A la manière de.... La note

A la manière de... La note

L'épicier surpris réglait la note de ses commissions
Tout d'abords, il y avait là un soupçon de fleur de souffre
Des cristaux de Citron et de ces essences super-naturelles
Quelques vapeurs et quelque odeurs, toutes sont reconstituées

Dans un monde de chimies diverses, savoir ce que l'on mange
Quelques cyclamates de sodium dans des sodas sans sucres
Une bouteille en verre blanc et de parfaits cristaux de soude
Quelques riens du tout, de ces poètes pressés par le temps

Quelques amuse-gueules, pour la route, et cela sans artifice
Un brouillard d'eau de seltz ,vendu avec son vaporisateur
Un chien de ma chienne mais hélas sans garantie aucune
Quelques enfants de Salo, ceux là sont garantis d'origine

Un Lapin agile, bien caché dans le chapeau du magicien
La femme coupée en morceaux qui demande un reconstituant
Cette inconnue d'hier et la fille d'aujourd'hui, celle que l'on engage
L'oiseau lyre déjà perché sur les fils, un piano mécanique tout fou

Tout cela l'épicier, je voyais qu'il l'avait tout noté sur son calepin
Mais le poète maudit, il réagissait énergiquement avec l'inconnue
Tandis que l'eau de Seltz, elle s'évacuait lentement sur la chienne
C'était  ainsi un foutu désordre, cela  sans aucun sens, ni rien  en dessous

L'épicier se mit à pianoter sur sa caisse, l'oiseau, il lui fredonnait sa note
Celle de toutes les choses écrites, cela dans l'ordre qui nous est donné
Une fraise et deux carottes, elles sont très différentes, mais c'est si  bon
C'était ma comptine, celle du bonimenteur codifié et celle des disparus...

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire