LE TEMPS DU DEUIL

Image postée par l'inscritzoomzoom


Image postée par l'inscritzoomzoom

LE TEMPS DU DEUIL

Je sais un Paris qui pleure ses morts
Et qui se couvre de gerbes de fleurs
Sur les lieux où se sont passé les attentats
il y a là quelques-uns qui pleurent sans honte

Ils allument dans la nuit des lumignons falots
Pour regarder la lumière qui persiste et la vie
Dieu ou pas, il y a là une spiritualité bien réelle
Je sais des athées et des croyants tous unis

Cela se passe dans les rue d'un Paris en deuil
Ce sont bien les mêmes que ceux qui passent indifférent
Que tous ceux-là libres et fragiles, ils ont le coeur brisés
Ce sont de doux enfants de temps d'une paix naufragées

Coluche le clown aimé des faibles avec un coeur immense
il n'est plus là pour nous dire tout ce qui va mal
Je sais ces passants qui sont seuls dans leur monde
ils vivent très mal d'être agressé tous les jours

Espérons que ces tous ces événements si tragiques
ils réveilleront en nous, l'envie de vies partagées
Parfois je pleure, mais parfois aussi je souris
La morale ? Elle serait sans doute un partage

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire