Formes courtes... Haïkaïs et Tercets

  • Arc en ciel

    Arc en ciel

     

     

     

    Arc en ciel

    La chimère violette
    D'un ordre permanent
    Et qui est assez mélancolique

    L'indigo, la couleur ultramarine,
    D'une outre-mer lointaine
    Les ciels du pacifique

    Couleur bleue,  d'un ciel de beau temps,
    L'Azur qui reste sans nuage
    Dans des  temps chauds

    Des herbes vertes,
    Qui ondulent sous le vent
    dans d'immenses prairies

    Des Jaunes d'or entre-aperçus
    A travers quelques genêts
    Et des soleils trop pâles

    Oranges cueillies toutes matures,
    A la lumière du soleil couchant
    Dans des solrs lumineux

    Le rouge de notre sang,
    Cette couleur de nos vies
    Qui nous parle de l'urgence

    Bruno Quinchez Paris 30 décembre 2018
    Texte retravaillé le 18 juin 2020

  • Encore des Haïkaïs, le 11 juin 2020

     

     

     

     

    Encore des Haïkaïs, le 11 juin 2020

    Hier j'étais là
    Demain je serais aussi
    Mais un peu las

    Un poète bavard
    Un pote qui cause beaucoup
    Quelque Poèmes

    Le père Bruno
    Il ne sait pas vraiment
    Si il est Bla-blas

    Un maitre puissant
    Ou un mètre étalon
    Quelques références

    Le temps qu'il fait
    Entre la pluie et le froid
    Mois de juin pas chaud

    Je me lève trop tôt
    soleil qui se lève avant
    Dans tous les matins

    Là ! De grands silences
    Et là-bas, se sont des trucs
    Qui nous dépassent

    J'aime mes amis
    Qui sont tous ces poètes
    Là sur ce site

    Oui ! J'entends dire
    Des choses sur ma radio
    Mais je ne sais pas

    L'étrange étranger
    Qui est si différent de nous
    Avec ses rêves

    Le temps qui passe
    Il me dit quelques choses
    Qui sont incroyables

    Ma vraie fatigue
    C'est de me savoir plutôt vieux
    Malgré mon âge

    Un poète écrit
    Et un autre qui rêve
    Quelques uns rient

    Bruno Quinchez Paris le 11 juin 2020

  • Des Haïkaïs le 10 juin 2020

     

     

     

     

    Des Haïkaïs 10 juin 2020

    Être ou pas Être
    Je me dis c'est du blabla
    Vivez vos vies

    Un ciel très pluvieux
    Quelques pluies qui tombent
    Je me suis couvert

    Les temps qui varient
    Oui !  Il a fait très chaud
    Maintenant c'est frais

    Écrire des Haïkaïs
    C'est bien mon truc à moi
    Je n'en dis pas plus

    Je n'avance plus
    Et tout ce qui m'étonne
    Vous parait banal

    Une vérité
    C'est cette chose simple
    D'un bon partage

    NON ! Je ne suis pas
    Meilleur ou pire que vous
    Juste poète

    Pour un  Microbe
    Notre monde est absent
    Avec trop de lois

    Se dire humain
    Ce n'est pas vouloir se dire
    Etre si mortel

    Ma foi très simple
    Ce sont les mots de Jésus
    qui dit : Aimez vous

    Je me moque de Dieu
    J'ignore tous vos phantasmes
    Mais Je sais des vies

    Bruno Quinchez Paris le 10 juin 2020

  • Des Haïkaïs le 9 juin 2020

     

     

     

     

    Des Haïkaïs le 9 juin 2020

    Un matin de juin
    Mais qui est assez frais
    Et une tonte

    puis vivre sa vie
    Entre tous ces petits riens
    Une vie banale

    Ces jardiniers
    Ils passent tous les trois mois
    Jardin ratiboisé

    Regarder le net
    Et toutes ses vérités
    Enfin ce qu'ils croient

    Pour les mots parfois
    Je me disais est-ce vrai ?
    Cela je ne le savais...

    Je ne savais pas
    Si c'était toujours vrai
    Je sais des bavards

    Un monde qui va
    Et quelques polémiques
    Sur l'Histoire

    Il paraitrait
    Que deux plus deux égale quatre
    D'autres vérités ?

