compteur de visite

Acrostiche

Acrostiche " Poète tes papiers ! "

Acrostiche  "Poète ! Tes papiers"

Poésie écrite avec des petits rien
Ou souvent se prendre pour un chien
Étonnamment lyrique mais pour le bien
Taire les apparences, se faire un lien
Entre ce qui est maintenant et ce qui vient
 
Tendre Poète, juste ce petit terrien
Essence de Papier écrit sur un presque-rien
Silencieux qui ne parle que du quotidien
 
Parle donc poète! A tous ces téhelpiens
Ainsi tous celui là que je vois, et qui tient
Pour vrai que moi je suis un affreux martien
Incroyable habitant d'un lointain trop mien
Entre les apparences et des vers Victoriens
Rimes d'un crocodile, Larmes de saurien
Silences incroyable, d'un chant très ancien

Paris le 23 février 2017

Les mots comme une arme chargée

Les mots comme une arme chargée (acrostiche)

S'il te faut tuer pour vivre sereinement
Il n'y a qu'à t'acheter un bon dictionnaire
Larousse ou robert et ils feront bien ton affaire
En quelques mots, tu tues bien plus facilement
Non avec une arme, c'est plutôt bruyant et voyant
Certainement avec des mots car c'est plus mordant
Entre les expressions que tu choisis comme mortelles

D'entre tous, choisis celui qui tire à balles réelles
Et vise bien ta cible, un tir direct dans le cœur

Mais si tu ne veux pas tuer, car tu n'es pas un tueur
Objet sans usages, tu les joues alors sans rancœur
Redoutes mes mots, plus forts qu'une arme chargée
Tu ne sauras jamais si je t'ai tué, si ta vie est changée

 

silence encore et toujours acrostiche

Silence encore et toujours

S’il y a de quoi écrire encore mille choses
Immatérielle poésie, tu souffres en silence
La chose ? Elle est là comme des pas d’une danse
Entièrement scandées par la cadence et la pause
N’existe-il pas une poésie faite pour un poète
Cette mélodie incroyable, celle qu’on répète
Entre deux vers idiots ou des mots d’enfant
 
Est-il alors permis d’écrire, tout en persiflant
Nécessairement, tous ces mots qui s’alignent en rang
Ce sont des mots de rien du tout ou alors un big-bang
Ondes envoyées à des martiens ou de ces gens lointains
Rimes un peu idiotes, et acrostiche, tout fait à la main
Encore faudrait-il savoir si pour ceux la, ils leurs plaisent
 
Entre un mot pour rire et un autre pour la rime
Toutes choses écrites se lisent, celles qui se disent
 
Totale embrouille, je vous dis, car c’est de la frime
Orages dans l’âme, ces désirs violents et impérieux
Ultimes choix que l’on se permet si l’on est sérieux
Jeune, j’étais un imbécile maintenant je suis un vieux con
On m’a souvent dit travaille encore et encore le poème
Uniquement pour qu’il y ait un mot juste ou une belle rime
Raison qui est donnée, un mot après l'autre, un travail à l'estime
Silencieusement, je réécris encore et toujours, c’est un don
 
Bruno Quinchez Paris le 8 août 2014

ANTICONSTITUTIONNELLEMENT acrostiche

 

ANTICONSTITUTIONNELLEMENT Acrostiche

Ainsi tous ces beaux mots qui sont donnés par la constitution,
Ne sont jamais que ces mots d’autrefois, ceux utilisés toujours
Tous ceux là nous parlent de nous-mêmes et de notre révolution
Il n'y a rien à jeter dans les mots que nous utilisons ces jours
 

Car ils expriment bien notre fond commun, notre culture politique
Organiquement ils parlent de nous et aussi de notre vraie éthique
Nous naissons libres et égaux en droits, pour nos vies quotidiennes
Service qu'un état de droit rendu à tous ses citoyens et citoyennes
 

Toutes les lois, elles sont celles que nous adoptons par un vote majoritaire
Inventions nouvelles que celle d'un pouvoir qui soit non autoritaire
Telles sont les prérogatives de la constitution de notre république
Universelle constitution, que l'Europe oublie et qu'elle rend caduques
 

Terreurs des banquiers qui changent toutes les lois à leurs seuls profits
Ironie de l’Histoire récente, les lois, elles sont acceptées sans discussions
Où y a t il donc un choix entre l'Europe et ce qu’est devenu notre petit pays ?
Nous avons choisi plusieurs fois, pour changer, de faire des révolutions
 

N'y-a- t-il donc dans cette triste époque, celle où nous vivons un lieu où réclamer
Et n'y a t il d'autres possibilités, que de se retirer du jeu ou de se damner
Lumières d'autrefois, toute cette constitution, elle  est bien morte et oubliée
 

Laisser pourrir, la réalité ce n'est jamais la solution, ni une loi d’assemblée
Encore demain, et encore demain, toutes nos lois de notre pays seront subtilisées
Maintenant je le sais bien, ce n'est plus notre république qui fait encore la loi
 

Entre ce que veut Bruxelles pour ses affaires et ce que sont nos vrais choix
Nulle part il est écrit que l'Europe, elle remplacera la France et la République
Toutes les lois du passé, elles sont revisitées, et cela pour des histoires de fric

GRAVER DANS LE MARBRE Acrostiche

GRAVER DANS LE MARBRE Acrostiche

Gavé de toutes les certitudes
Rien que pour une vérité
A tous cette seule attitude
Véritable est la seule bonté
Entre aimer et être aimé
Recherche d’un ami sincère

De celui qui reste un mystère
Avec la vie, un être confirmé
Nuées blanches dans un ciel bleu
Songes qui est donné par le feu

Las ! Etre le dernier homme
Entre le rire et une pomme

Masques d’anonymes bavards
Avec des silences très braillard
Rien ne vaut une belle rime
Bien que cela soit un crime
Rires certes ! Avec des mots riches
Essayez de faire des acrostiches

Silence (Acrostiche)

Silence Acrostiche

S'il vous faut
Irrémédiablement
Lancer des mots
Entièrement vrais
Ne pas les écrire
Cela ne servirait à rien
Ecoutons le silence