Pensées du temps qui passe

Pensées du Temps qui passe

OUI ! Ce sont les sources de mes  mots

Qui coulent ainsi de toutes mes pensées

Beaucoup trop de mots et trop de poèmes

La poésie seule elle est, et elle reste une

Sans tous les errements des mes caprices

Tous les ego qui chient de leurs nombrils

C’est  vraiment dégueulasse un auteur

Qui parle encore et toujours de lui-même

Je m’en irais calmement vers mon deuil

Dans un silence de paix enfin dans cette âme

Oui ! Moi je vous oublierais,  de tristes nombrils

Et vous… Vous continuerez de batifoler ici

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire