Allitérations variées

 

 

 

Allitérations variés

Le gars gaga et égaré, gâtait les gros mots
en grommelant trop grave et si grossier
un enfant sage comme une image,
qui voulait du grimage comme des mirages pour  des visages

Mais ce cerbère, sérieux et sévère suintait
ses sens de sensations sentimentales et sensuelles
un chien cynique et si sérieux disait parfois
de ses  sinistres et sérieux songes ou mensonges

Alors elle arriva, la femme fleurie,
affriolante et frivole, fleurs du printemps
pour un flirt facile et fervent, plein de faveur
Faveur facile pour des fleurs frivoles

Ils s'aimèrent sans manière d'un amour magique
et  mystérieux dans une masure misérable
C'était une fée, un peu fêlée et fière,
Elle fit filer le temps, une bonne fille et une fragile fillette

Entre Mélusine et Maïlis ou madame Marie
La nature nue, elle me chantait des poèmes
sur des nuages et n'ignorait pas les anges si menus
Le temps passa sans soucis sans secrets

Tout  en sens dessus dessous,  l'essence de la passante lascive
Demain déjà ! Disait le dadais, ce dodu doux et désirant
et il décida de décéder dans un désir de  fin de vie
J'étais agité de  gentilles idées, et d'absence de désir

Idée plus ou moins décidées ou un peu trop blablatées
Le bavard bavait des blablas dans des brumes
et des brouillards trop braillards sans se brouiller le cœur
J'avais janvier et le givre des  temps frisquets

Paris  2014  et le 13 août 2019

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire