Politiques, Philosophies et débats

  • La vérité Poétique

    La vérité poétique

    A ta question que tu poses
    Sur la responsabilité de la poésie
    Non là ! Moi ! Je ne saurais
    Te répondre clairement sur ce sujet

    La poésie elle n'a rien d'un discours
    Qui se voudrait adroit sur le monde
    Je me rappelle de poèmes
    De Jacques Prévert sur ce même sujet

    Où il disait que la poésie ce n'est pas
    Pour parler et pour dire tout ce qui va bien
    Mais qu'elle est faite pour ouvrir
    Les cœurs à la beauté de l'autre

    Je ne saurais te dire comment changer
    Tout ce monde qui nous tracasse
    Je ne suis pas un politique,
    Ni d'un parti, Ni un prophète engagé

    Le poète et la poésie sont-ils
    Responsables de l'évolution ce monde ?
    J'ignore si je dois prendre au sérieux,
    Ce poète qui est un peu ridicule

    La politique est une chose sérieuse,
    Où il faut aussi rendre des comptes
    Mais en tant que poète, je souris
    Des propositions de tous nos politiques

    Il est des chose simples, toutes celles-là
    Qui sont à dire pour libérer les mots
    Un monde qui a perdu ses mots
    Et qui est sans vocabulaire,

    Il est  ainsi sans vraie réalité
    C'est un monde de pauvre gens,
    Tous ceux-là qui sont incapables
    De pouvoir dire leurs malheurs

    La poésie telle que je veux la pratiquer,
    C'est déjà une libération par l'usage des mots
    Oui ! La libération, elle sera de posséder
    Un vocabulaire et de comprendre l'autre

    Y aurait il plus un libérateur plus fort
    Quelques part dans ce monde où nous vivons ?
    Je sais bien qu'Il y a des hommes
    Qui ont eu le pouvoir politique depuis longtemps

    Et je connais ce pouvoir, celui qui corromps
    Ceux qui s'accrochent et restent au pouvoir
    Nous sommes actuellement dans une période
    Pré-électorale en France, je doute beaucoup

    Sache aussi que Le Père-Noël, il n'existe pas,
    C'est une invention pour enfants crédules
    Il convient de savoir, tout ce que nous disent
    Nos hommes politiques d'aujourd'hui

    Et ce qu'ils feront lors des lendemains électoraux,
    Cela sur la période de cinq ans
    Les poètes dont je suis, et j'en suis fier,
    Ils n'ont pas de programme à vendre

    Certes ! Mais ils disent moins de mensonge,
    Car ils ne vous promettent pas la Lune
    Parfois la vérité, cette chose incroyable
    Elle échappe aussi à ce monde...

    Il n'y a que peu de gens qui la détienne
    Ceux- là qui détiennent la vérité, ils  se taisent
    La poésie, ce n'est pas une vérité en soi,
    Elle permet surtout d'aller vers sa propre vérité

    Paris le 18 avril 2017 Période Pré-électorale en France

  • Propos réalistes sur les prochaines élections

    sondages entendus sur ma petite radio

    Arrivent en tête Macron et  Le Pen à 25%

    Troisième fillon avec 17%, mis hors circuit si pas de renfort

    Et quatrième et cinquième Hamon et mélenchon

    soient respectivement à 12% et à 16%

    Je fais un rêve qui est un souhait et une demande

    Qui se veux très forte aux candidats Hamon et Mélanchon

     

    Si vous êtes unis tous les deux

    votre liste arrive en tête à 28%  

    mais si vous continuez à être désunis

    c'est le caca pour cinq ans...

  • Demain..Reste à voir

    Demain reste à voir...

    Comme j'étais hier, je n'étais plus aujourd'hui
    Ignorant ce que j'aurai dû être si je le savais
    Dans le ciel était écrit tout mon avenir dans les étoiles
    Du moins c'est qu'on me forçait à croire, par inertie

    Le soleil était beau et cela me suffisait amplement
    Je sais bien celui que j'aurais dû être, je reste poète
    Je sais bien cet avenir celui que vous craignez tous
    Il n'y a rien d'écrit et demain n'appartient à personne

    Les gars de la marine voguaient dans des cieux violents
    Tandis que les autres rêvaient très fort des lendemains
    Je ne savais pas la différence entre un hier et un demain
    La folie s'incarnait dans des fantasmes vraiment dangereux

    Défilés avec drapeaux, face à de pauvres gens  outragés
    Par ces convictions d'un demain où plus rien n'est commun
    Plus de francitude dans le mauvais sens de notre pays
    Un tout petit pays, qui s'isole dans un monde de capitaux

    Y aurait il demain une vie sociale ou une communauté raciste ?
    Je me souviens d'un passé avec de très mauvais souvenirs
    Se prendre 15 jours de prison pour avoir dit quelques vérités
    Le ministre de l'intérieur possédant un pouvoir indiscutable

    Pauvres enfants rêveurs, ceux que nous étions et ce choix à faire
    Le choléra ? Ce n'est pas mieux que la peste, cela je le sais bien
    Mais il n'y a pas de docteur ! Nous devons faire très attention
    Le mois qui vient verra nos choix qui engagent toutes nos vies

    Non! Iil n'est pas dit que le pire arrive, c'est juste un cauchemar
    Les enfants de salaud comme les enfants du bon Dieu, ils sont libres
    Je crains le pire par une vraie absence de discours sociaux
    Les socialistes, ils ont fondamentalement trahis leurs idéaux

    Je voterais pour un idéaliste Mélenchon, et  non pas pour un opportuniste
    On me dit aussi d'éviter le pire, et de bien choisir au premier tour
    Ni macron, ni Hamon, Ni fillon, ni le Pen... Mais juste un vrai communiste
    Quand je dis communiste ... Avez-vous peur de ces mots ? Tous ceux que j'utilise

    Il y a quelque part une lutte des classe, qui se réactive dans ce monde
    Vous savez je rigole ! Mais si peu...  L'argent nous a tous pourri dans l'âme
    Dieu ou l'argent ? Quelques part voilà la vraie question qui se pose maintenant
    Athée ou pas athée ? Je sais le pouvoir corrupteur qui est celui de l'argent

    On me dit parfois de me méfiez des religions, vous savez! Je hais cette époque
    Qui préfère jouir, acheter et vendre... Plutôt que de s'intéresser à ses proches
    L'islamisme ? C'est pour moi, une tentation de préférer Dieu à l'argent qui nous pourrit
    Mais je sais aussi toute la violence naïves, de ces convertis radicaux et violents

    Un jour peut-être ce monde, il sera pacifié sans ordre religieux, ni celui les banquiers
    J'imagine ce monde plus généreux, plus ouvert et beaucoup plus solidaire
    Car j'aurais appris une chose, c'est qu'il y a un Dieu, il n'appartient à personne
    Et qu'il existe dans chaque être vivant, une part de cette divinité partagé

    Paris le 31 mars 2017, 24 jours avant la primaire de la présidentielle

  • Haïku du choix électoral

     

    Haïku du choix électoral

    Beaucoup d'angoisses
    Avec ces élections là
    Et pas de vrais choix

  • Récitation....

    Récitation...

    Un enfant se lève et il nous récite alors d’un regard
    La fable de la fontaine le Corbeau et le Renard
    L’enfant ne voit que ce corbeau vaniteux et retors
    Et le renard lui déplait aussi car il dit alors :

    Maître corbeau sur son arbre de pauvre assisté
    Tenant dans ses mains le sort de la France
    Monsieur du Renard par son bulletin très désiré
    Avait devant lui, tous les rêves d’une belle enfance

    A ces mots le maître de la classe le reprend
    Non Kévin! Ce n’est pas la fable! Si tu comprends
    Maître corbeau avait un fromage dans son bec
    Et maître renard voulait faire bombance avec

    Kévin très surpris lui répondit vous savez monsieur
    Quand je vois mon père qui me parle avec sérieux
    A ses électeurs et tous les gens de notre commune
    La fontaine est bien vieux et ma récitation plutôt opportune

    Kévin je ne doute pas que ton père est notre maire
    Mais pour les récitations, il y a encore fort à faire
    Sans doute ta morale vaut-elle celle de La fontaine
    Mais sache Kévin que ta récitation est une calembredaine

    Kévin lui répondit cette leçon vaut sans doute un fromage
    Et à Jean de la fontaine ainsi je rends alors un bel hommage
    A ces mots le maître répondit à cet élève opposé et original
    Vous aurez un dix, ce qui est la moyenne, et c’est le point final

    Kévin pas très heureux se rassit sur son banc, déçu de sa prestation
    Et il jura un peu tard qu’il ne lirait plus des tracts politiques
    Et qu’il s’en tiendrait à l’art de la rime et le monde poétique
    Ainsi il apprit que l’école est bourrée de mauvaises fréquentations

    Paris le 23 avril 2012 une période avant élections

  • Politis et Poétique

    Politis et poétique
     

    Je n'écrirais pas plus longtemps
    A quoi me servirait un discours
    Sur la nécessité et les hasards
    Il y a des mots qui vous tuent
     
    Tandis que d'autres nous supportent
    Toutes les belles idées dans les programmes
    Et l'irréversible sentiment d'impuissance
    Devant les faits, tous ceux de la finance
     
    Les discours, ils  ne servent qu'à racoler
    Entre l'inauguration des chrysanthèmes
    Et l'avenir qui est encore à construire
    Le poète qui  rigole et la politique qui rêve
     
    Je sais de ces grands effets oratoires
    Mais moi, je ne promets jamais pour demain
    Car Oui ! L'honnêteté dans tous ces cas-là
    Cela serait d'aller voir les banquiers
     

    Paris le 24 février 2017

  • Compilation d'aphorisme du 24 janvier 2017

    Compilation d’aphorismes du 24 janvier 2017

    Ça m’agace assez cette attente d’un sauveur qui nous juge parce qu’il y aurait beaucoup à dire sur ce prophète, je n’ai jamais cru dans un monde où seul des élus restent

    Dieu un jour fatigué, il convoqua Satan, pour faire une nouvelle partie d’échecs, Satan lui demanda les blancs… D’accord ! Lui répondit Dieu, mais à la condition que les hommes ignorent toujours la couleur que tu as choisie

    Je me suis souvent posé la question : Quezaquo que les Francs-Maçons ? Je n’ai jamais eu que des réponses de curés, voire celles des politiciens de la droite

    Je ne peux juger et vous dire ainsi tout le bien et tout le mal, je n’ai rien en d’un prophète qui puisse avoir le titre de Messie

    Je ne sais pas mais le saurais-je un jour ? Tout ce qu’il y a dans tous les livres écrit depuis les débuts de l’écriture

    Je pense souvent à mes neveux qui n’ont pas connu ce monde des trente glorieuses et qui savent qu’ils vivront dans un provisoire durant toutes leurs vies, et qui malgré tout nos avis de mauvais augure construisent dans la confiance une vie de couple et de parents

    Je sais des choses éternelles sur nous qui vivons maintenant, mais je ne saurais vous dire ce que sera demain

    Je songe de temps en temps au gourou Raël et ses soucoupes volantes… Oui ! j’ai peur que le gars Jésus, il joue les extraterrestres et que toute la Bible, elle ne soit seulement qu’un truc de manipulations religieuses avec des super technologies

    J’entends parler de ce monde médiatique et marchand comme un milieu qui est extrêmement fluide, on parle de la réalité liquide, cella là qui permet tout, personnellement j’ai cette impression très nette de vive dans le caca qui est émis de partout

    La beauté, comme la confiance sont des valeurs transcendantes, il n’y a pas de valeurs marchandes qui soient liées à ces valeurs, mais certainement quelques choses d’increvable face à ce monde du provisoire

    Le juif, le musulman, l’athée, ils sont ici et maintenant et je dois faire avec dans une culture qui soit un humanisme laïc et une tradition chrétienne…

    Le mal actuel, ce n’est pas l’absence d’une vision de Dieu mais d’une vision du monde qui soit vraiment optimistes

    Le racisme le plus commun c’est de croire que l’autre pense comme vous et qu’il est fait à votre image, je sais une dame noire qui a des problèmes avec ce mot Nègre

    Le silence je le souhaite comme la mort de mon ego, mais c’est dur à vivre, car je songe à la décrépitude de mon corps et à une vie de plus en plus dure

    L’enfant que j’étais, il est si loin de cette réalité, celle ou nous vivons…

    Les œuvres d’art que j’aime, elles sont aussi, celles que je peux acheter, et vu le prix de certaines œuvres, je me contente toujours d’une reproduction

    L’homme fragile que je suis, il sait bien ce qui déplaît aux marchands, tout d’abord mon insolvabilité et secundo la médiocrité financière de l’acheteur que je suis celui de ne pas remplir les paniers que nous balancent sur Internet tous les fous des médias

    Marx et mort mais pas sa vision messianique, Freud aussi à cause de tout ce que disent les gens qui s’intéressent aux cerveaux, il ne reste du passé que des gens comme Darwin et sa théorie de l’évolution, Jésus et son évangile, quelques poètes comme Rimbaud, Prévert, Hugo

    On me reproche souvent cette référence à l’enfance, il y en a qui voudrait des jugements plus durs que je puisse faire sur des réalités contemporaines,

    Pour beaucoup dont moi même il est plus facile de vivre avec des certitudes que de gérer un avenir qui soit toujours incertain

    Si la machine à voyager dans l’Espace-temps, elle existe, c’est le secret le mieux gardé de toute notre Histoire

    Toutes les visions sur ce monde et les grilles d’explications, elles changent sans oppositions par une logique très fluide d’un monde qui est sans vraie références transcendantes

    Un pinceau pour peindre, un archet pour caresser, un souffle pour écrire et un rien du tout pour refaire ce monde où nous sommes

    Y'aurait-il un monde nouveau qui serait différent de celui du passé, je ne le crois pas !

    Paris le 24 janvier 2017

  • Que dire ? Que faire ? S'indigner et après fermer sa gueule

    Que dire ? Que faire ? S'indigner et après fermer sa gueule

    Récemment j'ai reçu une lettre des personnes, une revue d'informations de Neve Shalom, un village en Israël avec lequel j'avais des contacts amicaux, des gens dans une communauté où cohabitent des israéliens arabes et juifs... à savoir qu'ils sont avant tout israéliens et qu'ils sont soumis aux lois d'Israël.... Il y a le soucis que j'en ai  de ne pas donner des conseil en dehors de la réalité qu'ils vivent... Je ne suis pas un prophète, ni de malheur ni très optimiste pour demain... Je ne sais pas  quelles réponses à leur donner... C'est en lisant cette petite lettre et leurs commentaires sur la politique qui est maintenant très à droite des divers gouvernements Netanyahou qui sont de plus en plus racistes, cela au sens exacts du terme...Il est interdit par la  mémoire de la shoah, toute la mauvaise conscience des gens d'après guerre  et  par tous les juifs qui vivent en dehors d'Israël que de dire  que ces israéliens sont racistes... Mais moi je le dis bien, c'est maintenant hélas une réalité... A savoir ne mélanger pas tout ce que je dis que l'extrême droite en Israël est raciste et je ne dis pas autre chose... Que pourrais-je répondre à mes amis de Neve shalom...  Tenez  fort et bien la vie communautaire et les partages entre communautés dans votre village, vous avez foi dans l'avenir et le partage entre  tous les hommes... Pour moi ,vous restez une élite  qui existe fortement par la réalité que vous représenter dans tous les cœurs, cela dans une réalité  qui devient très dure en Israël...  Dans le même genre des réactions morales... Que faire et que dire face à la brutalité de gens comme Poutine ? Un affreux qui assassine sans que personne ne réagisse... Je sais ainsi quelques gens indignés mais il y en a hélas si peu... Je connais des gens sur un site de littératures d'internet Atramanta  qui se proposaient d'envoyer des messages à l'ambassadeur de Russie... Oui ! Cette idée est généreuse, mais elle est si peu partagée...  Si c'était plus médiatique voire une grande pétition plus médiatique, avec des milliers de signatures, là j'y croirais plus mais là c'est juste donner ses coordonnées à des loups pour qu'ils puissent vous manger, nous  tous les pauvres pacifistes tellement doux ... Je ne signerais que lorsque je verrais plus de gens qui seront  vraiment solidaires des gens d'Alep...Qui donc  a réagit pour Srebrenica, les divers massacres en Tchétchénie, au Rwanda, au Cambodge et les toutes diverses guerres récentes ?

    Paris le 15 décembre 2016

  • Notre monde à transformer

    Notre monde à transformer
     
    Non! Ne pas prendre les armes
    Rester solidaire malgré les larmes
    Savoir que la haine elle détruit
    Même si l'amour n'est pas gratuit
     
    Rester lucide et se battre
    Il n'y a pas de murs à abattre
    Mais tellement de différences
    Savoir l'autre et sa patience
     
    Quelques uns qui vous disent
    Que  la mort et la nuit, vous courtisent
    ils oublient la lumière dans les âmes
    Et ils vous jettent dans les flammes
     
    Parfois ! Il y a de bonne intentions
    Vous font oublier toute cette émotion
    Comme de se savoir trop fragiles
    Parmi des gens qui sont très habiles
     
    Dans tous les baratineurs connus
    Il y a des bons qui sont reconnus
    Mais il y a aussi des dictateurs
    Et des marchands de bonheur
     
    Les choix ? Ils sont toujours à faire
    Entre la justice et  toutes les affaires
    Ou la justice, celle là qui vous protège
    Je sais bien quelque fois des pièges
     
    Paris le 11 novembre 2016

     

  • Bob Dylan Prix Nobel de Littérature 2016

    Bob Dylan Prix Nobel de Littérature 2016

    Non! Ce n'est pas une blague ! C'est une info entendue sur ma radio France-Inter à 13h, il est nobélisé pour avoir inventé des formes d'expressions nouvelles dans la poésie américaine... N.B. si vous croyez à un canular vous pouvez toujours vérifier sur internet, j'aimerais aussi que les hommes politiques américains regarde mieux leurs passés récents et m^mes plus anciens et entre autres la période des années 70, celle qui existait avant ces fous de l'école de Chicago qui ont tué plus d'économies réelles, nécessaires et fragiles que des tueurs en série... Ces fou là , Ils n'ont pas vraiment créé un monde meilleur... Merci encore monsieur Nobel pour mes chères années 70 où je croyais dans un monde meilleur, avec Bob Dylan, Joan Baez, Janie Joplins, Léonard Cohen chanteur populaire canadien qui pouvait aussi postuler pour ce prix mais qui ne l'a pas eu... Le canada reste un petit pays par rapport aux USA... Dylan et toutes les grandes voix de ces années qui pour moi, même si  cette époque était dure, elle était beaucoup plus responsable, plus humaine car pleine d'espoir dans un humanisme bien compris... Ce monde d'avant Thatcher et Reagan et tous ces fous irresponsables, ceux-là qui ont créé ce monde où l'argent est devenu la seule référence... La poésie vaincra, sans violence les puissants, dans un monde qui est devenu sans attraits