Humour noir

  • Take a walk in the net-work side

     

     

    Take a walk in the net-work side

    Zombi vidéo, branché
    Sur ton univers électromagnétique
    Tu planes, dans un désir d’images
    Pour tous tes cauchemars pervers

    Des fils, des électrodes
    Implantées, dans ton microprocesseur biologique
    Et pour mieux analyser, ton trip audimat
    Un cerveau électronique

    Tu jouis trop intensément, top off
    Jusqu’à ton orgasme, un grand flash
    Tu crois vivre tous tes délires
    Toi l’exhibitionniste à l’âme Free-Clash

    Ta solitaire et ta rude réalité
    Tu n’es que le rat dans un laboratoire
    Tous tes orgasmes et tous tes rêves
    Tes pulsions sont des informations de sa mémoire

    Dans le grand labyrinthe des programmations
    Ils te rêvent et de violents combats te poursuivent
    Et parfois ces viols devenus communs
    De ces choses violentes certes

    Mais dans une vie  sans vrai contacts
    Et qui reste beaucoup trop ordinaire
    Lorsqu'on tapote sans cesse sur son clavier
    L'écran nous ouvre à d'autres mondes

    Et dans cet internet sans limite
    Nous faisons de ces choses incroyables
    On y rêve souvent d'histoires de fesses
    Dans une vie, de trop grande solitude

    Mais moi je me veux te le dire
    La vraie vie t’évite là, tu déconnes, vieux
    J’ose encore te le redire et  pour te revoir
    Essaye  de  fermer  tes grands yeux

    Bruno Quinchez (Morsang sur/Orge 1992-juin 1995 et Paris le 3 septembre 2019)

  • Pas content je trouve que pour les archives c'est du n'importe quoi

    Un peu de connerie sur internet  

    Pas très content, parce que je retrouve des citations  qui sont extraites de mon ancien site de blog Typepad, ce sont des citations qui sont remontées et qui sont citées  totalement hors du contexte historique, entre autre une référence à l’élection d’Obama, où je disais  toute mon inquiétude pour cette élection de novembre 2008 et cette citation qui est ressortie texto sans citer le contexte historique...  Bref c’est  un vrai délire, puis je retrouve  mon ancien site  de Blog Typepad où je n'ai plus rien écrit depuis 5 ans, et je ne sais pas pourquoi, je suis suis situé dans les penseurs néolibéraux, dans le classement par sites, pas loin de Radio-Courtoisie la radio des fachos bien pensants, Vous pouvez toujours essayer de me récupérer bande de cons, je vous chierais encore dessus

  • Suis-je parano docteur ?

    Suis-je parano ? Docteur !

    Vais-je devenir quelqu’un de complètement Paranoïaque ?
    Non ! Là je rigole en moi-même et même très fort
    Mais j’aurais certainement bien des raisons de m’inquiéter
    Je sais ce que je pense et vous que dites-vous de moi ?

    C’est de la folie, entre mes téléphones qui sonnent
    Avec des numéros sur mes téléphones qui n’existent pas
    Ou bien je vois des dingues qui me font mon profil personnel
    Dans des délires sur ce que je suis, ou plutôt ce qu’ils croient

    Et aussi je fatigue de voir sur internet des trucs intimes
    Comme si ils connaissaient mon intimité et qu’ils savaient mes pensées
    Je n’ose plus prier à cause de cela, Je sais trop le poids de ces trucs là
    Toutes mes prières, sont presque silence et elles ne sont plus que mes riens

    Je savais depuis longtemps que je suis transparent aux autres
    Mais la connerie, vous savez, elle est sans limites et permanente
    Oui ça m’agace ! Mais je ne sais pas comment faire, que dire
    Et surtout comment réagir face à ce genre d’agressions réitérées

     Moi ! Je me sais bien que je suis nu, cela je le sais depuis un bout de temps
    Et j’aimerais bien qu’on m’oublie et qu’on me laisse tranquille
    J’emmerde ce monde de cons ! Et alors ! Suis-je meilleur ou pire ?
    Y aurait-il une raison pour moi de faire une bonne grosse parano ?

    Ce que je vis Je le sais bien que ça fait déjà un bout de temps pour moi
    Et que moi je vis avec cela ne vous en déplaise, c’est ma vie depuis longtemps
    La norme serait-elle de m’écraser la gueule parce que je vous dérange
    Non là ! Je pense à un monde de dingues qui sont formatés par des psys

    Paris le 20 juillet 2018

     

  • Quatrain

     

     

    Quatrain

    Il se tut ! Un silence
    Il se tue ! Une absence
    Un silence, trop fugace
    Et une mort, si loquace

    Paris le 7 juillet 2018

  • Amis ou Ennemis ?

    Amis ou Ennemis ?

    Humour très très noir...

    Tu as une bombe H !

    Alors tu es quelqu'un de très intéressant

    Tu n'as pas de bombe H !
     
    Tu ne m’intéresses pas
     
    Même si tu es un terroriste

     
    Quand je vois tous les baratins
     
    Entre Trump et Kim le coréen
     
    Je me pose des questions
     
    Sur la politique de Trump

  • Le temps de parole...La Bajon banquière d'Emmanuel Macron

     

    Je n'aime pas plus Emmanuel  Macron que Marine Le Pen

    Et comme il faut un temps de parole égal je vous mets cette vidéo

  • Les rues de Paris ne sont plus sûres

     

    En ces temps prélectoraux du deuxième tour, je maintiens que les membres du FN, ils sont assez racistes et je ne vois pas d'autre termes pour décrire ce phénomène, chez eux la guerre d'Algérie et le début des années soixantes sont encore en stand-by... il y a ainsi de vieux remugles du passé au FN...Je vous mets un sketch de Pierre Desproges qui décrit assez bien le fond de ma pensée

  • François (V)illon un vieux poète

    le premier Poète qui laisse des traces dans notre histoire,
    c'est François (V)illon qui possède un nom presque identique à une lettre près,
    un gars dont on sait qu'il est mort dans la mouïse

    Ballade des contre-vérités

    Il n'est soin que quand on a faim
    Ne service que d'ennemi,
    Ne mâcher qu'un botel de fain,
    Ne fort guet que d'homme endormi,
    Ne clémence que félonie,
    N'assurance que de peureux,
    Ne foi que d'homme qui renie,
    Ne bien conseillé qu'amoureux.

    Il n'est engendrement qu'en boin
    Ne bon bruit que d'homme banni,
    Ne ris qu'après un coup de poing,
    Ne lotz que dettes mettre en ni,
    Ne vraie amour qu'en flatterie,
    N'encontre que de malheureux,
    Ne vrai rapport que menterie,
    Ne bien conseillé qu'amoureux.

    Ne tel repos que vivre en soin,
    N'honneur porter que dire : " Fi ! ",
    Ne soi vanter que de faux coin,
    Ne santé que d'homme bouffi,
    Ne haut vouloir que couardie,
    Ne conseil que de furieux,
    Ne douceur qu'en femme étourdie,
    Ne bien conseillé qu'amoureux.

    Voulez-vous que verté vous dire ?
    Il n'est jouer qu'en maladie,
    Lettre vraie qu'en tragédie,
    Lâche homme que chevalereux,
    Orrible son que mélodie,
    Ne bien conseillé qu'amoureux.

    François Villon 1431-????

     

  • Etes-vous sûr de vos propres archives ?

    Êtes-vous sûr de vos propres archives ?

    Voilà récemment j'apprends la mort de Marc Riboud un photographe plutôt intéressant avec des photos intéressantes, mais le plus curieux c'est que je me souviens d'avoir mis des photographies de ce photographe sur mon site, mais je ne les retrouve pas… Bref un album sur ce photographe qui disparait comme si je n'avais rien mis sur lui, de même dans mes propres archives sur mon ordinateur personnel, c'est impossible de mettre la main sur l'une de ces photos… Non ! Je ne suis pas dingue ! Oui ! Je connaissais déjà sa photo la plus connue "La jeune fille à la fleur" je sais même qu'il existe des photos avec des petites variations sur cette même prise de vue et donc ma mémoire est bonne, j'aime bien les agents du désordre mais parfois je les trouve très chiants…

     

    Marc riboud 1967 la jeune fille a la fleur

  • Une chanson qui colle bien à notre époque turbulente "Le CRS Mélomane" de R-WAN

    Histoire de sourire un peu en ces temps de manifestations
    "Le CRS mélomane" de R-WAN, une chanson qui date de 2012
    NB c'est un fichier Daily-Motion plutôt que You-Tube mais c'est mon choix