litterature
Please do not change this code for a perfect fonctionality of your counter litterature
compteur de visite

Humour noir

Amis ou Ennemis ?

Amis ou Ennemis ?

Humour très très noir...

Tu as une bombe H !

Alors tu es quelqu'un de très intéressant

Tu n'as pas de bombe H !
 
Tu ne m’intéresses pas
 
Même si tu es un terroriste

 
Quand je vois tous les baratins
 
Entre Trump et Kim le coréen
 
Je me pose des questions
 
Sur la politique de Trump

Le temps de parole...La Bajon banquière d'Emmanuel Macron

 

Je n'aime pas plus Emmanuel  Macron que Marine Le Pen

Et comme il faut un temps de parole égal je vous mets cette vidéo

Les rues de Paris ne sont plus sûres

 

En ces temps prélectoraux du deuxième tour, je maintiens que les membres du FN, ils sont assez racistes et je ne vois pas d'autre termes pour décrire ce phénomène, chez eux la guerre d'Algérie et le début des années soixantes sont encore en stand-by... il y a ainsi de vieux remugles du passé au FN...Je vous mets un sketch de Pierre Desproges qui décrit assez bien le fond de ma pensée

François (V)illon un vieux poète

le premier Poète qui laisse des traces dans notre histoire,
c'est François (V)illon qui possède un nom presque identique à une lettre près,
un gars dont on sait qu'il est mort dans la mouïse

Ballade des contre-vérités

Il n'est soin que quand on a faim
Ne service que d'ennemi,
Ne mâcher qu'un botel de fain,
Ne fort guet que d'homme endormi,
Ne clémence que félonie,
N'assurance que de peureux,
Ne foi que d'homme qui renie,
Ne bien conseillé qu'amoureux.

Il n'est engendrement qu'en boin
Ne bon bruit que d'homme banni,
Ne ris qu'après un coup de poing,
Ne lotz que dettes mettre en ni,
Ne vraie amour qu'en flatterie,
N'encontre que de malheureux,
Ne vrai rapport que menterie,
Ne bien conseillé qu'amoureux.

Ne tel repos que vivre en soin,
N'honneur porter que dire : " Fi ! ",
Ne soi vanter que de faux coin,
Ne santé que d'homme bouffi,
Ne haut vouloir que couardie,
Ne conseil que de furieux,
Ne douceur qu'en femme étourdie,
Ne bien conseillé qu'amoureux.

Voulez-vous que verté vous dire ?
Il n'est jouer qu'en maladie,
Lettre vraie qu'en tragédie,
Lâche homme que chevalereux,
Orrible son que mélodie,
Ne bien conseillé qu'amoureux.

François Villon 1431-????

 

Etes-vous sûr de vos propres archives ?

Êtes-vous sûr de vos propres archives ?

Voilà récemment j'apprends la mort de Marc Riboud un photographe plutôt intéressant avec des photos intéressantes, mais le plus curieux c'est que je me souviens d'avoir mis des photographies de ce photographe sur mon site, mais je ne les retrouve pas… Bref un album sur ce photographe qui disparait comme si je n'avais rien mis sur lui, de même dans mes propres archives sur mon ordinateur personnel, c'est impossible de mettre la main sur l'une de ces photos… Non ! Je ne suis pas dingue ! Oui ! Je connaissais déjà sa photo la plus connue "La jeune fille à la fleur" je sais même qu'il existe des photos avec des petites variations sur cette même prise de vue et donc ma mémoire est bonne, j'aime bien les agents du désordre mais parfois je les trouve très chiants…

 

Marc riboud 1967 la jeune fille a la fleur

Une chanson qui colle bien à notre époque turbulente "Le CRS Mélomane" de R-WAN

Histoire de sourire un peu en ces temps de manifestations
"Le CRS mélomane" de R-WAN, une chanson qui date de 2012
NB c'est un fichier Daily-Motion plutôt que You-Tube mais c'est mon choix

La Merde

La Merde

Sans vouloir faire l’éloge de la merde
Cette substance est profondément liée à la vie
Lorsque nous naissons, dans notre tendre jeunesse
Votre mère vous expulse ainsi que sa propre merde

Puis le combat de la vie,  s’il est pour un peu plus de lumière
C’est surtout le combat pour essayer de se sortir de la merde
Les choses les plus dures sont  toujours vécues à ce niveau
La merde gluante, on s’y habitue, on l’apprivoise, on la tolère

Lorsque je mange un fromage puant ou que je fasses l’amour
Cette odeur prégnante revient et elle nous sert de défouloir
Nous sentons nos sexes, ceci sans honte mais pas nos excréments
Il y a ce tabou du propre qui nous est imposé pour un être social

Seuls les fous et les enfants vivent en montrant leurs merdes
La merde sociale est avant tout celle de la vulgarité de l’argent
Freud et toute la cure psychanalytique est une histoire de merde
Certains aiment la merde, au niveau de leurs rapports au corps

L’argent est une denrée abondante qui ne correspond à rien
Ne pas en avoir c’est comme ne pas manger et ne pas chier
Les banquiers font des coffres forts pour stocker l’argent
On n’a jamais accordé beaucoup d’importance à la merde

La merde est pourtant un produit noble malgré tout votre a priori
Vous ne la considérez que comme le déchet ultime de vos besoins
Pourtant ce truc issu de vos corps est proprement une richesse
Demandez à un agriculteur ce qu’il pense de la merde épandue

Sur ce sujet...OUi! je le reconnais volontier iconoclaste et polémique
Mais c'est une manière assez subtile de parler aussi de l'argent
De son accumulation et de sa réalité profondénement humaine
Quand vous faites caca, n'avez vous jamais pensé à la valeur de votre caca ?

Paris 4 avril 2012 et rajout dernier quatrain 7 avril 2016

 

La merdeLa Merde.mp3 (435.82 Ko)

Conjugaison

Conjugaison

Je me tairais
Je me tuerais
Tu me tueras
Tu me tairas

Il se tue
il se tut
Il était mort
Qu'il repose en paix

 

Fiction de famille

Fiction de famille

C'est le père qui est trop sévère
Ou bien c'est la mère toute amère
Le fils il a aussi très mal aux dents
Il sert à sa sœur de vrai confident

Lui Il aime bien la confiture de fraise
Mais sa sœur est une vraie punaise
Le papa, la maman, les deux enfants
Qui parlent de trucs pas très marrants

Le chien qui en prend plein la gueule
Entre  un os et la mère qui l'engueule
Parce qu'il n'y a pas pour elle de raison
Que d'engueuler son propre nourrisson

Papa lui,  il reste juste bien comme il faut
C'est à dire un peu pervers et très faux
Tandis que maman qui  joue la durée
Dans un match de boxe bien trop déluré

Les enfants, ils  sont plutôt charmants
Entre des selfies et des mots marrants
Ils se foutent bien  de maman et papa
Leurs amis sont très nombreux et plats

Car s'Ils n'existent pas vraiment ma foi
Entre un SMS, un texto qu'ils envoient,
Ils sont, une grande famille très ordinaire
Dans une fiction qui reste extraordinaire

 

Traité en Amazonie

Traité en Amazonie

Le commissaire Jivaro de la commission secrète des contacts extra-humains à pris contact avec une colonie de fourmis rouges dans la forêt amazonienne pour négocier un traité de non-prolifération dans les territoires de l'Amazonie des produits Monsantos, cette zone  d'expansion de la société humaine et spécialement celle des coupeurs de joints, ces gens qui cultivent des joint-ventures avec des limaces autochtones, des coupeurs de joint qui négocient pour qu'on préserve les fourmis car elles sont leurs alliées privilégiées contre l'expansion alternative des produits Monsantos, cette faction des terroristes OGM, une faction opposée à celle des coupeurs de joints et tous leurs monde stérilisé par le Round-Up et tous les produits Monsantos qui envahissent le marchés des anti-limace et des anti-fourmis, il y a donc eu d'après ce que dit le commissaire Jivaro un traité de la trilatérale amazonienne, un traité d'ententes ultra-secrètes  des ententes mafiosos et nature, donc des négociations d'ententes qui n'existent pas car elles sont restées ultra-secrètes mais qui ont été bien signées entre les  trois parties concernées que se soient les fourmis rouges, les limaces ou les coupeurs de joints... Un secret bien gardé de ce pacte anti Monsantos pour contrer sur le territoire de l'Amazonie l'agression de tous les produits phytosanitaire Monsantos...