La sainte Adèle, veille de Noël

La Sainte Adèle, veille de Noël

Parfois il me vient de bonnes pensées, et des remords
Madame Adèle c'est aujourd'hui  que vient  votre fête
Juste avant Noël ! Et moi vous ferais-je  une  petite requête
Je sais seulement que moi  autrefois, je vous aimais très fort

J'ignore pourquoi  maintenant, je ne crois plus au Père Noël
Peut être y avait-il là un peu de vous dans ce sacré bordel
Celui de mon âme qui n'a jamais su quoi penser  de vous
Entre  des petites choses ordinaires et un amour des plus fous

Le matin je me lève tranquillement avec ce bon rêve
Je songe à tout et à rien comme une fleur sans sa sève
J'ai toujours apprécié ma liberté; car elle m'a toujours permis,  
De choisir parmi toutes, mes  grandes amies et mes  vrais amis

En cette veille de Noël,  J'ai ce mal insidieux de la vraie solitude
Si j'avais la  bonne compagne et  les enfants...  Quelle serait mon attitude ?
J'ai appris depuis longtemps que le remord s, c'est une vraie souffrance
Mais je sais cela depuis  longtemps dès ma très jeune enfance

La poésie ? Elle reste ma seule vérité, une liberté qui m'est donnée
Je sais des chemins parcourus, et ces choses qui me sont pardonnées
Ma  seule liberté, celle qui m'a sauvegardée de toutes mes idées noires
Je sais aussi toute les aides que j'ai eues,  une gratitude dans ma mémoire

Ce soir je me suis fais cette promesse !  J'irais prier dans une église
J'ignore si je reste sceptique, je sais beaucoup trop de réalités trop grises
Si j'aime Jésus et  que répudies l'église, où mon âme  trouverait-elle  son jardin?
Je souffre moins d'un manque d'aide, que de sermons obséquieux faits par des gredins

Paris le 24 décembre 2017 la sainte Adèle et veille de Noël

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire