Sur le temps... Une réponse à un sujet sur Toute La Poésie

Sur le temps

Vous êtes bien pessimiste ! Certes on arrive sûrement  à une fin donnée
Mais il y a encore des myriades de choses nouvelles comme des enfants
Je me sais vieillir aussi, mais je pense à mes neveux et à leurs avenirs
Parfois un terminus comme une gare, celle-là où vous pensez arriver

Celle-ci est aussi avec d'autres moyens de transports comme des bus
Voyez plutôt  votre vie dans un  grand réseau de vies toutes diverses
Les mots que j'ai écrits hier, les mots nouveaux, ceux d'aujourd'hui
Je ne sais pas s'ils seront lus ,mais par eux, moi je me vois lu dans le futur

Le temps n'est un pas train, et  Il n'y a pas d'horaires ni de rails
Ce sont quelques choses, qui s'improvisent dans de multiples instants
Parfois il  y a des histoires tristes et d'autres fois des amours magnifiques
Ce sont moments à vivre, et à revivre cela quelques soient les conditions

Sur les rails du temps vous roulez sans doute, sans avoir de vraies illusions
Car vous n'imaginer pas, tous ces sentiers escarpés, qui sont loin du train
J'ai beaucoup fait de stop dans ma jeunesse, et j'ai aussi beaucoup marché
Car  je n'avais pas les moyens, et ma vie a été toute faite d'imprévus

Peut être un enfant de ma famille, il me lira dans  vingt ou trente ans
Quelques parts ! Je ne connais plus la nécessité et le temps qui fuit
Un jour tu verras ! On se rencontrera !  comme nous disait Mouloudji
J'ignore de quoi je mourrais, je sais que pour moi demain n'est pas écrit

Le temps qui passe et qui ne roule pas sur des rails toujours parallèles
Quelques fois je sais des choses de mon passé, celles que j’eusse aimées
Ces choses là  je les porte dans mon cœur et j'espère encore les revoir
Pour l'au de-là ! Oui ! j'imagine des myriades de choses toutes aimables

Paris le 23 janvier 2019

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire