Formes courtes... Haïkaïs et Tercets

  • Haïkaïs en vrac sur le site Techno-science

     

     

    Haïkaïs en vrac sur le site Techno-science

    Haïkaïs sur ce monde où nous sommes

    Il me vient en moi
    Ces mots : je pense donc je suis
    Pour moi c''est limite

    Je suis ! être ? voilà une question. Cette question Saint Augustin ce l'était déjà posée mais en tant que religieux. Descartes se pose lui aussi la question par le même principe de questionnement mais en tant que philosophe sachant qu'à l'époque de Saint Augustin la Religion et la Philosophie se côtoyaient et qu'à l'époque de Descartes la Religion et la Philosophie s'étaient séparées mais en emportant pour chacune d'elle une façon de traiter cette question: Je suis, être.

    Personnellement je ne connais pas les limites de l'être et parfois je pense aussi que je ne suis pas toi, et pourtant tu existes aussi, tu as des rêves qui sont différents de moi...Pour moi l'existence ce sont des myriades d'êtres qui pensent et qui rêvent et pas seulement mon petit ego

    Chez moi tranquille
    J'imagine plein de choses
    Pas toujours vécues

    Je ne sais pas bien
    Comment vous êtes là-bas
    Et Je ne sais pas

    Pour Cisous chez-lui
    J'ai de vagues images
    Mais pas pour Passant

    Tu vas regarder
    Là sur mon site de blog
    Et quelques photos

     


    Je suis fatigué
    Plus envie de rien du tout
    Mais pour se taire ?

    Je n'y crois plus trop aux médicaments
    ça fait un bout de temps que j'en prends
    Et parfois ce sentiment d'un abrutissement

    Le Haïku du poisson

    Un poisson dans l'eau
    Il ignore ce qui se passe
    Là ! Hors de son eau

    Bruno Quinchez Paris le 7 septembre 2019
     

    avatar.jpg

    Photo d'un bocal
    Avec deux poissons rouges
    Et aussi un chat


    Haïku hommage à Georges Moustakls

    Un pied, et un pas
    Sur le chemin qui chemine
    Reste de racine

    Paris le 8 septembre2019

     

  • Méditation en quelques Haïkaïs

    Méditation en quelques Haïkaïs
     
    Peut être  en moi
    Cette envie de me taire
    Un bon Silence
     
    Le temps  qui passe
    Et la vie, celle qui nous reste
    Savoir se dire
     
    Puis en relisant
    Je répète encore
    Les mêmes visions
     
    Poète s'en va
    Puis un autre qui vient
    Ce n'est plus moi !
     
    Le ciel est très grand
    Avec des myriades d'anges
    Des vies étranges

     
    Bruno Quinchez, Paris le 8 septembre 2019

     

  • Le Haïku du poisson

     

    Le Haïku du poisson

    Un poisson dans l'eau
    Il ignore ce qui se passe
    Là ! Hors de son eau

    Bruno Quinchez Paris le 7 septembre 2019

  • Haïkaïs sur ce monde où nous sommes

    Haïkaïs sur ce monde où nous sommes

    Il me vient en moi
    Ces mots : "je pense donc je suis ! "
    Pour moi ! C'est limite!

    Pour la physique
    Il faut savoir pour ce monde
    Complexe ou réel ?

    La relativité
    Elle se veut très réaliste
    Pas la quantique

    Monde des quantas
    ou peut-être nos âmes
    Vision complexe

    Demain pas écrit
    Et ne pas voir des destins
    Pas de religion


    Paris le 28 août 2019

    Encore et encore des Haïkaïs

    J'étais là hier
    Et puis je serais absent
    La vie qui passe

    Poète écrit
    un petit poème court
    Juste un Haïku

    Savez vous vraiment
    Ce que vous aimeriez dire
    Pour que ça reste ?

    Le crime du jour
    C'est se croire immortel
    Non ! Je ne sais pas

    Paris le 27 août 2019

    Des Haïkaïs

    Des fois bien envie
    Me taire définitivement
    Mais besoin de vous

    Mois de septembre
    celui qui nous vient là
    Mois d'automne

    Là quelques chaleurs
    L'été qui s'en va bientôt
    Le temps qui passe


    Paris le 26 aout 2019

  • Palette idéale... Un hommage à van Gogh en 1990

    Palette ideale de van gogh

    Palette idéale....Un hommage à Vincent van Gogh en 1990

    Blanc d’argent...
    Comme la pluie de tes étoiles...

    Jaune de Naples...
    Comme le soleil du midi...

    Bore jaune...
    Comme la glèbe de ton pays...

    Bore rouge...
    Comme le sol chaud de la Provence...

    Ocre brûlée...
    Comme ta galette de sarrasin...

    Terre de sienne, air de sien...
    Comme le prénom de cette femme...

    Bleu de Prusse...
    Comme un ciel forcené...

    Noir, d’ivoire...
    Comme la nuit, et ton désespoir...

    Vermillon...
    Comme la couleur de ce sang qui coule...

    La palette idéale...
    Comme le disait van Gogh...

    La vie de Vincent...
    Comme je vous l’ai dite...

    Un envoi pour un concours poétique  et un  recueil
    Sur Vincent  van Gogh, concours auquel j'ai participé en1990
    Pour le centenaire de sa mort...  Bruno Quinchez mai 1990

  • Quelques Nouveaux Haïkaïs

     

    Quelques nouveaux Haïkaïs

    Pour après la vie
    Personne ne sait vraiment
    Mais vous verrez bien

    Le phénomène
    Du credo religieux
    Ca vaut la folie

    Oui ! Les dingues
    Ils ne connaissent pas
    Notre croyance

    Imagine Mars
    Et dessus quelques martiens
    Qui rêvent de nous

    Paris le 16 août 2019

  • Des Haïkaïs entre fin juillet et août 2019

     

     

    Des Haïkaïs entre fin juillet et août 2019

    Le mois de juillet
    Qui finit déjà ces jours
    Et exit le tour

    Jour d'aout qui vient
    Mais ça sera t'y comment
    Temps très chaud ou pas

    Le mot canicule
    Oui ça vient bien de ces chiens
    Qui étaient trop chaud

    Je sais pas demain
    Mais j'espère encore
    Une vraie douceur

    Un grand silence
    Face à la solitude
    Mais savoir vivre

    Là dans la ville
    C'est des anonymes
    Dans des immeubles

    Dans la mémoire
    Mille souvenirs aimés
    Ne pas oublier

    Bruno Quinchez des Haïkaïs entre fin juillet etle 16 août 2019

  • Encore des Haïkaïs

    Encore des Haïkaïs

    Pas vraiment d'accord
    Parfois un bon truc du passé
    ça peut vous aider

    Et pour le néant
    C'est ce genre de trucs
    Inconnaissable

    pour croire ou pas
    Parfois je me dis en moi
    Eh alors croire ?

    Pour le néant
    Il n'y a rien de physique
    Juste l'absence

    Avant votre mort
    Connaitre vos limites
    ça peut vous aidez

    Là dans ma tête
    L'imaginaire sans fin
    ou l'inconscient

    Et peut-être bien
    Parler à tous mes proches
    Les morts et vivants

    Bruno Quinchez Paris le 16 aout 2019

     

  • Haïkaïs de fin juillet

     

     

    Haïkaïs de fin juillet

    Jeudi était chaud
    Aujourd'hui ça va bien mieux
    Je sais pas pour vous

    Le mois de juillet
    Qui finit déjà ces jours
    Et exit le tour

    Jour d'aout qui vient
    Mais ça sera t'y comment
    Temps très chaud ou pas

    Le mot canicule
    Oui ça vient bien de ces chiens
    Qui étaient trop chaud

    Je sais pas demain
    Mais j'espère encore
    Une vraie douceur

    Paris le 29 juillet 2019

  • encore des Haikais en juillet

     

    Encore des Haïkaïs en Juillet
     
    Ce temps qui passe
    Entre le chaud et plus frais
    Des temps bizarres

    J'achète des fleurs
    Mais elles fanent trop vite
    La chaleur qui tue

    J'étais tranquille
    En ce très long mois de juillet
    Soleil qui est là

    Les soirs de juillet
    Le soleil le soir tardif
    Vers  les dix heures

    Et curieusement
    Le temps qui parait plus frais
    Que ce mois de juin

    Paris 17 juillet 2019