Se taire ! Pour bien vivre !

Se taire ! Pour bien vivre !

Se taire ne rien dire, laisser aller et savoir écouter
Écouter le vent qui passe très léger et qui souffle
Laisser aller les bavardages incessants et sans fin
ne pas savoir celui qui a raison ou celui qui a tort

Dans le calme, reposer, essayer de vivre une vie paisible
Faire la paix dans son âme et avec tous, celle qui permet les vies
Sauver de ces presques-riens qui font la vie et toute la nature
Ne pas exiger des hommes un devoir meurtrier de guerriers

Si tu veux la paix prépare la paix, et pas d'autres choix possibles
Une guerre asymétrique ou une guerre froide, cela reste des guerres !
 Je ne sais pas s'il est sage de faire toujours une guerre sans fin
Mes amis et mes ennemis sont ils vraiment libres d'être mes amis ou mes ennemis ?

Imaginer demain, celui qui viendra bien et cela sans doute
Et faire le nécessaire pour que la multitude, elle vive bien
Entre les myriades d'autres que soient tous ceux qui sont déjà là
Ne pas prophétiser des malheurs pour demain aimer, aimer

Oui qui sait si demain mon ennemi, il sera mon ami ?
Les mystères de la vie et le mystère d'un Dieu indicible
Y aurait-il une loi pour certains ? Ceux qui se croient élus !
Et que cela ne soit plus valable pour tous les autres

Enfant on m'enseignait à ne pas faire confiance aux étrangers
Car parmi ceux-là de mon quotidien, il y avait quelques danger
Ma vie, elle m'a enseigné la confiance envers l'autre; mon voisin
Même si parfois je vois encore de ces fous, avec des convictions

Je fais confiance à tous ceux que j'aime, car je sais qu'ils m'aiment
Parfois je vois la peur et la haine qui perturbent ma vie quotidienne
mais je crois toujours que demain sera meilleurs que cet aujourd'hui
J'ignore les prophètes de malheur et je sais toute notre humanité

Sera-t-il écrit quelques part sur note Terre ou dans les cieux
Que notre Terre, elle vit une paix éternelle, celle qui n'aura pas de fin
Mais j'ignore la paix des cimetière, ce que j'espère est compliqué
Entre des vies, des chose physiques, et  tout un monde spirituel

Demain ! Oui demain ! Nous nous chamaillerons encore et encore
Parce qu'il n'est pas écrit, que vous ou moi, nous avons raison
La vérité, elle reste faites de nos choix, sur les chemins de vie
Un jour où je serais mort, je sais que la vérité, elle restera
 
Curieusement, j'y songe de plus en plus souvent, en moi-même
Comme un manque de désir d'écrire de ces trucs qui soient nouveaux
Entre cette impression de choses qui sont déjà dites et une vraie fatigue
Mon passé est si riche de belles choses qui sont dans mes archives
 
Le silence, parfois c'est du bruit blanc, dans ma petite tête
J'ignore aussi tout ce que je voudrais de vraiment nouveau
Vous dire un "je vous aime ! " ça devrait pouvoir vous plaire
Mais je sais de ces choses aussi simples qu'un bon sourire
 

Paris le 14 juin 2016 quelque rajout Paris le 5 Janvier 2020

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire