Quesaquo ! Poète ?

Poète ! Quesaquo ?

Entre nous;  je ne sais pas, car  tu sais il y a longtemps
Que je n'ai plus du tout cette parano de me dire poète
De savoir se dire qui donc est il celui là ? Et que nous dit-il ?
Pour un poème qui est dit,  Je ne sais pas trop ce que sera demain

Mais ! Tu sais là ! Je me dis que je m'en fous complètement
Pour moi Il n’ya qu’à voir toutes ces bibliothèques encombrées
Je me dis parfois, qu’Elles ne sont jamais que des cimetières
Où des livres qui sont bien rangés, ils s'entassent dans la poussière

A savoir aussi que derrière le pseudonyme, il y a aussi le masque
Sur Toute La Poésie…  Entre des français, des belges, des canadiens
Ces nationalités proches par la langue mais qui nous parlent de mondes divers
Non Je ne sais pas si j’ai un gros égo,  cela ne se voit pas plus en poésie

La modernité, celle où nous vivons ! C'est dans  toutes ces connexions
Perso je sais bien que je suis assez lu pour mes textes sur le net
Mais pour la question de mes bouquins vendus ! Non ! Ce n’est pas terrible !
La modernité c'est toutes ces connexions plus ou moins fréquentées

Je me souviens  autrefois d'amis poète avec qui je disais mes poèmes
Et  je les fais revivre sur mon blog, en copiant collant des archives
Des gens comme Rimbaud, certains inconnus, ils sont oubliés  Hé oui !
Le poète inconnu, c'est aussi des millions d'écrivains de notre passé

Demain ? Il reste à voir ! Et je ne sais pas vraiment ce que ça sera
Je m'en moque un peu de mes  parutions en recueil papiers
Les lecteurs du futur, ils sont les même que ceux qui fréquentent internet
Alors on verra bien ! Se croire bon poète c'est une vision qui soit être partagée

Les poètes classiques,  ce sont des gens qui appartenaient à des élites
Mais qui donc de nos jours, Parmi ceux là ils lisent Hugo ou Lamartine
Un rappeur dans sa modernité, il parle avec conviction de notre époque
Je ne sais pas ce qu'est un poète ? C'est y quoi donc que ce Bidule ?


Paris le 19 juillet 2019
 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire