Six jours avant Noël


Six jours avant Noël, une pensée pour Jésus

Je songe à un Jésus, celui là quand il était petit enfant
Connaissait-il son destin celui de devenir un prophète
Certains disent qu'il avait en lui déjà toute la sagesse
Je ne sais que dire d'un destin avec tout qu'il ya à parcourir

En vieillissant je sais mon destin et ce que moi, je suis devenu
Je ne saurais jamais pas celui que j'aurais pu être dans une autre vie
Je songe souvent au passé antérieur et ce que j'étais encore jeune
Et je songe aussi au destin divers de plusieurs hommes célèbres

Entre un scientifique, un artiste, un philosophe ou un prophète
Savoir le poids des ses œuvres et tous les drames affreux causés
Moi ! J'ai fait le choix du camp des artistes qui est le meilleur de tous
Ou plutôt, c'est le plus innocent par ces conséquences sur ce monde

J'imagine un monde sans Jésus et j'y vois que l'argent est alors le vrai dieu
Pauvre petit Jésus face à tous ces radins éternels et sans partages
Si le communisme athée, il a si bien pris dans notre monde chrétien
Il faut  aussi y voir des réalités financières, de cette église qui oublie Jésus

Petit Jésus je t'aime ! Et je songe souvent à tous ces miséreux sans argent
Dans une crèche il manque des choses plutôt simples, mais qui sont cruelles
Comme une croix, bien solide, un instrument de la torture des esclaves romains
Les premiers chrétiens ils avaient très peur de cette croix tellement monstrueuse

Jésus vient donc ! Et n'oublie pas que toi ! Tu es très aimé dans ce monde absurde
Bientôt Noël en cette année 2017 avec toutes ses folies et ses guerres sans fin
Un enfant c'est une promesse pour demain, mais demain je ne sais pas ce qu'il sera
Il faudrait un peu plus d'enfants sages, que de prophètes fous, avec leurs malédictions

Paris le 19 décembre 2017

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire