Rêveurs...

Rêveurs...
 
Dans la nuit qui est toute sombre
Des gens qui dorment dans leur lit
Et là lui il rêve et fantasme
Il ne se soucie peu de demain
 
Car tous ceux- là ils sont dans leurs rêves
Les plus beaux les plus fantasques
Lui ! Il espère encore combattre
Et être un jeune héros courageux
 
Dans des aventures toujours étonnantes
Et tellement merveilleuses
Où lui il sauve si facilement
Ce monde  trop abîmé
 
Cela sans grand problème
Et d’un seul vol puissant et invincible
Il traverse l’univers et il arrive au but
Dans son rêve à lui il arrive intact
 
Et tout seul là-bas au bout du monde
Dans une forteresse où il formera
Une armée innombrable de volontaires
Car lui il possède l’arme absolue
 
Des maîtres l’anneau de ses rêves
Mais là ! Il se retourne et se retourne
Dans son lit et il se réveille
Malheureusement le monde affreux
 
Il existe et cela reste encore bien là
Un jour tous ceux-là bien réveillés
Ils savent que ça va péter partout
Ce sont des craintifs rêveurs
 
Tous perdus et exilés
Dans un monde de merde
Un grand et inaccessible monde
Aux redoutables terreurs quotidiennes
 
Un jour, je sais que je partirais
Sans remords, ni regrets
j’irais voir dans l’ailleurs
Mais nous tous qui sommes là   
 
Tous les vivants ici...
Soyons sages !
Et aimons la vie!
Vivons et prenons-nous en main
 
Plantons ! Restaurons !
Aménageons la Terre
Vivons pour toutes les vies !
Et recréons ce monde
 
Avec la forteresse invincible
De toutes les protections
Celles-là de nos amours
Qui sera toujours incroyable
 
Avec une armée innombrable d’êtres
Qui vous resteront fidèles
Entre des vies diverses
Même tous ces moins que rien

 
 Bruno Quinchez Paris le 3 décembre 2016 et le 12 août 2019

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire