Oleg est mort

Oleg est mort

Je viens d'apprendre la mort d'une personne de la rue que j'aimais bien
Un  homme libre, qui vivait et qui rêvait tout près, pas très loin de chez moi
Et lui il habitait dans une petite tente, cela par toutes les saisons de l'année
Je ne sais pas de quoi il est mort, c'est hélas un fait terrible, mais trop courant

Sans doute est il mort de la consomption, celle-là qu'on dit des ascètes
Oui il restait un homme qui se soignait et il était aimé de beaucoup
Il n'était jamais saoul et il nous répondait en souriant quand on le saluait
Pour moi  je sais bien sa présence dans ce même lieu pendant un  long temps

Mais sa présence là  me pose cette question: avait il un attachement pour ce lieu ?
Je le vois comme un de ces ascètes russe qui survivent dans un milieu hostile
 Oleg était il un homme de foi, mais  à quoi rêvait il alors sous sa petite tente
J'ai appris son décès, ce dernier jour du mois de janvier encore très doux

Le temps passe, les gens trépassent, la mort qui repasse et notre âme est lasse
Que dire de ces gens qui sont  dans la rue, et tous très exposés aux divers frimas
Je sais ce que je dois à ma famille ,je sais ce que je suis et je sais celui que j'aurais pu être
La seule leçon que je puisse en tirer, il n'ya pas de destin, pas de hasards mais des choix

Monsieur Oleg pourquoi avez vous choisi de vivre sous cette petite tente où vous étiez ?
J'ai beaucoup de mal à l'idée que vous n'aviez pas vraiment choisi ce destin dans la rue
Sans doute vous ne souffrez plus, il y a un ciel qui vous accueillera, monsieur Oleg très libre
Ils sont nombreux ceux qui vivent ceux qui meurent, trop solitaires dans les rues de Paris

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire