Fêtes

  • Avent

    Avent, le temps de Noël

    Un moment du temps de l'avent
    Ces jours qui précédent Noël
    Et la lente perception des jours
    Jour les plus sombre de l'année

    Des brumes et  des brouillards
    En ce mois de décembre finissant
    Ce sont des Lumière très affaiblies
    Ce temps froid et sombre de l'hiver

    Il y a aussi quelques enfants allument
    Une toute petite flamme qui brille
    Dans l'avent, cet avant Noël
    Et ils comptent ainsi tous les jours

    Il reste cinq jours avant ce Noël
    Je sais quelques remue-ménages
    Dans des magasins très  encombrés
    Et aussi quelque faux Pères-Noëls

    Les Papas et mamans, ils préparent
    Cette fête de la lumière qui vient là
    Je sais des enfants qui sont encore naïfs
    Je sais aussi des parents qui sont heureux

    Car ils se souviennent de leurs passés
    Où chaque Noël, c'est un peu de tendresse
    Puis arrive un jour cet âge des incrédules
    Où ces gamin là ! Ils vous demandent des comptes

    Petits Papa et  Maman, là-bas dans ce passé
    Que vous êtes bien lointains maintenant
    Je sais des Noëls qui sont trop solitaires
    Et ceux-là, ils m'angoissent beaucoup

    Alors je songe aux nouveaux parents
    Avec tous leurs jeunes et tendres enfants
    Qui souhaitent leurs Noëls chez-eux
    Avec la même ferveur qu'autrefois

    Ce sont là ! Les enfants de mes neveux
    Et tous ces enfants plutôt immatériels
    De tous ceux-là que je n'ai jamais eus
    Eux ils disent : Bonjours à l'Emmanuel

    Demain qui viendra, il arrivera c'est sûr
    Et celui-là que je le ne connais pas
    Je sais aussi tous ces enfants  des futurs
    Qui feront tous réunis pour la fête à Noël

    Dans tous ces temps, ceux  qui viendront
    Nos lendemains, ils ne m'appartiennent pas
    Je ne sais seulement que  lancer des messages
    Pour les enfants qui naissent et qui grandissent

    Paris le 20 décembre 2017 5 jours avant Noël

  • Six jours avant Noël


    Six jours avant Noël, une pensée pour Jésus

    Je songe à un Jésus, celui là quand il était petit enfant
    Connaissait-il son destin celui de devenir un prophète
    Certains disent qu'il avait en lui déjà toute la sagesse
    Je ne sais que dire d'un destin avec tout qu'il ya à parcourir

    En vieillissant je sais mon destin et ce que moi, je suis devenu
    Je ne saurais jamais pas celui que j'aurais pu être dans une autre vie
    Je songe souvent au passé antérieur et ce que j'étais encore jeune
    Et je songe aussi au destin divers de plusieurs hommes célèbres

    Entre un scientifique, un artiste, un philosophe ou un prophète
    Savoir le poids des ses œuvres et tous les drames affreux causés
    Moi ! J'ai fait le choix du camp des artistes qui est le meilleur de tous
    Ou plutôt, c'est le plus innocent par ces conséquences sur ce monde

    J'imagine un monde sans Jésus et j'y vois que l'argent est alors le vrai dieu
    Pauvre petit Jésus face à tous ces radins éternels et sans partages
    Si le communisme athée, il a si bien pris dans notre monde chrétien
    Il faut  aussi y voir des réalités financières, de cette église qui oublie Jésus

    Petit Jésus je t'aime ! Et je songe souvent à tous ces miséreux sans argent
    Dans une crèche il manque des choses plutôt simples, mais qui sont cruelles
    Comme une croix, bien solide, un instrument de la torture des esclaves romains
    Les premiers chrétiens ils avaient très peur de cette croix tellement monstrueuse

    Jésus vient donc ! Et n'oublie pas que toi ! Tu es très aimé dans ce monde absurde
    Bientôt Noël en cette année 2017 avec toutes ses folies et ses guerres sans fin
    Un enfant c'est une promesse pour demain, mais demain je ne sais pas ce qu'il sera
    Il faudrait un peu plus d'enfants sages, que de prophètes fous, avec leurs malédictions

    Paris le 19 décembre 2017

     

  • Des feux en hiver

    Des feux en hiver

    Il y avait des feux qui étaient allumés dans l'hiver
    De ces feux qui sont fait de bois en morceaux
    Des bûches coupées depuis longtemps et bien sèches
    Bois de chêne, du hêtre léger et un peu de sapin résineux

    Nous venions tous nous réchauffer au coin du feu
    Pour nous réchauffer tout le corps et l'âme aussi
    Dehors c'était la nuit de l'hiver et les frimas neigeux
    La flamme qui montait haut et elle touchait le ciel

    Quinze jours avant un noël qui est passé en famille
    Les feux dans les cheminées nous réchauffaient
    Je savais de pauvres hères qui dormaient dehors
    Et sans autres partages qu'un bon feu bien chaud

    Des feux qui brillaient dans les cœurs et dans la nuit
    Il y a longtemps que je savais que je n'étais plus un enfant
    Mais j'aimais ces réunions amicales aux coins des feux
    Entre toutes les cheminées des maisons bourgeoises

    Et les braseros de métal et qui sont faits de brics et de brocs
    Quinze jours avant Noël ! Je savais un petit Jésus bien humain
    Parmi tous ceux-là d'en haut et aussi ceux-ci qui vivent en bas
    Les feux accueillants et plutôt fraternels dans cet hiver si terrible

    Paris le 9 décembre 2017

     

  • Un hiver qui est là

    Un hiver qui est là

    Cette période qui est assez sombre de l'hiver
    Elle est à vivre comme un passage de nouvelle année
    Cette année 2017, elle aurait dû être celle de la fin du monde
    Mais Lui... IL en a décidé autrement, alors soyons sage

    Après la saint Nicolas, ce jour qui est cet aujourd'hui
    Alors vient la sainte Luce, le treize dans une semaine
    Et Noël et ses sapins qui brillent, avec les lumières du solstice
    Perso je suis né par le choix de mes parents vers la fin janvier

    Et je sais déjà que s'il fait très froid à ce moment là
    Les jours, ils commencent à se rallonger vraiment
    Et ceux-là, ils annoncent l'arrivé du beau printemps
    Nous sommes maintenant, au plus sombre de cette période

    Curieusement pour moi ! Ma tête, elle va beaucoup mieux
    Peut-être que ce sont des souvenirs des Noël de mon enfance
    De nos jours je n'aime plus du tout cette fête marchande des marmots
    Je ne sais que dire de mes neveux, et là j'en perds tous mes mots

    Mais je sais aussi tous ces grands froids qui sont très lumineux
    Avec des soleils jaunes pâles dans un tapis de blanc neigeux
    Je sais que j'aime cette période, malgré les grands froids
    Je sais que ça ne dure jamais longtemps mais l'hiver il est bien là

    Paris le 6 décembre 2017 saint Nicolas

  • Les feux de la saint Jean...Un texte de 2008

    Feu de bois

     

    Les feux de la saint Jean 2008

    Madame ma Lune, je vous attends aux brasiers de fêtes
    Je vous allumerai d'un feux amoureux, celui qui vous brule
    J'irais décoiffer vos cheveux pour savoir, comment vous êtes
    Madame aux yeux noirs, cœur de panthère  aux canicules

    Mon cœur sera à vous et vous le dévorerez tout saignant
    J'irai en flamme, vous couvrir d'un brasier de baisers
    Une envie de vous faire mille enfants et  encore des enfants
    En Neuf mots:  je peux vous aimer et je veux vous baiser

    Aux feux de la saint jean nous ferons milles et une bêtises
    Je commencerai par vous caresser, puis plus mignardises
    Je m'enfouirai au plus profond de vous, de l'amour et du plaisir 

    Dame  Danielle, vous venez  très tôt  et très tard dans ma vie
    Je vous ai vue plusieurs fois, vous êtes bien dans mes soucis
    Mais vous savez aussi que toujours il ne reste que le désir

    Paris le 24 juin 2017- un texte de 2008

     

  • Paris Mai par Claude Nougaro

    Mai Paris par Claude Nougaro, ce fameux mois de mai qui revient une fois par an

  • Lundi Premier Mai 2017

    Muguets sauvages

    Lundi premier Mai

    Mois de Mai qui est bientôt là
    Avec son muguet et ses ponts
    Ceux du premier Mai et du huit Mai
    Ses manifestations diverses et variées

    Les saints de glace et le beau temps
    En Mai, tu fais ce qui te plais, on verra
    Il y a trop d'angoisse en se moment
    Mai mois des élections et de Marie

    Avec ses vendeurs de muguets et leurs étals
    Paris est le premier mai plein de ses vendeur
    Je ne choisis pas entre le lilas et la muguet
    Deux fleurs d'un temps de printemps ensoleillé

    Les enfants de Mai, ils aiment ce mois bénis
    J'imagine que ce mois, il sera intéressant
    Mais par pité oubliez toutes ces élections
    Le soleil brille dehors, alors vivons tous


    Paris le 29 avril 2017

  • Saint valant... Un

    Saint valant un

    Vous savez  aujourd'hui on m'a pourri la vie avec la fête des amoureux
    Entre deux cadeaux de rien du tout et tous les machins vendus très chers
    O grand Amour qui nous tiens, ce n'est que celui là qu'on désire avec force
    Mais c'est devenu un commerce qui est sans joie pour nous vendre des fleurs

    Valant ce qu'il vaut, le valentin il turbine tous les quatorze février
    Je n'ai pas d'amoureuse à ma disposition, je n'ai que des allumettes
    Pourquoi frimer, dire sa joie et dire des choses, sur un amour éternel
    L'éternité ce n'est pas une boite d'allumettes, elles ne durent qu'une seule fois

    Valant un, je pense à deux, qui joue avec trois, dans les histoire d'amours
    Le matin du quatorze février, je pense à toutes ceux-là qui sont en couples
    Anastasie, m'anesthésie, je murmure à Muriel les mots d'un Éros amoureux
    Chère camarade amoureuse, la bandaison ça ne se commande pas vraiment

    Un légionnaire romain appointé, au service des taxes sur le temps qui passe
    Affectionne sans affect, une jouvencelle, qui reste encore son unique
    Tandis que des soldats pillards, ils refondent gaillardement toutes les populations
    Valentin crédite sur sa carte bleue, sa Valentine d'un bouquet de roses rouges

    Oui mais Madame! Un jour il faudra que je vous parle des milles-et-une nuits
    Des aventures de Casanova, et de toutes les histoires de culs de la chine ancienne,
    Pour que vous oubliez cet idiot, qui a vendu aujourd'hui que sa seule raison de vivre
    Éros de pacotille, il n'est là pour que les marchands, ils nous vendent des fleurs

    Paris le 14 février 2017 saint Valentin

     

  • Bonne Année 2017

    Bonne annee

     

     

    Nouvel an


    Bonne année pour l’année qui vient
    Je ne suis pas prophète, mais poète
    Alors on verra ce qu’on verra
    Demain, il n’appartient à personne

    Hier, c’était hier, 2016
    Aujourd’hui, c’est aujourd’hui, 2017
    Monsieur De La palisse en eut dit autant
    Ça y est c’est aujourd’hui le nouvel an


    Avec toutes les bonnes résolutions
    Avec le temps qui passe et nous marque
    Avec vos amis et toute votre famille
    Je vous souhaite à tous

    Vous qui venez ici sur mon site de Blog
    Des inconnus venant de partout
    Des USA, du Canada, d’Italie, de Belgique
    De France et même de la lointaine Océanie

    D’Allemagne, d’Angleterre ou d’Espagne
    Parfois de Chine ou de la grande Russie
    Et de tous les autres petits pays,
    Vous tous, vous qui me lisez ici


    Que vous soyez, des gens plutôt gentils
    Ou d’infâmes salauds existentiels
    Avec le temps, vous savez, moi, j’oublie tout
    Et je remets ainsi mon cœur à zéro

    Les fins d’années, elles sont, paraît-il,
    Faites pour cela oublier ou bien innover
    Moi je prends toujours de bonnes résolutions
    Mais je suis toujours aussi gourmand


    Une Bonne et Heureuse Année 2017

    Paris le premier janvier 2017

    Bonne annee zip

    Légèrement érotique l'année qui passe
    Avec un ZIP qui dévoile l'an nouveau

     

     

  • Haïku Joyeux Noel

    Haïku de Noël

    Un joyeux Noël
    Avec repas partagé
    Et tous vos amis

    Paris le 25 décembre