Des mauvaises impressions

Des mauvaises impressions
 
Je ne suis pas content de ce monde de consommateurs
J'entends parler d'écolos branchés qui écoute la nature
Assis sur un transat et en mettant des casques sur leurs oreilles
Notre pauvre nature,  la vraie,  je me dis qu'elle est très abimée
 
Il n'y a pas que cela, des choix entre l'écologie et la consommation
Les deux, ça devrait être antinomique et ne pas être la même chose
J'ignore si un jour on regardera sans problème ce monde en face
Avec toutes ces espèces vivantes qui disparaissent aujourd'hui
 
L'écologie, c'est une science, L'Homme, c'est un prédateur
Je ne sais pas comment, il marche ce lien entre les deux
Je voyais Hubert qui parlait de ces oiseaux qui disparaissent
Il reste à avoir ce bon regard sur ce monde qui se dégrade
 
Je sais, Il faudrait et des ya-ka.... Peut être pas ? Mais protéger !
J'aime ce monde et je ne sais celui-là, il est vraiment fragile
Je sais seulement que ce monde la conso ça abime la nature
Notre vie future ça risque de n'être qu'une grande poubelle
 
Nos enfants, ils vivront sûrement, dans un monde surpeuplé
Et ils diront sans doute, que nous avons étés des affreux
De ne savoir ce qui est bon, ce qui est fragile et ce qui est vie
Demain je ne serai plus là,  mais je suis conscient de nos saloperies

 
Paris le 4 mai 2019

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire