Formes courtes... Haïkaïs et Tercets

  • Haïku...

    Haïku

    Calme silence
    Pour repos de mon âme
    Vouloir, n'être rien

    Paris 27 décembre 2017

  • Triolets sur le temps qui passe

    Triolets du temps qui passe

    On n'est jamais vieux
    Tant qu'on garde en soi
    Un cœur d'enfant
     
    Vieillir c'est juste un passage
    Entre divers état de sa vie
    Les rides sont notre calendrier
     
    Parfois moi le solitaire
    Un bon regard me va
    Pour aller encore plus loin
     
    Cet hiver qui va lentement
    Un soleil qui se couche
    Vers seize heure trente
     
    Cela peut faire  très mal
    Si on reste au seul présent
    Je sais des lumières futures

    Paris le 9 décembre 2017

     

  • Haïkaïs du 2 décembre 2017

    Haïkaïs du 2 décembre 2017

    Un bon silence
    Je tente de me rafraichir
    Ce regard d'enfant

    Il me dit ses mots
    Qui sont tendres et gais
    Sans les rechercher

    La petite fille
    Que j'ai évoquée en moi-même
    Car elle me réjouit

    Je sais tout l'obscur
    Je savais ma peur du noir
    Je sais sa confiance

    L'empire du cœur
    Il est bien plus vaste
    Que l'obscurité

    Certes la fatigue
    Mais savoir que demain
    Resteront les vies

    La fin du monde
    Elle est dans cette foi triste
    La mort attendue

    Oui ! Oublions demain
    Et vivons toutes nos vies
    Vie c'est sourires

    Paris le 2 décembre 2017

     

  • Haikais du 25 novembre 2017

    Haikais du 25 novembre 2017

    Matin  bien trop froids
    Dans ce mois là qui avance
    Novembre frisquet

    Le temps qui change
    Parfois j'entends mes voisins
    Mais je les laisse

    Faudra-t-il un jour
    Que j'aille voir cet autre
    Qui délire sec

    Non ! Je ne sais pas
    Entre ce qu'il y a en moi
    Et ce que j'entends

    Folie ! Direz-vous ?
    Oui certes ! Mais où est-elle ?
    J'entends plein de cris
    ...

    Paris 25 novembre 2017   

     

  • Haïkaïs du 21 novembre 2017

    Haïkaïs du 21 novembre 2017

    Un rien qui me va
    De multiples bavardages
    Je ne le sais pas

    Un jour peut être
    Alors J'aurais écrit
    Mon dernier Haïku

    Croquemitaine
    Et calembredaines
    Bien trop certaines

    Non ! Je ne sais pas
    Où est donc la poésie
    J'écris et ça vient

    Chant désespéré
    Est-il un hymne de vie
    Ou de  vraie tristesse

    Moi ! J'aime beaucoup
    Je n'aime pas flagorner
    Avec des ambitions

    Un poète certes !
    Mais pas meilleur que vous tous
    Restons  modestes

    L'amour ou l'humour
    Certains qui ne savent pas
    Toute la différence

    Les chiens du hasard
    Mordent la main amicale
    Des poètes bavards

    Paris le 21 novembre 2017

    Haïkaïs 21 novembre 2

    Vous le savez bien
    Tous les bavards me fatiguent
    C'est dur à vivre

    Vous savez pour moi
    Le rôle qui m'est promis
    C'est pure folie

    Je sais bien alors
    Que tous mes mots choisis
    Ils ont leurs valeurs

    Entre ce je suis
    Et celui que je ne suis pas
    Ce sont tous mes choix

    Le futur qui viendra
    Et tout ce passé antérieur
    Ne sont pas écrits

    Le présent vécu,
    Il vend hélas son âme
    Pour des riens du tout

    Paris le 21 novembre 2017

  • Haïkaïs du 15 novembre 2017

    Haïkaïs du 15 novembre 2017

    Un phare la nuit
    Qui tournait et éclairait
    Tous les albatros

    il y avait jour
    Il y avait aussi nuit
    l'alternance

    Pour la lumière
    Elle nous tous mets à nu
    Nuit reste secrets


    Paris 15 novembre 2017

  • Haikais du 12 Novembre2017

    Haïkaïs du 12 novembre 2017

    Il n'y eut plus rien
    Non celui-là n'était plus
    Le temps qui passe

    Se soucier d'être
    Ou se croire immortel
    Des choix ambigus

    Le chien qui  aboie
    Le poète, celui  qui écrit
    Ce sont de vraies vies

    La brume du passé
    Et lumières d'automne
    Toutes me refont

    Ce matin me levais
    Ce midi où je mangeais
    Ce soir je médite

    Édith qui édite
    Nana qui médite
    Que de redites

    Paris le 12 novembre 2017

  • Haïkaïs d'automne...

    Haïkaïs d'automne

    Pendant l'automne
    La terre reste chaude
    Pour tous les sillons

    J'ai ces mauvais jours
    Comme des mauvais souvenirs
    Que je n'aime pas

    Les morts de ce mois
    Ils sont bien assez nombreux
    Dans toute ma vie

    Oui ! J'aime mieux
    Le mois qui viendra après
    Noël et jour de l'an

    Là ! Je médite..
    Entre tous mes morts aimés
    Et tous les décès

    Paris le 6 novembre 2017

  • Des Haïkaïs

    Haïku 30 octobre 2017

    Un grain d'or tombe
    Dans la petite coupelle
    De l'alchimiste

    Ce "Je", il m’ennuie
    Et tu n'es hélas, pas le seul
    A nous le dire

    Haïku 29 octobre 2017

    A vide ? C'est peu !
    Alors s'il n'y a que rien
    Que sont nos rêves ?

    Haïkaïs de l'absence

    Tous ces regrets là
    Dans la mémoire présente
    De la nostalgie
     
    Léo Férré dit
    Que cette nostalgie
    ça intoxique
     
    Garder le passé
    Mais assumer le présent
    Vivre encore
     
    La solitude
    Une réalité commune
    Dans ce monde là
     
    Se savoir aimé
    Et se l'entendre dire
    Cela fait du bien

    Paris le 15 octobre 2016

  • Haïku

     

    Haïku

    Qui sait l'avenir ?
    Demain qui reste à voir...
    Et non-avenu

    Paris le 28 octobre 2017