamentalement corrompue… Les chinois que je connais sont principalement des marchands et des hommes d’affaires…  Ils représentent une combinaison du matérialisme athée la plus accomplie avec le capitalisme libéral et la philosophie de Hobbes… Dans mes rêves... Ben! Je fais le cauchemar chinois où tout l'avenir est bouché par des entreprises chinoises... A quoi sert-il d’espérer ? Si l’avenir, c’est une mondialisation à la chinoise… A savoir que nos chefs d’entreprises contemporains... Non seulement ils vendent leurs usines aux patrons chinois mais il y a aussi les services de recherches  et de développements qui  passent dans l’entreprise chinoise… Et dans 10 à 20 ans nos patrons occidentaux n’auront que leurs yeux pour pleurer car ils n'auront plus aucune prise sur le marché chinois… On ne vends pas son âme à des marchand athées mais on vends son savoir faire et sa culture…  A savoir qu'aussi La question de Dieu reste bien une question de la culture occidentale… Je n’aime pas cette inculturation forcenée qu’ont subit les chinois marxistes-léninistes… Alors qu’il y a encore quelques années nos modes d’emplois des objets achetés étaient tous traduits dans différentes langues… Les chinois ont un tel mépris de leurs clientèles qu’ils ne prennent même pas la peine de traduire… J’ai ainsi acheté un Cd-rom  un kit de nettoyage de têtes de lecture CD tout en chinois… La culture chinoise va du centre vers l’extérieur et elle se moque bien des barbares… Le pire c’est quand il est question de spiritualité... Là! Hé ben Karl Marx et le grand timonier continuent à faire des ravages... Allez parler de messianisme à un chinois il vous répondra  que l’orient est encore d'un rouge chinois... La chine n’a jamais fait de mises à jours par rapport au grand timonier ou plutôt la pensée du chef... L’autorité de vieux fossiles du parti communisme les a empêché… Moi des fois, je me sens une indifférence réciproque face à ces barbares…À savoir aussi que les nouveaux barbares, ce n’est plus l’Amérique et ses Yuppies de Wall-street mais se sont les marxo-capitalistes chinois et tous les produits que nous achetons à la Chine

     

  • Sujets à polémique avril 2011

    Pessimisme… Optimisme…

  • Qu'est ce que la réalité ? Fantomes et fantasmes

    Qu'est-ce donc que la réalité ? Fantômes et fantasmes

    Ce matin je me pose des questions qu'est-ce donc que la réalité est-ce que tous les corrèziens ressemblent à Jacques Chirac et quelle est donc la vraie réalité de la Corrèze? J'entends beaucoup de trucs sur les médias, je connais des gens qui habitent très loin... C'est ce qu'on appelle le village planétaire.... Mais! Mais! Quelle est donc la réalité de Bibi américain noir des USA que je fréquente sur T.L.P. ? Comment vit Hirondelle une dame Russe et cela toujours sur T.L.P. J'ai plein de personnes dont j'ignore la vie. Quelle est donc la réalité vécue d'un africain de Dakar ? J'ai vaguement eu quelques amis noirs dans des lieux de poésies mais ils étaient avant tous des amis poètes avant d'être des africains. Cette question sous-entends une autre parmi tous ceux là y a-t-il des vampires ou des martiens ? Quoique les termes martiens et vampires soient très connotés... La nuit j'entends plein de trucs bizarres et vu que je suis télépathe ça ne me plait pas toujours ! On me reproche de préférer la philosophie d'un doux chat matois et bien gras à l'Empire Galactique... Et chaque nuit, si je refais ce monde à mon image, les fantômes reviennent, avec des questions d'Empire. Désolé ! Je n'ai rien d'un empereur à savoir que ce monde où je vis et qui me limite, et ben il est déjà assez suffisamment absurde... Donc vous là ! Protégez-moi de toutes les guerres que font des hommes ambitieux et sans scrupules. Notre terre a déjà assez souffert de notre agressivité... Je comprends que des futurs conflits dans l'espace soient à éviter et sans être un castrateur... Ben vous savez, pour moi l'Empire Galactique n'est pas mûr pour l'humain ou plutôt les hommes ne sont pas mûrs pour aller dans l’espace où vivent une multitude de non-humains... A savoir aussi que les hommes sur notre Terre ont tué plus de vies qu'elles soient humaine, animales ou végétales et ceci en moins de 100 ans qu'il est possible donc permis décemment... L'homme maitre du Monde ? Tu parles ça reste une sacré rigolade ! Ce bougre d'homme sommet de la création ? Moi qui suis un homme, je me permet de dire qu'il n'en est pas digne...

    Bêtise du 13 avril 2012 ter

  • Post Apocalypse

    Post apocalypse

    En ce temps là j'étais encore un trop bon apôtre
    En suivant mon maître à travers tout le monde entier
    Car j'étais capable de vous prêcher et de vous mendier
    Je n'étais hélas pas un militant de la paix ni des vôtres

    Je voyais bien que viendraient des temps nouveaux
    Une grande apocalypse qui était déjà écrite là-bas
    Puis en septembre 2001 un fou, des morts en cadeau
    Les amis de mes amis n’étaient plus tous ceux là

    Je devais choisir entre le pire ou l’atroce suicide
    Des jeunes gens sincères suivaient la voie du guide
    Je n’aimais pas ce choix mortel qui était donné alors
    Je hais l’idée de leurs Dieux très cruels et matamores

    Sans renier celui qui m’avait déjà aidé à bien grandir
    Je regardais tous ces humains totalement prêts à mourir
    Pour une justice d’assassinats et faire toutes les guerres
    Je ne savais plus aimer ce pays, cet Israël de naguère

    Je n’aime pas ce monde où tous mes amis se haïssent
    Je n’ai que le droit de leurs dire que la vie est urgente
    Et qu’importe le pays où la vie reste encore toutes aimante
    Car sans précaution de l’autre, Tous ces périls vous divisent

    Bêtise du 27 mai 2011

  • De tous petits propos ironiques pour un grand de ce monde

    De tous petits propos ironiques pour un grand de ce monde

    Dis donc François, ce pape actuel qui nous parle de la pauvreté dans un Vatican  qui est tout plein d'or partout. Ma question sera donc celle-ci : Es-tu vraiment sérieux ou ne fais-tu que le clown pour les médias ? Allez chiche! De ne t'en tenir qu'à l'Evangile et faire des encycliques, des bulles et autres machins de Pape sur la doctrine sociale de l'église. Ton église qui aime beaucoup l‘argent et c’est une des causes de la désertion des fidèles les plus idéalistes. Donc  ton église actuelle, elle s'est coupée de réalités contemporaines comme le féminisme, la libération des femmes, le Sida et tout ce genre de choses. Ca existe même si ça fait peur aux machos qui sont  clercs de l'église catholique. Monsignor de la curie romaine, il y a eu trop d’affaires pour que je l’oublie de les citer donc ne jouez plus aux puceaux, ce que vous n’avez jamais été. Acceptez donc une sexualité pour vous-mêmes et pour nos contemporains. le plaisir partagé, ça existe! Et cela n'en déplaise aux ligues de vertu. Dans la suite des choses qui sont à faire, il serait bien que vous révisiez cette aberration d'avoir accepté l'usure banquaire comme une réalité catholique. De nos jours en Europe, nous européens nous  crevons de  cette stupidité qui est de faire de l'argent en spéculant sur le rendement des entreprises.  Cela  en se foutant bien de la réalité sociale qu'est le travail celui qui permet de vivre au quotidien. Vous savez! Je ne vous demande pas d'être marxiste mais surtout d’être moins cons. Allez encore quelques efforts et vous ramènerez les moutons à vous ! Faites bien attention ! Ces moutons là ils ont goûté à la liberté, celle qui est d'échapper à la logique absurde de l'économie de la grâce. Une économie justifié par le péché originel. Ce cher  JP II, il a dit beaucoup de conneries avec sa doctrine salvifique et son anticommunisme idiot. Dans les origines les chrétiens ils étaient vus comme des communistes par les juifs et les romains. Puis j’ai beaucoup de mal que l’église se justifie par le salut des âmes en ne pensant qu’à monnayer cette grâce.. De plus  j'ai encore de plus de mal avec l'idée que nous sommes fondamentalement pécheur. Les paroles de Jésus, elles relèvent les accablés mais église monnaye son pardon, que ça soit en argent ou par la soumission à la hiérarchie des clercs. Je ne crois qu'à toutes les paroles de l’évangile, celles qu'a dites Jésus ; ,ce sont des paroles qui libèrent et elles ne condamnent jamais. Les malédictions qu’on associe à  Jésus, c’est juste pour dire que l’avenir, s’il est avec ses pensées là. Celles qu'ont les pharisiens, alors  l’avenir est bloqué. Jésus libère des carcans des  pharisiens mais il ne maudit pas. Avec cette conception du monde, celle des pharisiens  ce serait l’enfer mais il ne dit pas qu’il y aura l’Enfer. Quand je vois Israël actuellement et son juridisme, je ne lui donne pas tort mais les choses peuvent être encore changées. l’avenir il est déjà en nous, que ce soit l'Enfer tout comme le Paradis, il s’agit de choisir une chose pour vivre et surtout de ne pas condamner l’avenir.  J 'ai cette conviction intime que l'avenir n'est pas écrit, et cela même si les prophètes disent beaucoup de choses, je ne suis pas prophète et demain, je l'espère je le crois me surprendra

