litterature
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter litterature
compteur de visite

Formes courtes... Haïkaïs et Tercets

Haïkaïs de mi-mai mi-juin

Haïkaïs de mi-mai mi-juin 2018

Pour le gars Karl Marx
c'est deux-cent ans bien tassé
aujourd'hui calme

Ce jour qui est froid
pourtant les saints de glace
ils sont du passé

Mois de mai passe
aujourd'hui la pentecôte
lundi c'est congé

Les enfants du moi
parait-il que c'est en mai
qu'ils parlaient d'eux

Plus le temps passe
plus je me retrouve seul
réalité crue


Paris le 20 mai 2018

Ça va la tête ?
Juste petit délire
qui se répète

Paris ce six juin
Marché de la Poésie
place saint Sulpice

Je pense y aller
mais là ! J'ai des problèmes
pas très rigolos

Hier dimanche
un gros orage était annoncé
rien vu à paris

Ce soir du lundi
la grosse pluie tombe
mais pas d'éclairs

Pour la météo
fait-on confiance
aux prévisions ?

 

Des temps orageux
avec des records partout
de foudres tombées

Mon jardin commun
il devient forêt vierge
ou jardin curé

C'est fou les herbes
et tout ce que ça donne
en très peu de temps

Les fleurs plantées
et toute la végétation
qui envahit tout

Ces fleurs, elles aiment
la pluie et le soleil chaud
moi ! Ça me surprend

Durée plus longues
pour les jours qui s'allongent
solstice de juin

Que sera juillet
pluvieux ou du beau temps
pas de prévisions

J'aime ces moments
entre la lumière douce
et cette fraicheur

Vingt quatre en juin
pour juillet on verra bien
mais temps pas trop chaud

Paris 17 juin 2018

Essais de rapprocher les mots

Essais, de rapprocher les mots

Amour, à Mort, amortir
Brouillards, Braillards bavards
Cadres, carrés d’as, choix
Cyniques, chiens, sycomore

Délirer, désirer, aimer, rimer
Ivre, livre, vivre, enivre
Maitre, mètre, Master
Mourir, pourrir et fou-rires

Musiques, modes nodaux
Papavers, pervers pépère
Patient, passion, passage
Police, politesse, politique

Savant, savon, savoir
Silences, sentences, sérieux
Sourire, soupirs souffrir
Vérité, vérifier, revérifier

Paris le 25 mai 2018

 

Quatrain du doute

Quatrain du doute...

Il ne savait pas, s'il était cet homme, toujours pressé
Celui qui écrivait, sans cesse et sans arrêt, le roman de la vie
Sans se soucier plus, de toutes ces myriades d'autres.. Ici et là
Peut être parvenait-il à s'oublier lui-même, dans un poème

Paris le 22 mai 2018

Compilation de Haikais du 29 avril 2018

Compilation de Haïkaïs du 29 avril 2018

Un peu de beurre
Sur une tartine grillée
Voilà mon matin

Le temps réchauffe
La météo qui me dit
Vingt-et-un ! Ici

Vais me balader
Le temps qui s'y prête
La tête va bien

Là ! Je fatigue
Et je me tais, silence !
Est-ce bien grave ?

Non ! Je ne sais pas
Si tu existes vraiment
Mais là ! Je te lis
 
Pourquoi doutes-tu ?
Je te lis sans réfléchir
Donc tu es bien là !

Suite de Haïkaïs en réponse à un poète

Le gri-gri parfois
Il tient à peu de choses
la confiance

Pour les roses bleues
Heureusement ça n'existe pas
La beauté a ses lois

Donner jugement
Sur un écrivain bavard
Est-ce bien permis ?

Malicieux enfant
Qui de son seul sourire
Vous conquiert le cœur

Boire l'eau claire
Ne pas la chercher trop loin
Et aimer celle-ci

Ce ciel bleu, trop bleu
Rare dans le calendrier
Canicule d'été

Quartiers de Lune
Qui changent sans fin tous les jours
Les amours comptent

Au japon fleuri
Tous les cerisiers blancs
Parlent d'un printemps

Un ciel, tout gris
Et l'horizon d'une mer
Opalescente

Rêver maintenant
Ne pas savoir pour demain
Surprises aimées

Pointées tout là haut
Les flèches d'un archer
Presque un ange

L'angélus du soir
Les cloches nous disent
La nuit qui vient là

La vache broute
Pendant que le train passe
Cela la distrait

Des murs de chez moi
Voient des fleurs qui éclatent
Dans mon jardin vert

Lumières douces
Des arbres qui éclosent
Tout plein de Bourgeons

Lumière cachée
Et un soleil capricieux
Contrastes du temps

Un rire d'enfant
Qui est aussi plutôt gai
Mais tellement heureux

Paris le 24 avril 2018

Devant son écran
Il tapotait sans cesse
Et le temps passait

Dehors je sais pas
Quelques rayons de soleil
Qui me parlent bien

J'ai vu butiner
L'abeille sur mes fleurs
Printemps et soleil

Ce printemps avec
Pollen et les allergies
C’est assez commun

Paris le 29 avril 2018

Haïkaïs du printemps

 
Haïkaïs du Printemps

Clip-clop qui tombe
Sur le trottoir humide
Ma rue à Paris

La végétation
Même dans Paris triste
Commence à germer

Pour mes jacinthes
C'est maintenant dépassé
Je vois des pousses

Pâques est passé
Les fleurs qui viennent
Avec pâquerettes


Paris le 4 avril 2018 du temps doux

Haïkaïs 28 mars 2018

 

Haïkaïs du 28 mars 2018

Agir et vivre
Mais comment faire cela ?
Peut-être dire !

Je sais que parfois
Les mots sont trop bavards
Blablas et rêves

Il me vient souvent
Des pensées itératives
Ou comment agir ?

Un jour qui viendra
Et je ne serais plus là
Cela reste vrai

Paris le 28 mars 201

Haïkaïs du Printemps 2018

 
Haïkaïs du Printemps 2018

Papillons absents
Trop de cochonneries
Qui les ont tués

Nos fleurs fragiles
Elles ont aussi des défis
Qui les attendent

Oui ! Entre le gel
Et tous les pucerons
C'est pas facile

Mes fleur du passé
Toutes celles que j'avais
Un vide cruel

Reste jacinthe
Et des pots tous vides
Beaucoup de vides

Même mon rosiers
Qui ne me donne plus rien
Je n'ai pas la main

Et la main verte
Reste pour moi une fiction
Météo varie


Paris le 22 mars 2018 le printemps +2 jours

Des Haïkaïs

Des Haïkaïs

si je n'écris plus
Sur ce site de poésies
Juste un trop plein

Travail. ? Usine ?
Non ! Pas vouloir turbiner...
Aller promener

Paris le 12 mars 2018

Un Haïku

 

Un Haïku

Ne pas écrire

C'est comme une liberté

Que j'accepte bien

Paris le 11 mars 2018

Deux Haïkaïs

Deux Haïkaïs

Quand tu le vises
Sa main droite est à gauche
Et réciproquement

Lui il se taisait
cet autre le regardait
Mais que lui dire


Paris le 26 février 2018