    L'histoire vécue
    Elle ne va pas plus loin
    Que vos souvenirs

    Ne pas redire
    Ces choses incroyables
    Que vous avez lues

    Dans le dictionnaire
    Des choses qui sont vraies
    là Je ne sais pas !

    Il y a des choses crues
    Dans tous les écrits lus ?
    Voir la vérité !

    Bruno Quinchez Paris le 9 juin 2020

  • Des goûts et des ....

     

     

     

     

    Des goûts et des...

    Il  y  en  a....
    Qui aiment l’orgue...
    Il en est d’autres...
    Qui aiment l’accordéon...

    Ce ne sont pas les mêmes...
    Qui aiment l’orgue...
    Qui aiment l’accordéon...

    Imaginez! Un orgue...
    Dans une valse... Musette...
    Un accordéon!
    Dans une  église... Triste...

    Bruno Quinchez (Morsang sur orge le 2 octobre 1989)
    copier coller sur mon site le 4 juin 2020

  • Des Haïkaïs en juin

     

     

     

    Haïkaïs Dieu

    Non ! Je ne sais pas
    Parfois ne rien lui dire
    C'est aussi bien mieux

    Cet indicible
    Situé quelques part ailleurs
    Entre rien et tout

    L'exigence de foi
    C'est aussi bien s'épurer
    Que chercher l'homme

    C'est  plutôt monstrueux
    De mettre ce Dieu voilé
    Dans tous les conflits

    Ce Dieu que j'aime
    Possède mon humanité
    Voire au de-là

    Dogs and Gods dreams-
    Forever or never times
    Just a  Holly dream

    Y a-t-il  là
    Ou bien là-bas, là-haut
    Un Dieu aimable

    Amor et à mort
    Amarrez là !  Tous vos mots
    Dans le minimum

    Un jeune enfant
    Me regarde et il sourit
    Oui ! Il est Dieu !                   

    Bruno Quinchez  Paris 19 Octobre 2014 et le premier juin 2020

  • Un Haïku

     

     

     

    Un Haïku

    Un vrai silence...
    C'est sûrement très étonnant !
    Mais une absence ?

    Bruno Quinchez Paris le 30 mai 2020

  • Haïkaïs de mai qui passe

     

     

     

     

    Haïkaïs de mai qui passe

    Calme silence
    Peut être bien la fatigue
    savoir se taire

    Des mots Immortels ?
    Je ne sais pas vraiment
    Ne pas se soucier

    Pour la gravure
    Je ne sais pas trop pourquoi
    Je suis pas connu

    Dans plus de cent ans
    Je serais un vieux tas d'os
    Mais on verra bien

    Des poètes passés
    Comme  Villon ou Rimbaud
    ils sont très connus

    Être ou ne pas être connu ?
    Parfois j'en rigole à fond
    Oui ! Je sais internet

    Je n'aime pas trop
    Toutes mes choses écrites
    Parfois ! Je doute !

    Bruno Quinchez le 26 mai 2020 mois de mai finissant

  • Aïe Caca ! Des Haikais

     

     

     

    Aïe Caca ! Des Haïkaïs

    Mois de mai passé
    Bientôt c'est juin qui vient
    Et l'été sera

    Je suis un vieux mec
    Je n'en sais pas plus que vous
    Sur le coronavirus

    Je sais des gamins
    Qui aimeraient bien vivre
    Dans de bons endroits

    Pour ma famille
    Là je ne les sais pas trop
    Tout ce qu'ils font

    Maintenant ici
    Ce n'est pas hier, ni demain
    Un présent vécu

    Un jour qui viendra
    Non ! Je ne sais pas vraiment
    Toute l'absence

    Bruno Quinchez Paris le 23 mai 2020

     

  • Des Haïkaïs d'un temps plus chaud

     

     

     

     

    Des Haïkaïs d'un temps chaud

    Il fait chaud ce soir
    Température qui monte
    C'est la canicule

    Quelques temps passés
    Un printemps qui change
    C'est normal ce chaud

    Le soleil qui tape
    Mai qui est maintenant chaud
    Lumière solaire

    je ne sais pas vraiment
    Comment vivre ce temps là
    De confinement

    Un jour qui viendra
    Je l'espère qu'il soit plus frais
    Mais je ne sais pas

    Bruno Quinchez Paris le 21 Mai 2020