     

  • Je n'aime pas les cons... ça chie partout

    Je n'aime pas les cons... ça chie partout

    Je n'aime pas les cons que cela soit sur internet ou bien dans les télévisions... connaissez vous l'expression Vie De Merde  en  vocabulaire de cons branchés dite alors VDM... Sans doute ça fait un carton chez les cons... Je vous avais déjà parlé de mon vol de peudo il ya un an... Alors on passe au  deuxième étage dans les conneries... Ce site dont je vous donne le lien, il est associé aux jolis mots "Vie De Merde" V.D.M. en vocabulaire de cons... Quant la connerie est sans borne cela devient de l'Art ils ont inventés l'Art Con... Ils seront à jamais immortels dans l'usage de la connerie à l'état pur... Il ya là de quoi faire douter nos descendants sur nos capacité mentales

    Les cons un truc universel

  • Cela est! Ceux-là étaient!

    Cela est! Ceux-là étaient!

    Il en fut ainsi depuis des temps et des temps
    Les hommes qui naissaient qui grandissaient
    Et ils rêvaient car c'était ainsi leurs conditions
    Et ainsi il inventèrent de ces choses incroyables

    Et des choses aussi très simples, comme la roue
    Ils inventèrent le feu, la lumière qui éclaire la caverne
    Et lui celui qui réchauffe dans les froids des hivers
    Ils inventèrent l'art et ils firent ainsi des petits dessins

    Des bisons et des êtres avec des pouvoirs
    Ils inventèrent, les esprits et les ancêtres
    Ils pensèrent à la mort et ils ne surent jamais
    Où allaient-ils tous ceux qu'ils avaient aimés ?

    Et ils les enterrent, pas très loin de la grotte
    Avec tout le respect qu'ils avaient des ancêtres
    Un jour, ils se mirent à semer des graines
    Dans de la terre qu'ils avaient préparée

    Ils inventèrent la propriété et les guerres
    Cela se passait juste avant l'écriture
    L'écriture qui donnait des lois à tous
    Et celle-là qui comptait les troupeaux

    Ils inventèrent des dieux paternels et tribaux
    Qui les protégeaient de tous les autres
    Un petit peuple quelques part en Orient
    Qui Inventa l'idée d'un Dieu unique

    Je ne sais pas exactement qui l'inventa
    Entre Akhenaton l'Egyptien et Yah l'Hébreux
    Ce Dieu unique qui  voulait tout pour lui
    Entre l'amour qui devait lui revenir

    Et l'explication d'un monde resté absurde
    Mais ce Dieu unique, il unifia le monde
    Car toute la nature, elle lui était  soumise
    Quelques-un alors, ils  firent quelques remarques

    Sur la réalité d'une nature qui lui échappe
    A la réalité de ce Dieu omnipotent
    Cette idée d'une mort qui reste nécessaire
    Aux développements des autres vies

    Et  ainsi ils inventèrent la vie après la mort
    Cette idée, elle n'a rien d'absurde en soi
    Ni de réaliste dans ce monde matériel
    Et après bien des aléas dans ce monde

    Ils virent alors que la foi et le doute
    Ce n'est jamais que cette même réalité
    Depuis que l'homme, il est l’Homme
    Et qu'il rêve dans ce monde, celui là où il vit

    Depuis l’aube des temps, jusqu’à nos jours
    L'homme inventa un monde de choses diverses
    Peuplé de dieux, d'esprits, d'idées et d'objets
    C'est celui-là même où nous vivons encore