La nature et l'écologie

  • Le trajet TGV Lyon-Turin un débat d'écologistes avec l''ecrivain Erri de Luca

    Le trajet TGV Lyon-Turin en soutien avec l’écrivain Erri de Luca

    La liaison Lyon-Turin c'est une histoire de gros sous, déjà 9 Milliards d'euro employés en 20 ans et encore beaucoup plus à venir... Donc de gros travaux et qui sont très chers. Et pas vraiment sources de progrès une ligne TGV Lyon Turin certes mais dans les faits, les trains ils se traineront toujours à moins de 130km/h pour des raisons de vieux réseau pourri puis la gestion entre les gares et les villes... C'est problématique, il y a  une perte de temps pour allez du TGV  venant de Paris ou de Marseille, pour aller à la gare TGV qui va à Turin... Soit une perte de temps estimée à une heure entre les deux  gares TGV... Puis il s'agit de faire un tunnel de 57km avec des conditions plutôt difficiles, il y a des couches de matières qui ont de l'amiante...

    Cela ce passe avec des  hommes politiques sans vraies  conscience des réalités qu’elles soient des réalités de terrain ou des réalités écologiques... On parle même de la Maffia... Un écrivain Erri de Luca s'oppose avec les écologistes des deux pays mais le gouvernement italien le condamne à 8 mois de prison pour avoir employé le mot sabotage pour ce projet de déments...

    Je soutiens Erri de Luca tout d'abord parce qu'il a raison, ce projet est idiot et il ne sert à rien, les voies utilisées ne seront jamais des voies rapides... Les TGV se traineront à 120km/h et cela pendant un bout de temps...  Aussi  parce qu'il se bat contre une maffia insensée et qui dépense des sous pour rien... Parce que c'est un intellectuel en Italie dans un monde  italien berlusconisé à fond... Puis enfin parce qu'il porte le  même patronyme que celui d'une dame d'autrefois que j'aimais...

  • Absence

    Absence

    Cet été je n'ai vu que peu de mouches pendant la canicule quand je laissais mes fenêtres ouvertes là en ce moment je regarde alentours, je ne vois pas et je n'entends pas d'oiseaux avez vous des chose à dire sur ces vides, J'ai cette d'impression de leurs absences…J'avais l'habitude d'être réveillé par les oiseaux, même les pigeons sont absents ici à Paris…La vie citadine continue avec ces absences des moteurs pétaradent mais aussi un silence... il y a un vide..

  • Le Diesel, la pollution et les mesures d'oxyde d'azote à la sortie des pots

    Le Diesel, la pollution et les mesures d'oxyde d'azote à la sortie des pots

     

    Volkswagen c'est fait prendre en flagrant délit de mensonge face aux émissions polluantes de leurs voitures trop d'oxyde d'azote qui sortent des moteurs diesels avec comme conséquence de grosses baisses à la bourse de Francfort on parle de perte en bourse de 15 milliards d'euro et une amende aux USA de 15 milliards de dollars, voilà pour les faits récents mais j'entends aussi que des associations écologiques qui demandent les mêmes mesures de pollution sur toutes les voitures diesels avec une estimations de 91% de voitures diesel polluantes aux USA et en Europe on n'a pas finit d'entendre parler de cette affaire de mesure de pollution des diesels... A savoir aussi que le parc du diesel en France est de l'ordre de 77% du marché

  • Et les animaux

    Et les animaux ?

    J'entends un cri quelques part ici, je ne sais,  là ou là-bas
    C'est celui d'un gamin inquiet il crie et il a peur de demain
    Et il me crie là une vraie et grande question toute essentielle
    Et les pour tous les animaux quel avenir? Je ne sais que dire!

    Mais ne pense-t-il qu'à ses animaux domestiques ?
    Entre un chien fidèle, un hamster ou un cochon d'indes
    Ou pense-t-il  à la multitude de tous les êtres vivant
    Depuis tous  les éléphants et  les baleines ou les lions

    En passant aussi par toutes les sales bêtes comme les rats
    Ou les scorpions du désert, les mouches et  les cafards
    Même ceux-là, je sais qu'ils font partie de cette planète
    C'est bien là une complexité dans les chaines écologiques

    Nous les humains nous sommes aussi  des super-prédateurs
    Car nous avons détruits jusqu'à  80 % des espèces animales en 100 ans
    Alors à que dire ce gamin qui m'appelle dans la rumeur du présent
    Non ! Je ne sais quoi lui répondre... Oui! Certes il faut les protéger

    Mais plus le temps avance plus, nous les hommes nous sommes nombreux
    Et je connais déjà de ces lieux sur notre terre  et pas très loin de nous
    Où l'on mange tous nos animaux familiers, entre des lapins et des chats
    Le chat parait-il, il a le même goût de civet que le lapin des garennes

    Oui!  Je ne donne pas cher du chat matois et gras de la voisine
    En cas de problème de ravitaillement, ici dans notre petite  France
    Les chinois, je le sais, ils n'ont pas de problème, à manger du chien
    Le respect que l'on doit avoir pour les animaux ? Voilà une chose bizarre!

    C'est le même respect que l'on devrait  avoir pour tous les êtres vivant
    Sans devenir un végétarien forcené, je mange ce que l'on me donne  à manger
    Je ne sais pas si  par manque de nourriture, je deviendrais anthropophage
    Je sais  que nous avons tous des rapports bizarres avec notre humanité

    La marchandise, elle est dans le regard que nous portons sur l'objet marchand
    L'humain en moi, il ne sait que penser de ces animaux dont  parle ce gamin
    Plus nous avançons,  plus dans une petite Terre plus nos choix sont limités
    Croyez vous  vraiment qu'il y ait une grosse différence  entre ceux que j'aime

    Et ce que je mange sans complexes ni grandes questions sur la nature
    La différence  entre l'Homme et toute la création, telle que dans la Bible
    Il me vient souvent une envie de manger de l'homme,  je sais c'est affreux
    Mais je sais et je ne crois de plus en plus que nous en somme pas loin

    Le pire cela serait d'oublier, tout  ce que l'on aime, tout ce que l'on chérit
    Pauvre animal soumis aux caprices de l'homme, soit disant le maitre
    La réalité est bien  plus complexe, pas de frontière en l'homme et l'animal
    Malgré  3000 ans pour oublier notre humanité face aux réalités de la nature

    Ce n'est pas en établissant des règles et des tabous que nous changeons
    S'il ya un Dieu c'est avant tout celui de la création avant d'être celui de l'homme
    J'aime ces phrases où Yah dit que la nature est bonne et elle est  ainsi sanctifiée
    C'est bizarre cette idée des malédictions par ce que c'est dangereux, donc à éviter


    Il ne me viendrait pas l'idée de maudire un cobra royal, la beauté du danger
    Quelques fois j'aime ces courses des guépards dans la savane africaine
    Je songe parfois à ces loups et aux moutons dans cette France où je suis
    Le loup ? C'est une terreur d'autrefois! Est-ce un bien ou un mal? Et pour qui ?

  • Un matin à Paris

    Un matin sur Paris

    Ce matin plutôt calme qui se levait, très tranquille sur Paris
    Avec une température soutenable et encore douce de l'air
    Ils "les gens de la météo" et tous ceux-là ils l'ont bien dits
    Ce jour, il serait un jour très chaud, une mauvaise affaire

    Ce mois d'août qui commence, serait-il plus chaud que juillet?
    Je ne le sais pas encore une promesse faite, juste un billet
    Entre une canicule qui est attendue et un climat plus frais
    Mais malgré tout, cette grosse chaleur, elle me conviendrait

    S'il n'y avait des nuits passées, sans sommeil réparateur
    A se retourner toujours et sans fin pendant des heures
    Il est de ces matins doux, où je sais un vent léger qui se lève

    Cette période qui ne dure pas longtemps... Oui! Elle est aimable
    Pour tous ses fruits, ses fleurs et mon cœur inflammable
    Toutes les saveurs de la vie, la nature vécue dans un rêve

    Paris 7 août 2015

  • Y a-t-il une alternative aux déchets plastiques?

    Y a-t-il une alternative aux déchets plastiques?

    Quand je vide ma poubelle, mes déchets sont en général dans un sac plastique, pour la propreté et pour la manipulation facile, mais quand je regarde ce que je jette... Bref  tout ce qu'il y a dans le sac, il reste très peu de déchets organiques mais beaucoup de plastique, soit environ 80% du volume et ça, ça me donne une mauvaise conscience quand je sais toutes, les histoires avec les déchets plastiques...Avez vous des idées ? De même y a-t-il une alternative aux bouteilles d'eaux en PVC du genre des briques de laits en carton il doit bien avoir des matériaux alternatifs au PVC qui donne des saloperies du genre dioxines lorsqu'on le brûle...

  • Les Jeux Olympiques d'hiver de 2022 à Pékin

    Les jeux olympiques d'hiver 2022 pour Pékin

    Pékin décroche, aujourd'hui 31 juillet 2015, les jeux Olympiques d'hiver de 2022. Oui! J'ai bien dit les jeux Olympiques d'hiver pour Pékin et ses alentours,des lieux qui sont connus pour leurs pollutions et leur aridité. Donc un lieu surpeuplé avec peu d'eaux disponibles, déjà c'est un problème de nos jours que celle de la gestion de l'eau pour les habitants de Pékin. Les chinois et la neige ? Oui ! Faut pas rêver et ça sera bien pire que Vancouver en 2010, où la neige a été très intermittente. Les autorités chinoises, elles envisagent de récolter l'eau de pluie et de faire marcher à grande échelle les canons à neige. Vous savez! Là! Je vous le dis c'est vraiment de la folie. Imaginez tous les systèmes nécessaire pour les circuits de l'eau à la neige mais au Qatar avec des températures de 50°C, Il paraitrait qu'il il y a des émirs qui font du ski dans des bâtiments avec des pistes réfrigérées. Pour Pékin, il y a les écolos qui rouspètent très fortement parce que la nature, elle risque de résister à la folie des autorités chinoises. Et oui! La nature, ça existe et elle n'a rien d'un concept de philosophies marxo-capitaliste ! Puis l'usage de l'eau, c'est aussi un grand problème qui se pose déjà, un problème politique et humain...

    http://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actua ... kin/578160

  • Protections

    Protections
     
    C'est un phoque, qui est là-bas en Alaska et qui crève de chaud
    Il vit sous de hautes latitudes et lui alors, il s'ennuie et il rêve
    C'est un ours blanc qui est bien trop seul sur son petit glaçon
    Et qui se noie alors dans une mer qui est beaucoup trop chaude
     
    C'est un éléphant tout à fait mort et qui est maintenant sans défenses
    Dans une réserve de l'Afrique où malheureusement il y a des braconniers
    C'est une girafe craintive qui regarde autours pour voir s'il y a des lions
    Mais les lions maintenant, ils sont tous en cage au cirque Médrano
     
    C'est un arbre d'une essence rare dans la forêt et qui vaut très cher
    Dont les Orang-outang ne pourront  manger les pousses et les fruits
    C'est un pygmée encore libre dans la forêt primitives, et qui se plaint
    De voir disparaitre toutes les gazelles légères et les gnous en troupes
     
    C'est un enfant qui rêve encore de tous ces animaux sauvages et lointains
    Dans de grands albums photos, ou des vidéos, à la TV et sur son PC
    C'est un adulte qui part dans des réserves, de celles qui restent encore
    C'est un Dieu qui est  devenu sans joies, sans nature et devenu trop humain
     
    Oui ! Il  y a à voir entre le désert très chaud et la banquise qui font
    Il y a des hommes, il y a des industriels, il y a aussi des banquiers
    Et ceux-là! Is font d'un paradis, une erreur économique à rentabiliser
    Mais tous les animaux savent-ils cette folie du tout-marchandise ?
     
    Dans le ciel un aigle plane vers un lieu d'altitude qui reste sans hommes
    Peut être reste-t-il libre dans un monde, où la liberté n'a pas de prix
    Dans la vallée, il ya des hommes, ce sont des chasseurs et des protecteurs
    L'aigle, il restera libre car il y a maintenant des lois écrites qui le protègent
     
    Les loups, ils  avancent en meute, de dizaines de kilomètres par jour
    Le berger, il sait leurs présences et il  craint pour son grand troupeau
    Le mouton, il ne vit pas très longtemps entre des loups et l'abattage
    Mais le loup, il reste craint, lui aussi c'est un animal très libre

     

  • Jardin à Paris

    Jardin à Paris

    Je  vis dans un immeuble parisien
    Où il y a aussi un jardin sur le toit d'un magasin
    C'était sympathique quand c'était entretenu
    Mais maintenant cela  tient du gros désordre
     
    Des gens qui ont planté près des rosiers
    Des plantes plus sauvages et prolifiques
    Les rosiers existent encore, ils sont encore là
    Mais ils dépérissent lentement sans taille
     
    Un pied de lavande a envahit le bosquet
    Maintenant je vois du bois de lavande
    Au printemps, quelques petites pâquerettes
    Puis des pissenlits qui font plutôt désordre
     
    C'est bien car ça me sert de calendrier
    Pour voir les quatre saisons qui passent
    En se moment, "le gazon?" l'herbe jaunie
    Mais j'aime beaucoup ce jardin sauvage

  • C'est l'été

    C'est l'été

    L'été qui vient maintenant et il grandit avec sa lumière crue
    Ses jours deviennent  plus longs et la  bonne chaleur est  attendue
    Ce sont bien des jours interminables et ceux-ci  finissent bien tard
    Les nuits qui tombent vers dix heures bien tassées, un soleil fêtard...

    Je vois ce jour long et intrusif qui nous dit de  nous balader dehors
    Entre des maisons ouvertes aux vents frais et quelques bons trésors
    Je vois mes fleurs qui poussent et qui font des feux de  couleurs  diverses
    En moi quelques pensées friponnes parfois des grosses envies perverses

    L'été! Entre rien et tout,  des fleurs épanouies et cette envie reste très forte
    Mon désir, mes hormones, mon plaisir, ma vie et la vie qui me réconforte
    L'été qui est maintenant là, il  me fait oublier ce mai pourri et pas très chaud
    Pas de pluies, pas de brumes, il ya quelques baves, celles d'un  vrai  crapaud

    Nous allons lentement du froid de l'hiver, vers la saison de nos amours
    La légende veut que nous vivions entre ce jamais donné et un toujours
    Nous profitons de ces  jours, sans être nus, nos cœurs qui se dévoilent
    L'été est ce temps on nous sommes ces  désirs et des amours s'envolent

    Que de promesses échangées, autours de vacances qui sont  passée à deux
    Nous avons tous en été cette capacité incroyable dans des serments amoureux
    De vivre longtemps pour celle là ou celui là dont nous tenions la main serrée
    Et qui sont  notre part de rêves, entre rien et demain d'une réalité avérée

    Quelques enfants nus tous là-bas quelques part dans une île paradisiaque
    Parlent pour nous et pour nos désirs, ce sont je le dis notre aphrodisiaque
    Qui oublie un amour de vacance, qui pense à son premier amour vécu
    Quelques fois nos enfance remonte dans des presque rien toujours invaincu

    Soyez  heureux, l'été est maintenant là ! Abandonnez aussi toutes vos machines !
    Et quelques part ou que vous soyez vivez vos vies comme des gamins gamines
    J'étais nu sous le soleil, sans honte et sans peur, avec ma pudeur et mes désirs
    Nous allions comme des enfants entre  ici et là-bas  du coté du Mont-Plaisir