Des souvenirs pour demain

 

 

 

 

Des souvenirs pour demain

Oui ! Ce silence ! Il est déjà tellement incroyable
Certes cela me va bien et c’est assez redoutable
Ne pas avoir à se justifier et être un peu ivre
Laisser dire les autres! Oui !Vouloir bien vivre

Quelques chants qui piaillent dans ce jour
Et qui me parlent aussi de ce bon amour
J’entends ce merle qui rigole dans le matin
Et quelques petites choses de notre destin

Je sais des enfants ! Oui ! Tous ces grand innocents !
Qui jouent avec des choses plutôt simples et belles
Comme de bâtir des petits châteaux d’adolescents
Ou de soigner ses petites amies, des jouvencelles

Un jour qui vient, et moi je revis sans être fous
J’ignore si je resterais toujours cet enfant sage
Je sais trop de douleurs qui viennent de mon âge
Plus j’avance ! Et plus Moi! Je me détache de vous

La mort elle ne me fait pas vraiment peur
Je sais seulement, qu’il y a toute cette douleur
Mais j’aime toujours, ce printemps celui qui vient là
Je sais aussi toutes ces choses vécues de ce déjà

Un enfant qui vit, un jour, je le sais, il me verra mort
Mais c’est une chose, d’une vie et donc pas de remords
Je raisonne comme un vieux machin très fatigué certes
Mais pourquoi imaginer l’avenir comme une perte

Bébé qui me sourit, je ne saurais te dire, tout ton avenir
Je sais seulement, toutes ces lois, qui sont notre devenir
Ce que j’aime maintenant, j’aimerais le partager avec toi qui vient
Oui ! Un vieux machin d’autrefois te parle à toi et il se souvient

Bruno Quinchez Paris le 19 avril 2018 et le 20 mai 2020
Un texte qui est copié sur mon site Atramenta

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire