Chapitre 52 Un Mur

Chapitre 52 Un Mur

Un chien passe sans s’arrêter devant le mur gris et tout tagué, là un enfant dans un geste impertinent pisse sur le mur avec tous ses tags et il y a une petite fleur là-dessous qui est arrosée par la pisse du gamin, elle se met à chanter le temps des cerises sur un air de fandango plutôt endiablé des hommes et des femmes qui dansent tout en pensant au mur d’autrefois ce mur là il fait bien partie du décor dans ce monde capitaliste du présent avec tous les murs posés partout et toutes les séparations de classes

mais le soleil qui rigole et il s’en fout car il sait bien que demain viendra et cela sera encore tout différent a Berlin aux usa et en Israël là où des gens ils sont séparés, les murs murmurent et meurent, le temps passe des murs disparaissent ou  d'autres se construisent des maisons ou des séparation cela dépends des intentions  il n'y a pas de mur qui dure, je sais un temps qui passe

je sais des choses qui changent... Moi j'espère un monde meilleur ou mes voisins sont sympathiques et qu'ils ne m'imposent pas leurs visions je ne sais pas si un jour dans mon cœur je construirais des murs, Je monde que j'espère est une maison où  bien vivre et je n'imagine pas une prison ou ce mur de séparation d'un ghetto

Paris le 17 novembre 2014 remise en forme 26 mai 2019

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire