Femmes ! Je vous aime 2

Désamour

 

Quoi de neuf ?

Quoi je neuf sous le soleil.... Monsieur le poète ?
Rien si ce n'est que je viens de tuer un  fantasme
Vous savez de ces fantasmes… Et toi, tu m'aimes?
La réalité est plus dure ce n'est qu'une recette

Pour faire de vous un bœuf ou un mouton docile
On ne vous castre pas mais vous êtes un vrai imbécile
De ceux qui croient que celle là,  déjà elle vous sourit
Alors qu'elle ne vous donne jamais rien, ni aucun crédit

Dans le passé, vous savez, j'ai déjà vu  de ces folles sectaires
Je ne m'habitue jamais à toutes celle là, leurs amours vulgaires
Où la réalité est plus de se perdre dans leur propre monde !
Avec toutes leurs folies et ce sentiment vraiment immonde

D'être aimé alors qu'elle ne s'intéresse pas vraiment à vous
Mais hélas pour vos idées ou votre cerveau un peu mou !
J'ai toujours su que le vrai amour celui que l'on propose
Il est sans conditions, ni retours et toujours, il se repose

Sur une confiance mutuelle et d’un respect tout partagé
Mais jamais sur une ironie ou un sourire plutôt mal engagé
La dame que j'aime, elle ne reste que la dame qui m'aime
Il ne sera jamais dit autres choses que l'amour reste en germe

Bêtise du 6 novembre 2011
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire