compteur de visite

Amours...

Amours...

Cet amour aux visages multiples
J'aime ma mère, et aussi mon père
J'aime une dame qui est morte maintenant
J'aime cet idéal, celui qui reste en moi

Je n'aime pas, toute mes histoires de cul
Car ça m'a laissé vivre tout seul
Je n'aime pas toute les folles sectaires
Qui me draguaient, pour ma tête pleine

Je ne sais pas si j'aime ce monde idiot
Je n'aime pas la société du spectacle
Je n'aime pas tous les banquiers radins
Je n'aime pas consommer de la merde

J'aime les tarte aux pommes
J'aime bien écrire des poèmes
J'aime être lu, et cela sans problème
Quant aux questions de cœur

Et pour les histoires de cul
C'est le calme, très, très plat
J'aime assez voir la vie qui va et bien
J'aimerais assez que ça aille mieux

J'aimerai un jour me balader
Quelques part entre le rien et l'infini
Mais je ne sais pas si j'aimerais y vivre
L'amour reste ambivalent et multiples

Aimons nous, les uns et les autres
Comme le disait le gars Jésus
De nos jours, ça devient du porno
J'aime parfois me taire là-dessus

Paris le 22 mai 2017

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau